26/07/2014

Vladimir Poutine, un ours coincé dans son pot de lait

Plus la situation est dramatique, moins les hommes semblent vouloir faire la paix. L'escalade de la terreur s'impose. Les Occidentaux avancent comme des bûcherons sans aucune manière devant un ours en apparence affable qui sort ses griffes et est prêt à mordre dans les principes des droits de l'Homme et la morale occidentale sans aucune crainte apparente. Onn' est plus vraiment loin de ce fameux accident apocalyptique nous entraînant dans la boue de la guerre totale.

En réalité, s'il nous reste une seule  arme secrète, ce serait celle du pot de lait qui attire Vladimir Poutine dans un angle mort et qui obscurcit quelques temps toute sa vision de cette drôle de situation. Dans le noir total, paniqué, il aurait alors besoin de la tracto-pelleteuse d'un bûcheron occidental pour lui rendre la vue et se considérer comme sauver par un ange gardien américain.

Cela reste hélas qu'une fable bien rigolote en vidéo. Mais si la réalité politique et le feu de de notre actualité pouvaient ressembler à ça...cela pourrait tous nous détendre et nous rendre plus sympas entre gens de l'Est et de l'Ouest. 

24/07/2014

Les Aliens sont nos meilleurs ennemis

Ils frappent des civils et disparaissent sans laisser aucune trace. Ils étaient présents à Damas une certaine nuit du 21 août 2013 lors de l'attaque chimique sur al Goutha. Ils étaient là un certain 17 juillet 2014 quand un avion civil a disparu dans ciel et que 298 passagers, heureux de s'envoler vers leur destination de vacances ou de travail, ont vu leur existence abrégée par ces terrifiants Aliens.

On ne sait pas d'où viennent ces Aliens mais ce qu'on peut dire d'eux c'est qu'ils sont fabriqués et entretenus par les théories du complot orchestrés par les grandes puissances qui nous gouvernent ainsi que par des médias idéologiquement à la solde d'un Etat ou d'un autre. Ils pourraient venir aussi d'une toute autre galaxie, là où les humains normaux, les gens comme vous et moi, n'imaginent pas, même dans leur pires cauchemars, être capables de commettre de crimes aussi atroces et impardonnables. Pourtant ces mêmes Aliens ont l'oreille, et même le corps, de nos dirigeants élus par nos peuples qu'on dit être souverains mais qui n'ont de souverain que ce que le pouvoir leur autorise à avoir. Soit le jour de l'élection de leur maître et saigneur.

Les Aliens ne se découvrent jamais. Ils frappent et disparaissent en disséminant mille pistes plus ou moins farfelues, plus ou moins fausses, plus ou moins crédibles. Et même si une piste mène à toute la vérité, rien que la vérité, elle saura être occultée et camouflée par un discours diplomatiquement correct empêchant de compromettre les têtes couronnées au pouvoir, ce qui déclencherait une escalade dans le crime et la violence. Les Aliens ne sont pas les amis des peuples. Ils sont leurs pires ennemis. Intouchables, toujours plus avides de sang et de crimes, ils prennent de plus en plus de place dans notre quotidien médiatique et parfois même, faute à pas de chance, dans nos vies touchées et mordues par eux. Ils jouissent de toute l'impunité réservées aux monstres scélérats intergalactiques qui hantent nos rêves. Ils sont comme ces bestioles hyper intelligentes qui arrachent le cœur et le sang de l'Humanité dans un film de science-fiction. Ils sont totalement irréels et pourtant ils existent et se montrent à nous dans leur version humaine. Nous les voyons chaque jour à la télévision feindre une humanité normale et compatissante, développer des discours de justice, de paix, d'égalité entre nous, peuples de la Terre.

Demain, si vous croisez un de ces Aliens sur votre chemin, au lieu de lui serrer poliment la main et de l'admirer, crachez-lui au visage et dites-lui combien sa trahison est impardonnable et abominable envers les peuples. Et s'il ose vous répondre cyniquement que la réalité du monde est ainsi faite répondez-lui que dans votre réalité de citoyen ordinaire, non, décidément non, la réalité n'est pas ainsi et qu'elle refuse absolument et obstinément qu'il en soit ainsi.


