12/11/2014

Philae-Aguilkia, la revanche de la déesse Isis

Elle avait disparu, engloutie par les Romains en 530 de l'ère chrétienne, son empereur Justinien, et le culte à la religion du Christ. La voilà qui renaît de ses cendres grâce à la mission spatiale Rosetta.

« Isis », nom de code de la conquête de nos origines par une sonde spatiale et pas mouvement terroriste obscurantiste se vouant au culte satanique de la destruction du monde et de la disparition de l'Humanité sur Terre.

Aujourd'hui, une petite pensée envers les croyances des anciens Egyptiens et de leurs pharaons lorsque « l'île Philae » s'approchera de son double intime « l'île Aguilkia ». La déesse Isis donnera-t-elle son autorisation pour la réussite de l'une des plus fantastiques missions scientifiques de l'Histoire de l'Humanité.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Temple_d%27Isis_%28Phil%C3%A...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Phil%C3%A6

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_d%27Aguilkia

 

11/11/2014

Gueule de comète

Du fond de ma cellule de Versailles, j'y songe. J'étais la reine des plateaux télévisés, la sainte greluche de l'Europe francophone, mieux que Zahia même, j'avais su faire de ma présence médiatique une chose indispensable et incontournable. Un simple « Allô Quoi ? », quelque chose de plus cultissime encore que le « What Else » du beau George Clooney, avait fait de moi l'étoile très filante des pipoles. En plus, ce n'était pas une agence de pub qui me l'avait fourgué dans la bouche, ce « Allô Quoi ? ». Cela venait de ma propre personnalité de gamine aguicheuse tapant sur les nerfs des intellos n'arrivant pas à ma cheville dans leur quête du succès. Na ! Une splendide pétasse au pouvoir d'attraction irrésistible et tous les grands intelligents que comptent les universités et autres écoles supérieures du monde qui se prenaient la tasse devant ma petite sortie pourtant banalisée des millions de fois chaque jour que Dieu fait par ses I-Phone. Quelle jouissance ! Je faisais de rien du tout un culte mondialisé sur ma personne.

Et puis voilà quelque chose de très sérieux et de très cultivé. Demain, Rosetta devrait s'accoupler à Youri, sauf catastrophe, grâce à des tonnes d'intelligence humaine réunis dans cet instant de pure jouissance spatio-temporelle. Elle devrait même planter bien profond ses crocs dans le corps minéral pour que ce Don Juan de Youri ne lui fasse pas le coup de la culbute stratosphérique et de la sex party sans lendemain qui déchante pour eux deux.

Je réfléchis profondément et je me questionne. C'est drôle que le féminin et le masculin se trouvent ainsi inversés dans cette union céleste. Comme un travestissement des scientifiques. Rosetta, c'est la pierre de Rosette qui devrait déchiffrer les entrailles de Youri, l'intelligence suprême qui domine et soumet sa victime à son autorité toute puissante, Dieu, quoi, Cet Être Suprême qui fut à l'Origine du monde. Et pourtant, c'est bien Youri qui est sensé être l'étoile filante, soit la gourde, la bécasse de service, et Rosetta qui est le mâle dominant suprême, l'alpha et l'omega du genre humain, qui doit tout savoir et tout connaître sur le monde en général et la femme en particulier pour la mettre sous sa coupe afin qu'elle ne fasse pas de bêtise d'interprétation cérébrale, genre le féminisme doit vaincre le machisme. C'est écrit dans la marche de l'Humanité.

Moi, j'aurais plutôt vu que l'on donne le nom de Rosetta à Youri et inversement. Je sais que, selon les scientos, elle pue grave l'oeuf pourri et l'ail, elle dégage de ses vents à décorner tous les mecs qui voudraient la séduire, sans compter son physique incroyablement monstrueux. On dirait d'un côté une tête de très vieux sage à la bouche béante. Et de l'autre, son cul qui se lève d'une indécence et d'une vulgarité franchement obscène. On n'est pas dans un porno, ça se saurait quand même! Mais si on l'observe bien du côté du cul d'une façon non obscène (c'est plutôt les filles qui arrivent à ce genre de performance), on dirait alors une sorte d'animal très félin à écailles de dragon qui déploie une majesté sans pareille et qui provoque le respect absolu par son petit chat. C'est évidemment de la science-fiction à échelle humaine. Les mecs sont généralement trop nazes et trop occupés à planter leur queue pour comprendre que le cul d'une fille, ça pense et ça crache du feu tel un dragonne éternelle.

