26/06/2022

La grande régression des sociétés humaines

La femme est l'avenir de l'homme...

C'était hier quand les poètes avaient encore de l'influence sur la société. C'était avant la grande consommation planétaire et globale, avant la captation des richesses par la Finance et les prédateurs voraces, avant la déprédation finale de notre biosphère, avant Poutine, avant Trump, avant toute la saleté actuelle qui régit notre monde.

Aux rigoristes et terroristes de l'islam rétorquent aujourd'hui les rigoristes et terroristes du christianisme qui veulent imposer leur modèle absolu d'autorité masculine, leur violence machiste, leurs guerres claniques, leurs saloperies en tous genres pour prendre et garder le pouvoir.

Rien ne va plus. Les violences sexuelles, les contraintes, les viols, ont envahi tous les champs de la société. Les drames familiaux sont nombreux malgré les appels à la dénonciation des violences. Les journaux font leurs choux gras de tous ces faits divers absolument scandaleux et horribles. Les mouvements de protestation n'arrivent pas à endiguer toute cette violence, cette terreur, ces armes à feu qui déversent leur mitraille sur des enfants innocents, des femmes, des hommes qui ont juste commis l'erreur d'être là au mauvais endroit et au mauvais moment.

La justice est un grand cirque permanent. Quelques criminels sont enfermés pour quelques années puis revivent au grand jour en recommençant leur schéma monstrueux. Les séries et les films glorifient les actes de terreur et font des criminels des héros voir des victimes du système. Certes. Le système est lui-même catalyseur des violences à travers la propagande matérialiste qu'il véhicule. Si tu n'as pas de pognon, tu n'es rien dans notre monde. Si tu ne marches pas sur les autres, ce sont les autres qui marcheront sur toi. Chacun pour soi. Et gare à celles et ceux qui renoncent à cette loi quasi divine de notre société. Ils et elles sont condamné-e-s à se laisser écrasé par le système qui n'a aucun état d'âme mais que des administrations brutales, sans humanité, promptes à rappeler aux endetté-e-s leur devoir de rembourser leur dette jusqu'au dernier centime plus les intérêts et les frais mirobolants qui vont avec. Le système engendre la violence et cette violence entraîne d'autres violences et la mise en place d'un système encore plus répressif, plus radical, plus dogmatique, plus injuste et inégalitaire.

Pendant ce temps, les vieilles idéologies religieuses renaissent avec leur puissance de feu. Des juges interdisent l'avortement mais autorisent plus que jamais le droit à la possession citoyennes d'armes à feu. Des juges veulent interdire le droit à la contraception ainsi que les relations sexuelles libres hors mariage mais donnent le pouvoir aux armées de partir en guerre au nom de la défense de la patrie. Notre époque est de nouveau à la guerre. Tout est prétexte à démolir son voisin, sa voisine qui ne pense pas et ne vit pas comme soi. On ne veut plus comprendre les étrangers, celles et ceux qui ont des soucis et des problèmes qu'on ne cherche pas à vouloir comprendre. On veut juger, punir, salir, expulser celle et celui qui ne vit pas selon les dogmes d'une majorité qui veut imposer ses lois aux minorités et qui doivent se faire discrètes, se taire, ou tout simplement disparaître.

Les poètes n'ont plus rien à dire. Leur pensée est foulée au pied par des masses arrogantes et incultes qui s'arrogent et monopolisent le droit de parole. La guerre semble acceptable et même désirable pour beaucoup. La loi du plus fort doit régner. Il n'y a plus de place pour les sensibles, celles et ceux qui s'alarment de l'état de nos sociétés. La femme n'est plus l'avenir de l'homme. C'est Robocop qui s'impose partout et gare à nos fesses.

Ce monde n'est plus le miens. Il s'enfonce dans la décadence et la violence.

 

La beauté figurative de nos arbres

Une longue promenade au départ de Champ-du-Moulin en passant par le Signal du Lessy et la Fruitière de Bevaix m'ont permis de capter quelques images spectaculaires de nos arbres qui sont des artistes à leurs heures...

Je vous les présente en musique champêtre. Une chanson de mon canton d'origine que je chantais souvent en compagnie de mes grands-parents paternels.