 

 

23/07/2014

Lettre d'un « raciste culturel » à Alexandre Douguine

Cher Frère d'Orient,

 

Dans mon monde de la "décadence et de l'indécence", de celui du "colonialisme et du post-colonialisme", tous que nous sommes, femmes ou hommes, portons sur nous votre infamante étiquette de « racistes culturels »lire ici:

http://www.hebdo.ch/hebdo/culture/detail/alexandre-dougui...

Dans votre monde continental et non global, l'eurasisme, il semblerait que vous soyez tous si différents mais tous tellement plus intégrants des autres communautés mondiales que nous-mêmes, Occidentaux, peuples décadents qui vivons du côté du soleil qui se couche, devrions être étiquetés racistes envers vous et toutes les religions et cultures non originaires de nos contrées. Les droits de l'Homme, la démocratie, le libre arbitre, les choix individuels et les goûts sexuels seraient une très mauvaise sauce exclusivement issue de l'Occident menant à la décadence des peuples et à la destruction du monde.

Vous êtes le théoricien et l'adepte d'une survivance orthodoxe conservatrice devant lutter contre le rouleau compresseur de cet Occident en déroute, matérialiste, qui ne vivrait plus qu'à travers des logos marchands tel Mac Donald ou les smartphones, le fameux iPhone de Apple (la Chine comme la Corée, l'Afrique comme l'Amérique du Sud, en fabriquent de plus en plus de leur propre initiative et devancent peu à peu l'Amérique mais passons sur la mondialisation et le matérialisme global de l'Humanité. Je crois savoir que les milliardaires vivant dans des demeures et sur des yachts d'oligarques existent aussi chez vous et ne rejoignent pas forcément vos pensées mystiques dans leurs façons de fêter en boîtes de nuit comme n'importe quel Occidental décadent).

Cher Frère d'Orient, je dois hélas penser que nous sommes à la fois tous mêmes et tous autres. Que si je suis né en Occident, je ne suis qu'un homme parmi sept milliards d'autres êtres humains habitant cette Terre. Je me construis depuis ma plus tendre enfance et je me cultive par toutes mes diverses curiosités m'appelant à rencontrer d'autres mondes, d'autres univers d'autres façons de penser, d'autres repères qui viennent ébranler mes propres repères. Le doute fait partie intégrante de mon existence et les certitudes sont quasi inexistantes. Même Dieu est le plus grand point d'interrogation réfléchissant au fond de ma conscience. Et mes sources divines sont multiples et multipolaires. Alors croyez-vous sincèrement que je sois un Occidental raciste ethnocentré sur lui-même ? Pensez-vous vraiment que tous mes sœurs et frères qui vivent autour de moi dénient à la Grande Russie le droit de développer son imaginaire et son avenir, ses bases culturelles et sociales, ses goûts, ses couleurs, ses sonorités ?

Cher Frère d'Orient, je dois vous avouer que je n'aime pas trop les théories sur les races et les cultures. On sait où cela à mener dans les siècles passés. Je préfère parler en simple être humain allant à la rencontre d'autres êtres humains. Si je ne connais pas la langue, que nous ne pouvons pas nous parler ; si je ne connais pas les codes sociaux qui vous guident et vous rassemblent ; si je ne connais pas la profondeur et l'élévation exacte de votre religion orthodoxe ; il me reste néanmoins et surtout le regard, le sourire, l'amour à partager avec vous sur les arts, la peinture, la musique, la littérature, la danse, la nourriture spirituelle et charnelle qui nous habitent et nous animent de passions formidables.

En ces temps dramatiques qui cherchent à nous diviser encore un peu plus ; en ces temps de barbarie qui ne connaissent point de frontières ni de cultures ; j'aimerais juste vous redire que nous, êtres humains, habitants de la planète Terre, sommes tous mêmes et que nous sommes tous autres. Sans théorie, sans racisme, sans fascisme.

