29/12/2010

Saïf al Islam Kadhafi ou l'échec démocratique du monde

 

Cet homme avait tout pour plaire sous nos contrées. Sensible aux droits humains, aux valeurs de la démocratie, ouvert à la culture et aux arts (lui-même étant à ses heures artiste-peintre), play-boy participant comme son frère, Hannibal, aux soirées pipoles et de charité, tout en adoptant le style dandy plutôt que celui « gore » de son frère « voyou provocateur sorti du ghetto clanique de papa pour imposer sa vision méprisante des petites gens et des femmes », Saïf al Islam avait presque réussi à imposer à notre pays une image sympathique et fréquentable de la Libye.

C'était sans compter les frasques de son frère et le bourbier diplomatique qui allait suivre. Depuis, la Libye retourne petit à petit dans son enfer antérieur après avoir vécu quelques temps au purgatoire de la communauté internationale. Entre le paradis fiscal helvétique et l'enfer pétrolier du dictateur de Tripoli, le courant ne passe plus. Un trou béant, une guerre des tranchées séparent désormais la Libye de la Suisse. Ce tableau en or noir et en or blanc fait craindre à nouveau l'odeur du sang et de la poudre.

Plus nos sociétés se radicalisent, moins les chances de survie de l'Humanité sont nombreuses au cours de ce siècle. Le XXIème siècle sera-t-il le dernier pour l'Histoire de l'Homme? Les voyants sont quasi tous au rouge. Pour les faire repasser au vert, il faudrait que l'Humain refasse confiance en Dieu et mette de côté son orgueil et sa vanité, ainsi que son esprit de puissance, de nuisance, et de destruction. Comme Dieu n'a plus la cote parmi nos valeurs actuelles et que même s' Il conserve la cote chez certains d'entre nous, en particulier en islam, c'est pour, la majorité du temps, mieux dévoyer Son message et se servir de Lui pour s'enrichir soi-même et asservir les humains un peu trop naïfs et ignorants sur les vrais habits de Lumière de Dieu, faux croyants nous plongeant dans le négativisme, le rejet, la provocation, la haine, et finalement le conflit armé.

Saïf al Islam Kadhafi est sans doute un homme providentiel, de bonne volonté, et animé de la parole véridique de Allah. Hélas, il est la victime sacrificielle de décisions supérieures négatives qui plongent notre monde dans des tourments de plus en plus grands.

Monsieur Muammar Kadhafi, salam alaykoum, le Coran nous enseigne de savoir se prosterner devant Dieu. Et si Dieu vous a offert un tel fils sachant construire des ponts avec l'Occident plutôt que détruire des avions et des villes, c'est qu'il attend de vous un sursaut d'humilité qui vous permettra de vous racheter devant Lui. Saurez-vous comprendre cette Force et cette Sagesse qui nous vient du Ciel avant qu'il ne soit trop tard et que le monde islamique ne devienne définitivement l'instrument global de Satan plutôt que la victoire de Dieu sur la corruption, le crime, la perversion, le reniement de Dieu et Ses prophètes?

 

Très belle journée à vous, Monsieur Kadhafi, sur ces sables si chauds et si doux qui font de la Libye un pays tellement fréquentable à travers son climat et sa végétation offerts par le Clément, le Miséricordieux, l'Omniscient, à vous et à votre population chaleureuse prête à oublier, grâce à Dieu, un épisode cruel de trop entre notre pays et le vôtre. La balle est dans votre camp. Ne l'utilisez pas comme arme assassine, à l'image d'un fascisme religieux qui pourrait être dicté par certains prédicateurs islamistes, mais comme ballon spirituel qui nous réconciliera avec vous et vos autorités. L'Amour de Dieu est plus Grand en tout. Allahou akbar.

