03/03/2016

Donald Trump ou le droit de libérer sa parole...

Donald Trump secoue la planète politique dans tous les sens. Mais il ne secoure pas l'Humanité. Donald Trump donne le droit aux gens de libérer leurs paroles, de se décomplexer par rapport à leurs frustrations, de valider leurs paroles de café du commerce, tenues jusqu'alors à la Stammtisch devant les potes de bistrots, face au monde entier au lieu d'être condamnées par une conscience collective largement majoritaire qui rejette les outrances verbales, les haines libérées, le racisme accepté jeté aux yeux de tous.

Du coup, Donald Trump profane la démocratie et la fane de façon radicale en faisant d'elle une femme d'une laideur abyssale non pas libre mais prisonnière de ses instincts les plus primitifs. Donald Trump a beau avoir épousé un top modèle classe et d'un soutien inconditionnel à sa cause présidentielle, ce n'est que pour mieux illusionner le peuple de sa grandeur et pour valider un discours dangereux, extrémiste, qui divise radicalement le peuple, les communautés, jusqu'à son propre parti dont une partie des personnes, qui ne se laisseront pas acheter par lui, quitteront avec fracas le navire en risquant de sévères représailles économiques de la part du gourou Trump.

Non. Donald Trump n'est pas un vrai démocrate. Il fait de sa richesse et de son pouvoir économique des armes fatales contre tous ses adversaires. Non. Donald Trump n'offre pas du rêve romantique. Il achète ses amis, recrute ses soutiens, épouse une top model avec son argent... Vivre, entre autres cadeaux, dans un appartement qui vaut 100 millions attireraient bien des beautés féminines se retrouvant du coup dans une cage dorée à devoir soutenir de façon totale, sincèrement ou pas n'est pas vraiment la question, un Donald Trump qui n'accepterait pas le moindre sentiment rebelle à son égard de la part d'une épouse. Répudiée, elle le serait sur le champ...

Donald Trump, en offrant à tous les Américains de peaux blanches de s'autoriser une liberté de paroles xénophobe contre les migrants, les Hispaniques, les Noirs, les Chinois, ne va pas libérer le monde. Il va l'enfermer dans un enfer de barbelés, dans une prison où les malades mentaux seront des gens normaux à la haine viscérale forçant peu à peu à une guerre civile de plus en plus évidente. Donald Trump, grâce à ses milliards et sa folie verbale, peut mettre le feu à l'Amérique et au monde.

Donald Trump Président, en libérant toutes les paroles inimaginables avant lui dans l'espace publique et médiatique, va accroître les inégalités économiques et sociales, les discriminations, les intolérances, les haines, multiplier les actes criminels et les paroles humoristiques de mauvais goût. Face à la montée des violences, il fera appel à la police et à l'armée, surveillera les journalistes, fermera des rédactions et emprisonnera toutes les personnes qui s'en prendront à sa politique en les accusant, et le peuple acquis à sa cause derrière lui, de traîtres à la nation américaine.

C'est à cela, et peut-être pire encore, que doivent s'attendre les électeurs et électrices américains en cas d'élection à la Présidence de Donald Trump. 

Sous Donald Trump, la liberté d'expression va se réduire comme peau de chagrin. En libérant toutes les paroles, Donald Trump fera de l'Amérique un peuple devenant complètement fou pris dans l'empire du mal de la parole libérée.

 

02/03/2016

Avec Donald Trump Président...

Si le milliardaire parvient à ses fins, il y a aura bien des malheurs faits aux journalistes. Nous aurons un Vél'd'hiv des médias. Cet homme, à l'instar de Vladimir Poutine en Russie, fera tout pour phagocyter la presse et les médias télés.

