30/03/2010

Le baisemain de Berlusconi à Kadhafi vu par...

Il est inutile de chercher une explication là où l'évidence règne en maître. En ce jour de grand événement pour la physique et le CERN, il est bien de rappeler que les grandes collisions poétiques sont souvent oubliées au profit de la connerie humaine. Un seul exemple frappant la face de Dieu dans le grand collisionneur de hadron, là où le bozon de Higgs ne se cherche et se trouve (?) qu'à une vitesse vertigineuse grâce à des gens très éduqués et enseignés dans leur domaine de prédilection. Ces gens savent ce qu'ils cherchent. Et nous, nous les écoutons quasi religieusement. Dans un autre domaine, tout aussi important pour l'avenir de l'être humain, en poésie, très peu de personnes cherchent et encore moins écoutent religieusement les poètes. Ils préfèrent largement commenter la berlusconnerie et la soumission humaine. La preuve instantanée?

Des millions et des millions de connexion internet aujourd'hui même pour le baisemain ridicule et soumis de Berlusconi à Kadhafi. lors du sommet de la Ligue Arabe... Et, à ce jour, plus de 9 mois après sa mise en service sur Y Tube, seulement un peu plus de 1700 connexion et 1 seul commentaire (MAGNIFIQUE!) pour le plus beau baisemain (ou est-ce un bras d'honneur du poète?) de la poésie contemporaine à l'Humanité. Un baisemain qui cogne sans pudeur sur notre soumission, nos compromissions, nos lâchetés quotidiennes.

Les poètes sont les très grands oubliés de notre monde. Si les scientifiques détiennent les clefs de la science, eux, les poètes, détiennent les clefs spirituelles pour ouvrir le monde et sauver notre civilisation contre sa propre barbarie.

 

« Le vers doit faire l'amour dans la tête des populations. On se bat! » Léo Ferré

 

15:31 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (3)

26/03/2010

Sophie Hunger & Co, honig ohne hamburger

 

Nous les Romands, nous n'avons pas trouvé une méthode pour apprendre le Suisse allemand. Alors nos politiciens de ce côté-ci de la barrière de rösti pourraient acquérir cette « barbarie » langagière grâce à un certain Kutti MC et une non moins certaine Sophie Hunger.

En musique, c'est tellement plus facile d'adoucir les moeurs d'une langue gutturale et gloutonne...

 

Et après, quand on se dit que nos oreilles ont besoin de retrouver de la douceur, du rêve beaucoup moins dadaïste et nettement plus atmosphérique, on garde bien au chaud une Suisse allemande dans notre placard du coeur à röstigraben. Et on se cuisine un plat magique et exceptionnelle avec l'émotionnelle et sensuelle Sophie Hunger. Ainsi va la Suisse. Ainsi va un peuple heureux qui ne cesse de critiquer l'étranger, à commencer par son frère naturel, tout en intégrant toutes les cultures du monde à son petit coin de paradis.

Et nous les Helvètes ne serions-nous pas tous des étrangers partis un jour de nulle part dans le désert pour se retrouver en Suisse?

 

 

Comme je découvre à l'instant la version "Take away" de ne me quitte pas (c'est marrant les coïncidences), je modifie mon article et je rajoute cette version "live" dans la rue et formidable de notre princesse Sophie. C'est obligé, je suis votre obligé, chère Sophie qui êtes née la même année que ma première fille, Manon.


08:13 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

23/03/2010

69 Chambers, un groupe glam rock

 

Si vous aimez la musique qui déménage, et que vous ne connaissez pas encore ce groupe, je fais ce billet spécial « 69 Chambers ». Non seulement parce que c'est un trio hyper sexy qui fait la bombe sur scène mais aussi parce que Diego, le batteur, est un pote à moi qui m'a déjà plusieurs fois demandé d'être leur cuistot durant les tournées du groupe à travers l'Europe.

Comme ils ne sont pas encore d'immenses rock stars malgré la qualité haute définition de leur rock, et que je ne peux pas me contenter d'un bénévolat ou d'un salaire trop bas, je suis obligé de décliner l'offre de Diego. Et pourtant, qu'est-ce que je ne ferais pas pour vivre la vie de bohème d'un groupe de rock durant quelques semaines!... Et surtout celui-là...

