29/01/2011

De Barack à Moubarak: Honni soit qui mal y pense!

 

Je propose au peuple d'Egypte ainsi qu'à tous les peuples des pays arabes en insurrection de porter comme brassard une jarretière blanche ou blanche colorée de pourpre en signe de révolte contre le président égyptien et les autres présidents corrompus ainsi que celui, américain, qui soutient depuis si longtemps les régime dictatoriaux dans cette région du globe. Au nom du « Grand Ordre de la Karaboum ».

Et voici l'origine de cette proposition comique après la chute de la tigresse Leila Trabelsi:

Le nobilissime ordre de la Jarretière (Most Noble Order of the Garter) est le plus élevé des ordres de chevalerie britanniques, fondé en 1348, en pleine guerre de Cent Ans, par le roi Édouard III.

Selon la légende, la création de cet ordre aurait été décidée par le roi Édouard III lors d'un bal à Calais, où il dansait avec sa maîtresse, la comtesse de Salisbury[1]. Celle-ci ayant, en dansant, fait tomber sa jarretière, le roi, galamment, la ramassa sous les quolibets des danseurs, la mit à son genou et coupa court aux railleries par ces mots : « Messieurs, honni soit qui mal y pense. Ceux qui rient maintenant seront très honorés d'en porter une semblable, car ce ruban sera mis en tel honneur que les railleurs eux-mêmes le chercheront avec empressement. »

Cet ordre, le plus ancien ordre de chevalerie qui subsiste encore au XXIe siècle, rassemblait autour du souverain vingt-cinq chevaliers, membres à part entière. Les hommes sont appelés « chevaliers compagnons ».

Des femmes ont été associées à l'ordre, mais n'ont jamais été membres avant le règne d'Édouard VII. Elles sont nommées « dame de la Jarretière ». Depuis 1987, les femmes peuvent être reçues à un grade équivalent à celui de chevalier, et peuvent faire partie des 25 membres. Elles sont nommées « dames compagnons ».

L'ordre inclut aussi des membres supplémentaires (de la famille royale ou des souverains étrangers) depuis 1813, appelés « chevaliers et dames surnuméraires ».

Pour nous moquez de tous les rois du monde, des financiers, des mafieux et des maquereaux qui profitent du peuple, de sa sueur, de son travail, de son honnêteté, de sa fragilité, de sa précarité, portons la jarretelle réservée aux soi-disants nobles chevaliers, protecteurs de notre planète et des peuples. Devenons tous chevaliers et chevalières de l'Ordre de la Jarretière car nous sommes tous anoblis par notre lutte incessante contre tous les pouvoirs corrrompus et criminels. En nous accaparant le symbole de la noblesse, nous, citoyennes et citoyens, nous nous investissons de notre participation au pouvoir démocratique du monde afin d'abattre la puissance financière qui nous accable et nous exploite.

Ali pacha, premier chevalier verlan du "Grand Ordre de la Karaboum"

 

HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE!

GRAND ORDRE DE LA KARABOUM

 

P.S. Vous êtes environ 150 visiteurs et visiteuses uniques et fidèles par jour à visiter ce blog. Vous êtes mon seul relais médiatique. A vous tous, lecteurs et lectrices qui aimez ce blog de faire passer discrètement plus loin. Je compte surtout sur vous mes amis issus du monde musulman. Je ne me sers ni de Twitter ni de Facebook ni d'autres réseaux sociaux ou amis pour faire avancer et promouvoir une idée ou une autre. L'union fait la force et la propagande humoristique est la meilleure des propagandes pour lutter à la fois contre des régimes dictatoriaux et contre la violence émanant de ces régimes.

 

 

Opération "Nettoyons notre pays" - Tunisie le 15 Janvier

la-revolution-de-jasmin-en-tunisie

Sur facebook, un grand appel

REVOLUTION DU JASMIN POUR TOUS ET TOUTES!

 

 

09:23 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

17/01/2011

Qui revendique le nom de la Révolution de jasmin?

Soyons bon prince. Il y a une personne qui a inventé ce nom de "Révolution de Jasmin". Ce n'est pas votre serviteur Ali pacha. Et pourtant, je l'assure ici, ce n'est pas non plus le journaliste et blogueur tunisien Sied El-Heni qui l'écrit et l'affirme dans le Monde.fr.

Ce journaliste prétend l'avoir écrit pour la première fois le 13 janvier 2011. Hors, j'ai posté un article le 11 janvier sous le titre. Kasserine: la Révolution de Jasmin".