Lisez cet article. Ce n'est qu'un début chers journalistes qui vantez les mérites du nouveau grand homme d'Amérique.

http://www.courrierinternational.com/video/etats-unis-un-photographe-violemment-agresse-lors-dun-meeting-de-trump

Faire Péter le Téléamérique Trump


danse de Zorba le grec par paslem

Il faut un Zorba à l'Amérique. Un Zorba qui va à la mine et emmène les journalistes avec lui. Il ne faut pas d'un Téléamérique Trump pour construire du rêve américain. Il faut un plan grec, comme dirait Godard, un petit problème de type grec, pour empêcher l'investiture présidentielle à celui qui représente une imposture démocratique en politique.

Je n'ai rien contre Donald Trump l'entrepreneur même s'il a sans doute exploité de façon éhontée des migrants pour bâtir une partie de sa fortune. Il n'est pas le seul entrepreneur à rouler ses ouvriers et ouvrières dans la bosse du travail corvéable à merci. J'en veux à son projet de devenir Président des Etats-Unis. Il n'est tout simplement pas tailler pour le job. C'est le pire des castings possibles dans un temps d'incertitude où règne tant de soupçons, d'animosités, de haines en Amérique mais aussi à l'International.

Copain comme cochon avec Vladimir Poutine, le camarade Trump? Entre milliardaires, on s'entend bien jusqu'au dérapage fatal. Après, on n'arrive pas bien à savoir dans quelle apocalypse deux milliardaires qui se battent pour le titre du plus beau coq vont nous entraîner. Car au contraire d'un Barack Obama, je ne vois pas un Trump plier diplomatiquement devant Poutine dans une autre affaire de type syrien...ou la même affaire si la paix n'est pas réalisée en Syrie d'ici la présidentielle américaine.

On attend donc Zorba afin que les médias américains n'aient plus les yeux de Chimène pour le milliardaire Donald Trump.


AROMA - Zorbas (Sirtaki) (Rico Bernasconi Remix... par slavi-tasev2

01/03/2016

Scoop: Eros et Psyché à l'intérieur du Penthouse de Trump

Comment les agents 006 et 007 se sont introduits dans la vie du couple Mélanie et Donald Trump?

C'est encore top-secret. Mais la Grèce antique tapisse l'intérieur luxueux de la demeure du milliardaire. Et le couple, au milieu de leur kitch très haut de gamme, possède une statue d'Eros et de Psyché. Alors voilà, c'est simple. Les agents de sa Gracieuse Majesté se sont introduits dans la Tour Trump par un tour de passe-passe dont ils ont le secret. Ainsi rien n'échappent aux agents 006 et 007 et surtout pas les mots secrets d'alcôve du candidat le plus riche à la présidence américaine. Oui, maintenant vous le savez tous. Ce blog délivre quelques visions à travers sa poésie et ses relations métaphysiques.

 

Mais peut-être que Donald va-t-il retirer le couple d'espions grecs de ses appartements? Sais-t-on jamais. S'il est superstitieux, il y aurait intérêt à ne pas laisser traîner des agents secrets parmi son mobilier.

En ce jour de Super Tuesday, voici la description de l'appartement hors de prix de l'homme qui veut devenir le futur président super bling bling de la première puissance mondiale.

100 millions dollars Baby. C'est le prix de ce modeste appartement de quartier. Avec en prime, un peu de musique de chambre made in Massive Attack au violoncelle...James Bond et Cristina Oasis en embuscade...

http://immobilier.lefigaro.fr/article/visitez-le-luxueux-penthouse-de-donald-trump-a-manhattan_11ce34e8-df91-11e5-a4da-fc5ca188cd22/

 

Super Tuesday, do you want money or love?

Please, Mister Donald Trump, play the 2 video together!

Tue Day

someone

à tuer

Tue Day

somebody

à tuer

Tue Day

Baby

I want you

love and honey

but first love

second honey

and I want to kill

Tue Day

this guy

with your eyes

Bengale's fire are open

Il faut bien que les enfants

vivent au Bang la Dèche

20160301_071537.JPG

La lingerie

légère

qui vient à bout

des trumpetteries

les plus crades

en portant sur elle

dentelles et jarretelles

sexy love

sexy honey

only you

in this Super Tuesday