03/12/2017

Le Miroir brisé

J'aurais pu t'imaginer,

comme les autres,

à courir l'argent plus que le coeur,

le cynisme plus que la romance,

à n'aimer jamais rien d'autre

que cette rencontre furtive

entre un homme et une femme,

la rencontre banale et vénale

entre une femme-vitrine

et un homme lèche-vitrine.

 

J'aurais pu te prendre

et puis m'en aller

plus loin vers une autre catin

comme ce mannequin féminin

qui se laisse manipuler sans âme

en manipulant un pantin masculin.

 

Mais j'étais Charlie Chaplin

l'homme bègue et muet

qui écrit son film

pour les générations futures,

un poète metteur en scène

d'un manège enchanté

entre deux artistes.

Mais j'étais autre chose

que de la poudre de perlimpinpin

et toi autre chose qu'une sotte fille

 changeant d'amant

comme de culotte

après avoir joué avec mes billes.

Mais j'étais bien autre chose

qu'un petit caprice de passage

qui paie son vertige

à travers sa chute libre

pour apprendre en 20 minutes chrono

ton  sulfureux solfège

et céder au bonheur de tes sortilèges

avant de s'enfuir en courant

la bite entre les jambes

pour éviter les grands sentiments

et la brûlure du coeur.

 

J'étais celui

qui venait à ta rencontre

pour t'inventer notre poésie et l'amour.

Et tu étais celle

qui venait à ma rencontre

pour m'inventer cet univers parallèle

où ma poésie rencontrait ta beauté.

 

Je parle à l'imparfait

parce que rien n'est jamais parfait

même quand on veut vivre

le grand amour.

Mais je parle aussi au présent

et au futur conditionnel

si toi un jour tu décides,

le coeur ému et joyeux,

de me prendre entre tes bras

comme celui qui est venu

chercher son conte de fée

et sa belle au bois dormant

au fond de tes yeux de biche

s'illuminant comme deux étoiles

de Noël

qui ont touché l'univers

de mon coeur et

mes mots d'amour.

 

Quand je ne serai plus que poussière

te souviendras-tu de ton passe-frontière

qui avait fait de son amour

une gigantesque illusion cosmique

afin que les humains s'aiment

d'amour fou sur cette Terre

au lieu de se trahir et de se suicider

laissant nos enfants dans la détresse,

la douleur, et la mort?

Un poète des Temps Modernes

qui vivait dans son monde parallèle

et n'avait que ton amour comme horizon

pour créer cette verticale magistrale

et fabriquer ce baume ancestral,

ce remède miracle contre cette folie

de notre temps

où l'amour a été transformé

en bien de consommation

par quelques prestidigitateurs

et voltigeurs de la haute finance

faisant des femmes

une tragédie pornographique

et de la fiente à pigeons,

une sorte de beauté plastique

en stup, en toc, et en coke,

en devenant ce mal de consommation

où de jolies filles s'offrent

aux gentlemen fornicateurs

contre cet argent sans odeur

et contre un seul moment d'ivresse?

 

Si l'amour n'a plus d'odeur

alors l'amour est mort

sans honneur

sur un champ de pétrole.

 

Quand je ne serai plus là

à te dévorer de mes yeux

presque tristes et mélancoliques

auras-tu encore envie de retenir

ma main dans la tienne

à travers l'ange et l'univers?

Quand la grande faucheuse

aura volé mon ticket de cinéma

et que mon film

aura écrit fin au générique,

que Charlie ne pourra plus

continuer notre film romantique

et que le deuil sera au générique

de ton coeur meurtri

de ne plus pouvoir nous aimer 

dans ta petite chambre,

auras-tu alors trouvé un autre poète

pour écrire notre histoire

ou seras-tu devenue l'épouse

d'une homme riche

t'offrant tout le confort nécessaire?

 

Notre histoire n'aura pas de fin

même si la mort y met une fin.

 

Amintește-ți doar că te iubesc.

