05/09/2020

La vie des arbres

 

 

20200904_172021.jpg

Un arbre...mais encore

 

 

20200904_172237.jpg

Le cameraman

 

 

20200904_222403.jpg

Les Spectateurs

 

20200904_172019.jpg

La Grande Illusion

 

20200904_223043.jpg

Le Voyeur et le Chamois

 

20200904_224730.jpg

Docteur Raoult et Chlorophylle lui enlevant le micro

 

20200904_222622.jpg

Les Amoureux démasqués, le Roi nu masqué, et Mister Rossignol

 

20200904_222809.jpg

Le Chat et le Raton laveur

 

20200904_222335.jpg

Mona Lisa en habillé jour

 

20200904_224515.jpg

Le Détective givré Hydroalcoolique

 

20200904_222442.jpg

La petite Chinoise et la Chauve-souris

 

20200904_224418.jpg

Le Penseur de Rodin surveillé de très près

 

 

04/09/2020

Nuisances sonores ou silence de mort?

Comment s'attaquer aux mythes créés de toutes pièces à travers une histoire passionnante à la fois semi-légendaire et semi-réelle?

L'aviation militaire suisse a une longue aventure d'adhésion et de rejet de la part de notre population. Un si petit pays et des avions si rapides qu'ils ne leur faut que 8 petites minutes pour traverser aujourd'hui la Suisse dans sa plus grande largeur. A quoi serviraient-ils encore en cas d'attaques ennemies? Pas même le temps de s'envoler que l'avion destructeur en mission aurait déjà accompli sa tâche et fuit le territoire.

Certes. Monsieur le Chat a raison. L'achat d'avions militaires hyper coûteux et à l'entretien très gourmands semble totalement inadéquat, voir carrément absurde aux yeux de personnes douées d'un esprit raisonnable et cartésien soucieux par ailleurs d'écologie et de dépenses fédérales harmonieuses.

On ne prépare la guerre qu'avec une défense efficace et une stratégie pouvant éloigner et dissuader un ennemi potentiel. Encore faut-il que l'ennemi potentiel existe. Et si oui alors quelles manières de se défendre faudrait-il privilégier à notre époque? Défendre son espace aérien est une chose indispensable. A priori. Mais l'ennemi armé qui menace le plus le territoire national ce sont d'abord les actes terroristes. En Europe, ce sont eux qui ont causé la mort et la dévastation durant ces 70 dernières années.  Dans aucune des attaques terroristes perpétrés sur sol européen durant toutes ces décennies les avions de chasse ont eu une quelconque utilité pour empêcher un acte terroriste. Plus réaliste et plus grave encore. En Amérique, le 11 septembre 2001, les avions de chasse et leurs pilotes US parmi les plus aguerris et entraînés au monde ont été impuissants contre les actes terroristes simultanés provoqués à bord de 4 avions civils et qui ont entraîné l'attaque du Pentagone et la chute des tours jumelles du World Trade Center.

Alors quelle défense voulons-nous pour notre pays? Des avions de chasse qui ont appartenu à la réalité du pays et entretenus les mythes durant les deux dernières guerres mondiales ou une défense du territoire du XXIème siècle adaptée aux menaces réelles?

Avant 1900, il n'y avait pas de mythe de l'aviation militaire suisse. Et la Suisse existait pourtant avec ses mythes ancestraux. Après l'an 2000 faut-il réinventer une nouvelle mythologie de la défense du pays pour oser mettre à la retraite la glorieuse armée de l'air suisse et ses magnifiques pilotes qui en ont fait et entretenu la légende de la nation pour les siècles à venir?

Les Suissesses et les Suisses répondront par les urnes sur l'avenir de notre aviation militaire.

Christophe, ne m'en veut pas du haut de ton Ciel. Je n'exprime ici qu'une vision objective de notre réalité actuelle concernant les menaces réelles qui tournoient comme des oiseaux de mauvais augure sur notre pays. Le pays saura bien dire si oui ou non il veut encore de tes chers avions de combat.

 

Démocratie et Donald Trump ça fait deux

Quand le diable se cache dans le libellé d'un chèque adressé aux plus précaires l'Amérique semble pourtant ne pas broncher.

Et pourtant, le scandale saute aux yeux! L'Amérique appartient-elle à la famille du Président Donald Trump? La Réserve fédérale des Etats-Unis d'Amérique appartient-elle à la famille du Président Donald Trump?

Comment l'Amérique accepte-t-elle la mention nominative de leur Président sur des chèques fédéraux censés venir porter secours aux plus démunis? L' Amérique est aux Américains. Pas à leur Président Donald Trump en particulier. La dette accumulée par l'impression folle de papier-dollars et l'inflation prévue suite à ses chèques sans provision, c'est littéralement le cas de le dire ici, provoquera encore plus de pauvreté. Ce n'est pas un chèque de 1.200 dollars qui sauvera les plus précaires de la noyade une fois que les prix exploseront en Amérique.

