16/09/2021

Paris ne voit pas (encore) la fin de la contamination

Avec 96,7% de sa population de plus de 12 ans entièrement vaccinée, la capitale française tourne avec un taux d'infection quotidien https://www.ouest-france.fr/sante/vaccin/la-vaccination-c... de 92,6 cas pour 100.000 habitants, 13 morts du covid en 24 heures et 419 cas graves hospitalisés aux urgences. https://www.sortiraparis.com/actualites/coronavirus/artic...

Il y a un peu plus de 12 millions d'habitants en Îles-de-France. Il faut rappeler aussi que la population non-vaccinée n'a le droit à pratiquement aucun accès public y compris les bars et restaurants à l'intérieur comme à l'extérieur hormis l'accès aux magasins et ceci avec le masque de protection et la désinfection bien entendu.

Dès lors comment est-ce possible d'avoir un taux d'infection aussi élevé et plus de 400 cas graves admis quotidiennement aux soins intensifs avec un pareil taux de vaccination?

Que les partisans de la vaccination pour tous nous expliquent cela. Il faut que le variant Delta soit sacrément dangereux et transmissible pour que tant de personnes finissent à l'hôpital, ceci concernant soit-disant 9 personnes sur 10 qui seraient encore non-vaccinées. Si l'on voulait comparer les chiffres avec ceux d'avant la campagne vaccinale, nous aurions alors près de 40'000 personnes admises aux urgences en 24 heures puisque les 96,7% de population vaccinée actuellement n'aurait pas été protégée par le vaccin. A l'échelle de toute la France, cela aurait porté le nombre de personnes admises quotidiennement aux urgences  à 200'000! Ces chiffres dépassent tout entendement ou alors je me trompe considérablement. Au pire moment de la crise, au printemps 2020 et avant tout confinement, la France accueillait des pics de plus de 6.000 personnes aux urgences. Hors actuellement, les populations à risques que seraient devenues les personnes non-vaccinées, sont interdites des lieux publics non-essentiels comme ils disent dans les hautes sphères de la pensée globale. Ce serait donc encore bien pire que les chiffres théoriques que je vous ai donné.

Soit le variant delta est bien plus dangereux et contagieux que tout ce que nous avons connu auparavant, soit on nous ment sur l'efficacité réelle de la vaccination et la nécessité absolue de celle-ci parmi toute la population humaine.

Il est possible que les vaccins nous protègent pour un temps très court. Mais il n'est vraiment pas certain que ceux-ci gagnent la guerre contre le virus car un vrai vaccin protège à quasi 100% contre les risques d'une maladie infectieuse et ne nécessite un rappel que bien des années, voir des dizaines d'années, après la première, voir la seconde injection si celle-ci fait partie de la posologie vaccinale de base...

Avec les nouveaux vaccins anti-corona, on ne sait pas où on va et comment on y va.

 

Obligation vaccinale: l'Italie franchit l'obstacle

L'Italie va rendre obligatoire la vaccination contre la covid pour tous ses travailleurs et travailleuses. Cela sonne définitivement le glas de la liberté de choix.

Comment en est-on arrivé d'une simple recommandation vaccinale pour les personnes âgées et personnes à risques à une vaccinale totale? Et surtout pourquoi?

A cause du variant Delta? Celui-ci a bon dos ou plutôt il est une sacrée opportunité en faveur des firmes qui fabriquent les vaccins. Comme c'est étrange tout de même. Tout concourt dans le sens de celles et ceux qui, dès le départ, ont tout misé sur les vaccins plutôt que sur les médicaments de base permettant une guérison rapide de la maladie à un stade précoce.