 

 

20220625_115057.jpg

L'emprunte

résine sur bois, 25 juin 2022

 

20220625_104800.jpg

La Séduction (1)

juin 2022

 

20220625_105256.jpg

La Séduction (2)

 

20220625_105214.jpg

La Séduction (3)

 

20220625_105552.jpg

L'Empire de la Forêt

 

20220625_105725.jpg

Le Jugement Dernier

L'homme nu en procès face à Sylvanus

 

20220625_110015.jpg

Guernica (1)

ou l'Arbre Picasso aux 5 créatures plus quelques autres suivant votre imagination

20220625_11001555555.jpg

Morpheus

 

20220625_1100155555.jpg

Le Vieil Indien

 

20220625_110015555.jpg

Le Bouc

 

20220625_11001555.jpg

Le Mérou

 

20220625_1100155.jpg

Le Gaulois casqué

 

20220625_105906.jpg

Guernica 2

 

20220625_112432.jpg

L'Ami chevelu

 

20220625_113005.jpg

La Tête de Pégase

 

20220625_113055.jpg

Le sein de Cléopâtre

 

20220625_113612(1).jpg

La Repousse des racines sur la tête à Matthieu

20220625_113522.jpg

 

20220625_113956.jpg

Dmitri Mouratov

L'Homme a la langue bien pendue

20220625_114056.jpg

L'Oeil du tsar qui ne dort jamais dans la tête des Russes

 

20220625_114759.jpg

Les Piques-territoires

 

20220625_114414.jpg

Le Grand Marabout d'Afrique

20220625_114651.jpg

 

20220625_114558.jpg

Signature anonyme

 

20220625_115159.jpg

La Colère des dieux

 

20220625_121232.jpg

Le Roi qui dort

 

20220625_124107.jpg

La Chouette Party

 

20220625_121731.jpg

DJ Nature

 

20220625_123246.jpg

La Fée verte, blanche, bleue, violette,

la Journée des fiertés de la Forêt

20220625_123501.jpg

 

25/06/2022

L'art disbruptif de Margrit Wirth (5)

IV Les âmes blessées

Quelle vie a bien pu avoir Margrit Wirth? Quelles épreuves a-t-elle traversées? Quels amours fous et désespérés? Seule, en haut sur sa montagne valaisanne, comment a-t-elle trouvé des visions aussi prégnantes sur mon coeur et mon esprit? C'est à un voyage en exil, voir en terre asile ou en asile de fous, que nous convie Margrit Wirth. L'impression de traverser les époques à bonne distance de nos réalités quotidiennes et pourtant tellement proches de nous. Se croire dans un tableau à l'époque de Marcel Proust avec cette jeune fille maladive, un autoportrait sans doute, mi-alitée mi-debout, qui nous fixe ardemment et nous propulse sur la toile deux orchidées géantes sorties d'une de ses jambes apparemment amputée. Puis se faire happer par cette famille, sans père, avec ses regards profonds et tristes, effrayés, qui en disent long sur son exil intérieur et qui, par les temps qui courent, ne peuvent que nous rappeler la conditions de centaines de milliers de familles ukrainiennes condamnées à l'exil. Des âmes mutilées, blessées, ne sachant quand ni comment elles retrouveront leurs vies d'avant la catastrophe. Des âmes qui vont devoir recomposer avec leur nouvelle condition d'existence pour repartir avec espoir et détermination vers un futur si peu sûr et paisible. Il faut pourtant à tout prix éviter le cercle diabolique de la dépression et du dessèchement des coeurs et des esprits. Et c'est dans un autre tableau que Margrit nous convie. Le risque de se perdre à tout jamais dans la folie et le non retour à une existence heureuse. L'art existe pour nous le rappeler.

Ces trois tableaux sont d'une profondeur et d'une beauté mélancolique à couper le souffle. Un jour, connaîtrons-nous l'existence, sans doute tragique, de cette artiste que personne ne semble connaître et qui, à travers ses toiles, s'est promenée incognito sur le Marché aux Puces de Plainpalais durant quelques temps avant de venir me rencontrer et de continuer son chemin en ma compagnie? 

Retrouver le fil rouge qui  m'unit, et nous unit, à elle en retraçant le parcours de son art et de sa vie, c'est ainsi que les humains qui ne se connaissent pas se rencontrent métaphysiquement au-delà de la distance et de la mort.

