21/04/2022

Dévoiement et dévoilement

"J'interdirai le port du voile si je suis Présidente."

Marine Le Pen lors du débat de second tour.

En une seule petite phrase, Marine Le Pen a démontré son incapacité flagrante à diriger un pays laïc comme la France.

Imaginons un peu...

"Déjà, si l'on voulait faire de l'humour, Madame Le Pen, on pourrait annoncer la mauvaise nouvelle aux nones des couvents catholiques qu'elles ne sortiront plus jamais voilées au marché de Perpignan. Cela la foutrait mal pour ces braves appelées du Seigneur harcelées et amendées par votre pensée fasciste, Madame Le Pen. Car la loi républicaine est pour tout le monde comme vous me le rappelez à juste titre, Madame Le Pen. Et puis, pour donner suite à cette interdiction et par esprit de justice républicaine, les gens de confession musulmane pourrait faire signer une initiative et demander l'interdiction du port du chapeau rond aux Bretons et aux Juifs lors d'une votation populaire défendant la même justice pour tout le monde.

Et puis, pour faire bonne mesure, la France anticapitaliste et de l'Union populaire de Mélenchon pourraient exiger l'abolition des T-shirts et des fringues griffées par les marques de luxe qui représentent les églises profanes des gens tournés vers la religion matérialiste et élitiste.

Et enfin, Dieu lui-même, mais lequel?, pourrait demander au Rassemblement National, votre Rassemblement National, Madame Le Pen, comme bouquet final à l'absurdité des dérives de votre régime fasciste naissant qui ne veut pas dire son nom, de faire baisser les pavillons tricolores qui sont le signe distinctif au ralliement du peuple à la République française et qui Lui font grave de l'ombre. La République, vous le savez Madame Le Pen, c'est sacré.*

Marine Le Pen dérive intégralement de l'esprit républicain avec son exigence folle.

Pas une voix à Marine Le Pen. Pas une voix à Marine Le Pen. Pas une voix à Marine Le Pen.

*P.S. Imaginer un instant cette punchline dite par Emmanuel Macron, hier soir, est un régal. On pourrait la coller au Président dans un super montage vidéo très rigolo...

 

Ni Le Pen Ni Macron...plus que jamais

Une Marine vague et imprécise de bout en bout sur ses propositions, une Marine qui tangue avec ces faux airs de Madone à la compassion infinie pour les souffrances des Français et des Françaises d'en bas, en ignorant au passage les souffrances clandestines des réfugiés, des métèques, des communautés étrangères qui seront de moins en moins traitées d'égal à égal avec les Français-e-s de souche si elle est élue présidente.

Un Emmanuel Macron qui se la joue comme d'habitude professoral, condescendant, et méprisant envers son adversaire mal préparée à affronter l'exactitude réelle ou factice des propos du Président. La science du trader contre la foi ambigüe de la catholique réactionnaire. C'était perdu d'avance pour elle. Et elle a perdu son débat comme il y a cinq ans.

Mais Macron ne l'a pas gagné non plus. Il a plutôt démontré une fois de plus son incapacité à changer l'homme des riches qu'il est et restera en l'homme de tout le peuple. Il est bien au-dessus de la France réelle, tout en haut de son building à planifier le futur de la France avec des gens de son milieu, surdiplômés, brillants par certains égards mais archi nuls pour saisir le pouls de la France dépressive, à bout, prête à encore descendre dans la rue comme ultime recours à son désespoir.

Marine ne passera pas. Elle n'a pas l'envergure de Mélenchon pour parler au peuple et surtout offrir un vrai programme chiffré, cohérent, permettant en plus à tous les Français et Françaises de se reconnaître et de s'unir pour un défi national de la première importance.

Emmanuel, toujours aussi carnassier et élitiste, va vouloir confirmer sa vision de la France réservée d'abord à celles et ceux qui profiteront de sa gouvernance néolibérale. Mais cette fois, l'Assemblée Nationale ne lui ressemblera peut-être pas dans sa composition et si c'est Jean-Luc qui devient le Premier Ministre forcé de Macron, alors peut-être que la France d'en bas pourra quand même mieux respirer et s'attendre à une cohabitation fructueuse plutôt que houleuse.

A voir. Nous n'en sommes pas encore là. Et un homme venu de l'Est pourrait bien tout bouleverser et réserver un autre destin bien plus funeste à la France. Là aussi, le téléphone rose entre Macron et cet homme ne semble pas vraiment annoncer un futur érotique et amoureux sans nuage atomique entre les deux puissances nucléaires...