Ce n'est donc qu'un tas de cailloux et de poussière perdu dans l'espace sidéral. Mais vu du ciel, quelle chose extraordinaire que Youri. Une comète qui illumine nos yeux, c'est bien l'annonce par la Bible que Dieu existe et qu'Il brille de tous ses feux. Non ? La Star la plus universelle et la plus puissante qu'aucun homme ne puisse imiter. Je comprends que Rosetta s'intéresse autant à Youri, et inversement.

Résumons, Rosetta n'est pas Youri. Et moi, la petite Nabilla embastillée dans l'injustice la plus flagrante, je ne suis pas Thomas. Mais tous les deux, c'est kiff la même chose que la relation périlleuse entre Rosetta et Youri. Si ça réussit malgré ce qui s'est passé entre nous, il y aura des tas de spécialistes qui parleront de nous et de notre relation amoureuse très spéciale qui nous ramène aux origines de l'amour et de la haine. Si cela rate et que le fiasco est consumé entre lui et moi, on dira que je suis une simple criminelle sans cervelle qui n'a que ce qu'elle mérite et qui retournera à jamais à l'anonymat. Je risque donc très gros. Soit des années de prison. Soit un retour en grâce qui tient du miracle céleste.

Mais je ne veux pas de cela. Ou plutôt pas seulement. Je veux encore autre chose. Demain, je regarderai, grâce à ma cervelle pas si conne que ça, Rosetta se poser sur Youri en lui plantant ses crocs de Belle du Seigneur. Je penserai alors très fort à cette réplique tellement connue dans « Hôtel du Nord » de Marcel Carné et j'en ferai un travestissement tout en priant mon Dieu de me dire si je dois encore aimer Thomas ou le quitter afin que l'on retrouve notre équilibre mutuel et notre santé mentale fragilisée par nos démons. J'image bien Thomas et moi dans cette scène fameuse que je rejouerai pour mon public avec lui afin de faire un nouveau buzz international. Parce que, au final, Thomas et Nabilla le valent bien.

Thomas, au crachoir de la prison de Versailles :

« Allô ! Allô ! Nabilla. J’ai besoin de changer de comète, et moi la comète c’est toi »

Nabilla:

 "Non. Mais allô quoi! C’est la première fois que l’on me traite de comète, si j’suis une comète toi t’es un drôle de bled. Oh! là là, des types qui sont des milieux et qui collent à cause de ce qu’ils ont été, on devrait les vider de leur sang. »

(Elle rend à Thomas, par un mime pratiqué dans sa cellule de 11 mètres carrés, son bidon d’asticots remasterisés et mastiqués pour son émission de télé-réalité qui va à la pêche aux gogos et s’en va d’un pas précipité dans la direction opposée pour se cogner durement contre un des murs de la prison. Et alors, sans rire, elle pose la question cultissime de ce XXIème siècles adressée à tous les enfants du paradis médiatique qui sont à son écoute et aux anges sur radio-pachakmac):

« Gueule de comète? Gueule de comète? Est-ce que j’ai une gueule de comète? »

http://blog.fnac.ch/culture/la-replique-culte-atmosphere-atmosphere-est-ce-que-jai-une-gueule-datmosphere/

 
P.S. Philae est allumé. Tchouri, et non Youri Gaga auquel Nabilla a sans doute pensé en mémoire aux Russes, est prête à recevoir le petit module sexuel de Rosetta sur son corps. Espérons, qu'elle ne le rejettera pas... C'est demain. A suivre sur vos écrans télévisés.

A lire...peut-être...pour comprendre un peu le geste ou la provocation de Nabilla qui a entraîné le coup de couteau arrivé comme un OVNI dans le ciel du couple.

