09/08/2010

Le son surprise de 24 Heures!

Voilà que 24 Heures nous fournit de la dope gratuitement! Et que du coup, on essaye pour voir. Et c'est la surprise totale. Comme une sirène sur une terrasse pleine à craquer, votre ordinateur diffuse un son collectif pour toute la compagnie. Ma fille qui vient d'arriver me demande. "Mais tu fous quoi papa?" Et je réponds aussi bête qu'une poire: "Je maîtrise plus rien." J'arrive pas stopper ce putain de son". "Mais t'es où là? Tu t'es fait planter un virus?" "Mais non. C'est un site officiel. C'est 24 Heures! Putain de merde. Et les gens qui nous regardent tous. Je fais quoi? J'arrive pas même éteindre mon ordi!" "Papa, presse sur ta touche en haut de l'ordinateur pour le fermer si t'arrive pas autrement."

Et voilà. Merci les informaticiens de 24 Heures pour ce petit divertissement de cet après-midi. Comme quoi, la drogue est un stupéfiant qui stupéfie même les informaticiens qualifiés.

16:41 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

09/07/2010

A la découverte de l'oeuf de colombe...

 

Voilà. C'est déjà le temps des vacances et du départ vers l'ailleurs. Peut-être aussi le temps de faire de nouvelles rencontres amicales ou amoureuses. Le dicton dit qu'un amour naissant en été est une affaire amoureuse pas sérieuse du tout et qui ne fera jamais de petits.

Je pars à la rencontre de l'Amérique...ou du moins de ma chercheuse d'or. Pas de cet or qui jaillit de nos porte-monnaies trop souvent à sec et en panne de liquide. De celui qui est produit dans les filons de nos coeurs se crevant à la peine au charbon ou découvrant enfin le Saint-Graal de l'Amour. Serai-je un bon filon pour elle. Est-elle un bon filon pour moi? Je n'en suis pas encore certain. Entre pyrite des trois rivières (or des fous) et coeur de maison d'amour enrobée de son étalon en or massif, il nous faudra le temps de l'exploration à la mine... où plutôt du haut de nos transats sur la plage amenant à des désirs réciproques déclarés ou avortant lamentablement dans un flot de malentendus et d'eaux boueuses dégringolant en cascade suite à un orage verbal imprévu et mortel s'abattant sous la canicule de plomb.

Je pars... Je ne sais comment je reviendrai. Cruellement défait par une illusion amoureuse qui a duré six mois? Plus fort qu'avant pour construire enfin une nouvelle et glorieuse histoire d'amour? Le chevalier va peut-être se ramasser un super râteau dont il a le secret. Il lui restera alors à construire son château de sable en Espagne, ayant lui-même faussement imaginé être dans la peau virtuelle d'un véritable amoureux champion de son monde féminin. Ou alors, beaucoup plus extraordinaire et porteur d'énergie positive, notre oeuf de colombe sortira triomphant de ce bel été brûlant de chaleur avide de passions charnelles.

C'est tout l'art de l'amour authentique... ou de la désillusion amoureuse.

Je vous souhaite à tous et à toutes un merveilleux été plein de découvertes et d'aventures...en vous disant déjà qu'à mon retour je vous donnerai les premiers indices de ma quête amoureuse ou de ma débâcle façon Berezina et « campagne de Tunisie ». Je ne suis pas né un 4 août pour rien du tout.

Poulpe Fiction ou l'Histoire remasterisée de « Paul et Virginie » (franchement Pauline, ça fait soeur siamoise et pas du tout couple amoureux) dans vos assiettes blogueuses dès fin juillet... Un indice: si l'Espagne gagne, Paul, l'amoureux solitaire, aura droit à la moule de Virginie. Si c'est la Hollande qui l'emporte, Virginie, l'animatrice, rejettera son poulpe de service revenant la perturber à son hôtel après six mois de séparation obligée. Je m'engage beaucoup, comme vous voyez...

Ci-dessous, Pachakmac Pères & Fils, en portraits de jet-setteurs frimeurs:

 

Photos-0083_1.jpg

Photos-0084_1.jpg

Photos-0086.jpg

 

 

 

 

Photos-0087_2.jpg

14:54 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (7)

03/07/2010

Bonjour nos invités!

Petite surprise ce matin en consultant la page d'accueil blog de la Tribune de Genève. Est-ce l'effet Coupe du Monde? Le monde du journalisme détient des secrets dont lui seul connaît la logique. En cette période de promotion étudiante et apprentie, cela me réjouit.

J'en viens au sujet du jour. Votre blogueur préféré ou détesté ou bouffon, selon votre opinion, a obtenu le statut d'invité de la part de la Tribune de Genève, dont je remercie au passage son geste fait en toute discrétion. Les cadeaux les plus inattendus sont les plus beaux.

Donc, sans vantardise de votre serviteur, je me réjouis de ce passage sur la passerelle des invités du paquebot T D G. Je tâcherai d'être encore plus pertinent, un peu moins style « à côté de la plaque » quoique parfois, pour éviter que ça brûle, il vaut mieux se décaler d'une certaine réalité peu ragoûtante qui anime le feu de notre actualité quotidienne.