Donald Trump a déposé son empreinte sur les chèques pour faire illusion. Tel un prestidigitateur il sort de son chapeau un gros chèque qu'il offre aux foules anonymes appauvries. Contre cela, il espère que les gens iront voter pour lui idem à un parrain qui se protège et s'assure de son autorité et de son prestige grâce à l'omerta qui règne sur son territoire.

A l'extérieur, les agitateurs, les artistes "engagés" tentent de réagir à ce scandale. Mais la foule, avec Donald Trump, hurle: "Pendons-les! Ce sont des anarchistes, des communistes, des terroristes, des ennemis de l'Amérique!"

Vive l'Amérique! Vive la démocratie aux mains des mafias!

En Suisse, Si Simonetta Sommaruga associait son nom à des chèques distribués à la population, Sissi l'Impératrice se ferait éjecter hors du Palais fédéral. Mais la Suisse n'est pas l'Amérique. Elle est plus subtile et moins bête. Et nos politiciens ne sont pas aussi stupides que le narcissique Donald Trump. Entre nous, ça se passe en toute discrétion dans notre beau pays mais les lobbies veillent au grain...

https://www.lematin.ch/story/une-francaise-recoit-un-cheque-de-trump-quelle-ne-peut-pas-encaisser-671949548028

 

20200904_0718000.jpg

Viens me chercher, Donald, si je mens.

La démocratie ce n'est pas ça.

 

20200902_222627(11111).jpg

La Dame du lac de Neuchâtel apportant la Table de la loi démocratique

à Mélania et Donald Trump en cadeau de fin de premier mandat.

(à faire imprimer et à exposer en grand dans votre beau salon romain,

chère Mélania et Donald, ainsi que dans le bureau ovale pendant qu'il est encore temps et que vous y êtes installés.)

 

 

03/09/2020

C'était un jour en rêve

Ils disaient que pour être un homme

il fallait quitter l'enfance.

Elles disaient que pour être une femme

il fallait quitter l'enfance.

 

Dit-on à un vieil homme

de quitter sa vieillesse

pour aimer une jeune femme?

Dit-on à une vieille femme

de quitter sa vieillesse

pour aimer un jeune homme?

 

Être dans son âge.

Être pour pouvoir paraître,

respecter comme un légume

qui marche dans l'amertume.

 

Je vis dans mon logical song.

Et si j'emmerde le monde

c'est que je suis à ma juste place.

 

 

 

 

 

20200902_221215.jpg

 

 

 

20200902_165702.jpg

 

 

 

20200902_221857(1).jpg

 

 

 

20200902_170201.jpg

 

 

 

20200902_222627(1).jpg

 

 

 

20200902_165953.jpg

 

 

 

20200902_222627(11).jpg

 

 

 

02/09/2020

Sit timor covide ortum

Masques partout. Insouciance nulle part.

Un temps de responsabilité. Un temps lourd et menaçant. Un temps incertain marqué par l'irrespect, les profondes injustices, le pouvoir aux mains de néodictateurs, la fin possible de nos sociales et libérales démocraties dans le monde.

Un temps où les questions sanitaires imposent leur calendrier et enferment les visages des gens, les peuples, derrière des masques hygiéniques tandis que les bandits pillent la planète et rendent les rapports sociaux plus brutaux, plus sales, plus obscènes, plus dégradants.

Un temps où la culture semble s'effacer au profit du diktat de la protection sanitaire. Un temps où le sexe nous imposait déjà le condom et maintenant le masque en prime. Je te protège. Tu me protèges. Mais ton corps oublie le goût et l'odeur du miens. Le miens a perdu le souvenir de tes saveurs et de tes baisers.

Nous baisons hygiéniquement. Nous baisons tristement. Nous baisons avec la peur au ventre de choper la peste ou le choléra, plus précisément le sida ou le covid.

Nous ne nous enlaçons plus. Nous ne nous faisons plus l'amour. Nous faisons du sexe.

Les rapports sexuels se font au tarif. La période cynique a sodomisé la période fleur bleue. Le corps est regardé comme un objet de pur consommation menaçant nos vies, un ennemi qui nous veut du bien éphémère en risquant de nous transmettre le virus mortel.

Eros et Thanatos. Le couple maudit.

 

 

 

 

20200902_054600.jpg

 

 

 

20200902_05460000.jpg

 

 

 

20200902_055213(1).jpg

 

 

 

20200902_055431.jpg

 

 

 

20200902_055213.jpg

 

 

 

20200902_054756.jpg

 

 

20200902_054756(2).jpg

 

 

 

20200902_054936.jpg

 

 

 

20200902_05493666.jpg

 

 

 

20200902_0549366666.jpg

 

 

 

20200902_0549366.jpg

 

d'après une lithographie originale de l'artiste tessinois Mario Comensoli de la période Disco Virus