 

20220527_083221.jpg

 

20220527_080544.jpg

Sans titre

 

20220527_0707088.jpg

Le Cercle diabolique

 

20220527_0729455.jpg

Âmes blessées

 

Je ne vous connais pas

mais je sais que vous existez.

Vous, les naufragés de la vie,

vous, les exclus de la société d'abondance,

vous les errantes et les sans abris,

vous les personnes sans plus aucune identité,

sans permission d'exister

une vie autre que votre terrible solitude.

Je vais à votre rencontre,

je me perds avec vous,

un jour, peut-être,

je serai complètement avec vous et parmi vous,

isolé sur une île,

dormant à la belle étoile,

parlant aux fleurs et aux oiseaux,

criant en direction de l'océan

des mots d'amour,

des mots maudits,

des mots adressés au ciel,

des mots abandonnés aux vents.

Alors je saurai

que j'aurai terminé

mon parcours sur cette Terre

en vous rejoignant vous toutes,

vous tous les maudit-e-s de ma chère planète bleue.

 

24/06/2022

La ruée vers l'Europe

Vladimir Poutine voulait créer le chaos parmi les démocraties occidentales ainsi que la détestation voir la haine de l'Ouest par les peuples du monde entier.

C'est le contraire qui se produit. Les pays de l'Est se ruent vers l'Union européenne et veulent rompre définitivement avec le passé du glacis soviétique. Vladimir Poutine a perdu plus qu'une guerre locale. Il a perdu les peuples de l'Est qui pouvaient encore se croire protéger par la Russie face à "l'invasion" des moeurs "dégénérées" des Occidentaux.

La liberté de croire et de penser, la liberté de s'exprimer et de vivre comme bon nous semble, ne sera jamais vu comme quelque chose de dégénéré par les femmes et les hommes qui ont compris ce que le mot "démocratie" recouvre comme force symbolique et d'aura protectrice et spirituelle qui entourent les peuples démocratiques. Les démocraties ne sont pas mortes même si elles sont mises en grand danger par les autocraties russes et chinoises, entre autres. Ensemble, elles arrivent faire bloc contre les tentatives de renversement du pouvoir par des candidats présidents peu recommandables comme Donald Trump pour l'Amérique ou Bolsonaro pour le Brésil, voir Erdogan pour la Turquie, et d'autres dans les pays de l'Est par exemple. S'ils arrivent à s'emparer du pouvoir par la démocratie malgré tout, ils n'arrivent pas pour autant à détruire le tissu démocrate qui s'est construit sur des décennies parmi les nations ayant goûté à la démocratie.  Les peuples ne veulent plus des dictateurs et des faiseurs de guerre. C'est une bonne et grande nouvelle pour l'Humanité toute entière.

La guerre déclenchée en Ukraine par l'oligarque Poutine aura réussi à faire prendre conscience aux démocraties qu'il est nécessaire de mettre au-dessus des pouvoirs de l'argent l'idéal démocratique et républicain, que l'Europe des idéaux comptait davantage que l'Europe de la Finance.

Sera-ce suffisant pour reconquérir des pans entiers de la vision démocratique laissée à l'abandon par la folie du néolibéralisme? Le délabrement social de quartiers entiers laissant quartier libre aux mafias en tous genres et le niveau scandaleux de la pauvreté parmi les pays les plus riches de la planète pourront-ils être combattu par de nouvelles générations soucieuses de plus d'égalité et de partage des richesses? Rien ne peut le prouver pour le moment. L'état catastrophique de la France actuelle laisse à penser que les forces obscures du fascisme peuvent encore gagnées et anéantir tout le projet démocratique d'une force telle que la Nupes se propose d'établir durablement grâce à un sursaut citoyen salutaire.

Quoiqu'il en soit. Vladimir Poutine est défait malgré la guerre d'invasion qu'il continue à faire subir à l'Ukraine. La Russie apprendra beaucoup de cette défaite et les forces d'opposition au dictateur auront un jour leur chance de prendre le pouvoir et de faire de l'Etat russe un Etat moderne et démocratique.

