09/01/2015

Dieu est de retour aux affaires, parlons-en

Oui, mais comment ? Par la kalachnikov ? Par la guerre sainte ?

Non. Surtout pas. D'abord si beaucoup de musulmans se voilent la face sur leur intégrisme destructeur, beaucoup d'intégristes athées en font de même et poussent le monde vers un nihilisme tout aussi destructeur.

Passer ce constat peu flatteur pour notre époque, il faut bien affronter la question existentielle de la présence de Dieu en ce monde.

Dieu n'existe pas au sens matérialiste du terme ni même en tant que conscience individuelle réfléchissante. Dieu est une foi agissante en nous. Dieu est cette voix intérieure qui nous guide...ou pas. Dieu est impossible à prouver parce que nous ne savons pas si cette petite voix intérieure est la production de notre cerveau ou celle de notre âme agissante. Pour un croyant, c'est une quasi certitude. L'âme existe et Dieu est en contact avec nous. Pour un athée, c'est la psychanalyse qui peut tout expliquer de nos comportements et de notre façon de nous exprimer.

Mais Dieu est tenace et ne quitte pas comme cela la sphère intime de l'Humanité. Il nous tenaille et nous pousse à agir. En Bien ? En Mal ? Là est le mystère. Si Dieu est Tout-Puissant alors nous ne sommes que ses marionnettes. Là est le scandale et la détestation de sa toute-puissance prétendue sur nos petites vies de rien du tout dont Il manipule les tenants et aboutissants en nous laissant croire à l'illusion de la liberté.

Mais si Dieu est impuissant alors nous sommes livrés à nous-mêmes, à notre liberté qu'Il a voulu, nous rattachant à cette minuscule coquille de voix intime qui nous guide dans Sa lumière sur un océan hostile et qui nous aide à forger notre foi personnelle. Nous somme alors seuls au monde, devons trouver notre chemin, prendre nos responsabilités, grandir, et devenir des êtres divins, proche de Lui, proche de ce Dieu parfait mais impuissant dont nous reproduisons le modèle en tant qu'être humain pour ne pas tomber dans le calvaire de la Toute-Puissance.

Le Dieu des musulmans est encore malheureusement dans sa Toute-Puissance agissante. Le Dieu des libres-penseurs est un dieu agissant sur notre âme intime à travers sa petite voix divine. Impuissant, Il nous laisse aussi impuissant que Lui. Mais il nous offre une musique culturelle divine prête à soulever des montagnes et à produire des symphonies humaines magnifiques plutôt que des guerres monstrueuses. A suivre...

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/d592bd20-9836-11e4-a324-3...

 Si vous n'avez pas accès à la page, tapez dans Google "Dieu est de retour et ça complique tout"

Profanation et damnation

« Charlie Hebdo a profané l'islam. Il a payé pour ça » pense un nombre incalculable de « bons musulmans ».

« Les juifs sont nos ennemis intimes à cause de l'existence d'Israël ». La prise d'otage à l'hyper-marché casher et la mort de quelques otages est justifiée pense un nombre incalculable de « bons musulmans ».

Nous sommes bien dans un différent de civilisation entre le monde judéo-chrétien libéral et le monde musulman resté accrocher au texte du Coran comme des enfants qui n'apprendront jamais rien d'autre puisqu'ils ont reçu le Livre et le Prophète Parfait et qu'ils le tiennent entre leurs mains comme cadeau du Ciel.

Pour le monde judéo-chrétien, la vie est sacrée, y compris celle d'un terroriste qui vient de commettre une monstruosité. La démocratie s'emploie à arrêter vivants les criminels pour autant que cela ne mette pas en danger d'autres vies civiles ou policières.

Pour le monde musulman, Allah est au-dessus de tout et c'est lui qui est le donneur d'ordre de notre mort. Donc si un terroriste meurt en martyr, c'était son destin. ET SI LES DESSINATEURS DE CHARLIES HEBDO ONT ÉTÉ ASSASSINÉS C'EST AUSSI ALLAH QUI L'A VOULU.

Cette différence est culturelle comme spirituelle et le fossé grandit jour après jour... d'autant que l'Occident enclenche des tas de guerres sur les terres orientales au nom de la protection contre les fous d'Allah (remember 11 septembre 2001) et que les drones se foutent bien pas mal de la vie sacrée des musulmans, hommes, femmes, enfants, touchés à l'aveugle en raison de la stratégie « risque zéro » pour nos soldats occidentaux. La vie est sacrée... C'est un dogme absolu pour nous...mais seulement pour nous...pas pour les populations musulmanes innocentes qui meurent sous les bombes occidentales... A méditer ce soir.

