16/10/2015

Dégage! No Border!

Il n'y pas si longtemps que ça, la Civilisation criait "Dégage!" en direction des dictateurs qui sévissent et aggravent la situation et la pauvreté des populations de la Terre.

Aujourd'hui, il y en a qui exige de négocier avec Bachar el Assad, tandis que la France refourgue ses Mistral perdant à l'Egypte du Général Sissi qui ne fait pas mieux que les Frères Musulmans dans la répression du peuple à part que ses cibles ne sont pas les mêmes. Le dictateur vise toujours ses ennemis, jamais ses soumis à son régime. C'est d'une certaine manière la conception d'un Dieu d'un autre âge...

Les dictateurs retrouvent une espérance de vie suite au chaos et aux terroristes de tous poils qui tentent de profiter de la situation pour jouer les gangsters internationaux en prenant Allah comme figure de proue de leur gangstérisme et de leur terreur. Belle vision d'un dieu d'Amour...

Mais les gouvernements démocratiques, dont la France, ont trouvé une nouvelle cible terroriste à leur désarroi tandis qu'ils discutent des possibilités de faire des affaires juteuses avec les dernières théocraties du globe qui confondent le royaume de Dieu avec leurs intérêts très particuliers surgit des fonds de leurs puits de pétrole. Les gouvernements ne cherchent plus à cibler les salopards qui font fuir les gens sur les routes du monde. Ils ciblent dorénavant les êtres humains qui revendiquent un monde sans frontière, les utopistes qui recherchent une solidarité, une liberté, une égalité pour tous les êtres humains. Cette race de personnes est à traquer sans répit et à tout prix comme une race très dangereuse. Elle met en danger les déséquilibres économiques et sociaux pratiqués par l'ultra-capitalisme mondial. Ce n'est pas rien! Et en plus, ils se revendiquent d'une lutte non-violente, sans arme autres que leurs cerveaux disponibles à la cause et leurs corps qu'ils mettent en danger face aux forces de l'ordre...

Mais je me suis déjà trompé à plusieurs reprises par le passé sur ce blog. Le 1% de la population mondiale la plus riche ne possède pas le 90% de toutes les richesses accumulées. Non, les 70 millions de personnes les plus riches de ce monde ne possède que le 50% de toutes les richesses. ET COMME PAR HASARD, CE SONT PARMI CES 70 MILLIONS DE PERSONNES SUR 7 MILLIARDS QUE L'ON TROUVENT CELLES ET CEUX QUI NOUS DIRIGENT TOUS, DÉCIDENT DES LOIS, DES EXPULSIONS DES PRÉTENDUS ILLÉGAUX, DES MIGRANTS QUI N'AURONT PLUS JAMAIS AUCUN DROIT NULLE PART SUR CETTE PLANÈTE. Et dans les 7 milliards de personnes, il n'y a que quelques milliers de No Borders qui tentent d'offrir un peu de chaleur humaine et d'égalité à ces migrants tout en tenant des discours considérés comme fous et irréalistes par la majeure partie des gens.

Je ne crie pas sur les toits: "Dégage! No Border!" Je dis: "Engage-toi comme No Border car cette communauté mondiale sans leader, sans système pyramidale, tente ce que presque personne n'a le courage d'accomplir: un rêve solidaire et libertaire pour tous".

Ò lecteur, Ô lectrice, accueille ses quelques mots comme tu le désires. Nul n'est contraint en religion...et le No Border est un anarchiste.

 

 

Kic 8462852

Il existe quelque part une étoile qui pourrait abriter, dans son système solaire, une planète habitée d'êtres hautement intelligents. C'est le blog "Retour sur Images" qui nous l'apprend.

http://pascalgavillet.blog.tdg.ch/archive/2015/10/15/a-t-on-detecte-une-civilisation-extraterrestre.html

La NASA et toute la communauté scientifique, qui s'occupent de sillonner le ciel et les étoiles par télescopes spatiaux interposés, se perdent en conjectures. Que se passe-t-il si loin de chez nous qui semble la création spécifique d'une source intelligente à défaut d'une explication naturelle plausible? Trouverons-nous bientôt une réponse à cette très excitante question?