Cher Frère d'Orient, vous vous déclarez fier d'être du côté du soleil levant, soit la nouvelle aube de l'Humanité, et vous nous déclarer, nous autres d'Occident, décadents, car ceux du soleil couchant. J'ose, eu guise de longue conclusion, vous poser cette question :

Depuis que l'être humain a su que la Terre était ronde, chaque être humain a pu dès lors se déclarer libre de se se proclamer venant du soleil levant ou du soleil couchant. Ne serait-ce pas que les vieilles certitudes religieuse d'avant le temps de l'Inquisition agiraient encore sur nos faibles consciences pour que l'on continue à dire et à écrire que la Russie est à l'Orient et l'Amérique à l'Occident ? Car quand le soleil se lève à Manhattan, il se couche à Moscou. Ceci est une absolue certitude à la fois scientifique et divine depuis Nicolas Copernic vers 1500 après J.-C. qui proposa alors la théorie de l'héliocentrisme qui s'opposait au géocentrisme. Je vous propose ainsi une nouvelle révolution copernicienne pour notre monde technologique et humainement global en ce début de XXIème siècle :

Ce ne serait donc pas les Hommes (le Soleil) qui tournent autour de leur société (la Terre) mais bien la société qui tourne autour de ses individus (le côté solaire de chacun et chacune d'entre nous usant de son libre arbitre et de sa liberté dont vous aimeriez tellement que Vladimir Poutine exprime plutôt que sa face... lunaire qui tourne pareille à la Terre autour du soleil et qui menace le monde d'une nouvelle guerre mondiale développée sur des néo-fascismes culturels et sociétaux menaçant à la fois...l'Orient et l'Occident d'une disparition globale.

Avec une telle Révolution, il se pourrait que la face de l'Humanité en soit bouleversée...

Erratum Crash

Te souviens-tu de nos peurs

Nous étions bien vivants

et nous pensions à nos erreurs


Erratum Erratum Erratum Crash

Erratum Erratum Erratum Clash

 

Nous ne pouvions pas parler

Parce que parler vrai c'était mourir

Parce que parler vrai c'était s'empaler


Sur nos précédents mensonges

sur nos précédentes erreurs

Sur nos précédentes horreurs

qui de l'intérieur nous rongent

 

Erratum Erratum Erratum Crash

Erratum erratum Erratum Clash

 

« Ce serait une erreur

de t'avouer la vérité »

« Cela nous mènerait jusqu'au suicide. »

"Tu voudrais davantage me haïr."

"Je voudrais alors davantage te trahir."

 

Vivre morts à faire semblant

pour exorciser les apparences de nos crimes

 

Conclusion de nos petites enquêtes intimes :

 

Erratum Erratum Erratum Crash

Erratum erratum Erratum Clash


Erratum Erratum Erratum Crash

Erratum erratum Erratum Clash


Erratum Erratum Erratum Crash

Erratum erratum Erratum Clash

 

22/07/2014

D'abord un missile sol-air UK puis un missile air-air UK...

Moscou trouve une ligne de défense à géométrie variable. Le Kremlin a d'abord trouvé quelques batteries ukrainiennes antimissiles responsables de l'attentat, évitons l'accident et la bévue, c'est un crime de toutes les façons que l'on puisse imaginer la disparition de l'avion civil puisque techniquement les tireurs avaient tout en main pour savoir de façon précise à quel genre d'avion ils avaient à faire et que surtout, à dix milles mètres d'altitude, quelques 150 avions civils, et non militaires, avaient précédé le malheureux MH-117 dans le ciel de l'Est ukrainien dans la même journée du 17 juillet.

Moscou a ensuite modifié sérieusement sa théorie du complot en montrant, avec force cartes présentées par de hauts dignitaires militaires russes, un avion ukrainien qui aurait été responsable du crash avant de se faire descendre par un tir sol-air des rebelles... Quid de la carcasse fumante de l'avion militaire fantôme ukrainien et du pilote dans les champs de blé de l'Est...

La conspiration serait cette fois plutôt du côté russe si on sait détecter un début d'affolement dans la stratégie russe. Mais cela embête vraiment ceux qui gobent les paroles de Vladimir Poutine comme on gobe les bonnes paroles d'un saint orthodoxe. Bien sûr, Moscou n'est capable d'aucun mensonge ni d'aucune conspiration contre l'Occident. Voyons ! Voyou ?

http://fr.ria.ru/world/20140718/201864157.html