18/09/2015

La règle du jeu ou la jungle

Ils t'ont dit:

"Il y a des règles du jeu ici

et tu n'en fais pas partie".

Tu as répondu:

"Je suis l'enfant de la jungle

et j'aimerais rejoindre la communauté des Hommes".

Ils t'ont dit:

"Tu es né ailleurs

et retourne d'où tu viens".

Tu as répondu:

"Je n'ai nulle part où aller

si ce n'est retourné dans la jungle".

Ils ont dit;

"Il y a des règles du jeu ici

et tu n'en feras jamais partie".

Tu as répondu:

"Dans la jungle, il y a des cobras,

des tigres, des lions, des crocodiles.

Mais aucun d'entre eux ne m'a mangé.

Mais vous, vous voulez me tuer,

démocratiquement me tuer".

 

J'ai payé mes dettes
A maintes reprises
J'ai purgé ma peine
Mais je n'ai commis aucun crime
Et de mauvaises erreurs
J'en ai fais quelques-unes
J'ai eu ma part de sable lancé dans mon visage
Mais je l'ai surmonté.

Refrain :
Nous sommes les champions - mes amis
Et nous continuerons à nous battre - jusqu'à la fin
Nous sommes les champions
Nous sommes les champions
Pas de temps pour les perdants
Parce que nous sommes les champions - du monde

 

 

08:22 Publié dans MISSIV ATTACK | Lien permanent | Commentaires (3) |

Tu dis

Tu dis

 

Tu dis,

que je suis un sale profiteur

mais tu me laisses vivre dans ce taudis

alors que j'ai tant à donner au monde..

 

Tu dis,

que je suis un menteur

mais je ne t'ai pas menti.

 

Ma situation est No Futur

No Family No identity.

 

Tu dis,

que je porte toutes les maladies,

le sida, la lèpre, la folie des enfiévrés.

 

Tu dis,

que je viens pour voler ta patrie,

ton travail, tes biens, et même ta fille.

 

Mais ma vie est derrière tes barbelés,

loin d'une vie rêvée et aimée.

 

Alors je crie à cette absurde frontière,

avec toutes mes soeurs et frères de lutte,

pour que tu entendes notre chant de révolte.

 

Alors je refuse les barrières fictives

que toi et tes gens ont dressé

pour m'empêcher d'exister.

 

Tu dis tellement de choses sur moi

qui sont tellement fausses

que je n'ai plus que la foi

et Dieu pour croire encore en moi.

 

Tu dis des horreurs tellement énormes

que même les murs refusent d'entendre,

que même mon chien repousse en silence.

 

Je suis le migrant dénudé

qui a perdu le droit d'exister.

Je suis le citoyen libéré

qui a gagné ce lieu à aimer.

 

Je suis la migrante dénudée

qui a perdu le droit d'exister.

Je suis la citoyenne libérée

qui a gagné ce lieu à aimer.

 

Et si tu m'en chasses,

alors je reviendrai avec toute ma classe.

Et si tu me combats,

alors je reviendrai avec mes sublimes cobras.

 

Je suis le migrant.

Je suis le champion.

Je suis la migrante.

je suis la championne.

Je suis celui qui aime la vie

comme jamais tu n'auras su l'aimer.

Je suis celle qui embrasse la vie

comme jamais tu n'auras su l'embrasser.

 

La mer m'appelle

mais c'est la Terre qui fait de moi ce rebelle.

La mer m'appelle

mais c'est la Terre qui rend la femme encore plus belle.

 

No Border in Love

 

17/09/2015

Ahmed Mohamed, fils de migrant soudanais

Le hasard fait parfois fort bien les choses... à moins qu'une divinité nous invite à voir les choses autrement. Hier, je vous parlais de Nicolas Hayek, le sauveur de l'horlogerie suisse dans les années septante, d'origine libanaise. A peine le billet mis en ligne, une bombe horlogère américaine, enfin, d'origine soudanaise, explosait à la face du monde.

Coïncidence étrange, n'est-il pas?

Pour celles et ceux que cela n'interpelle pas, comme tout le reste d'ailleurs que je tente de faire passer comme prioritaire, vous pouvez rester dans vos certitudes de rejet des autres.  Il y a finalement bien une justice divine qui intercède en faveur des migrants soudanais et autres à travers la planète.

http://rue89.nouvelobs.com/2015/09/17/grace-a-horloge-ahmed-souvre-les-portes-silicon-valley-261243

 

 
Ahmed Mohamed, élève en troisième dans un collège d'Irving au Texas. [Capture d'écran Youtube]

 

Les Français ne veulent pas des Blacks mais vont chercher les Syriens!

