24/07/2019

Six heures du mat, échec et mat au système

 

Six heures du mat.

Des stations métro sont fermées.

Le Gouvernement craint les Gilets jaunes,

les terroristes, et le peuple.

Six heures du mat.

Je me ballade sur les Champs.

Les hommes de Castaner

tiennent la place

mais pas toute la place.

Je me faufile entre des hommes armés.

Et je reste là

de l'autre côté de la barrière.

Des spectateurs matinaux sont fouillés

sur le trottoir.

Je suis souverain,

souverain populaire.

Personne ne me dérangera plus.

Plus de trois heures à photographier

et à filmer la revue des troupes.

Je n'ai pas d'accréditation.

Je n'en reviens pas.

J'ai deux appareils photos.

Mais si j'avais caché un couteau,

une grenade ou un pistolet

dans mes habits?

Et si Macron avait assisté

à l'impensable

malgré tout ce sentiment de sécurité

et ces forces de l'ordre engagées?

Je suis lanceur d'alerte

selon mon ami Sylvain.

Je suis un citoyen de la Terre

tout simplement,

un citoyen qui se révolte

contre notre système,

contre notre façon de mener

l'Humanité à sa perte.

 

Les photos et le texte,

la musique, et ma nudité,

sont mes armes de résistance.

20190714_065604.JPG

Le gorille invisible a passé.

Il restera des heures au centre des Champs-Elysées.

20190714_065522.JPG

 

20190714_065434.JPG

 

20190714_065357.JPG

A quoi sert les accréditations géantes sur le torse des journalistes

si c'est pour ne rien voir et laisser un type se balader

sur les Champs en toute liberté, Monsieur Castaner?

 

20190714_070714.JPG

A quoi ça sert de fouiller les gens

si personne ne voit le gorille gilet jaune

au centre du parcours officiel du défilé du 14 juillet,

Monsieur Castaner?

 

20190714_070731.JPG

Vais-je jouer à l'homme de Tienanmen

pour les Gilets jaunes?

J'y ai pensé un peu mais j'ai pensé alors

que l'homme chinois est resté une énigme anonyme disparue

dans les geôles d'un pouvoir resté en place.

A quoi ça sert de jouer les héros et les martyrs

si c'est pour rester perdant

et prisonnier d'un système gagnant?

20190714_070740.JPG

 

20190714_070743.JPG

 

20190714_070752.JPG

 

20190714_075104.jpg

 

20190714_081135.JPG

 

20190714_081228.JPG

 

20190714_081240.JPG

 

20190714_081727 (1).JPG

Un gilet jaune médaillé...

 

20190714_081727.JPG

 

20190714_082113.JPG

 

20190714_082141.JPG

 

20190714_092220.JPG

 

20190714_082536.JPG

 

20190714_091959 (1).JPG

 

 

 

Une si belle journée sur les Champs-Elysées

 

"Allongé le corps est mort

Pour des milliers

c'est un homme qui dort"

 

20190714_064836 (1).jpg

 

20190714_072401.jpg

 

20190714_212614.JPG

 

20190714_232925.JPG

 

20190714_232751.JPG

 

20190714_072410.jpg

 

20190714_075104.jpg

 

20190714_212629.JPG

 

20190714_232020.JPG

 

20190714_232031.JPG

 

20190714_083056.jpg

 

20190714_083110.jpg

 

20190714_083123.jpg

 

IMG-20190714-WA0001.jpeg

 

20190714_232050 (1).JPG

 

20190714_083301.jpg

 

20190714_084134.jpg

 

20190714_085421.JPG

 

20190714_090648 (1).JPG

 

20190714_092207.JPG

 

20190714_232056 (1).JPG

 

20190714_232325 (1).JPG

J'AIME PARIS, LES FILLES, LA VIE

20190714_092220 (1).JPG

 

20190714_064926.jpg

L'expérience du Gorille invisible un 14 juillet à Paris

 

https://www.facebook.com/jeanmarie.gumy

Gare au gorille chantait Brassens. Et surtout attention au gorille invisible Monsieur le Président. Car un seul gorille peut gâcher à lui seul votre 14 juillet national. Les GAFA ne peuvent pas tout surveiller et tout espionner. Nous vivons en liberté et pour la liberté nous nous battrons à jamais avec nos armes de non-violence gravée au fronton de nos idéaux. 

2ème vidéo marrante. C'est assez humoristique. C'était en direct sur les Champs devant les caméras de France Télévision. Vive Macron et Castaner! Champion du monde de la sécurité

 

L'expérience dites du Gorille gilet jaune invisible sur les Champs-Elysées. A méditer...3 heures 30 de présence et personne ne voit l'anomalie de la promenade en solo du gorille. Ô secours Président Macron et si le gorille avait été un méchant terroriste et pas un gentil gilet jaune...