Notre pays, notre Helvétie doit être encore plus pro-active pour aider les peuples de l'Est à nous rejoindre dans le giron des démocraties. Bien qu'en dehors de l'Union européenne, la Suisse joue un rôle important pour la fondation du sentiment démocratique parmi les peuples. Nous sommes sans doute la plus vieille démocratie du monde par notre mode de fonctionnement qui n'a jamais subi les affres d'un Etat très centralisé tel que la France ou l'Amérique le connaisse par exemple. Même si nous sommes une exception mondiale inimitable dans son fonctionnement qui est propre à la Suisse, nous pouvons aider à confirmer les règles démocratiques communes pour nos voisins et voisines.

Sans faire partie de l'Union européenne, nous, Helvètes, avons beaucoup à apporter à une Europe unie, farouchement démocratique et refusant toute prise de pouvoir par des autocrates destructeurs de leur propre peuple et des peuples voisins.

 

23/06/2022

L'art disbruptif de Margrit Wirth (4)

III  La Révoltée en quête de paradis terrestre

Pourquoi se mettre à l'écart de la société et réaliser une oeuvre qui s'écarte délibérément des tendances actuelles de l'art abstrait source de controverses à répétition et parfois même doué d'intentions absconses si ce n'est fumeuses? L'art figuratif de Margrit Wirth renonce à toute idée de séduction post moderniste et crée des tableaux qui s'éloignent de notre monde composé, pour beaucoup, de brutes épaisses prêtes à marcher sur son, sa, voisin-e et de gens vulgaires peu sensibles à l'art et ne s'intéressant qu'à l'argent, à la spéculation qui gangrène l'art, au pouvoir insensé des faiseurs d'artistes. Au contraire, Margrit Wirth tente de se mettre en accord avec ses propres valeurs naïves tout en les confrontant à cette brutalité du pouvoir financier des personnes qui se pensent et se veulent importants en imposant leur cannibalisme visuel dans les médias avides de personnalités narcissiques et financièrement très à l'aise. L'art de Margrit Wirth ne s'embarrasse pas d'un statut médiatique. Elle crée. Et sa création est une prière sacrée adressée à l'Humanité toute entière.

 

20220527_082408.jpg

 

20220527_075317.jpg

Sans titre

tableau pastoral

Le monde bucolique que l'on regarde ici

est-il si bucolique qu'il y paraît à première vue?

Qui se cache derrière ce berger et ses moutons aux yeux noirs?

Un brave homme qui fait paître son troupeau en toute innocence?

Un oligarque sanguinaire au manteau de fourrure

et ses moutons pas si doux que ça qui menaceraient

celles et ceux qui viennent bouleverser leur ordre millénaire?

Ces yeux noirs, presque inquiétants et sans expression,

qui regardent-ils, qui menacent-ils

sous leur aspect à priori bucolique?

Le mouton peut-il se transformer en loup

sous les ordres d'un berger oligarque?

 

20220527_0723033.jpg

Sans titre

 

Trois jeunes femmes,

apparaissant entre les mains d'un dignitaire,

qui semblent appeler au secours

la personne qui regarde la toile.

Le berger en effigie sur la monnaie helvétique de fr.5.--,

un serpent menaçant,

un masque qui dissimule

les opérations mafieuses de l'argent.

La pression insupportable

d'une civilisation entièrement tournée

vers les pouvoirs de la finance.

 

20220527_064805.jpg

 

Sans titre

 

20220527_0648055.jpg

 

 

20220527_064920.jpg

Sans titre

Tableau d'un-e autre artiste au dos de ce "Jésus"

signé avec les initiales  J.B.

Pourquoi cet assemblage énigmatique

entre deux tableaux si différents?

 

Les peuples s'agitent et s'étripent.

Le nationalisme et le fascisme

prennent les démocraties d'assaut

et les gens trouvent cela normal,

correct, et même salvateur.

"Sauver notre culture" disent-ils

pour défendre leur vision nauséeuse

du "bon civilisé".

"Protéger nos enfants et nos biens

contre les envahisseurs"

répètent-ils en coeur.

Ils se vantent d'être des démocrates

mais ils font confiance à des leaders fascistes.

Que faut-il faire pour combattre la Bête

qui, tel Hitler et Staline, reviennent au galop?