De nombreuses questions restent comme suspendues dans l'air sans obtenir de vraies réponses. Comme par exemple, pourquoi existe-il un test tuberculine permettant de détecter qui doit être vacciné pour être protégé de la tuberculose et qui ne doit pas passer par le stade de la vaccination. J'ai subi, petit enfant, une primo infection à la tuberculose. Dans mes souvenirs, à chaque fois que je passais le test à l'école, les médecins avaient la preuve de ma réaction au test et j'étais dès lors non astreint à la vaccination contre la tuberculose. Pourquoi n'existe-t-il aucun test passé au préalable avant de passer à la vaccination pour savoir si les gens ont attrapé la covid et qu'ils sont suffisamment protégés sans devoir subir le stade de la vaccination? Mystère. La médecine n'a pas prévu un test covid systématique avant d'injecter ses vaccins aux personnes.

Toutes les autres questions reviennent en boucle et restent sans réponse comme la dangerosité réelle des vaccins à court, moyen, et long terme où de l'interaction entre virus et vaccin, ses possibles conséquences sur la nécessité de poursuivre durant des années et des années des rappels de vaccin pour garder une longueur d'avance sur des variants covid de plus en plus agressifs... Avec à la fin, une conséquence tragique pour l'Humanité: l'inefficience des vaccins contre le coronavirus au même titre que les antibiotiques peuvent devenir inefficaces si on abuse de leur utilisation sur les patients...

De ces questions que l'on se pose et que les autorités n'ont pas envie d'aborder de peur de remettre en cause leur stratégie du tout vaccinal.

L'Italie a franchi le pas et les gens n'ont plus la liberté de choisir pour leur corps. Est-ce vers le gouffre sanitaire ou la libération finale devant un ennemi invisible à l'oeil nu qui n'a jamais perdu ni la face ni la main jusqu'à présent malgré tous nos efforts déments à le chasser de nos vies?

Nous le saurons petit à petit et la vérité du terrain risque pourtant de nous rendre de plus en plus malheureux de n'avoir pas su dire non et résister au tout vaccinal que nos autorités nous impose comme société civil qui doute du tout pharmaceutique et de ces vaccins encore au stade expérimental.

Ce soir, j'ai regardé 36.9. L'émission nous parlait de toute cette malbouffe des grosses entreprises de l'alimentaire qui crée dépendance, cancers, et dépression, chiffres et analyses scientifiques à l'appui.

Il faut prier je ne sais quel dieu ou quelle déesse pour que l'art manipulatoire des grands laboratoires pharmaceutiques ne nous condamne pas ensuite à mourir d'étranges maladies ou d'une infection foudroyante à un variant du coronavirus plus malin que les autres pour détruire notre immunité et nos dernières illusions sur les bienfaits de cette science cotée en Bourse et qui brasse des milliards de dollars...

Le meilleur ami du peuple

n'est ni celui qui possède

toutes les richesses matérielles du monde

ni celui qui rend la science infaillible.

La meilleure amie du peuple

est celle qui maîtrise l'art

et offre les émotions de son coeur

aux êtres vivants

choisissant le chemin

de leur propre vérité

entre mille libertés possibles.

 

Rester libre

jusqu'à la fin

même parmi les folles

et loin de la folie du monde.

 

15/09/2021

Hartmann-Rördorf, le sceau d'une grande famille zürichoise

Un peu de sigillographie et d'Histoire suisse pour nous changer de la covid et de ses conséquences désastreuses sur le moral et la cohésion de nos sociétés modernes.

En Suisse romande, le nom de Hartmann-Rördorf est sans doute inconnu de la plupart d'entre nous. Pourtant, il s'agit là d'une puissante famille bourgeoise de Zürich qui existe depuis 1349 jusqu'à nos jours. Voir ici, la page de la Fondation créée par cette famille qui oeuvre dans différents domaines de la société. https://www.rordorf.org/about-family/

J'ai eu le bonheur de trouver un sceau historique de cette famille dont un des personnages illustre participa à la bataille de Grandson en 1476 et fut fait chevalier par Hermann von Eptingen sans doute à la suite de quelques actes de bravoure lors du conflit guerrier historique. Lire ici: https://hls-dhs-dss.ch/de/articles/046216/2010-05-17/