Qui est le vrai calife des musulmans ? Celui qui suit dogmatiquement le Coran et crée les ravages que l'on connaît partout sur la planète? Ou celui qui va lui apporter une autre lecture dans la lumière du grand siècle occidental du XVIIIème ?

Remise en cause du Coran, est-ce du domaine du possible ?

« Extension du domaine de la lutte ». C'est le titre d'un roman de Michel Houellebecq qui parle des ravages de l'ultra-libéralisme, le tout à l'argent pour obtenir le plus possible. « Extension du domaine de la lutte musulmane » c'est le titre de l'actualité brûlante.

Remettre en cause les dogmes d'un système c'est s'en prendre à ses fondations idéologiques pour s'en éloigner afin de trouver une nouvelle façon d'évoluer dans la vie plus conforme aux idéaux dans l'air du temps.

L'être humain change lorsque sa survie est en jeu. En temps de guerre, l'être humain se bat pour trois choses : sa survie, celle de sa famille, celle de la communauté dans laquelle il vit. Mais la victoire finale appartient au camp qui défend les idéaux les plus élevés. Et Dieu ne partage pas forcément les convictions des fascistes...

En ce moment même, l'idéal fanatique de l'islam pur prend un sacré coup de massue sur la tête avec l'attentat terroriste perpétré contre « Charlie ».

Les musulmans du monde entier ne peuvent plus se voiler le visage. C'est peu dire. Pas de burqa sur l'idéologie. C'est tout un système qui prend une claque monumentale sur le Coran avec le crime perpétré contre Charlie et pas seulement deux petits jeunes ayant raté leur existence qui se sont fanatisés à quelque gourou obscur prônant l'éradication des infidèles.

Ne pas faire d'amalgame entre la communauté musulmane et ses deux jeunes. Oui mais. Ces deux jeunes proviennent de la communauté musulmane. Pourquoi leur religion ne leur a pas été enseignée sous le regard de notre modernité, de la démocratie, de la liberté ?

C'est ma question brûlante à mes sœurs et frères musulmans... Se renfermer sur la lecture littérale d'un livre est la pire des façons d'aborder la vie. Car la mort ne nous a encore jamais promis qu'Allah existait bel et bien. Ce sont donc tous des vivants qui parlent d'Allah et qui revendiquent au nom de Dieu et de la religion véridique. La démocratie ne revendique pas au nom de Dieu. Elle revendique au nom de la justice, de l'égalité, de la fraternité.


Mise en ligne le 7 janvier 2015

Tous les violons du monde

réunis pour terrasser l'immonde

 

La Bête veut la peau de l'Humanité

Mais l'Humanité ira à l'Unité

 

United Colors of Religion

United Colors of People

 

Les artistes déchaînés

ont ouvert le monde

et le monde a crié "liberté chérie"

 

à Charlie, aux femmes et aux hommes de foi

 

08/01/2015

Les prophéties houellebecquiennes terrassées par « Charlie »

Le jour même de sa parution, le roman de Michel Houellebecq « Soumission » est obsolète. Une France prête à se soumettre à la dictature islamiste ou au Front National ? Boum ! La France réagit avec énergie et détermination et les populations démocratiques du monde entier en font de même. Il n'y a plus d'idéal au cœur des êtres humains ? Boum ! La société se lève comme un seul homme ou une seule femme et dit non à la violence, non aux extrêmes, non à la folie d'une guerre civile qui rendrait caduque toute chance de sauver le pacte républicain.

Michel Houellebecq vient de stopper la tournée de promotion de son livre. Très affecté par le massacre de « Charlie » dont son ami Bernard Maris, économiste et éditorialiste à Charlie Hebdo, il se retire à la montagne. Le mage a mal estimé le cœur et l'âme des Français et des Françaises qui vont continuer à vivre dans l'insoumission et le culte des Lumières. Leur réponse, notre réponse est juste et indéfectible : la démocratie doit être défendue. C'est notre idéal absolu qui défend et protège magnifiquement toutes nos libertés, et la sienne aussi. Une cause noble au service de l'Humanité, de toute l'Humanité.