19/04/2022

Macron n'abandonnera pas Poutine

Le marché de la honte se dessine de plus en plus.

Pour éviter une Troisième guerre mondiale synonyme d'un désastre potentiellement fatal à l'Humanité, Macron s'engage déjà sur un projet de paix pétainiste où Vladimir Poutine en tirera gloire et profit.

Pendant que le Donbass est réduit en cendres par les soldats de Poutine, Macron prépare tranquillement le terrain pour une reddition des Ukrainiens et un marché sans doute inacceptable pour eux qui ont sacrifié leurs vies et défendu l'honneur de la liberté contre l'envahisseur russe...sans doute pour rien aussi et une désolation encore plus vaste si on devine le plan honteux de Macron derrière les lignes de front de ses sibyllines phrases.

En échange de la paix et de sa sécurité, l'Ukraine devra sans doute accepter l'amputation des provinces de l'Est et du Sud du pays. Ce deal très certainement en mûrissement dans la tête de Macron ne sera pas accepté par les dirigeants ukrainiens et sa population en souffrance extrême. Où alors, en ultime recours, sous la contrainte victorieuse de Poutine et la menace d'une destruction encore plus vaste et totale sans possibilité de recours à une protection active de l'Otan et de l'Occident entrant dans la guerre.

Emmanuel Macron est train de nous foutre la honte après Marine Le Pen et son attachement à son idole de Moscou.

Vous voulez qui entre l'ultralibéral Macron qui pense un peu, beaucoup, passionnément, à la folie aux petites affaires de ses potes milliardaires contrariées par la guerre et la nationaliste catho-facho Le Pen comme Président(e) du prochain quinquennat français?

Faire la paix provisoire au service et à l'avantage des salauds criminels qui peuplent la planète? Merci bien. Si nos armées occidentales servent à cela et à une armistice de merde avec les ennemis de la démocratie, je ne vois pas pourquoi on veut augmenter les budgets de nos armées sensées défendre nos libertés chéries bafouées et humiliées par les envahisseurs en Ukraine et dans d'autres pays désormais sous l'influence triomphante et totalitaire de Poutine.

Une paix à la Pétain se dessine lentement tandis que des milliers d'enfants, de femmes, et d'hommes meurent encore dans les horreurs de cette guerre voulue par le nationaliste extrémiste terroriste Poutine, dictateur russe et son Mein Kampf personnel qui célèbre le poutinisme dans toute son horreur. La France ne mérite ni Le Pen ni Macron comme Président-e. Tous deux ont trahi et trahiront encore les idéaux de la révolution françaises.

 

 

 

 

18/04/2022

Soldat de plomb

Flammes du cimetière, ne me dites pas
que le soir d’été n’est pas beau.
Et beaux sont les buveurs
au loin dans les auberges.

Ils vont comme des frises
antiques sous le ciel
renouvelés d’étoiles.

Flammes du cimetière, calmes doigts qui
comptent les lents soirs. Ne me dites pas
que la nuit d’été n’est pas belle.

Sandro Penna, 1906-1977

https://www.letemps.ch/culture/sandro-penna-amours-interd...

https://brahms.ircam.fr/works/work/21588/

 

Prenez garde à mes soldats de plomb,

c'est eux qui vous tueront.

Je n'ai pas le choix des armes

puisque c'est mon coeur qui vous désarme.

Je n'ai pas l'option de la guerre totale

puisque que c'est l'amour qui m'est fatal.

Je n'ai pas le choix de l'option martiale

puisque ma vie est faite d'ode nuptiale.

 

Et puis, si vous voulez me contredire,

et que vous prenez le soin de me maudire,

j'ai plus qu'il me faut pour détruire

vos bombes prêtes à me nuire.

 

J'ai dans le pantalon

les ailes de mon étalon.

Mais pardon

si je reste papillon

plutôt que frelon

aux ordres d'un félon.

 

Ne me dites pas

que vos nuits sont belles à mourir,

que vos jours sont consacrés

au sacre de la vie et des élixirs.

 

Ne me dites pas

que la haine est votre nourriture

et que le crime est votre pourriture.

La guerre, faites-là à vous-mêmes.

Détruisez vos vanités, vos empires,

vos chaînes, vos incarcérations

maladives au sein des Gorgones.

 

Et pour vous le dire

et puisqu'il faut choisir

je suis un garçon sans contrefaçon.

Prenez garde à mes soldats de plomb,

c'est eux qui vous tueront.

 

 

Le printemps des peuples ou la destruction de l'Humanité

Dans un monde interconnecté comme le nôtre, le nationalisme au sens le plus étroit du terme est totalement obsolète et un danger mortel pour l'Humanité.

Si Monsieur Poutine, mais je préfère dire le tyran Poutine, ne se lasse jamais de sa tartine écoeurante considérant que l'âme slave et orthodoxe serait en tout supérieure à toute autre âme "dégénérée" vivant sur la planète, s'il préfère asséner des mots menteurs aussi lourds de conséquences pour son peuple et les peuples de la Terre, c'est qu'il est partisan d'une forme de fascisme personnel, le poutinisme, totalement monstrueux et pervers qui déforme l'âme russe et la rend laide, obscène, soumise à des codes de conduite carcéraux et génocidaires.