Allah n'a pas fait descendre son Autorité sur l'Humanité pour que l'Humanité s'étripe à Son sujet. Allah a fait descendre son Autorité pour que nous sachions nous comporter de manière juste, droite, fidèle, et solidaire à Ses commandements. Si Allah voulait le meurtre, l'assassinat, et toutes les barbaries humaines organisées auxquelles nous assistons depuis des siècles et des siècles, l'Homme aurait fait exactement le contraire pour signifier à Allah qu'Il était le plus grand assassin de l'Histoire des hommes et il se serait rebellé contre Lui. Hors le bon croyant, celui qui croit en la Justice divine, au paradis, et à l'enfer, respecte le Coran au plus près de sa conscience en épargnant avec bonté et douceur dans la condamnation la vie des humains mécréants, en choyant au mieux la nature et toute la Création de Dieu. Car tout meurtre est interdit en religion et tout irrespect de la Création proscrit définitivement par la Loi divine. C'est à ce Coran-là que j'adhère. Toute autre interprétation m'est étrangère. Car Dieu est seul Juge de la vie et des hommes.

Si l'Homme se croit plus Grand que Dieu, alors malheur à lui et à toute sa descendance.Si l'Homme ignore Dieu et se croit seul maître à bord, alors malheur à lui et à toute sa descendance. Entre Occident et Orient, ce sont deux ignorances qui s'affrontent et Satan qui s'amuse avec nous tous.

 

 

 

12:36 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (8)

28/12/2010

Une minute pour être un brave type ou une chic fille

 

Et s'il ne te restait qu'une seule minute à vivre pour acquérir tes ailes d'ange et de lumière? Et si maintenant, tu te disais qu'il était temps de choisir l'amour plutôt que la haine, la fidélité plutôt que l'infidélité, l'honnêteté plutôt que le mensonge, l'amitié plutôt que le rejet de celle ou celui qui te dérange par ses valeurs morales ou spirituelles?

Une minute pour se faire la paix, avant que la haine prenne le dessus et décide d'éliminer l'Autre, cet être humain qui ne pense pas comme toi ou moi, qui n'agit pas comme toi ou moi, qui n'aime pas comme toi ou moi. Chercher les plumes de l'ange pour ne plus faire la bête, cet animal maléfique qui nous tient compagnie à chaque instant de nos vies afin de nous faire tomber dans l'absurde, la violence, la folie, la destruction, la malédiction, la guerre, l'anéantissement de tout ce qui nous ressemble pas et qui est pourtant humain en chair, en sang et en os. Sauver notre âme, notre unique part d'immortalité, c'est la première de nos missions qui entraînent toutes nos autres missions terrestres vers le Bien plutôt que le Mal. Et pour les non-croyants, décider du Bien, c'est sans doute se référer à soi-même, à sa façon de croire que l'on agira en bien. et en toutes choses J'ai tenté cette expérience et je me suis planté. Je reconnais aujourd'hui que sans soumission à Dieu, je ne suis qu'un homme dont l'orgueil et la liberté ont profané des tabous sacrés demandés par Dieu. C'est pourquoi, je suis retourné vers Dieu et à la croyance en l'immortalité de notre âme.

 

 

13:20 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (2)

26/12/2010

Claude Barzotti, redécouvert à Tunis dans une parfumerie!

 

On ne parle que très peu de Claude Barzotti sous nos contrées... peut-être parce qu'il a l'immense défaut d'être un chanteur croyant en Dieu, passé de mode de surcroît. Rital, il l'est et il le reste. Mais enfant de Dieu aussi. Parce qu'à part cet obstacle marketing insurmontable devant nos médias modernes si prompt à faire la place aux chanteurs et chanteuses mécréants, Claude est un chanteur dont beaucoup de femmes tombent et se pâment devant l'écoute de sa voix et ses paroles remplies de miel et d'appel à l'amour.

 

Barzotti, c'est le chanteur que mon ex-femme passait en boucle quand nos enfants étaient petits. C'est le chanteur qui faisait de notre maison, un endroit de paix, d'amour, et de passion amoureuse.

Depuis notre divorce, je l'avais mis aux oubliettes de ma mémoire.

