11/07/2009

Semelle solaire , talon aiguille, et night clubbing

 

picture040_11.jpg

 

En vol vers ta lune

 

 

 

picture013_11.jpg

 

 

 

picture013_1111.jpg

 

 

 

picture040_1111.JPG

 

Cartoon chaussure

 

 

 

picture039_444.jpg

 

Barbarella suspendue

au cou de son photographe, Blue Barbier

 

 

 

picture008_1111.jpg

 

 

 

picture023_11.jpg

 

 

 

picture023_111.jpg

 

 

 

picture024_11.jpg

 

 

 

picture024_111.jpg

 

 

 

picture042_2222.jpg

 

 

 

picture042_22222.jpg

 

 

 

picture042_222222.jpg

 

 

 

picture042_222222333.jpg

 

 

 

picture0588.jpg

 

Dans tes pompes,

ta lune, et tes incendies d'été

brûlent tous nos espoirs de fidélité.

 

 

 

 

 

17:20 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

08/07/2009

Dix septième heure à la piscine, 4 juillet (II)

Baudelaire écrivait ses poèmes en scrutant les nuages. L'art éphémère de ceux-ci placent les poètes dans des extases surnaturelles qu'ils relient au monde des vivants. Suite de l'entretien surprise avec le plus grand des vampires de la pop music et Call-Art Girl, la fille de l'air.

 

 

Photos-0055556.jpg

 

« Dangerous » un dramaturge inconnu du XXIème

 

 

picture044_1111.JPG

La petite fille au cheval d'arçon I

 

 

Photos-00533.jpg

 

C'est moi qui suis Call-Art Girl

 

 

picture0400.jpg

 

La petite fille au cheval d'arçon II

 

 

Photos-005112.jpg

 

Thriller II

 

 

 

picture05222.JPG

 

la galaxie « FEMINA G139 »

 

 

Photos-004999.jpg

 

Michael Jackson chante « Billy Jane »

 

 

picture030_111111.jpg

 

La Rose des Sables I

 

 

picture030_111.jpg

 

La Rose des Sables II

 

 

picture042_111.JPG

 

Black Paradise

 

 

Photos-00499.jpg

 

I feel « Bad » of Michael Jackson

 

 

picture039_33333.jpg

 

Le Royaume des Morts I

 

 

picture039_3333333.jpg

 

Le Royaume des morts II

 

 

picture042_11.jpg

 

Michael on the Wall

 

 

Photos-0047777.JPG

 

Michael Jackson « Five » in the sky

 

 

P.S. Les cinq photos originales du ciel ont été réalisées en quelques minutes et sans trucage le samedi 4juillet 2009 vers 17 heures 45 minutes à la piscine de Delémont.

 

16:34 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

07/07/2009

Dix-septième heure à la piscine, 4 juillet (I)

Elle est repartie dans son pays sans me laisser le moindre espoir d'un changement profitable à notre relation. Elle est restée sur ses positions: le succès, sinon rien de plus permanent entre nous. Elle est déçue, très déçue de mon échec. Elle est restée douce avant son départ, pourtant. J'ai fait pareil de mon côté. Deux jours tranquilles en sa compagnie pour apprécier encore nos corps à corps et nos rires réciproques. Nos silences et notre paix. Je ne crois plus au bouleversement de ma vie. Trop d'attentes déçues, trop de rêves évanouies, trop d'absence de tout le monde autour de nous. Notre relation sera toujours perturbée par son job, ses rencontres masculines, et nos infidélités réciproques qui ne sont que le reflet de notre échec à trouver un terrain moins utopique à l'union de notre couple. Le prince charmant n'a pas de fric et sa Cendrillon ne frotte pas les sols dans la cuisine d'une méchante belle mère.

 

Ce 4 juillet, je jouais au badminton à la piscine avec mon fils. Dans le ciel, un orage se préparait. Je pensais à elle, à nos rêves avortés. J'avais envie d' hurler devant mon fils qui ressentait mon mal-être. Quand soudain j'ai saisi mon portable. Alors c'est mêlé la métaphysique du ciel et la plastique de son corps parfait...