On ne peut pas aimer ce que fait Monsieur Poutine à moins d'être soi-même convaincu que l'Occident ne vaut rien, qu'il est composé exclusivement de nazis et de dégénérés qui ne méritent pas de vivre en paix sur la Terre. Idéologie folle, complètement déplacée et hors de la réalité des êtres humains étiquetés ainsi par un gourou fanatique de sa propre personne. D'autant plus folle qu'elle a le soutien des pires extrêmes que l'Occident puisse connaître à droite comme à gauche de l'échiquier politique. On ne sait pas reconnaître ce que porte cette idéologie comme espoir politique et humain de l'autocrate russe. On ne sait que reconnaître la haine, la barbarie, la violence du discours anti-occidental, dans la bouche de Monsieur Poutine qui voit en l'Occident le responsable de la guerre en Ukraine.

Certes, l'OTAN est aux portes de la Russie. Mais voulait-elle envahir la Russie pour autant? Non. Absolument non. Comme elle n'a jamais envahi la Roumanie, la Bulgarie, la Hongrie et tant d'autres pays anciennement sous la tutelle de l'Union Soviétique. La non-violence des actions et des actes politiques appartient de plus en plus aux discours des peuples occidentaux. La démocratie n'est plus un vain mot chez nous. Nous n'aimons plus la guerre, l'héroïsme de certain-e-s soldat-e-s sur le dos de millions de gens massacrés, un malheur incommensurable, un trou noir de l'Humanité comme l'ont été les guerres de 14-18 et de 39-45 pour ne citer que les pires cauchemars de l'Humanité au XXème siècle. Nous aimons les héros et les héroïnes de cinéma, les sportifs et les sportives, et plus encore les héros et héroïnes du quotidien qui sauvent des vies au péril de leur propre vie.

Monsieur Poutine, nous détestons la guerre non par lâcheté mais par amour de la vie humaine qui n'a pas de prix. Monsieur Poutine, nous aimons la Russie, sa culture, son âme que nous essayons de connaître au creux de nos échanges artistiques, sportifs, amicaux ou amoureux mais nous détestons l'élitisme et le ton supérieur, arrogant, blessant, que vous utilisez pour nous faire passer aux yeux du peuple russe comme des êtres sans-valeur, décadents, et, injure suprême, des nazis alors même que nos pères et nos mères ont combattu le nazisme et l'idéologie d'Hitler.

Nous ne pardonnons pas plus à l'Amérique qu'à la Russie leurs erreurs et leurs guerres. Les errances de l'empire américain sont condamnables et nous ne l'oublierons jamais. Mais l'Amérique a su garder vivace l'esprit de la liberté et de la démocratie malgré toutes les nombreuses dérives de ses dirigeants successifs.  Si culturellement, et parfois militairement, elle a tenté d'envahir les esprits, nous n'avons pas tous et toutes succombé-e-s à ses tentations et nous ne sommes pas tous et toutes devenu-e-s Américains ou Américaines avec des cerveaux disponibles et zombifier pour encenser et sanctifier sans arrêt la grandeur de l'Amérique. Nos peuples d'Europe ont su conserver leurs spécificités. De même, pour l'Amérique du Sud. La Russie, en s'appuyant sur les modèles démocratiques de l'Occident, qui ont même été adoptés au Japon - pays le plus scandaleusement meurtri par l'Amérique avec le lancement des deux bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki -, aurait pu rejoindre le camp des nations libres débarrassées de leurs tyrans et autres régimes totalitaires. Vous, personnellement, vous avez voulu en faire votre cause et votre chose. Vous avez voulu créer une Russie à votre image, une Russie avec un tsar autoproclamé tourné vers le passé. Pour cela, vous avez décroché de la réalité du monde occidental en le chassant et en le repoussant de votre esprit comme s'il s'agissait d'une sorcière à brûler sur le bûcher de vos vanités personnelles. Vade, retro, Satanas.

Vous avez donc choisi la distance, le rejet, la guerre et l'invasion suicidaire plutôt que le futur de nos relations étroites. Vous avez entraîné le peuple russe avec vous dans cette folie. Partout, les liens tissés, les amitiés créés, les échanges, les ponts, ont été détruits par votre faute et votre plan froid et assassin. Les peuples ne sont pas aussi mauvais pour ne pas se souvenir des responsables. L'Allemagne a su reconnaître en Adolf Hitler le grand profanateur du peuple allemand. L'Histoire allemande a su rendre justice aux opposants et opposantes au régime nazi. Les Russes feront pareils. Ils sauront un jour déboulonner votre statue et vous répudier dans les oubliettes de l'Histoire russe.