La Terreur n'est, cette fois, pas révolutionnaire mais issue du néolibéralisme qu'on nous vend depuis 40 ans comme le summum de la démocratie...

C'est difficile à la France de dire au revoir à la dictature du fric et à celles des multi-milliardaires propriétaires des médias officiels du pays à 90%.

 

20/04/2022

L'Occident s'engage davantage en Ukraine

Alors que les derniers soldats résistants de Marioupol lancent un ultime appel à venir les soutenir, l'Occident se décide à oeuvrer davantage dans l'aide apportée à l'armée ukrainienne.

Des avions, de fabrication russe, sont livrées ainsi que des pièces détachées. On ne connaît pas les pays qui ont offert leurs avions. Secret défense du côté de l'Occident.

Cela suffira-t-il à faire reculer l'armée russe? Pourrons-nous éviter une victoire de Poutine d'ici au 9 mai, date commémorative de la victoire russe sur les nazis? Rien n'est moins sûr. Le dictateur est capable de tout. Les mauvaises surprises peuvent s'enchaîner les unes derrière les autres très rapidement et entraîner l'Occident dans la guerre totale.

Mais si nous laissons faire Poutine, nous aurons la Russie contre nous pendant des années et la guerre d'usure ne cessera jamais de toute façon. Poutine doit quitter le pouvoir d'une façon ou d'une autre. Il n'est plus un chef respectable de la communauté internationale après avoir lancé une guerre illégitime, absurde, infondée, et adoubé comme honoré, avec le plus grand mépris pour les droits humains et en toute connaissance de cause, des soldats russes soupçonnés des pires exactions et barbaries à Boutcha.

L'Occident ne doit pas reculer ni signer une paix des lâches avec Vladimir Poutine. Cet homme n'a plus sa place au pouvoir du plus grand pays du monde en superficie. Cet homme doit être arrêté dans sa folie paranoïaque et jugé devant un Tribunal international. Il n'y a sans doute pas d'autre solution pour rendre un peu de sa stabilité internationale à notre planète et redonner un peu d'espoir au peuple russe, comme biélorusse d'ailleurs, qui vivent désormais dans un gigantesque éteignoir provoqué par deux hommes au pouvoir, leur leader respectif, devenus quasi aussi dangereux et cinglés qu'un certain Staline ou Hitler.

La consolidation de la démocratie et sa validité sur la planète Terre et au sein de la communauté internationale est à ce prix.

 

19/04/2022

Peuples en déshérence

 

Les peuples sont-ils si fatigués

de la démocratie

qu'ils préfèrent la dictature à la liberté?

 

D'Italie et de France,

les peuples penchent dangereusement et s'effondrent

laissant l'injustice grandir,

donnant leur vote à des idéologies funestes,

puisant leur espoir de changement

dans l'admiration d'un gourou tout-puissant

destructeur des droits humains

mais offrant de nombreux avantages

à celles et ceux qui donnent leurs suffrages

aux grands dictateurs

organisant pour eux la loi,

la marche militaire armé,

la police casquée et terrifiante,

l'arbitraire au service de la tyrannie,

tous les avantages sociaux

au service de celles et ceux

qui s'inclinent devant le maître et seigneur

et aident celui-ci à maintenir son trône.

 

Trop de séries criminelles

d'un temps révolu,

de peuples obsédés par leur nation.

Trop de Games of Throne,

trop de Vikings

sur Netflix

et dans l'esprit des gens

qui prennent peu à peu ces fictions

pour des réalités désirables.

La soumission à un ordre

à la fois religieux et militaire

construit de toutes pièces

par des idéologues de la race pure,

la soumission plutôt que la liberté

si difficile à se forger

dans un monde qui donne trop d'avantages

à la puissance financière

plutôt qu'à la force de l'esprit,

à la force créative de citoyenneté,

aux idéaux des Lumières,

aux espérances de la Révolution

nous libérant du diktat des rois et des empereurs.

 

J'ai mal, très mal à mon peuple (peuple d'Europe)

qui dérive vers un chemin trop mortel.

J'ai mal, très mal à mes idéaux

de plus en plus bafoués et réduits à néant.

Le peuple se révélant fainéant

quand il s'agit de penser

en âme et conscience

contre la malfaisance des tyrannies.

Le peuple se révélant lâche

quand il s'agit de penser

à son petit confort personnel

et tant pis pour les autres

s'ils et elles finissent exécuté-e-s

par les ordres du profanateur de liberté.

