22/07/2014

Boîtes noires remises, piège ou acte de bonne volonté ?

Les voilà en sécurité. Le MH-17 va donner quelques données intéressantes sur les derniers instants de son existence.

Pourtant le soupçon demeure. Pourquoi avoir retardé la restitution ? Pour falsifier des données ? Pour rendre inutilisable l'enregistrement et l'exploitation des données? Et si l'on ne peut pas décrypter les données, Moscou rendra-t-elle coupable l'Occident d'avoir fait exprès de détruire des preuves qui compromettaient l'intervention d'un avion ukrainien dans la chute du 777 afin de se déculpabiliser et de continuer à exposer la théorie du complot contre elle ?

Il reste à attendre la suite de ce feuilleton, qui pue dans tous les sens du terme, en espérant que ces fameuses boîtes noires n'ont pas été violées par des mains criminelles.

http://www.lemonde.fr/international/article/2014/07/21/cr...

http://www.lemonde.fr/international/article/2014/07/19/uk...

P.S. « Le Monde », comme moult médias occidentaux, n'est peut-être plus un journal de référence et serait devenu un simple outil de propagande au service de l'ultra-libéralisme d'après les conspirationnistes prenant fait et cause pour Moscou, Damas, ou Tripoli (du temps de Kadhafi), il n'en reste pas moins un journal qui donne des infos comme n'importe quel journal pro-russe. On ne peut pas prétendre à la démocratie et être source de démocratie si on attaque sans cesse les médias pro-occidentaux et que l'on ne fait jamais la critique d'articles parus dans des médias pro-russes qui semblent pour le moins contestable. C'est trop facile de rendre vierge et immaculé ce qui ne l'est pas par la force des choses. Entre ce qui découle de faits bien réels et objectifs et ce qui provient et dénote de la pure propagande idéologique, il faut, pour un esprit critique, exercer son libre-arbitre, utiliser son sixième sens, celui utilisé par une maman, par exemple, cherchant la vérité de son enfant qui lui dit des vérités qui mentent graves...

 

21/07/2014

Comme un ovni allumé dans le ciel : Jungle Bouk

Des mains se meuvent

et redécoupent le ciel

qu'il vente ou qu'il pleuve

tu viendras nue au miel

cueillir l'eau de ma lune

à la forge du coeur d'amour

 

As-tu caché derrière la dune

cette flèche qui transperce ma gorge ?

As-tu voulu notre mort au détour

pour imprégner mon sang de ton orge ?

 

Des mains se meuvent

et redécoupent le ciel

qu'il vente ou qu'il pleuve

tu viendras nue au miel

cueillir l'eau de ma lune

à la forge du cœur d'amour

 

As-tu caché derrière la lagune

cette flèche qui transperce ma gorge ?

As-tu voulu notre mort au contour

pour imprégner mon sang de ton orge ?

 

Ensemble nous partions alors en vacances

Devant nous, l'incroyable perspective du paradis

Tu m'emmenais joyeuse dans ta danse

Et puis figé par la mort subite notre dernier cri

 

Dans ta bouche notre vierge rose

transmettant l'ultime message

d'âmes violées par cette violence enclose

des êtres habités de leur rage

 

Tu deviens écorce

et je deviens arbre

rendus à la Force

 

Toi et moi vivants au milieu de la forêt de marbre

 

L'homme a vraiment marché sur la lune et voici pourquoi

Vous pouvez entretenir une illusion très longtemps. Par quelques tours de passe-passes machiavéliques, des êtres humains parviennent à faire gober des trucs incroyables à d'autres êtres humains. Mais imaginer maintenir une illusion durant 14 ans, six missions réussies sur la lune, des milliards de dollars dépensés, des milliers, voir des dizaines de milliers de scientifiques de haut rang mobilisés sur le coup et pas du tout illuminés pour un sou. Et nous aurions tous été trompés et abusés par on ne sait quelles autorités supérieures et successives d'un Etat impérialiste qui vit dans le mensonge perpétuelle d'une gloire et d'une puissance usurpée?

Je veux bien que les Américains sont patriotes. Mais de là à prétendre que la fine fleur de leurs scientifiques (et tous les savants d'autres nations collaborant à ce projet) auraient tous trempé dans une magouille monstrueuse, un fake élevé à des hauteurs stratosphériques, mouillé leur chemise des années pour du carton pâte scientifique, et transpiré durant les missions pour du vent et de l'illusion répétitive tournée par un certain Stanley Kubbrick dans le désert de notre bonne vieille Terre, cela relève de la mission humaine impossible. Et en plus, où en serait aujourd'hui la conquête spatiale si tout cela avait été un énorme mensonge protégé de tant de personnes concernées ? Et comment serait-il possible de faire voler des fusées aujourd'hui si les fusées d'antan n'avaient été que des éléments d'une science fiction démentielle.

Je me souviens, je crois, qu'une immense catastrophe a eu lieu durant la seconde guerre mondiale. Je n'étais pas encore né. Mais aujourd'hui, quelques révisionnistes tentent d'affirmer que cela n'a jamais existé. Adolf Hitler, ses V1, V2, et autres camps de concentration, qu'une fiction tournée par un grand cinéaste du IIIème Reich ?

Si la conquête de la lune n'a jamais existé, alors la première et la seconde guerre mondiale du XXème siècle n'ont elles aussi jamais existé.