Souviens-toi juste que je t'aime.

 

En toi, je vois le monde meilleur

et un amour parfait.

 

 

02/12/2017

C'est essentiel

D'écrire le mot amour

pour nous délivrer de la haine

c'est essence

c'est essence

c'est essentiel.

 

De s'élever vers l'incandescence

pour déserter l'indécence

d'un monde en crade décadence

et rompre toutes les prudences

pour écrire en cascade notre urgence

c'est essence

c'est essence

c'est essentiel.

 

Te dire je t'aime

au fond d'un bouge

et d'allumer la lumière rouge

de nos sentiments infrarouge 

marqués au fer rouge

c'est essence

c'est essence

c'est essentiel.

 

Et toute la musique que j'aime

se trouve entre tes bras.

Je n'ai pas peur de le chanter

sur tous les toits

de Paris à Jérusalem,

de Rome à Bethléem,

de Médine à Harlem.

 

Gare à toi si je t'aime

je suis du genre

à déclarer la guerre

à ceux qui empêcheront

notre amour en liberté.

 

Gare à toi si je t'aime

je suis du genre

à mourir par amour

si jamais tu me quittes un jour.

 

Je suis pas possessif;

je suis du genre explosif.

Je suis pas possessif;

je suis du genre exclusif

mais seulement

pour les battements d'ailes

de ton coeur papillon.

 

Et si tu me trompes

ce sont pour des éléphants roses

qui volent loin de nos fantasmes.

Et si je te trompe

c'est pour des gazelles imaginaires

qui n'ont pas ton coeur

à aimer un poète fou,

un poète dingue,

un poète libre,

un poète flingué

qui ne sait pas

l'origine du mot tabou,

qui ne sait pas

que Dieu, les hommes, l'ont interdit

et assigné à résidence

pour enfermer

le genre humain

dans une croyance

afin de lui voler son âme,

sa liberté, son audace,

et ses orgasmes. 

 

Ils disent tabou.

Alors je dis taboui.

Ils disent tabou.

Alors j'écris taboui

et je cris ma liberté

et j'écris ta liberté.

 

Toute la musique que j'aime

c'est toi et moi

dans un grand lit.

Toute la musique que j'aime

c'est toi et moi

dans ce boui-boui

à Sainte-Catin La Bouic.

 

01/12/2017

Plainte et contre-plainte, le monde s'éreinte et la lumière s'éteint

Qui est le corrupteur?

Qui est le corrompu?

Qui est le salaud?

Qui est la victime?

Qui est la salope?

Qui est la victime?

Combien vaut la plainte menteuse

qui est une vraie calomnie?

1 million déposé sur un compte caché?

Qui sont les mafieux?

Quelle est cette mafia?

Quels intérêts sont en jeu?

Si ce n'est le fric et le pouvoir,

personne n'a intérêt à mentir?

Si ce n'est le désir de faire le mal,

Personne n'a intérêt à calomnier?

Si ce n'est le réseau sectaire,

est-ce le réseau bancaire mondial

qui est le plus manipulateur?

Est-ce la charia ou la démocratie

qui gagnera ce bras de fer?

Et est-ce que dans le mot démocratie

nous sommes bien sûr

que les méchants n'auront

jamais acheté la colombe

pour faire tomber le loup

afin de faire vivre d'autres loups?

 

Démocratie, on te souille

et si tu es souillon

qui seront la princesse et le prince charmant(e)

pour te sortir des draps de suie

dans lequel ce monde t'a plongée?

 

Le champ de l'amour

est labouré d'insultes et d'ignorance.

Le champ de l'amour

est inondé du sang des innocents

et piétiné par les puissances mafieuses.

Le champ de l'amour

étouffe et son asphyxie

débouche sur la haine

et la guerre de tous contre tous.

Le champ de l'amour

est relégué aux enfers

dix milles mètres sous la Terre

là où ses entrailles brûlent

du feu éternel.