Soit j'ai fait un rêve comme Martin Luther King. Soit j'ai trouvé ce terme en parcourant les pages de google research. A mon avis, c'est la seconde solution qui est la vérité. Malheureusement, je ne sais plus qui l'avait écrit.

A l'anonyme de se reconnaître. A défaut, je porte la paternité du nom. Merci Sied El-Heni de le reconnaître.

24 Heures a peut-être son blogueur qui a déclenché son nom à la Révolution tunisienne...:)

21:18 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (5)

15/12/2010

Bernard Rappaz: Vers un record imbattable d'une grève de la faim

 

112 jours en grève de la faim! Bernard Rappaz a un sacré estomac! Il n'en finit plus de battre tous les pronostics quant aux limites indépassables en matière de grève de la faim (66 jours, dernier record officiel établi par un Irlandais du nom de Terence mac Sweenay en 1920). Ou cet homme est surhumain ou il triche. Et c'est bien là que son attitude nous dérange. On nous a dit il y a plus d'un mois (!) qu'il était prêt à mourir, que ses jours étaient même comptés. On nous a joué tous les scénarios dramatiques et hollywoodiens du père de famille qui va laisser une fille orpheline sur la Terre. Et en plus, c'est lorsque la crédibilité de sa démarche semble de plus en plus entachée par la durée irréelle de sa grève de la faim, que des Cohn-Bendit et autre Ziegler prennent sa défense pour internationaliser le martyr de l'homme. Tricher ou tromper l'ennemi font partie du jeu subtil des stratèges et des généraux de guerre. Mais cette guerre que mène le citoyen Rappaz en prenant notre société civile à témoin n'est pas une guerre pour rendre la justice à un citoyen bafoué par son pays. C'est une guerre ouverte contre un système démocratique qui a infligé une peine à un condamné ordinaire un brin anarchiste et refusant l'ordre public. Si le citoyen Rappaz était honnête, il dirait que sa grève, c'est au pire du pipeau pour nous sensibiliser à son cas, au mieux un grève alternative entreprise pour tenir les médias en haleine et qui ménage très bien sa santé ainsi que celle de l'assurance-maladie qui se fout de la charité des cotisants pour le maintien à l'hôpital de cet homme. Ah le bon samaritain de l'humanité que voilà!

En fait, ce que je voulais vous écrire à tous ici, c'est que Bernard Rappaz sera le premier homme de la planète à mourir d'une grève de la faim après trente ans de jeûne! Mon Dieu, ce sont les mômes africains qui aimeraient avoir la résistance alimentaire de ce personnage.

Et que personnellement, je suis le premier homme de la planète qui dès la sortie du ventre de ma mère a crié à sa maman qu'il refusait d'être nourri au biberon à cause de toutes celles et ceux qui ne mangent pas à leur faim dans le monde. Mais que malgré cela, Dieu m'a permis de vivre et me permettra de devenir vieux et sénile avant de me signaler que je peux enfin cesser ma grève de la faim en faveur des enfants sous-alimentés.

Et tout ça grâce à quoi, grâce à qui? Au Dieu Chanvre qui donne des vertus de longévité à celles et ceux qui refusent de manger en toute honnêteté.

Des fois, on en fait des tonnes pour un individu. Et d'autre fois, on laisse tomber dans l'oubli des hommes qui mériteraient peut-être une image publique et un regard démocratique sur leur travail quotidien écrit à l'encre de leur vie...

Journalistes, faites-vous bien tous votre travail d'information ou la sensation du plus fort manipulateur vous appelle-t-elle à son chevet de mourant multirécidiviste?

C'était ma question sans cannabis du jour.

 

13:38 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

24/09/2010

Un porno halal à la... Jamel Debbouze!

 

Il y a des jours où le rire est préférable à la tristesse de lire certains commentaires et billets. Je vais alors parler de la dernière blonde de Jamel Debbouze. Il aurait dit, l'humoriste, qu'il allait tourner un porno halal.

Je trouve absolument délicieuse cette trouvaille sémantique. Allier le mot porno à halal. Surtout si l'on prend son contraire, haram, que l'on pourrait alors associer à harem. Si Jamel va tourner un porno halal, Ali pacha va tourner un harem haram. Ou quand l'interdit oriental se confronte au permis occidental et le permis orientale se confronte à l'interdit occidental.

Jamel, je ne sais pas si devant Dieu nous arriveront à reproduire ce genre d'art cinématographique de manière heureuse et surtout acceptable pour nos communautés. Mais cette petite blonde de votre part m'a fait rire aux larmes. Vous êtes parfois épatant dans votre rôle d'amuseur public.

