27/08/2017

Sâdhu ou Geisha

Pour te protéger

de la haine des gens perdus,

et te créer

un bouclier d'amour suspendu

à un pont hindou,

dois-je

te transformer

en Geisha?

2017-08-27 08.41.05.png

Dois-je

te transformer

en Sâdhu?

2017-08-27 08.43.21.png

pour dessiner ta beauté

au monde entier,

pour parler de tes visions

et de ta douceur,

de tes évasions

et de tes excursions

dans le monde érotique,

dans le monde pornographique? 

 

Tu sais que l'amour

est ma tasse de thé.

Je ne vis pas à Londres

au bord de la Tamise

mais Time is précise

et l'amour est ma tasse de thé.

Et toi, tu es mon thé de Ceylan,

mon Pearl Grey d'amour

qui infuse mon coeur

et irradie mon esprit,

qui diffuse ton âme

dans la profondeur de mon âme

avec la force et la sagesse

d'une déesse.

 

Je suis à toi

comme le soleil

est à Miss Univers.

 

Je suis à toi

et personne d'autre

entre toi et moi

pour cacher

la plus belle femme du monde

aux yeux de son amoureux.

 

20170806_16095111111111111111111111111.jpg

Tout est bien

 

Tout est bien

quand tu reviens au port

après ton vol aérien

qui te mène

au champ des sirènes,

au champ de bataille,

au clair-obscur de ta vie.

 

Tout est bien.

Tu es dans ma vie.

Tu as gagné mon coeur

et j'ai gagné le droit au bonheur.

Tu fais ce qu'il faut

pour nous deux

en attendant l'heure

de nous retrouver

le nez dans nos odeurs,

la bouche dans nos ardeurs,

nos yeux dans nos couleurs,

nos sexes en apesanteur,

tes reins enroulés de bonheur

autour de mon pistonneur,

tes seins brûlants ce voltigeur

accroché à tes lèvres en coeur,

ta langue jouant au bimoteur

et mes doigts au ramoneur.

 

Porte-Chance est le nom

de notre Amour

et nous irons jusqu'à Fort-de-France

niquer en belle Martinique

tous les rhums de nos corps volcaniques

pris dans les rouleaux cylindriques

de nos vagues hyperboliques.

 

Tout est bien

quand tu reviens de l'aéroport

et que tu me dis

que je serai le premier

à qui tu referas l'amour,

le premier à qui

tu offriras ta virginité,

le dernier amour à qui

tu donneras ton coeur

pour la vie.

 

Nous allons grandir ensemble

comme deux enfants

à jamais émerveillés

de nous avoir retrouvé

après la séparation,

après nos obligations,

après la douleur

de nous savoir attendre

encore et encore

le jour de nos retrouvailles,

le jour de nos fiançailles,

le jour de nos épousailles.

 

Demain, mon coeur,

si tout va encore bien

et que Dieu le veut bien

nous serons ensemble

à courir le monde

en lançant des fleurs

aux gens qui s'aiment,

aux gens qui font du bien,

aux gens qui comprennent

que seul l'amour compte

et que tout le reste

n'est que fioritures

animant le décor de nos aventures.

 

 

26/08/2017

Un jour sur ma tombe, ce prédicateur roi

Quand je serai seul

dans mon linceul.

Quand personne ne saura

où se trouve mon église

ou ma mosquée,

mon paradis

ou mon enfer,

le gospel song

de ma mort

sera celui-là

et rien d'autre.

 

Tu peux me tuer,

mon frère.

Tu peux me haïr,

ma soeur.

Parce que je suis venu

accomplir ta religion

qui est aussi ma religion

et que je ne vois jamais

que l'amour en Allah ou en Dieu.

 

Tu peux me faire du mal,

mon frère.

Mais ne touche jamais

à celles et ceux que j'aime.

Allah ne te le pardonnera jamais.

Tu peux me faire du mal,

ma soeur.

Mais ne touche jamais

aux cheveux de celle

que j'aime et protège

de tout mon coeur.

Dieu ne te le pardonnera jamais.

 

Ecoute maintenant

le Martin Luther King

du song.

Mister Wyclef Jean,

mon ami, mon frère.

 

C'est lui qui officiera

au moment de me porter

en terre.

C'est lui qui sera

le song de ma mort

et de mon départ

pour l'au-delà.

 

 

Brassens et la Fille de Joie

 

 

 

2017-08-26 18.17.11.png

 

Auprès de mon arbre

j'ai cassé leur marbre,

leurs fausses barbes

et leur verbe de vieux crabes.

 

Ne me dis pas que je suis arabe,

musulman ou nabab,

je suis pacha et je m'appelle Bad,

O Bad, le James Bond de son coeur.

Bad boy mais enfant de son coeur.

Je suis Pacha, ouais,

et je vis au paradis

de son karaoké,

de son ciel maudit,

au palais de ses rubis,

au coeur réjoui

de ses mille et Une Nuit.

 

Tu es ma pipe de joie.

Et que je me casse la pipe

si je me casse chez une fille

pour un moment de plaisir

loin de toi.

 

2017-08-26 18.17.111.png

 

De la Cuisine et du Coran, petite recette non explosive

Si je vous dis "Cuisine" combien de livres de recettes existent depuis les temps immémoriaux où nos ancêtres, les femmes et hommes des cavernes déchiquetaient à belles dents des animaux entiers de façon la plus rudimentaire qui soit jusqu'à nos jours où le foisonnement mondial de créativité culinaires explose tout mur des lamentations conservatrices?

La Cuisine est source de créativité sans fin comme le Coran devrait être source de créativité à condition, bien évidemment, de ne pas se coller au dogme d'origine, à la sclérose intellectuelle d'esprits malveillants qui veulent se coller au texte comme une araignée veuve noire qui prend au piège les petits insectes...et même les humains qui se risquent dans les piqûres de sa toile.

Le Coran est un livre explosif si on s'y attache à la lettre et qu'on le lit pour se fanatiser à une pensée pure et fascisante. Le Coran est source d'ouverture, d'exploration, et de libération si l'on tente d'en retenir l'essentiel, soit l'élévation des coeurs et des esprits vers quelque chose ou quelqu'un de plus Grand que nous.

A partir de cette base, qui contient hélas aussi quelques champignons hallucinogènes mortels, telle l'amanite phalloïde dans le panier du cueilleur de champignons si bonne en apparence dans l'assiette en en bouche mais mortellement toxique pour notre estomac et celui de nos voisins et voisines de table, il est nécessaire d'apprendre à reconnaître ce qui est comestible en religion islamique de nos jours de ce qui ne l'est plus pour la société dans laquelle nous voulons vivre en démocratie.

Le Coran est comme un livre de recettes de cuisine millénaire dont le détenteur du copyright ne savait pas que quelque 1'500 ans plus tard certaines de ses petites recettes allaient provoquer la mort d'innocents au nom de sa croyance intime.

Je suppose aujourd'hui que le champignonneur Muhammed brûlé au soleil du désert, s'il pouvait parler aujourd'hui, demanderait à tout le monde de se calmer en librairie et de retirer ses plats d'amanite phalloïde et autres bolets Satan qui sont des scories de sa pensée divine due à un soleil qui lui tapait un peu trop fort sur la tête en ces temps immémoriaux pour nous tous.