12/07/2014

Coupe du Monde 2014 : Mise à prix, la ligne de démarcation

Fin de la Coupe du Monde. Messi va peut-être devenir le plus grand joueur de football de tous les temps si l'Argentine l'emporte.

Lionel Messi ne supporte pas de valoir moins qu'un autre joueur dans son club ou dans son équipe nationale. Messi est un Van Gogh qui s'est mis à prix bien avant sa mort. Mis en valeur, mis sous la lumière, mis sous la marchandisation de l'humanité et de ses œuvres de beauté ou de malfaisance...mis...comme une soumission à l'ordre artificiel du monde.

Lionel Messi a choisi le côté de la ligne de démarcation qui fait de lui quelqu'un d'archi-célèbre, d'archi-reconnu, d'archi-riche. Son talent, son travail, il les a monnayé dès le jour où il s'est fait remarquer par les chasseurs de talents. Ce n'est certainement pas un rebelle, un sans-sous, un insoumis, Lionel Messi. C'est un type archi-normal qui fait des choses extraordinaires avec un ballon au service du système. Le rebelle, c'est d'abord un perdant de la société de consommation, un gars ou une fille qui fait des choses qui dérangent, un peu tabou, très à la marge de l'ordinaire célébration du génie. Van Gogh était un rebelle, un pasteur-peintre de l'Humanité, un gars qui ne supportait pas l'injustice du monde et le délabrement de la société scindée en gagnants et en perdants. Baudelaire et Rimbaud étaient des rebelles, des gars qui possédaient le plus grand des talents mais qui se mettaient en marge de la célébrité, des salons, des soirées V.I.P.

Lionel Messi deviendra dimanche soir le plus grand footballeur de tous les temps si lui et son équipe savent se sublimer. De l'autre côté du mur, si l'aventure de la célébrité ne vous rassure pas du tout et que l'autre versant vous attire davantage, il y a tous ces gens proscrits, ces enfants abandonnés de la balle qui jonglent chaque jour pour survivre, ces Indiens spoliés, ces peuples en souffrance qui tels des fantômes de l'existence ne feront jamais une ligne dans les médias. Et parmi eux, peut-être un artiste de la balle qui sera célébré quand les pissenlits pousseront sur sa tombe.

Pendant ce temps, Mister Sepp Blatter, le Suisse, fait la Une des manchettes de journaux, et va s'offrir un film à sa gloire coûtant près de 30 millions. Il y a les petits qui sont des artistes fabuleux et les petits qui sont de grands bouffons cinématographiques. La Blatte joue pour la Puce. Deux animaux pas vraiment sympathiques pour l'Humanité dans le règne animal... La gloire des suceurs de sang est une tragédie universelle.


Si Sepp Blatter mettait ces 30 millions de dollars au service d'un autre monde et que Lionel Messi se mettait à jouer et à gagner comme Ayrton Senna pour le Brésil dans la conscience collective de l'Argentine peut-être que le monde auraient trouvé deux exemples d'humanité à suivre d'urgence...

L'argent n'est qu'éphémère puissance. La vraie puissance se propage dans les coeurs de celles et ceux qui savent partager au lieu de corrompre.

http://alohanews.be/societe/demarcacao-lautre-face-du-bre...

 

Merci à Blaise Hofmann qui m'a donné la source inspiratrice de ce billet sur son blog.

 

game ofthrones p3 Games Of Thrones: deux nouveaux posters Collectors

http://www.gameof-thrones.fr/games-of-thrones-deux-nouveaux-posters-collector/

 

 

 

11/07/2014

Les It'Aliens

Race d'It'Aliens

vivant autour de mon espace martien.

Limites de l'éternelle guerre

déclarée à mon faux frère.

 

Pourquoi prendre par la force

l'arbre qui n'a jamais eu qu'une écorce 

afin de survivre en ce monde ?

La banane se mange nue

et de préférence crue.

Est-ce amoral ou immonde ?

 

La pelure de banane

est jetée sur le terrain de foot.

J'attends mon heure.

L'autre a glissé.

Il en est mort.

Victoire !


Goaaal!

 

Est-ce que le Goal est raciste ?

Est-ce que le Goal est nationaliste ?

Est-que le Goal est fasciste ?

 

La pelure de banane

a glissé sous mon pieds.

J'attends mon heure.

L'autre a tissé sa toile.

j'en suis mort.

Défaite !

 

Goaaaal !

 

Est-ce que le Goal est raciste ?

Est-ce que le Goal est nationaliste ?

Est-que le Goal est fasciste ?

 

Une balle jaune.

Une balle noire.

Une balle blanche.

Une balle rouge.

Une balle chocolat.

 

Tant que ta balle est en jeu

je reste enjeu de mon existence.

Enjeu de ma vie.

Enjeu de ma mort.

Enjeu de mon humanité.

Sans toi,

la balle n'existe plus.

 

Et si je suis un It'Alien

sur un terrain de foot,

serai-je alors un humain dans ta vie ?

 

Et si je suis un It'Alien

sur un terrain de foot,

serai-je alors un humain dans ta vie ?

 

Et si je suis un It'Alien

sur un terrain de foot,

suis-je un humain dans ta vie ?

 

Et si je suis un It'Alien

serai-je alors, sur un terrain de foot,

un humain dans ta vie ?