Ce billet d'humeur et d'humour vous est dédié. Bon tournage. Et n'oubliez pas les voiles islamiques. Je verrais assez la scène du film « Gandhi » quand «Gandhi se couche sous les draps avec deux beautés pour éprouver son aptitude à l'ascèse sexuelle...:))))

 

09:25 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

20/08/2010

Déclarez-vous en état de catastrophe...et bingo!

Un maire d'une région de Bahia do Bresil a eu la lumineuse idée de lancer un S.O.S. international en raison, et c'est à la mode, de pluies diluviennes qui auraient ravagé sa contrée et arrosé ses concitoyens des bienfaits célestes de façon un peu trop intempestive.

Hors, tout était faux. La région n'a pas connu la pluie depuis pas mal de temps. Ce serait plutôt en raison d'une sécheresse sévère de liquidité dans son portemonnaie que cet homme politique aurait fait appel à l'aide internationale. Sa déclaration lui aurait permis de recevoir 900'000 euros d'indemnités pour cause de catastrophe.

Car la catastrophe, Mesdames et Messieurs, ça paie dans le coeur des parlementaires européens qui ouvrent les cordons de la Bourse comme des dieux descendus du Ciel pour offrir la manne publique à plus pauvres et malheureux que soi.

Mesdames et Messieurs qui rêvez d'argent et de pouvoir sur les gens, plus besoin de faire un casse dans une bijouterie ou une banque. Dites simplement à l'Etat que vous souffrez d'un état de catastrophe permanent, que votre femme vous trompe, que vos enfants ne vous respectent plus, que votre patron vous a foutu à la porte, que le chômage ne vous indemnise pas, que vos amis s'éloignent de vous, que votre chat s'est cassé la patte, que votre maîtresse vous a abandonné, que vous souffrez d'un mal de dos chronique, que le cancer vous bouffe la prostate, que votre assureur maladie refuse de vous rembourser parce que vous ne payez plus vos primes, que les poursuites se présentent à votre domicile tous les deux mois, que l'aide sociale trouve que vous traînez la patte, que vous déprimez depuis des années, que vous faites une grève de la faim pour le droit à la dépénalisation du chanvre et que vous êtes prêt à vous suicider si cela ne se réalise pas... Qu'enfin, vous vous êtes récemment râpé les genoux sur les gravillons en tombant à bicyclette, que vous vous prenez pour le Shérif alors vous êtes en réalité un Petit Poucet anarchique semant ses cailloux blancs pour échapper à l'ogre de la Justice et retrouver votre chemin pour vous et vos enfants qui ont un papa bien bizarre pleurant toutes les nuits comme un soul pleureur lunaire jouant de la trompette verbale comme Louis d'Or Ame S$trong ayant perdu le sens de l'honneur.

Et alors, Bingo! L'Etat vous offrira un million deux cents mille francs pour vous reposer sous les Tropiques. Indemnités à charge de l'Etat. Et pour vous, repos bien mérité car vous aurez entretenu très régulièrement la page « Desaster People » des journalistes du « Matin Orange », le défoliant naturel des stars, qui eux seront restés froids et pingres face à vous malgré vos années de disette financières et vos histoires à coucher dehors par tous les temps. Un Pacha dans un hamac? Pourquoi pas à Bahia do Bresil sous les palmiers avec quelques beautés de là-bas pour vous faire oublier toute la misère du monde en général, et la vôtre en particulier...

L'Etat m'aime fiscalement. Les médias m'aiment idéalement. Il est grand temps qu'ils m'aiment tous les deux amicalement.

Oubliez donc tous vos péchés de cupidité. Zaz, avez-vous vu passé Mirza? Je vous invite à Neuchâtel, pas dans un château. Mais pour tourner le clip de « Bahia do Bresil ». Je suppose que vous et moi écoutons la même chaîne du bonheur et les mêmes ondes amoureuses.

Et maintenant, il serait temps de récolter ce que l'on s'aime de la part de l'Etat et des médias. La Grande Catastrophe mène à tout. Même à l'amour, la richesse et la célébrité... Alors Pacha lance son S.O.S. et se déclare en état d'urgence pour cause de tempête tropicale de très longue durée s'abattant sur sa maison. Et Pacha attends tranquillement, ses pieds dans l'O, ses 900'000 euros d'indemnités...

 

 

27077jpg.JPG

La fille aux pieds dans l'O,

son coeur en état diluvien de catastrophe amoureuse...


08:30 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1)