Ce gouvernement socialiste français qui se prétend champion de l'humanisme et des traditions démocratiques est le plus grand Tartuffe de l'histoire moderne de la France.

Il faut le voir pour le croire! Des milliers d'Africains fuyant la guerre et la dictature (Soudanais et Erythréens) sont bloqués à Menton et à Calais sans aide, sans secours autre que celui apporté par des individus et des collectifs citoyens. Ils attendent simplement de pouvoir poursuivre leur chemin vers d'autres pays Européens parce que la France n'a strictement rien à leur offrir. Même pas la dignité d'un accueil solidaire et sans encombre pour un temps provisoire. Ils sont invisibles aux yeux du Gouvernement...qui les emprisonne quelques jours si par hasard il met soudainement la main sur l'un d'entre eux avant de le refouler vers l'Italie.

Pendant ce temps, la France coure faire son marché aux bons réfugiés, s'entend Syriens, en Allemagne auprès des Syriens qui eux-mêmes se méfient comme la peste de la situation économique de la France et qui n'ont pas non plus très envie de faire leur demande d'asile quelque part dans l'Hexagone... malgré les allocations financières soit disant très favorables offerte par ce grand pays qu'est la France. Le pire, c'est qu'à Paris même, des Syriens sont laissés à la rue, aidés par personne de l'Etat français. Ils ne parlent pas la langue, ne savent pas comment obtenir de l'aide puisque les formalités administratives sont compliquée et qu'en plus il faut posséder un compte bancaire pour toucher quelque chose.

Alors là, je fais un petit gag pas très drôle. C'est l'histoire d'un Syrien qui se présente à un guichet de banque. Lui, parle Arabe. L'autre, en face, parle exclusivement le Français. On est en France, quoi!  Le Syrien n'arrive pas à se faire comprendre. Derrière lui, des Français attendent et s'impatientent. Enfin, et on ne sait par quel miracle divin, l'employé de banque comprend la demande du Syrien et lui refile un formulaire qu'il faut remplir en mentionnant son adresse, sa profession et son employeur, et autres obligations selon la loi française concernant l'ouverture d'un compte. Un Français impatient remplit le formulaire pour le Syrien en indiquant ceci:

Domicile: tente à quatre places dans mon jardin républicain quelque part dans Paris.

Employeur: Bachar el Assad, Pompes Funèbres de Damas, 15 Rue du Dictateur, Damas-sur-Loire.

Fin du Grand-Guignol Vallsien. Je retourne bientôt quelques jours à Vintimille cuisiné pour mes amis Soudanais et Italiens et les soutenir pour de vrai en tant que simple citoyen du monde. Peut-être que le Gouvernement Valls m'arrêtera pour activités terroristes, propagande communiste, et atteinte à la sûreté de l'Etat français. On ne sait jamais trop à qui on a à faire dans ce monde devenu complètement ciré.

La France est envahie par les Le Peniste qui préparent leur raz-de-marée pour 2017 et non par des immigrés qui renoncent presque tous à la France. Mais ne tirez surtout pas sur le pianiste Hollande. Il fait ses gammes à l'extrême-droite. Prions pour qu'il ne se fasse pas mettre en croix par les gars de la Marine! Mais au rythme où il navigue en politique, c'est bien sur un radeau pneumatique hollandais que les Le Pen de Père en petite-fille en passant par la fille (la Trinité version 2015) planteront leurs aiguilles à tricoter du fascisme dans le caoutchouc et feront coulée la Hollandie après un naufrage on ne peut plus évident. 

Vous avez dit "immigration"?

 

Pour la fin de la nuit des noctamdiurnes comme moi...

Massive Attack à Heligoland

 

16/09/2015

Calais: un Franc-Maçon qui secoue le cocotier français

Voici le lien vers un article écrit par Daniel Keller. Il y a comme cela quelques hommes qui continuent à rester fidèles aux idéaux de la démocratie et de la Franc-Maçonnerie dans son cas.

A lire...et à méditer pour autant que certains et certaines aient encore envie de méditer avant d'agir pour de bon.

http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/160915/calais-la-jungle-non-la-misere-oui