 
 
Jean-Marie Gumy cliquez sur l'image pour lire la vidéo. C'est édifiant. Sorti finalement manu militari par la sécurité...mais il a fallu qu'un haut gradé, pas méchant, me questionne alors que je filmais des Gilets jaunes...Ensuite, l'expulsion a été musclée.
 
  • Binois Sylvain Je te jure tu m'a tuer ce jour là J-M 

    12/07/2019

    Megan Rapinoe, rendre le monde meilleur...

    Une championne du monde de foot qui s'affirme être une leader politique et qui tient tête à Donald Trump himself, ça ne se voit pas tous les jours.

    Megan Rapinoe a la carrure d'une sportive féminine et la carrure politique d'un Martin Luther King. Magnifique femme. Femme bénie des dieux du foot et de l'humanité.

    Megan, I love you! 

     

     

     

    Bitch

    c'est un titre

    pour un monde en perdition,

    une France sans gouvernail

    autre que l'argent,

    une Amérique dirigée

    par un sexiste et un raciste,

    une planète haineuse

    prête à nous péter à la gueule.

     

    Megan ça sonne beaucoup mieux que Reagan.

    Ripanoe ça sonne pareil à Ivanohé.

    C'est une footeuse championne du monde

    qui a les couilles.

    Les hommes champions du monde

    sont des lavettes qui se font du blé

    en cherchant le paradis

    pour leurs poules et leurs enfants

    en se foutant du reste du monde

    et léchant les bottes à Macron.

     

    Megan Rapinoe,

    une belle sorcière rap pour chasser

    les démons qui nous gouvernent.

     

    Une femme,

    une bitch,

    une révoltée.

     

    "Qu'est-ce que je foutrais seul au sommet.

    J'veux qu'la famille grimpe aussi."

     

    Un drôle de 14 juillet

     

    Le peuple semble endormi

    d'un sommeil bien léger.

    Le peuple a froid à sa patrie

    même en plein été.

    Il ressemble à un croque-mort

    qui porte en terre

    ses idéaux et sa démocratie.

     

    Le peuple a lâché la rue

    mais il n'a jamais lâché son coeur

    qui bat au rythme de l'amour.

    Le peuple ira au bout

    parce qu'il est à bout.

    A bout de tout.

    A bout de cette misère sociale,

    de cette sous-France carcéral

    à qui on dit qu'elle n'est rien,

    qu'elle n'a jamais été rien,

    qu'elle ne sera jamais rien,

    rien d'autre qu'un ramassis

    de personnes invisibles,

    nuisibles et terribles

    comme des insectes destructeurs

    de la culture ultra-libérale et fasciste.

     

    Tout est bien trop calme

    douce France.

    Tout est bien trop calme

    dans ton pays

    et les gens sont en vacances.

     

    Faudra pas pleurer

    si Paris se soulève

    tandis que les enfants de riches

    jouent sur les plages.

    Faudra pas pleurer

    si Paris s'enflamme

    à cause de l'indifférence,

    à cause du manque d'amour,

    à cause des injustices,

    à cause de maltraitances

    causées à la vie des enfants,

    des femmes, et des hommes,

    des animaux, de la biosphère,

    des forêts, des rivières,

    morte à la mer, notre mer

    qui accueille dans la mort

    tous les réfugiés de la Terre.

     

    J'ai plus 20 ans

    pour devoir sauver ma vie.

    J'ai juste l'âge d'être assez fou

    pour ne pas avoir peur

    de la perdre au nom de l'amour

    et des idéaux.

    ça change du capital et des bénéfices.

    ça change des chacals et des filles

    qui jouent de leurs corps

    et de leur intelligence

    pour se faire du blé

    en espérant l'amour vrai,

    profond et durable.

    Profond dans le c...

    Ouais.

     

    J'ai froid dans ce monde

    bien trop froid pour espérer

    me réchauffer aux filles

    qui démissionnent,

    abandonnent,

    s'abandonnent

    à la facilité des jeux factices,

    jambes en l'air

    time is money

    prize money

    moneyhouse

    moneygram,

    rapports superficiels,

    joies éphémères,

    poupées de cire

    un peu trop mécaniques,

    un peu trop cosmétiques,

    un peu trop pornographiques,

    plus du tout amoureuses,

    pas même rebelles.

     

    Paris est glacial.

    Paris s'endort

    des filles  par milliers

    dans le plumard,

    carnet de chèques sous l'oreiller.

     

    Faudra pas pleurer

    si ça saigne de douleur.

    Faudra pas s'étonner

    si ça finit très mal.

     

    C'est juste que les désespérés

    n'ont plus rien à gagner

    de ce monde qui les rejette

    et les ignore

    de son air très supérieur,

    de ce monde qui les conspue

    et les écrase

    d'un air exterminateur.

     

    Paris 14 Juillet.

    Le peuple se déshabille

    et ouvre ses veines au coeur

    pour sauver nos enfants

    de la perdition totale.

     

    C'est la folie

    et la folie c'est l'amour.