Casser les rêves les plus beaux de l'Humanité et entretenir la terreur et le crime, c'est pour certains une belle manière de se faire connaître.

 

 

 

 

Le secret du missile de Tchernoukhine

Comment avouer une vérité inavouable par toutes les parties en conflit ? Les Américains fileront de près les traces et retrouveront les cosaques de Tchernoukhine qui ont commis l'abominable acte contre le MH-17. Mais ils ne retrouveront jamais les militaires, agents secrets de Poutine travaillant sous de fausses identités en Ukraine, qui étaient au commandement de la manœuvre. Ils ne les retrouveront pas tout simplement parce qu'ils ne voudront pas les retrouver. On mettra en cause la Russie sans aller au bout du procès. Cela restera des affirmations, sans fondement pour les uns parce que non identifiées, bien réelles pour les autres qui diront que les preuves s'effacent au moment d'affronter les agents secrets russes en cause, ce qui ne mettra pas en cause Vladimir Poutine lui-même mais qui permettra d'entretenir le soupçon sur lui sans le condamner pour autant.

Parce que lorsque le crime remonte la filière et qu'au sommet de la filière c'est la paix mondiale qui devient l'enjeu, il y a des vérités qui restent à jamais silencieuses. Vladimir Poutine comme Barack Obama le savent trop bien. Les Américains ont jeté deux bombes atomiques sur deux villes japonaises il y a presque 70 ans. Le monde a applaudi et salué la fin de la guerre mondiale par les deux actes les plus abjectes commis, par leur instantanéité et leur violence aveugle, de l'Histoire de l'Humanité. Génocide de centaines de milliers de vies humaines en quelques secondes. Villes entièrement rasée dans un seul souffle atomique.

Les Américains ont pourtant appris au Viet-Nam que l'opinion publique de leur propre pays ne pouvait et ne voulait plus supporter certains crimes commis par les leurs. Aujourd'hui, au XXIème siècle, Russes et Américains comprennent qu'au jeu du cynisme il n'y a aucune limite et que la vérité vue et entendue de partout n'est pas le bon plan pour conserver les pouvoirs économiques et la domination sur le monde. Mieux vaut 298 victimes et des familles à qui l'on cache l'entière vérité qu'une énorme déflagration mondiale provoquée par une vérité catastrophique aux conséquences incalculables.

Mais jusqu'à quand nos gouvernements parviendront-ils à cacher leur cynisme extrême et leur criminalité commune aux yeux des peuples libres qui luttent pour la vraie démocratie sur la planète Terre ?

 

19/07/2014

Pas de poupée russe dans le ciel d'Ukraine

« Livrez la poupée russe à domicile ». Dans le jargon militaire top secret, ce serait une possibilité de transmettre un ordre venant du patron.

Nous ne savons pas ou plutôt ne voulons pas savoir que nous avons à faire à des criminels qui nous dirigent. Le pouvoir sait camoufler ses propres affaires qui risquent de le compromettre. Le pouvoir sait lancer des avertissements terrifiants tout en refusant de porter le chapeau de ces mêmes avertissements. Au contraire des groupuscules terroristes, le pouvoir ne revendique jamais d'actes de cruauté hors de l'entendement commun des peuples. Il délègue et sait rompre les chaînes de commandement pour ne jamais se compromettre, ce qui le perdrait aux yeux du monde. Au contraire, il condamne fermement tout acte terroriste contraire aux lois civiles en vigueur devant les Nations du monde parce que la communauté humaine ne pourrait jamais accepter d'être dirigée politiquement par des gens qui s'attaquent sciemment aux civils innocents. La Russie n'étant pas attaquée directement par l'Occident avec des armées mais se sentant cernée et menacée dans ses mœurs et sa culture par un Occident devenu trop séducteur à ses yeux, elle s'attaque à lui avec les armes de ceux qui osent tous les mensonges et toutes les ruses pour parvenir à garder, voir agrandir son pouvoir et son influence sur le monde.

Il est possible, quoique improbable, que Moscou ne soit pas compromis dans le crash du MH-17. Mais au minimum Moscou est responsable d'avoir livré du matériel de guerre qui permet de viser des avions civils volant à haute altitude à des rebelles incompétents et barbares n'hésitant pas à descendre un jumbo-jet civil soit volontairement soit par négligence criminelle. Au minimum, Moscou aurait déjà du lancer un avertissement très sévère aux commandants rebelles de la région de Donetsk et suspendre sur le champ son aide technique et militaire en attendant les conclusions de l'enquête et l'arrestation des coupables.

Vladimir Poutine ne l'a pas fait. La mort de 298 personnes innocentes ne compte pas sur l'échiquier de la politique mondiale. C'est comme s'il venait de signer des aveux personnels sur sa responsabilité directe dans le crash tout en nous distillant à tours de médias et sans aucune émotion visible ces petites phrases cyniques typiques du personnage :

« Je ne suis coupable de rien du tout dans la disparition du MH-17 mais n'oublier jamais qui est le big boss de toutes les Russies. L'Occident et les fascistes de Kiev sont responsables de la disparition de l'avion parce que ce sont eux qui ont semé la zizanie dans cette partie du monde ».

 

L’édition russe du célèbre Vogue fête ses 10ans. Pour cette occasion, elle a convié 30 créateurs à habiller la fameuse « Poupée russe »… (ci-dessus la version de Burberry)

http://www.inandout-blog.com/2009/06/une-poupee-russe-deu...