Professionnalisme étant un mot faisant parfois perdre de vue le bon goût de l'amateur de nouvelles fraîches ou archivées, je continuerai à m'appuyer sur des news sérieuses tout en les modifiant à ma sauce pacha. En fait, cela est bien le rôle du saucier dans une cuisine médiatique. Son chef lui demande toujours d'innover un tout petit peu pour éviter une routine lassante. Comme en amour, il faut bien connaître les règles de base tout en sortant régulièrement des sentiers archi battus sans jamais battre pour de vrai... sa femme ou son mari. Laisser le goût de l'aventure ou de la victoire dans la bouche de l'Autre, son partenaire de jeu, reste la meilleure des manières pour le ou la garder à ses côtés afin de poursuivre la partie fine qui vous tient à coeur... Mais je n'étalerai pas la mayonnaise ici. Je préfère mon rang de soldat valeureux de Béarnaise et autre Basquaise ou Mexicaine. Non. Non. Promis juré. Je n'irai plus à la fontaine boire de leur eau chaude ou glacée car ma merguez a trouvé sa Tunisienne pimentée trop désirable pour passer à côté d'un tel trésor de douceur. Quand on est le Joujou d'un personne, il faut se battre chaque jour pour continuer à passer pour sa formule 1 et ne pas devenir le tocard et le connard bon pour sa poubelle sentimentale...

Merci la Julie.

 

Le sourire du jour à la Julie d'une pie picoreuse d'amour,

ma fille Priscilla, apprentie en restauration et hôtellerie,

qui m'apporte avec ses trois soeurs et frères

le bonheur à chaque jour renouvelé

d'un père de famille qui a bien failli chaviré pour toujours.

 

Photos-0070_2.jpg


10:16 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (7)

30/06/2010

Les Arcanes mystérieuses des recherches Google

 

Depuis quelques temps, je m'intéresse au classement et au tri des nouvelles journalistiques et blogueuses fait par Google.

On a parlé de censure en Chine. Je m'inquiète personnellement pour les méthodes de classement que Google nous propose.

Sur les billets « Coupe du Monde », mes billets à connotation politique, après avoir été parfois retenus sous la rubrique « Messages Blog », qui reprend généralement trois billets censés être des plus pertinents, disparaissent parfois plus tard de toutes références permettant de les retrouver facilement sur les premières pages « Google ».

Pour d'autres articles, ils sont super bien référencés que ce soit sous la rubrique « Blog » ou « Tout ».

Le pompon de la censure incompréhensible revient à l'hommage décerné tout dernièrement à Nicolas Hayek. D'abord aperçu sous « message blog », mon billet a disparu par perte et profit. Je ne le retrouve nul part référencer. Il sort même de toute pertinence. Même avec l'inscription « Nicolas Hayek pacha k mac » je tombe sur « accueil des blogs TdG et 24 Heures et non sur le titre de mon billet! C'est totalement incompréhensible. Il y a forcément des gens qui décident ou qui exigent de censurer des auteurs ou des billets... A moins que la machine connaissent de mystérieuses pannes de classement et qu'elle soit totalement fantaisiste. Quand à la pertinence, franchement qui a le pouvoir de pertinence sur les articles journalistiques et billets des blogueurs? Un Comité Esotérique en Recherche de la Vérité? Ces gens ont-ils été élus du bons peuple? Et ils s'appellent comment ces pertinents personnages?

Je signale, pour celles et ceux qui me lisent, que le site pacha k mac évolue entre 7'000 et 20'000 visites par mois et cela depuis des mois et entre 20'000 et 50'000 pages vues également par mois. Bien qu'il reste un site très discret, dont on parle très peu, il n'est pas un blog invisible dans l'univers des journaux romands.

P.S.Le mystère s'épaissit. Je viens à l'instant de reconsulter la page d'accueil « Suisse ». Et qu'y trouve-je, ô surprise, sous message blog: « Le monde des montres pleure un monstre ». Pacha K Mac serait-il sous surveillance permanente du Guide des Guides Suprême de la Planète?

Rions. Car quand le mystère est d'ordre mystique, on se dit que l'Oeil de Dieu pour nous humains du 21ème siècle ressemble de plus en plus à Google.

N.B. Ne prenez pas ce billet trop au sérieux. Bien que me réveillant ni sous l'influence de l'alcool, de barbituriques, ou de drogues, je viens de retrouver mon billet sur les écrans radar de Google. Quand je vous dis que j'ai pris le Yellow Submarine des Beatles ce matin, me croirez-vous? J'en ai la berlue. A moins que Nicolas Hayek, maintenant qu'il est à la droite de Dieu, lui a demandé un miracle électronique pour remettre mon billet sur les rails de la googuelisation?

Bonne journée à tous. J'ai quand même un soucis. Si on me surveille autant, c'est quand qu'un missile va s'écraser sur ma tête?

 

 

08:55 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1)

24/06/2010

1 bourde, 2 bourdes, 3 bourdes, 7 gourdes pour un chameau

L'affaire libyenne n'en finit plus. Fuites de secrets d'Etats, intox dans la communication, accusions d'un Département sur un autre, c'est à qui remportera la Coupe du Monde des Otages suisses...

En réalité, notre pays semble tombé dans une profonde crise des institutions. On dirait que l'UDC y joue un rôle pas très clair, pour ne pas dire plus. Quand aux socialistes, ils semblent se désolidariser de plus en plus des partis bourgeois. Et les bourgeois, ils font quoi? Ils rotent, fomentent, discourent sous l'égide de Fulvio Pelli à qui nous allons offrir bientôt une pelleteuse mécanique  en plastique pour les nouveaux chantiers et joujoux du Palais fédéral.

Mais qu'est-ce que Kadhafi Père et Fils doivent se marrer sous leur tente bédouine...

Quant à Pacha, il a tout simplement envie de gerber dans le désert pour que de fleurs poussent à la place des ronces...en France, en Suisse, partout dans le monde.

14:27 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)