Jusqu'au jour où, avec mon amour d'aujourd'hui, nous flânions dans une parfumerie à Tunis qui distillait une musique d'ambiance, comme chaque boutique d'aujourd'hui qui se veut attirante. Soudain, elle me dit. « Ô, j'adore ce chanteur, qui c'est déjà? ». « Heuuuu...Hervé Barzotti....Non. Claude Barzotti ».

 

Le 25 décembre, j'ai fouillé dans mes souvenirs et le cagibis de mes affaires laissées en rade. J'ai exhumé le 33 tours de Barzotti que ma famille écoutait. Cela m'a fait tout bizarre. Remué en mon âme et conscience. C'était comme si soudain j'avais vraiment, mais alors vraiment envie de tout refaire l'amour du monde avec celle qui maintenant anime mon coeur. Avec en tête, cette chanson: « Elle me tue. Mais je l'aime, mais je l'aime quand même. »

Toutes les femmes amoureuses au monde ont ce petit côté qui nous tue, nous les hommes. Car dans l'amour, nous reconnaissons la fragilité de notre situation. Comme un petit enfant, nous redevenons alors dépendant de l'amour d'une femme. Comme gosse,quand, sans notre maman, nous étions perdus pour avancer dans la vie.

La femme est un tyran qui s'ignore. A travers son amour pour nous, elle nous montre tant de douceur, de bonté, d'attention, de jalousie rentrée, de captation et de fascination, que nous les hommes sommes au pied de notre beauté éternelle. Seule maîtresse après Dieu, elle nous guide sur le droit chemin, celui d'une famille solide, proche de Dieu, prête à être solidaire et citoyenne envers le monde entier. Tomber amoureux, et garder un amour près de son coeur, c'est la plus belle des choses qui peut arriver à un homme après ses enfants et tous les enfants du monde.

 

 

 

 

11:42 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (8)

23/12/2010

Asia Bibi, le blasphème, l'impure, et l'islam

 

Une femme et sa famille, des chrétiens du Pakistan, sont persécutés pour blasphème, vie impure, et défiance vis-à-vis de l'islam.

Tout à tourner autour d'une bisbille entre une mère chrétienne et des femmes musulmanes dans une séance de lessives où le linge sale d'une chrétienne n'a pas été lavé en famille mais s'est mélangé aux croyances fondamentalistes des voisines musulmanes.

La femme aurait demandé à ces dernières, lors de d'une énième Dispute des Prophètes comme on en lit sur les blogs, ce que Muhammad a fait pour les êtres humains alors que Jésus sacrifiait sa vie pour ceux-ci. Il n'en a pas fallu plus pour mettre le feu aux poudres de la haine. Accusée de blasphème, la femme chrétienne a été emprisonnée et risque la peine de mort alors que son mari et ses cinq enfants se cachent pour éviter d'être persécutés par de « bons » croyants musulmans prêts à défendre le Prophète et à tuer une infidèle qui a osé, dans un moment de colère et d'exaspération devant l'agression verbale de plusieurs femmes, faire un reproche (injustifié) à l'Envoyé de Dieu.

Terrifiant, une fois de plus. Qu'est-ce que cette maladie des êtres humains, de certains musulmans ici, qui envahit leurs âmes, qui détruit les liens inter-communautaires et inter-familiaux, qui décident de trucider l'Autre sur un simple différent ou un reproche adressé au Coran et à son Envoyé par une personne solitaire aux abois (la biche) ou simplement en détresse morale face au comportement collectif agressif, réprobateur, excluant, de quelques commères musulmanes (la meute des loups) qui se pensent et se disent plus pures que la femme chrétienne?