Qui veut encore

du champ de l'amour?

Qui veut encore

que l'amour triomphe de la haine?

Les chats, les chiens,

les cochons, les vaches,

qui n'ont pas envie

de finir dans une boucherie mondiale

où l'être humain est devenu un zombie

qui s'entre-dévore par canibalisme?

 

https://www.tdg.ch/monde/accusatrice-ramadan-accusee-tour...

 

 

 

Punky Love

Si j'étais ce vieux vinyle

qui n'avait plus aucun style

mis au rébus dans une brocante

comme ma vieille roulotte roulante

ne valant plus rien d'autre que le prix

fabuleux de tous nos voyages au paradis

je filerais avec toi jusqu'en avril

fêter ta vie gitane qui s'exile

et se repose de tous ses chagrins

vécus depuis ces temps clandestins

où tu as caché ta vie sous un sapin

d'hiver comme un triste destin

n'ayant de destination que des festins

d'une petite heure sans lendemain.

 

Si j'étais ce vieux vinyle 

venu te rechercher en avril

après ce long hiver en exil

et que ma vieille roulotte roulante

faisait office de brocante

à notre amour qui dit toujours mieux que

100 à gauche pour 20 minutes.

Oui Monsieur.

150 à droite pour trente minutes.

Oui Monsieur.

200 à gauche pour quarante minutes.

Oui Monsieur.

300 à droite pour une heure.

Oui Monsieur.

Qui dit mieux.

1, 2, 3...

500 à gauche pour 2 heures.

1'000 à gauche encore.

2'000 à droite.

Oui, Monsieur-Dame

en couple et pour une nuit

à trois dans un lit.

10'000 à gauche.

Je vois que Monsieur le cheikh

apprécie la dame

et ses mille et une nuits.  

15'000 à droite

pour un voyage à Bombay

en girl friend de luxe

pour une semaine.

Adjugé!

 

Nous sommes toujours

en devanture de notre brocante.

Personne n'achètera notre amour

et tu te reposeras toujours tranquille

dans mon coeur de vinyle

qui roule, roule, et roule

encore pour toi

avec ses rides, ses utopies,

ses rêves, ses désirs,

sa foi en toi et notre amour.

 

Si j'étais ce vieux vinyle

je n'aurais pas l'air viril

mais notre couple descendrait en ville

dans un no futur désespéré

qui a pour nom

Punky Love.

 

Et si, sous le sapin de Noël,

Punky Love venait de trouver l'Amour

et le Graal éternel?

 

Cavalier seul

Avec toi dans la vie,

je ne ferai plus jamais

cavalier seul

dans le désert et les dunes

à la recherche de mon étoile.

 

Avec toi, je vois le jour

comme je vois la nuit.

C'est une lumière éternelle

qui s'est allumée

dans le ciel de nos amours.

Avec toi, j'aime le jour

même si on ne s'aime

que très peu la nuit.

Nos petits moments de bonheur

sont d'éternels recommencements

qui ne connaissent jamais la fin

comme dans les livres

des histoires extraordinaires.

 

Entre toi et moi,

rien n'est affaire de baise

finissant un jour ou l'autre

suspendu au-dessus d'un canal. 

C'est une affaire de braises virginales,

de fraises sucrées transcendantales

parties à la conquête

des cimes blanches

et des orgasmes bibliques

dans l'horizontal de nos corps

brûlés par nos sexes enflammés.

 

Avec toi dans la vie,

je ne ferai plus jamais

cavalier seul

dans le désert et les dunes

à la recherche de mon étoile.

 

Avec toi, j'ai trouvé

les fils de l'étoile

qui tissent l'Amour

avec patience et profondeur.

 

Et personne ne pourra

nous empêcher

de suivre notre étoile

jusqu'à la maison

de notre bonheur.

 

A celle qui n'arrêtera jamais

d'émerveiller mes sens, mon coeur, et mon esprit.