Ces gens n'avaient qu'à suivre le maître

et obéir à ses ordres

Ces gens n'avaient qu'à fermer leurs gueules

et s'agenouiller

au nom du Père, du Fils, et du Saint-Gourou

devant leurs instances religieuses

qui détiennent les âmes dans leurs tenailles

et les cordons de la Bourse et de la Vérité.

 

Pourquoi se battre pour la démocratie

quand il est préférable de se coucher

pour sauver ses acquis matériels

et sa vie menacée par la dictature?

Pourquoi se taire et donner encore raison

au grand maître de la Vérité Suprême

plus susceptible de dire la parole juste

tandis que la démocratie ment et manipule,

démontre ses faiblesses et ses doutes,

se met toute nue

et se corrompt au contact de l'étranger,

 se liquéfie avec des êtres déviants

de la ligne orthodoxe officielle

d'une race pure et supérieure

face à des femmes et des hommes

s'ouvrant aux autres et aux particularités

des existences et des genres

qui ont pris leur destin en mains

contre la version officielle

de l'idéologie totalitaire et religieuse?

 

Je ne sais plus quoi vous écrire

quand je sais qu'Hitler n'est pas vraiment mort.

Je ne sais plus quoi vous lire

quand je sais que Staline n'est pas vraiment mort.

Je sais juste me révolter

encore, encore, et encore

contre la bêtise et la soumission humaine.

 

A vous de faire votre choix

pour vos enfants et petits-enfants.

Vivre en liberté et en démocratie

ou donner le pouvoir aux tyrans

qui sauront vous guider sur leur chemin

tout en vous tenant

comme des petites choses de rien

écrasées dans leurs mains de fer

cruelles, perfides, et sanguinaires.

 

A vous toutes et vous tous de faire votre choix.

La démocratie est à un tournant de vérité.

Soit elle a le courage de se défendre.

Soit elle s'effondre et les peuples retrouveront

des royaumes et des empires,

des hommes méchants et tout-puissants,

des armées et des polices épouvantables

se permettant tout

y compris de commettre

viols et sacrilèges sur vos épouses et vos filles

comprenant le choix arbitraire de vous tuer

ou de vous garder en vie

comme objet de travail, d'humiliation,

et de soumission à leur service.

 

Faites votre choix.

Le miens est fait depuis longtemps.

 

La dictature ne passera jamais

sur mon corps.

 

Des tas d'immondices, un assassinat en commun

Vouloir la disparition d'un peuple, torturer, humilier jusqu'à la plus parfaite démonstration de sadisme. Même le divin marquis et ses écrits scandaleux ne pouvaient imaginer que la réalité dépasse toujours la fiction même écrit par le maître littéraire incontesté du sadisme.

Ainsi donc, pendant que Gaston téléphone et que le maître daigne répondre à ses appels pour mieux humilier et enfoncer un peu plus la France, des femmes, des enfants, sont violé-e-s devant les propres membres de leur famille avant, pour certains et certaines, d'être froidement éliminé-e-s tandis que les survivant-e-s porteront leurs témoignages déchirants devant la Cour pénale internationale pour un procès impossible à faire tant que l'Occident fera encore des courbettes à sa Sainte Dignité Poutine... Cela peut encore durant au bas mot 15 ans, voir 20 ans, cela dépend de la durée du poutinisme.

Il est impossible de rentrer en négociations de paix avec un dirigeant qui honore des militaires responsables des pires exactions possibles et imaginables pour mieux humilier l'ennemi. Il est même devenu impossible de simplement lui parler. On ne parle pas d'égal à égal avec l'ennemi public numéro 1 actuel de l'Humanité ne respectant plus rien des droits humains les plus élémentaires. On l'arrête et ensuite on fait son procès et on le condamne pour outrage à l'Humanité, mise en danger de l'espèce humaine, ethnocide, et non respect absolu du droit international et des droits humains.

Mais Gaston a une mission plus importante. Il lui faut réussir la paix des lâches pour que les affaires puissent reprendre leur cours normal. La justice des êtres humains attendra la disparition soudaine ou lointaine du bourreau et boucher de Moscou pour se prononcer sans jamais avoir pu faire le procès du principal coupable. Une disparition à la Hitler, en somme, mais sans qu'il ait jamais perdu la guerre et affronté la justice de la démocratie...

https://www.liberation.fr/international/europe/guerre-en-...