En attendant de peut-être trouver une vérité qui va bouleverser notre conception de la vie et de l'univers, il serait vraiment temps que nos très religieux hommes de Dieu se mettent à douter de nos évangiles, de notre Bible, de notre Coran, de toutes nos illusions sur un Dieu qui n'a qu'une seule espèce touchée par le péché et le Mal et qu'il faut soigner à coups d'interdits et de prières pour atteindre un jour le paradis à la place d'être rejeté dans l'enfer de Satan.

Dieu nous est peut-être infidèle. Il a créé quelque part dans l'univers d'autres maîtresses, d'autres amants que les êtres humains et qui ont peut-être des croyances aussi fertiles que nous sur l'existence de Dieu ou des dieux. Mais pour ça, il faudrait pouvoir dialoguer avec des êtres intelligents à des milliards de milliards de kilomètres de notre bonne vieille Terre. C'est pas demain la veille que la science nous permettra ce rêve fabuleux. Quant à la théologie, elle risque de devoir faire une nouvelle révolution copernicienne pour continuer à nous parler de Dieu, de Sa volonté, de Sa vérité...

 

15/10/2015

Charles Baudelaire, chien d'étranger

L'Étranger

- Qui aimes-tu le mieux, homme énigmatique, dis? ton père, ta mère, ta soeur ou ton frère?
- Je n'ai ni père, ni mère, ni soeur, ni frère.
- Tes amis?
- Vous vous servez là d'une parole dont le sens m'est resté jusqu'à ce jour inconnu.
- Ta patrie?
- J'ignore sous quelle latitude elle est située.
- La beauté?
- Je l'aimerais volontiers, déesse et immortelle?
- L'or?
- Je le hais comme vous haïssez Dieu.
- Eh! qu'aimes-tu donc, extraordinaire étranger?
- J'aime les nuages... les nuages qui passent... là-bas... là-bas... les merveilleux nuages!

 

Charles Baudelaire
in "Le spleen de Paris"

 

20151005_174028-EFFECTS11.JPG

 

Le Chien et le Flacon

 

« — Mon beau chien, mon bon chien, mon cher toutou, approchez et venez respirer un excellent parfum acheté chez le meilleur parfumeur de la ville. »
Et le chien, en frétillant de la queue, ce qui est, je crois, chez ces pauvres êtres, le signe correspondant du rire et du sourire, s’approche et pose curieusement son nez humide sur le flacon débouché ; puis, reculant soudainement avec effroi, il aboie contre moi en manière de reproche.
« — Ah ! misérable chien, si je vous avais offert un paquet d’excréments, vous l’auriez flairé avec délices et peut-être dévoré. Ainsi, vous-même, indigne compagnon de ma triste vie, vous ressemblez au public, à qui il ne faut jamais présenter des parfums délicats qui l’exaspèrent, mais des ordures soigneusement choisies. »

Charles Baudelaire, Petits poèmes en prose, 1869

20151005_174028-EFFECTS.JPG

Parfums d'automne

Les élections fédérales sentent le parfum de rose et de feuilles mortes. Ils sont tous de beaux toutous bien élevés sur les affiches, de gentils personnages de notre réalité augmentée. Ils pissent droit, sans péter de travers. Ils vont nous concocter quelques plans sur la comète Terre, nous dire encore que la Suisse appartient à elle-seule, qu'elle ne peut accueillir toute la misère du monde mais, au contraire, réceptionner avec joie toutes les affaires du monde, les plus sordides comme les plus belles, là n'est pas le problème de leurs convenances hypocrites.

Le luxe ne s'est jamais si bien porté sur les plus accortes femmes de notre univers. Les couturières n'arrivent plus à suivre tellement les commandes du monde entier affluent. Les yachts sont de plus en plus fastueux et majestueux. Ils traversent la Méditerranée et ne méditent jamais sur les maudites terres damnées et les ombres noires qui coulent devant leurs yeux dansant sur des rythmes électro concoctés par un DJ à l'allure de Martien. Les toutous sentent bons l'eau de rose et ils sont si bien habillés, si bien maquillés, tellement smart et branchés. Ils défilent sous les parquets et les mannequins nous offrent les plus stylisées objets d'art féminin que les couturiers nous aient inventés sur les podiums bordés de géraniums et de nains de jardin flairant les bonnes affaires et les dessous féminins. Quel beau monde! Quelle élégance! Quelle majesté!