Merci à Jann Halexander pour l'inspiration musicale

 

Les armes sinon plus rien

Dans un futur proche la contamination de la violence par les arsenaux de guerre semble imparable. L'odeur de poudre se rapproche de nos zones démocratiques encore en paix. Partout dans le monde, violences ethniques, confessionnelles, politiques, pour arracher des parcelles de pouvoir à un pouvoir central pourri et délégitimé.

En Afrique du Sud, la veuve de Nelson Mandela empêchait son mari de regarder les nouvelles à la télévision durant ces dernières années de vie afin de lui éviter la dépression et la tristesse de constater que son combat, ses valeurs, sa vie offerte à une cause noble ne faisait pas le poids face à la corruption, la bêtise, la violence gratuite, la haine, et la volonté de s'enrichir par tous les moyens même les plus criminels.

Il est difficile de croire encore en cette humanité de plus en plus malade, de plus en plus au service des causes les plus obscures et les plus assassines. Il est difficile d'accepter que la seconde guerre mondiale ne s'est en réalité jamais terminée, qu'elle continue à travers le conflit proche-oriental, qu'elle s'insinue dans les cœurs, qu'elle vous somme de prendre partie alors que vous refusez les colonies forcées, le vol des terres des uns tout comme la folie islamiste, le totalitarisme religieux des autres.

Vous êtes là. Vous attendez la Finale de la Coupe du Monde. Et après elle, vous avez déjà songé à tout oublier et à vous faire oublier, comme une folle envie de prendre congé du monde. Votre impuissance devant les criminels armés font de vous un pauvre fou qui se bat à l'énergie avec des armes spirituelles et humaines ni entendues, ni suivies, ni même aimées de l'immense majorité des foules toujours prêtes à accepter la guerre et la violence, à suivre des leaders dangereux et machiavéliques, quel qu'en soit le prix à payer pour leurs propres enfants innocents.

Les médias ont besoin de la violence pour se nourrir et nourrir les foules affamées d'actes criminels, des foules qui tweetent et retweetent sur les réseaux sociaux, bouffent la haine du monde, recrachent la boue sur le net, et ne cherchent jamais de solution à une vraie paix durable. 70 ans que cela dure là-bas, au Proche-Orient et toujours les mêmes salauds sur nos écrans de télévision.

La paix n'est pas bankable. Les marchands de la mort devraient fermer boutiques ; les médias n'auraient plus de grands reporters de guerre ; les riches devraient composer avec les pauvres pour établir l'harmonie, la justice, la démocratie ; les gangsters n'auraient plus la côte auprès des filles ; et les faits divers ne seraient que des carnets à l'eau de rose dont personne ne voudrait.

Le crime paie bien son monde. Et tant que l'argent est au centre de l'attention des êtres humain, le crime restera le premier pourvoyeur de richesses matérielles et de pouvoir.

Une petite balle de joie court sur la planète. Dimanche soir vers minuit, elle s'arrêtera de courir mais le monde continuera de mourir sous les vraies balles de son propre malheur.

10/07/2014

Le pape qui fera un miracle et celui qui se couchera

Un pape argentin debout et devant sa TV à l'heure de la Finale. Un pape allemand couché qui ne soutiendra pas son équipe nationale.

Si j'étais le dieu des catholiques et que Dieu aime le football, je dirais que l'Argentine a largement les faveurs de mon pronostic. La main de Dieu a déjà servi cette nation de façon très heureuse. Alors si la main du pape peut faire aussi son petit miracle à distance, genre Messi se transformant en oiseau volant par-dessus la défense allemande pour rentrer dans le but adverse balle au pied...histoire de canoniser le Messi du nom du plus grand oiseau de l'Histoire, l'Argentin Magnifique, disparu il y a 6 millions d'années... 7 mètres d'envergure, 70 kilos, le chiffre idéal pour retourner cette Allemagne dont le 7 est devenu le chiffre magique depuis un certain Allemagne-Brésil.

Attendons le match et cette Foi et cette Ferveur, cette Passion qui soulève les montagnes du côté argentin... Une finale de feu pour le plus grand plaisir de toute l'Humanité, s'il vous plaît, guerriers d'Allemagne et d'Argentine.

 

 

http://hitek.fr/bonasavoir/argentin-magnifique-oiseau-vol...

 

http://www.liberation.fr/sports/2014/07/10/allemagneargen...

 



 



 

argentin magnifique

 

 

 

Le pape des pauvres, François, parlant à l'oreille de l'Argentin Magnifique


The Durham Family Orchestra, a fucking pretty nice family

Pour accompagner cette fin de Coupe du Monde, j'ai jeté mon dévolu sur une famille à haute énergie durable, une formidable famille d'artistes, de musiciens et musiciennes britanniques aux origines haïtiennes.

Sens très abouti et joyeux de la dérision, du swing à la Elvis Presley, amoureux de la campagne, de la ferme, des vaches..., sensualité à fleur de peau du fils et des soeurs installés dans les champs; à couper le souffle des plus blasés de nos agriculteurs jurassiens... Une famille qui pourrait être à la fois helvétique dans sa façon d'aimer la tradition, la famille, la continuité, et la pop culture ouverte sur le monde, la liberté jouissive, et sud-américaine, d'embrasser la vie. Une famille pour accompagner cette fin de Coupe du Monde et soutenir l'Argentine dans sa conquête de gloire.

La famille Durham, plus connue sous le nom de Kitty, Daisy, and Lewis band se produit aussi parfois en Allemagne ou en France. En Suisse, je n'ai rien trouvé. Mais pourquoi pas une fois au Montreux Jazz Festival ou au Paléo ?