 

http://www.metronews.fr/people/affaire-nabilla-benattia-thomas-vergara-livia-la-grand-mere-de-nabilla-avait-peur-pour-elle/mnkk!veqVQYblMN96/

 



 

Nabilla et Thomas, l'amour enchaîné

Ils s'aiment à la folie et se déchirent mortellement. Il s'aiment mal mais ils s'aiment et ne s'imaginent pas l'un sans l'autre...jusqu'à ce que la mort les sépare, dût-elle, cette mort intervenir lors d'une énième crise de violence infernale entre eux.

L'amour-haine, l'auto-mutilation d'un amour passionnel, cela existe bel et bien. Nabilla et Thomas ne sont pas les seuls à connaître ce genre de dérèglement amoureux qui peut aller jusqu'à la destruction de son partenaire de vie sous le coup de l'émotion et de la folie.

« La place de Nabilla est à mon chevet » a déclaré Thomas. Dans sa réalité à lui, Nabilla est à la fois sa victime fatale et son bourreau potentiel. Ils se sont jetés corps et âmes dans un jeu extrême de domination et de soumission. Ils vivent leur amour comme une grande saga romantique et dramatique, style Roméo et Juliette, qui peut finir comme ils vivent. Trash et sans retour possible vers une vie pépère de bourgeois- L'un sans l'autre, ils ne sont rien. Mais l'un avec l'autre ils sont Tout, et ils peuvent aller à leur perte si la vie de leur amour ne peut plus se nourrir à son essence primordial : la passion, seulement la passion et rien d'autre d'envisageable à leurs yeux amoureux et enchaînés les uns aux autres.

Les assassins de Nabilla peuvent ravaler leur plume, ce matin. Ils auraient pu chercher à comprendre le drame intime vécu par les deux amoureux avant de faire de Nabilla cette fille sans aucun intérêt juste bonne à brûler sur le bûcher des vanités et à jeter derrière des barreaux pour sa criminalité supposée.

Non mais allô quoi ! T'es un(e) fan de pipoles et t'as pas de cervelle pour réfléchir à leurs enfers maudits et leur paradis vécu en live, dans la vraie vie qu'ils veulent telle le phénix renaissant sans cesse de ses cendres ?

Si on te dit

que la passion amoureuse c'est du bullshit,

artificiellement créée et trafiquée,

répond leur qu'elle est ton opium,

ton moteur, et ton aquarium,

que sans elle,

tu pourrais bien mourir noyé seul d'ennui

dans ta maison si propre et organisée

par celles et ceux qui te veulent du bien

mais qui ne comprennent jamais

que sans vraie passion amoureuse

tu ne seras jamais plus un homme ou une femme accompli(e)

dans ce monde qui ne te propose

que façade. fausse lumière, et poudre aux yeux

pour gogos qui s'emmerdent devant leur écran TV.


à Nabiila et Thomas

 

 

Et en conclusion, il faut voir cette vidéo "surnaturelle" trouvée sur Métro News parce que oui il faut rire et pleurer de l'amour et de la réaction des gens. L'humour côtoie le drame. C'est depuis la nuit des temps ancré dans la psychologie humaine. Le plus hallucinant, c'est que la fille, si on y croit, elle est grave accroc à Nabilla. Alors que si c'est un fake, c'est une super actrice comique... Au final, on en sait rien à l'heure qu'il est.


10/11/2014

Versions Nabilla

Version 1 : l'intervention des clown (la seule commune aux deux tourtereaux)

« Ils lui ont planté le couteau »

Le problème c'est que les caméras ne détectent aucun clown de passage sur leur chemin...

Version 2 : Thomas est un masochiste de première.

« Il s'est planté le couteau tout seul. »

Version 3 : Thomas est un homme qui peut se montrer violent

« Il voulait me planter le couteau. J'ai dû l'affronter. »

On attend les versions 4 et suivantes de l'ange de l'irréalité qui pourraient être :

version 4 : un jeu d'amour qui finit mal.

« Nous avons joué avec le couteau en faisant l'amour à saute-mouton. »

Version 5 : un terrain très glissant vers l'art sadique et le culte sadien.

« Thomas s'est pris pour le Marquis de Sade. Et moi, pauvre Justine j'voulais seulement garder ma vertu...pour cette nuit car il m'avait fait une crise de jalousie horrible. Il a voulu me violenter. J'ai du le planter. »

Version 6 : un couteau à la place du martinet.