Jamais d'excréments au pays du jasmin...sauf que le pays du jasmin a surgi sur l'excrément des autres, de ces riches toutous qui possèdent toutes les richesses du monde et qui veulent toujours que le peuple votent pour les plus beaux toutous du monde, les plus riches, les plus arrogants, les plus visibles dans les médias, les plus populaires sur Facebook et Twitter. Rien ne change, tout se transforme. Les palais restent les palais. Les taudis restent les taudis.

Nous sommes malvenus au paradis des toutous royaux où d'adorables balayeurs de rumeurs ramassent leurs crottes qui sont immédiatement emballées dans du papier cellophane recyclable. Le vaporisateur passe ensuite, à un rythme métronomique, derrière le derrière de la jet-set pour distiller ses effluves de vanille ou de cannelle. Cela ne pue jamais mauvais chez les riches. Ne dites jamais cela. ça pue bon dans toutes les circonstances de leur existence médiatique.

Dimanche, allez tous voter. La démocratie se porte encore bien. La peste brune n'est qu'un effet éphémère perçu par quelques poètes en mal de reconnaissance. Elles ne puent jamais mauvais la Marine, la Marion Maréchal ferrant le marchand sur les traces de son grand-père qui a vu, grand poète délicat de notre temps, dans les chambres à gaz nazies qu'un détail très marginal de l'Histoire européenne. Marine et Marion marient les êtres de même sang, de même couleur, de même rang, de même race, non gay, non lesbiennes, non féministes,non musulmans, non juifs, non de noms de vautour de races inférieures.  Elles sentent le bonheur éthéré de vivre entre Blancs, entre soi, en faisant des enfants blonds à yeux bleus.

Dimanche, allez tous voter. Et quand vous glisserez votre bulletin dans l'urne, réfléchissez à quelle odeur de mer ou de merde aura votre bulletin de vote. C'est cela qui est vraiment important pour le futur de la démocratie.

20151005_174028-EFFECTS55555555555.JPG

 

 

 

14/10/2015

Avec ses millions, si l'UDC avait rêvé d'ouvrir une chaîne de restaurants solidaires

Fin de campagne en Suisse. Le week-end de votations se profile. Et l'UDC, comme à son habitude, a mis le paquet pour se faire remarquer dans les médias.

Premiers bénéficiaires: les médias à grands tirages qui ont récolté pas mal d'argent grâce à la propagande publicitaire du parti. Il n'est pas le seul à faire sa pub. Les autres font de même...avec nettement moins de moyens. N'est pas Christoph Blocher qui veut.

Le parti qui se radicalise chaque jour un peu plus contre les migrants a certes des solutions très simples à l'afflux des étrangers: les jeter à la porte sans autre forme de procès. Ciao Madame, ciao Monsieur, ciao les enfants. Pas heureux de vous avoir rencontré dans nos frontières. Retournez donc chez vous dans vos quartiers en ruines, vos familles paupérisées, vos dirigeants dictateurs. Chez nous, on est des bons Suisses et on désire ardemment vivre en paix entre nous sans nous occuper des problèmes des autres, vous ces autres qui êtes si étrangers à nos (bonnes) moeurs.