Pour connaître un peu mieux cette grande famille, vous pouvez vous rendre sur ce site écrit en Allemand. https://www.rordorf.org/publications/rordorf-brochure.pdf

Comme nous ne sommes pas dans le Sceptre d'Ottokar, où le professeur Halambique, sigillographe de haut rang et détenteur d'un sceau syldave, sera enlevé par son frère jumeau pour usurper sa place et voler le Sceptre au roi Muskar VII dans le but de le faire abdiquer afin que la Bordurie puisse annexer la Syldavie, Tintin, votre obligé, garde le sceau des Hartmann-Rördorf dans un lieu secret pour éviter à nos sept sages la chute du Capitole confédéral.

Mais il faudra manoeuvrer très intelligemment à Berne et écouter un peu plus notre Ministre sonneur de cloches qui est là justement pour sonner les cloches aux autres partis bourgeois ne se rendant même plus compte de la division du pays dans cette affaire de pass sanitaire. Nous ne sommes pas en Bordurie ni en dictature et la Syldavie est sans doute plus chevaleresque à travers son roi démocrate qu'est Muskar VII.

Comprendra qui pourra et qui voudra mon raccourci très audacieux entre la Suisse et la Syldavie.

Mais voici donc ce sceau historique si précieux datant de 1497 soit 21 ans après la fameuse bataille de Grandson, en terre romande, contre Charles le Téméraire.

Les Suisses ont toujours su chasser celles et ceux qui voulaient annexer le pays de quelque manière militaire, économique, et politique que ce soit. Avec l'intervention des puissances pharmaceutiques mondialisées, la Confédération devrait garder la conviction que trop d'interventions extérieures influentes sur notre politique intérieure enrage une bonne partie du peuple, en particulier, celle qui vit à la campagne et dont le bon sens paysan n'est sans doute pas le bon sens d'Alain Berset et des spécialistes en médecine des virus. Il faut retrouver le sens de l'équilibre  confédéral sinon il y aura grand danger pour la cohésion de notre pays.

Le sceau découvert par votre professeur alambiqué par le verbe et dans la foi:

 

20210915_114759.jpg

 

20210915_103138(1).jpg

 

20210915_103652(1).jpg

Ziggy Lo Graph

 

14/09/2021

Injection mortelle pour Vinessen Magon

Mourir jeune et en pleine santé suite à la vaccination, est-ce admissible pour notre société qui a tout misé sur la vaccination de masse afin de sauver l'économie mondiale, telle que voulue par nos gouvernements, et des vies humaines, telles que désirées par les populations?

Peut-être que d'un point de vue statistique, la vaccination sauve plus de vie que l'abstention au vaccin. Pour le moment, du moins. Mais est-ce que la statistique doit être le seul critère pour nos sociétés devenues hystériques grâce au matraquage médiatique et à cette obsession vaccinale mondiale?

Vinessen Magon ne voulait pas se faire vacciner. Mais il a finalement accepté sa dose pour pouvoir se déplacer et rejoindre son frère jumeau au Canada. Son choix était donc entre l'obligation vaccinale ou rester au pays, à Maurice.

Le jeune homme de 20 ans a fait le mauvais choix de sa vie. Il s'est imposé l'injection et il en est mort.

Qui blâmer et juger dans ces conditions-là? Les firmes qui vendent le vaccin, les Etats qui nous imposent de fait la vaccination en faisant croire que cela ressort de notre propre décision personnelle, les populations vaccinées qui ont donné, par leur choix et leur accord, assez scandaleux du reste, au pass sanitaire, une puissance illimitée aux Etats et aux firmes pharmaceutiques de nous injecter un produit expérimental?