 

 

Photos-00477.jpg

 

Un enfant nuage dans le ciel I

 

 

picture0533.jpg

 

 

Une enfant du naufrage capitaliste au bordel I

 

 

picture053334.JPG

 

Une enfant du naufrage capitaliste au bordel II

 

 

picture05333.jpg

 

Une enfant du naufrage capitaliste au bordel III

 

 

Photos-00533.3jpg.jpg

 

L'ourson Call Art-Girl dans le ciel

chante Billy Jane en mi, en fa, en sol

 

 

picture053333334.JPG

 

Une enfant du naufrage capitaliste au bordel IV

 

 

picture05333333.jpg

 

Une enfant du naufrage capitaliste au bordel V

 

 

Photos-005111.jpg

 

Thriller I

 

 

picture0211.jpg

 

La montée au 7ème ciel I

 

 

picture0221.jpg

 

La montée au 7ème ciel II

 

 

picture02111112.JPG

 

La montée au 7ème ciel III

 

 

picture0222122.JPG

 

 

(à suivre... dans la 2ème partie)

23:28 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

30/06/2009

Douze variations afghanes autour d'une photo

Nous étions au tout début de l'été 2009. C'est alors qu'une étoile percuta la Terre de Media située dans la Galaxie de Worldvision. Les journalistes l'appelèrent Pinocchia, la déesse des Bois du Cerf, portant aussi le nom de Mihaela de l'Ange au matricule de comtesse dans l'imaginaire fertile du poète obstiné qui la fit découvrir au monde entier. Michael Jackson, pop star et roi du monde, venait de décéder et occupait toute la Terre de Media. Pinocchia préparait ses valises dans la perspective de ses prochaines vacances. Voici ce que les astres ont pu découvrir sur elle grâce au télescope médiumnique inventé par Buzz Tournesol:

 

 

Photos-00444.jpg

 

 

 

Photos-002999.999jpg.jpg

 

 

 

Photos-002999.99jpg.jpg

 

 

 

Photos-00299.99jpg.jpg

 

 

 

Photos-00299.jpg

 

 

 

Photos-00299.9jpg.jpg

 

 

 

Photos-0035.5jpg.jpg

 

 

 

Photos-0035.555jpg.jpg

 

 

 

Photos-00355.5JPG.jpg

 

 

 

Photos-003666777.JPG

 

 

 

Photos-0036666.JPG

 

 

 

Photos-0040.0jpg.jpg

 

 

Bonnes vacances, Milky. Les gens heureux, dit-on, n'ont pas d'histoire. Alors si la nôtre est perçue comme belle aux yeux des gens larges d'esprit, c'est que peut-être, au-delà des personnes heureuses, existe un bonheur d'aimer quelque soient les conditions heureuses ou malheureuses d'existence et la distance physique existant entre deux êtres épris l'un de l'autre... Quant à la fraude amoureuse, je préfère mettre entre parenthèse ton job, ta ruse, tes manières de petite fille gâtée toujours en quête de jeux d'excitation plutôt que de jeux de construction. J'ai trouvé au fond de ton corps une eau fraîche qui m'a sauvé la vie. Muse pour l'existence si ce n'est épouse modèle à mes côtés en toutes situations... Est-ce que ça se trouve encore, d'ailleurs, une épouse quand ta vie a basculée du côté des dettes...

 

Croqueuse de coeurs ou Docteur es Croqueuse. Les cadavres s'étendent sur la plage... mais notre divine comédie s'inscrira au ciel de l'humanité.

 

 

 

 

08:49 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2)

29/06/2009

Arborescence d'été

Jeunes Rives, dimanche 28 juin. Petite discussion sur l'herbe en famille. On passe du dernier spectacle de Thierry Meury « J'vous aime pas », excellent selon mon frère, à la mort de Michael Jackson; des situations personnelles qui ne bougent pas beaucoup aux déboires et bonheurs sentimentaux des enfants. Soudain un flash poétique fulgurant en tête... Une jolie fille se déplace devant moi, devient arbre géant alors qu'un voilier au spinnaker rouge et au motif d'une hirondelle XXL passe au large de la plage...

 

 

picture0233.3JPG.jpg

 

...dimanche d'été sur la plage en adolescence...

 

 

picture02333.JPG

 

...soudain la Renaissance,

Dante et sa Béatrice Portinari...

 

 

023333,JPG.jpg

 

...divine comédie de l'amour,

on dirait même que Michael Jackson

s'est mis soudainement à danser devant nous...

 

 

picture0200009.JPG

 

...je monte sur le voilier...

 

 

14092007515_2.222j333pg.JPG

 

...me voilà vers elle sur une plage de sable d'Alger...

 

 

140920075288.88jpg.JPG

 

...et son arbre féminin,

toujours son arbre féminin

qui m' habite et m'obsède...

 

 

14092007515_2.222j3pg.JPG

 

...comme un mirage qui part bientôt en vacances

loin de mes errances et de mon espérance...

 

 

picture0300.0JPG.jpg

 

...es-tu de cire?...

 

 

picture030.000jpg.JPG

 

...de porcelaine?...

 

 

picture04000.JPG

 

...ou de bois d'ébène?...

 

 

 

 

09:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)