Sauf si votre folie vous pousse à détruire toute la planète et l'Humanité en utilisant les armes ultimes que vous détenez. Si tel devrait être le cas, alors nous ne pourrions pas fêter notre renaissance et nos retrouvailles avec le peuple russe mais assister, sur nos cendres atomiques encore fumantes, à nos funérailles communes pour l'éternité.

Est-ce cela que vous voulez pour nous tous et nous toutes, Monsieur le Dictateur Vladimir Vladimirovitch Poutine, tsar lugubre de toutes nos Russies?

 

17/04/2022

Toutes nos Russies en péril

Comment s'imaginer un monde où d'Est en Ouest, les peuples s'aiment et s'attachent les uns aux autres comme l'humus à la Terre?

Les fascistes font passer l'idée que les frontières intérieures d'un être humain empêchent de se lier aux corps étrangers, aux âmes d'autres cultures, aux amours métissés. Les fascismes ne viennent pas de nulle part. Ils sont créés de toute pièce par des idéologues à la religion totalitaire qui ne supportent pas les idées qui ne font pas partie de leur conception d'une société mixte une et indivisible, unique et multiple à la fois. Il font de la différence une bâtardise. Il font de l'Autre un épouvantail, un repoussoir, une chose inacceptable dans leur monde fait du même identique pour tout le monde. La langue unique, la couleur unique, la nation unique, la musique unique. Les fascistes sont dérangés par la dissonance, la note qui dérape, la symphonie perturbée par le cri d'un oiseau blessé par la vie. Ils veulent un monde parfait correspondant à l'image de leur dieu ou de leur dictateur alors qu'eux-mêmes sont si imparfaits dans leur façon de vivre et d'aimer. Alors qu'eux, ils préfèrent encore le crime, les atrocités, les guerres, les ethnocides, les viols, les rapines, l'égoïsme le plus dur et brutal, la verticalité du pouvoir tyrannique, à nos horizons multiples composés de toutes nos racines humaines, de toutes nos cultures mixées et remixées dans un grand mélange de foi, d'élans romantiques, de couleurs, de feux d'artifices nous entraînant vers un nouveau monde d'exploration humaine et ouvrant les portes vers de nouvelles lumières.

J'aimerais pouvoir croire que ma façon de pensée prend corps dans la vie des Russes plutôt que celle de leur grand tsar ayant perdu le chemin de la sagesse au profit d'une folie fasciste dont il accuse les autres.

J'aimerais qu'en ce jour de Pâques romaine, nous rejoignons les rives de la Pâque orthodoxe et de ces voix russes extraordinaires.

J'aimerais que la guerre se noie dans le Danude, que nos mains serrent des mains ukrainiennes et russes, que nos visages embrassent les visages de moscovites et de Kiévien, que nous allumions des feux de joie et de fêtes contre la barbarie de l'Humanité, que Nadia rejoigne son Michel Strogoff et que Jules Verne nous écrive un Tour du Monde de l'Amour en quatre-vingt jours.

J'aimerais que Pâque soit notre fête de la Résurrection, en vrai.

Joyeuses Pâques à tous les peuples de la Terre. Dieu est possible à condition d'y croire comme le plus grand amoureux de la vie ne faisant pas de différence définitive entre le musulman chiite, la musulmane sunnite, le derviche tourneur, la juive, le chrétien protestant ou catholique, la chrétienne orthodoxe, l'athée, le bouddhiste, et toutes les religions du monde qui éclairent notre savoir philosophique de l'existence au lieu de provoquer l'obscurité et la nuit, le cauchemar et la mort de l'Humanité.

Sois le porteur, la porteuse, de lumière et d'amour. Et tout deviendra plus beau, plus limpide, plus transparent, et plus merveilleux sur la Terre.

16/04/2022

Tu te lèves

Contre la guerre,

je trempe mes lèvres à tes lèvres,

je me lève et je me soulève

comme la lave d'un volcan

et je couvre tes terres fertiles de sève.

 

Mais à quoi bon tout cet amour

si la Terre brûle en enfer?

 

Peux-tu me dire où on va

s'y ce n'est vers nulle part ailleurs?

Peut-tu me certifier, si rien ne va

dans ce monde de fous,

que je ne suis coupable de rien,

que ce sont seulement d'autres,

plus méchants et cruels que moi,

qui animent les crimes de l'enfer?

 

Je doute de ma culpabilité

quand tu me dis que je suis innocent.

Je doute que seuls d'autres

provoquent les malheurs de notre monde

et que moi je serais cet homme bien

au-dessus de tout soupçon,

au-dessus de toute compromission,

au-dessus de cette mêlée sanglante et sanguinolente,

un homme qui lutte avec courage et honneur,

un homme qui agit tout en bonté,

un homme qui mérite tout cet amour

que tu me donnes jour après jour.

 

Je te lève et je te soulève.

Tu es ma nouvelle Eve

et je suis ton élève.

Tu es mon guide, ma majesté,

mon honneur et mon éternité.

 

Je t'aime

d'un amour inconnu jusqu'ici.

Nous signons pour les états généraux de l'Amour.

Et que la révolution arrive.

 

Ainsi soit-il.