Ma foi musulmane m'interdit de juger l'Autre et sa manière de vivre ou de penser. Ma foi musulmane respecte les croyances pour autant que les croyances soient vraiment des croyances qui portent au Bien et non au Mal. Ma foi musulmane m'annonce que dans cette affaire comme dans beaucoup d'autres, Dieu n'agit en rien ni en Bien mais que Satan utilise la Parole de Dieu pour jeter la discorde et le Feu parmi les communautés. Ma foi musulmane est souple comme le roseau et intense comme un rayon du soleil. Ma foi musulmane a déjà pardonné à cette femme harcelée car Jésus s'est sacrifié au nom de Dieu et de tous les humains et Muhammad a combattu au nom de Dieu et par la voie du juste milieu pour s'opposer aux agressions physiques des communautés ennemies à l'islam. Ma foi musulmane, en pays vivant sous régime démocratique, peut prendre le risque de défendre le pauvre, la femme brimée, l'orphelin, l'étranger, l'exclu, sans regarder sa couleur, sa profession, son origine sociale ou affectif, sa religion. Car être musulman en terre démocratique, c'est être soumis à Dieu de façon pacifiste. Et être soumis à Dieu signifie que le musulman doit se comporter en bien cherchant en tous temps et en tous lieux à faire de ses ennemis des amis ou des partenaires égaux échangeant dans le respect mutuel de la croyance d'autrui, et si la tâche est rendue impossible pour quelque raison que ça soit, à défendre simplement sa foi devant Dieu et les hommes afin de témoigner de sa croyance, de son amour, de sa dignité, de sa tolérance, de son désir de partager, de son devoir d'aimer son prochain, de son allégeance aux commandements de Dieu dont le « Tu ne tueras point » est un des plus importants commandements de tous les Croyants au monde.

A vous les musulmans qui ne lisez pas le Coran dans le sens du pacifisme et du respect des Autres, je vous dis que vous faites erreur et que vous vous trompez de route. Allah vous égare et Satan s'empare de vos âmes. Allah guide le femme et l'homme chargés de bonnes intentions. Il réprouve celle et celui qui condamne à mort et en Son nom le pauvre ou la pauvresse qui a blasphémé ou juste commis une parole insultante envers Dieu, dépassant ainsi les fruits sains de son intelligence et de sa foi pour en faire un raisin d'enivrement et de colère injuste envers Dieu. Ne vous mettez pas à la place de Dieu si vous ne voulez pas que Satan s'introduisent avec malignité et subrepticement dans vos âmes et consciences. Vous seriez alors maudit du paradis et relégué dans les affres de l'enfer pour l'éternité.

A vous tous les musulmans de la Terre, comportez-vous en pèlerins de l'Amour de Dieu. Car à la Fin des Temps, Dieu jugera sur notre capacité à être bon et à aimer, pas sur notre capacité à tuer une femme sans défense, harcelée par une communauté qui se croit la meilleure et plus pure qu'elle. Dieu est Unique et Universel. Il agit sur les âmes de chaque humain prêt à écouter sa Parole. Il condamne tout croyant au châtiment divin qui, sous prétexte d'une volonté de Dieu, se permet de torturer, de rejeter, de tuer, un être dont la seule faute est d'avoir eu des paroles négatives sur Dieu et Ses prophètes.

A vous, mes soeurs et mes frères musulmans, je vous le dis. Vous serez de plus en plus respectés, admirés, et aimés des foules au moment ou tous vous aurez agi en conformité et avec humanité envers l'Autre qui ne pense pas comme vous, qui ne prie pas comme vous, qui ne consomme pas comme vous, qui ne voit pas Dieu comme vous. Car Dieu a laissé se propager trois religions qui croient au Dieu unique. Et si Dieu a laissé faire cela, c'est que Lui seul en détient le secret. Aucun homme ni même aucun prophète et messager de Dieu ne peut prétendre agir en mal au nom de Dieu. Tuer est mal, torturer est mal, emprisonner sans motif valable est mal, rejeter l'Autre est mal. Et encore davantage quand il s'agit d'une femme sans défense, emprisonnée, qui a mis au monde 5 enfants et laisse un mari terrorisé, seul, tentant de sauver leurs enfants de la haine et de la Bête immonde. Le fascisme religieux est un fascisme qui mène à la fascination par la contrainte et à l'idolâtrie divine par la répétition des actes destructeurs envers des communautés acquises à d'autres coutumes de vivre.