Une question très bête: qu'aurait pu faire d'autres l'UDC avec ces dizaines de millions placés dans la publicité pour plaire à l'électorat? Eh bien, réflexion faite, le parti qui veut mettre les réfugiés au travail, tous ces gens venus profiter de nos aides sociales, aurait pu imaginer mettre sur pied une grande chaîne de restaurants helvétiques avec un concept global afin d'engager, entourés de cadres professionnels de la branche, tous ces réfugiés morts de faim mort de soif qui attendent un permis d'établissement en Italie ou ailleurs. Je suis certains qu'ils auraient trouvé des migrants volontaires, des gens près à se former dans le métier en quelques mois, et prêts à s'intégrer à notre mode de vie occidental en échange de leur liberté, de leur nouvelle vie chargée d'espoir et d'optimisme pour leur futur. Et là, pour dire la vérité, j'aurais pu donner mon vote à des candidats et candidates UDC pour leur géniale idée et leur volonté de faire de notre pays une nation pionnière et en pointe de la démocratie dans l'accueil et l'intégration des migrants.

Mais l'UDC préfère largement dépenser ses sous pour critiquer et chasser les migrants hors du territoire. Trop nombreux, trop différents, un ADN trop scientifiquement et culturellement hors du notre. Séparer les coeurs et les peuples. Nous ne formerons jamais un monde global sauf pour l'Internet, les ultra-riches qui voyagent partout, les marchandises, et les affaires... Bizarre quand même que pour les affaires la France s'entende très bien avec l'Arabie Saoudite, par exemple... Là, plus aucune différence culturelle. C'est le libre-échangisme, la grande partouze internationale où tout le monde se ressemble et s'accouple, les milliardaires s'entend...

On n'en est plus à une débâcle culturelle prêt avec les faiseurs de Suisses qui ne veulent plus de ces "races", de ces hordes d'étrangers qui ne sont pas faits pour s'établir et vivre chez nous. "Déglinguée ou optimiste?" "Beat-up or upbeat" ai-je ainsi donné ma vision et mon slogan de la Suisse le 11 octobre sur Facebook pour ces élections fédérales pour lesquelles je n'irai pas voté...une fois de plus.

Car en fait, à part que je prends l'écriture par ma plume comme un forcené qui a perdu son droit de citoyenneté, je ne connais nul endroit autre que mon blog où mon petit pays parle d'un citoyen pas comme les autres... Faudrait-il que je fasse comme un certain écrivain français et que je paie un encart publicitaire pour me faire un petit nom au-delà de mes chères lectrices et lecteurs qui prennent intérêts à visiter ce blog sans frontière?

Votez pour la citrouille la plus anonyme: elle pourrait alors bien se transformer en carrosse pour transporter Cendrillon au palais royal... En cuisine, celui qui plonge c'est toujours le plus mal payé...

2015-10-13 15555555555555555555.PNG

 

13/10/2015

Ma citrouille électro-pop pour Halloween 2015

Je vous avais promis une citrouille Black & White pour la fête du 31 octobre.

Comme vous le savez tous, cette année 2015 sera celle de la citrouille "No Border". Pour celles et ceux qui doutent encore de la portée des pouvoirs magiciens du lieu désormais à la fois mythique et mystique de Pont-Saint-Ludovic et de son camp composé de migrants et d'activistes anarchistes, voici la pierre trouvée sur la plage de Vintimille en souvenir de nos moments magistraux vécus tous ensemble.

A vous tous, amis et amies du No Border Camp, voici en image la transformation de la pierre en lanterne d'Halloween. A nos soeurs et frères migrants qui cherchent la lumière dans les Ténèbres que nous offrent ce monde atroce et désorienté par les salopards qui tiennent les leviers du pouvoir et la mainmise sur les nations de notre planète.

No nation, no deportation, une seule planète pour nous tous.

 

 

2015-10-08 23.19.22.png

 

2015-10-13 15.43.20.png

 

2015-10-13 15.48.01.png

 

2015-10-13 15.43.200.png

 

2015-10-13 15.433.PNG

 

2015-10-13 155.PNG

 

2015-10-13 1555.PNG

 

2015-10-13 155555.PNG

 

2015-10-13 1555555.PNG

 

2015-10-13 155555555.PNG

 

2015-10-13 1555555555.PNG

 

2015-10-13 155555555555.PNG

 

2015-10-13 1555555555555.png

 

2015-10-13 1555555555555555.PNG

 

2015-10-13 15555555555555.png

 

2015-10-13 155555555555555.png

 

2015-10-13 1555555555555555555.PNG