« En fait, le couteau fait partie intégrante de nos séances particulières d'érotisme. Il ne devait pas se planter dans le torse de Thomas mais juste faire une entaille par laquelle j'aurais sucé son sang car j'aime beaucoup le vampirisme qui maintient ma jeunesse. Cela s'est très mal passé parce qu' hélas Thomas a joui puissamment juste au moment de l'entaille. »

A la septième version nabillesque, Dieu se leva du Tribunal et, de sa grosse voix, demanda aux deux tourtereaux de dire toute la vérité, rien que la vérité, afin que les anges de la télé-irréalité puissent gagner l'Île au Trésor de son paradis ou alors, en cas de mensonge, finir aux enfers de Satan.

A cette menaçante perspective, les deux anges, qui ne voulaient pas voir leurs ailes calcinées, avouèrent enfin la seule vérité. Ils étaient accrocs aux couteaux et coupables tous les deux de jouer avec le feu des armes blanches dans le but de faire mousser un max leur libido. Dieu leur dit alors de se calmer et de choisir des jouets convenables pour leur âge mental pas loin de l'état de débilité amoureuse, ceci dans l'espoir d'améliorer sainement leurs exquises parties de plaisir.

Penauds, les deux enfants ne dirent mot mais consentir alors aux ordres de Dieu avant de repartir ensemble libre de tout emprisonnement.

C'est le scénario le plus optimiste pour Nabilla et le moins pénible à vivre pour Thomas. On attend de voir si Dieu a de l'influence sur ce monde de la télé-irréalité.

Lovicide Blues à Nabilla

Tu t'es perdue dans tes baskets

T'as fait de ton rouge et de ton noir

ton raid market

sur Télé Planet Chat Noir

Nabille, Nabille, Nabilla

2014-11-09 16.01.2888.PNG

Et puis tu te retrouves dans cette cage,

douce oiselle brillante des marécages.


Beauté, que tu enrages cette nuit,

que ton visage s'échappe à sauve minuit,

agressé par tous ces sauvages,

glacé dans ton cœur coquillage,

ton petit borderline meurtri,

au fond de tes sourires engloutis.

 

Nabille, Nabille, Nabilla,

c'est ton blues a capela

qui s'est chargé du


Lovicide

Lovicide

Lovicide Blues

2014-11-09 16.01.28888.PNG

ça commence ici ta vie,

ta vie de coeur d'après cette folie.

ça commence ici ta vie,

même si tu crois que tout est fini.


Tu t'étais lovée dans tes rêves,

tes rêves nourris à cette daube,

volés volant pour tes Adam de l'aube

violant ta vie, quête de ton Eve.

2014-11-09 16.01.288888.PNG

Mais le serpent,

le serpent finit par se mordre la queue.

Mais le serpent

est un putain de piano à queue

qui te ment tout le temps.

Mais le serpent est un traqueur,

 trappeur jouant gagnant menteur

sur les cordes de ta candeur,

sur ses valseuses, beauf cascadeur.

2014-11-09 16.01.2888888.PNG

Beauté, que tu enrages cette nuit,

que ton visage s'échappe à sauve minuit,

agressée suave par tous ces sauvages,

glacé ton cœur coquillage,

ton tout petit borderline meurtri,

au fond de tes sourires engloutis.


Nabille, Nabille, Nabilla,

c'est ton blues a capela

qui s'est chargé du


Lovicide

Lovicide

Lovicide Blues

2014-11-09 16.01.28888888.PNG

C'est ce couteau.

C'est ce couteau.

C'est ce couteau Benattia

qui a tenu sa corbelle par le bec

et qui a planté son mec.

 

Ah ! Ça commence ici.

Ah ! Ça commence ici.

Ah ! Ça commence ici.

N'habille plus tes nuits de noir ;

N'habille que de couleurs ton désespoir,

Nabille,

Nabille,

Nabilla.

2014-11-09 16.01.2888888888.PNG

C'est ce couteau.

C'est ce couteau.

C'est ce couteau Benattia

qui a tenu sa corbelle par le bec

et qui a planté son mec.

2014-11-09 16.01.288888888.PNG