Vinessen Magon était un beau jeune homme, très aimé de sa famille et de son entourage. Il avait 20 ans et toute la vie devant lui. Comme un criminel condamné à mort par injection létale, il a terminé son existence sur la Terre de façon brutale. On pourra toujours prétendre qu'il fait partie des dommages collatéraux pour que notre monde puisse continuer à vivre de croissance économique avec la bonne conscience tranquille de celles et ceux qui pensent le monde de façon politiquement correct. Mais de mon point de vue, philosophiquement ça ne tient pas la route. Si un produit est dangereux au point de provoquer la mort de quelques personnes voir de nombreuses personnes, on renonce à sa commercialisation. Il n'y a pas de justificatif évident à le conserver dans le commerce. Personne n'achèterait volontairement un poison qui peut le tuer.

Toutes mes condoléances à sa famille et ses ami-e-s. R.I.P. Vinessen.

https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/maurice-covid-les-...

 

13/09/2021

Toutes et tous résistant-e-s dans l'âme

Article de soutien à un film qui pourrait bouleverser, positivement, nos sociétés et qui sortira bientôt avec financement participatif.

Louis Fouché, considéré peut-être par les hautes sphères de l'ultracapitalisme comme l'ennemi numéro 1 actuel en France (on lui colle des étiquettes, dans de très grands médias réputés, et de dimensions nocives et repoussantes comme appartenir à l'extrême-droite, être le grand gourou d'une secte dangereuse, violent et appelant à la violence, et plus encore propagateurs d'infox concernant la vaccination et le virus SARS-COV2). Hors, la réalité de sa personnalité profonde est tout autre. Il est plutôt un disciple de Gandhi dans l'âme. D'ailleurs, physiquement, avec ces petites lunettes rondes, il s'approche un peu du profil du Mahatma considéré à l'époque comme l'ennemi public numéro de l'empire britannique et dangereux activiste soulevant les foules contre le système colonial anglais...

Je vous propose d'écouter l'entier de la vidéo qui m'a été proposée par un médecin disons éloigné de la ligne dominante et qui a gardé sa liberté de penser face à l'institution. Il vaut la peine de sortir de ses propres schémas de pensée traditionnelle engoncée dans son carcan et sa glaise sociétale comme un très vieux fossile, et tenter de trouver un nouvel espace qui nous ouvre de nouvelles portes et perspectives pour apprivoiser notre futur chargé de menaces d'effondrement civilisationnel. 

Plus nous serons de résistants et de résistantes à réfléchir et penser le monde de demain, plus l'espoir que l'Humanité survive aux catastrophes qu'on nous promet prend une forme bien réelle et non plus fantasmée. Pour cela, nous pouvons créer des chaînes de solidarité et de résistance à notre monde ultra-capitaliste en train de courir à sa perte en variant ses façons de nous brimer davantage et de nous soumettre à plus de peur, plus de catastrophisme, plus de menaces enfermant notre être dans leur système mortifère.

Ci-dessous, quelques images prises sur le vif ces tous derniers jours et pour certaines modifiées sur mon ordinateur. La première photo représente un accouplement de papillons. La deuxième, un être elfique rencontré dans la rigole d'un quai de gare de campagne.

Un artiste, pour ma définition personnelle, c'est d'abord un être qui porte son regard vers des réalités invisibles que personne ne voyait avant que l'artiste n'intervienne et les montre au public.

Alors participer au financement de ce film si le coeur vous en dit ou intervenez autrement en apportant votre soutien à ce film de manière différente. Vous deviendrez alors un, une, résistant-e dans l'âme.

 

 

20210911_231247.jpg

 

 

20210911_23124777.jpg

 

 

20210911_2312477.jpg

 

 

20210909_163550.jpg

 

 

20210909_1635500.jpg

 

Maintenant, bonne vidéo à toutes et à tous. J'espère que 24 Heures n'aura pas la mauvaise idée de censurer mon site suite à cela et que peut-être, sa Rédaction aura même le courage de mettre en avant ce billet blog. Une aile de papillon...