Dieu regarde et sait tout. Son Omniscience se répand comme la lumière du soleil sur les âmes purifiées qui refusent de se soumettre aux tentations sataniques de Lucifer prêtes à utiliser Dieu pour semer troubles, violences, et conflits parmi les humains.

Soeurs et frères musulmans, je me soumets à Dieu dans son Amour et sa Bonté en ignorant la Bête et les pulsions destructrices qui animent les coeurs et les âmes corrompues des humains à travers leurs manipulations, leurs désirs de pouvoirs occultes qui ne prennent plus exemple sur les commandements de Dieu mais ont voulu imposer leur puissance, leur loi, aux femmes et aux hommes. L'esprit de domination détruit l'esprit d'humilité et permet à Satan de prendre le pouvoir sur les âmes. L'esprit de domination est interdit dans la religion musulmane.

Dieu agit en nous en laissant à notre libre-arbitre la plus belle preuve de notre liberté agissante en faveur de Dieu et sur nos âmes de croyants. N'insulte pas Dieu et notre Prophète en prétendant agir en Son nom alors que tu sèmes la haine et la torture mentale comme physique, et donne la mort en ton propre enseignement dévoyé.

Ecoute Allah:

O vous qui croyez! Evitez dans vos apartés de vous concerter pour commettre des péchés, des agressions et des révoltes contre le Prophète! Prenez plutôt comme sujet d'entretien la vertu et la piété. Craignez Dieu devant qui vous serez réunis! Les entretiens clandestins sont inspirés par Satan qui veut susciter des ennuis aux croyants; mais il ne saurait leur causer aucun mal sans la permission du Seigneur. Que les croyants aient donc confiance en Dieu!

Ò vous qui croyez! Lorsqu'on vous dit: « Faites place aux autres dans les assemblées! », faites-le, Dieu vous mettra à l'aise (au paradis)! Et lorsqu'on vous dit: « Levez-vous! » faites-le, Dieu élèvera de plusieurs rangs ceux d'entre vous qui ont la foi et qui ont reçu la science. Dieu est parfaitement informé de ce que vous faites.

(…)

Tu ne verras jamais ceux qui ont la foi en Dieu et au Jugement dernier sympathiser avec ceux qui s'insurgent contre Dieu et Son Envoyé, fussent-ils leurs pères, leurs fils, leurs frères ou de leur tribu. C'est que Dieu a imprimé la foi dans leurs coeurs et les a fortifiés par un souffle émanant de Lui. Aussi les admettra-t-Il dans des Jardins arrosés d'eaux vives, pour l'éternité, car Il sera Satisfait d'eux et eux seront satisfaits de Lui. Ce sont ceux-là qui constituent le parti de Dieu, et c'est le parti de Dieu qui connaîtra la félicité.

Détruire et assassiner une femme, ses enfants, son mari, pour blasphème envers notre Seigneur et appartenance à la religion de Jésus permet-il à l'homme musulman et la femme musulmane de se convaincre d'appartenir au parti de Dieu plutôt qu'être en proie à la méchanceté de Satan en s'insurgeant, en réalité, contre les commandements de Dieu qui exigent de ne point tuer, de pardonner, de semer la graine de la paix et de l'amour plutôt que celle de la haine et de la discorde, d'aider la pécheresse coupable de blasphème a corrigé son péché envers Dieu afin de la conduire sereinement sur le chemin de Dieu?

Le Coran des musulmans n'est pas en contradiction avec la Bible des chrétiens. Il en est l'aboutissement. Il est du plus grand devoir et de la plus grande importance pour le musulman et la musulmane de faire rayonner positivivement et à travers le monde entier la dernière Révélation de Dieu et non de porter la destruction, la violence, la guerre, la mort, au nom d'un Dieu d'Amour et de Bonté.

A vous, Asia Bibi et votre famille, cette chanson pour le Noël des Chrétiens.

 

La famille d'Asia Bibi (trois de ses cinq enfants) attend dans l'angoisse. À Rome, le pape Benoît XVI a fait part de son émotion, demandant la libération de la mère de famille.
La famille d'Asia

 

 

 

Sur la paille,

un homme qui vient de perdre son commerce.