Alors pour leur donner une pub gratis, et pour me donner une petite chance de réaliser un jour ce fantasme avec eux, je vous balance cette plage musicale hypervitaminée.

Diego, bientôt, je l'espère, je vous ferai tes « Penne à la Rapachietti » dans notre caravane. En rêve, en tout cas...

Le nom des dames: Nina Treml (guitars, vocals) Maddy Madarasz (bass) et du batteur: Diego Rapachietti

 

07:41 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

22/03/2010

Lolita et les artistes

Encore l'affaire Polanski aujourd'hui en tête de commentaires sur le blog « Ecrivain de la comédie romande »!

La pédophilie fascine et horripile. Il y a ceux qui donnent raison à l'artiste de créer à la limite de la moralité et de la norme sociale. Il y a ceux qui rejettent toute différence entre un homme mûr sincèrement amoureux d'une nymphette et réciproquement, et un homme pervers faisant souffrir une gamine sous ses sévices.

Nous entrons dans une zone taboue. Et dans la zone taboue, il y a des mères et des pères responsables de leurs enfants qui jettent un oeil plus ou moins favorable sur leurs fréquentations. Je n'aurais pas non plus aimé qu'une de mes filles, à 13 ou 14 ans, sorte avec un artiste de 50 ans. C'est viscéral. Une mère, un père digne de ce nom défend d'abord sa fille des fréquentations et des influences néfastes à son développement.

Alors quand on lit « Lolita » de Nabokov, on est très perturbé en tant qu' homme et horrifié en tant que père. Les hommes, la plupart en tout cas, aiment le regard des jeunes filles voir des très jeunes filles. L'éternel désir de séduire et de rester jeune dans le regard et le rire d'une nymphette. De là à passer à l'acte sans le moindre scrupule, sans la moindre réflexion sur le « bien » ou le « mal » que vous allez donner ou faire subir à la gamine, il y a un pas que je ne franchirai jamais. Un homme mûr se doit d'être conscient des risques qu'il prend s'il fréquente trop jeune pour lui. Je ne jette pas la pierre aux artistes et aux prêtres qui ont trébuché ni aux parents qui lancent des injures envers les pédophiles. Je lance la pierre à notre hypocrisie, à nos yeux aveugles, à nos reniements, à nos viols de nos saints sacrements, à nos absences jamais reconnues de nous.

 

Quand je m'abîme dans tes yeux,

petite fille jazzy de Montreux,

je cherche la strophe poétique

et ma catastrophe prophétique.

 

Quand je te déshabille,

que tu ris et m' épies,

je vois en toi mes filles.

Alors je te rhabille.

 

Honneur aux demoiselles

qui vous donnez pucelles

aux hommes fous d'hirondelles.

Le printemps leur sera mortel.

15:33 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2)

21/03/2010

GORE & DOLCE BLUE LOVE (Gaby)

Une chanson de fou pour les fous d'amour et de passions charnelles

 

Tu vas plonger dans le trip

avec ta Poker Moon Strip

 

Quand elle descendra ton slip

elle te touchera de ses lippes

 

Alors tu seras son homme aux anges

comme la bête vendue à sa fange

 

Et tu prendras son train arrière

assis en première classe ouvrière

 

Et tu entendras siffler son train

dans la nuit qui rongera ton frein

 

Et tu iras au gouffre de sa chaumière

en offrant ton charbon à sa chaudière

 

en hurlant de jouissance:

 

TCHOUUUUK! TCHOUUUUUUUK!

O Dolce Jésus

Gode save the Gore!

 

TCHOUUUUK! TCHOUUUUUUK!

O Dolce Jésus

Gaby save the Gore!

 

Et l'archange Gabrielle descendra du ciel

sur ton long chemin d'enfer démentiel

transperçant ses roses rouges entrailles

en empalant sa chaleur sur ton divin rail

 

Elle plongera tes mains câlines dans sa bible

Et tes canines mordront en plein dans sa cible

chantant les versets sataniques de son antre sacrée


Alors vous deviendrez mari et femme de Beauté

 

TCHOUUUUK! TCHOUUUUUUK!

O Dolce Jésus

Gode save the Gore!

 

TCHOUUUUK! TCHOUUUUUK!

O Dolce Jésus

Gaby save the Gore!

 

Voici l'amour parfait d'un couple entre douceur et volupté

chanté en deux volets sur la même chanson de Chris Isaak

 

 

22:55 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)