 

Sur la paille,

une femme qui a fait de ses charmes commerce.

 

Sur la paille,

l'homme et la femme qui vont porter leur enfant.

 

Sur la paille,

l'enfant libre, nouveau né de l'An

 

Sur la paille,

l'Humanité a trouvé Dieu

 

Heureux Noël à toutes et à tous

 

13:26 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (2)

20/12/2010

Assange: comme l'Archange Gabriel des Puissants

 

Ainsi donc Julian Assange se fait inviter par le World Economic Forum! Le criminel, le délateur, le fouteur de bordel parmi, le scandaleux qui ose toucher au sein sacré de la diplomatie mondiale est honoré par la direction du plus puissant forum capitaliste au monde!

Qu'est-ce que cela veut dire? Qu'est-ce que l'on veut nous vendre durant ce raout mondialisé? De l'escroquerie et de la supercherie à l'échelle universelle. En fait, tandis que le monde gazouille sur toutes les fuites futiles et soi-disant secrètes, d'une banalité affligeante, et que les médias s'emparent de ce scandale de pacotille, les élites peuvent continuer à commettre leur travail de sape pour diriger le monde vers plus d'inégalités, plus de frustrations, plus d'esprits angoissés pris dans la tourmente du harcèlement au travail, du productivisme à outrance, du risque de licenciement et de délocalisation, de prestations en baisse en échange d'un engament en hausse, tout cela réuni sous la menace de l'Autre, cet Autre qui me piquera mon travail ou mon poste de responsable, qui me captera mon âme rebelle par sa présence spirituelle différente; celui ou celle qui viendra, tel le barbare sans culture, me retourner mes valeurs déjà complètement déstabilisées par les visions relativistes et matérialistes du monde, me soudoyer par quelques tours de passe-passe transfrontaliers et séducteurs.

STOP! Si Assange est l'invité du WEF c'est qu'Assange est de mèche avec le système. Le paria, le renégat, est en fait un instrument du pouvoir, un ange examinateur puis exterminateur, qui permet au dit pouvoir de délivrer au monde des révélations sur son mode de fonctionnement tout en cachant l'essentiel: les vrais infos qui pourraient montrer au peuple comment on le manipule sans cesse au moment d'une votation ou d'une élection présidentielle. Le soldat américain à la base des données volées est un agent du pouvoir engagé pour créer la diversion parmi les foules déjà passablement gavées comme des oies d'élevage.

Wikileaks est un écran de fumée noire qui cache la merde brune en train de prendre le pouvoir sur la planète. Tandis que des dizaines de milliers de journalistes se fatiguent pour rien et tentent de découvrir le bon scoop dans toutes ces laitues écrites par du personnel diplomatique, qu' Assange est la personnalité de l'année avec quelques autres futiles personnages, et que la presse dite et prétendue de qualité donne à mâcher aux rotatives imprimantes des révélations à hauteur de Closers et autres Gala, la planète des grands ptérodactyles exterminateurs est tranquille pour organiser le carnage en volant en toute liberté sur la planète Terre. Les journalistes occupés dans le jardin d'enfants d'Assange n'ont plus le temps de s'occuper des mafias et des dangers qu'elles font courir au monde entier. L'enfer est pavé de bonnes intentions. Assange vise la transparence mais en réalité il permet à l'opacité de gagner encore plus de terrain. Par sa zizanie, Assange est le bon apôtre des puissants et du Parrain qui a envoyé un élément perturbateur pour mystifier la presse critique et intellectuelle. A un monde athée, il lui signifie que Papa d'Amérique est un dieu tout-à-fait comparable et convenable à soi-même. Mesquin, traître, arriviste, cupide, vicelard, dépravé, alcoolique, cocaïnomane, pervers, licencieux. Quand nous serons tous devenus des lecteurs accrocs de Closers et de Gala sous sa version presse sérieuse, que notre esprit n'aura que ça en tête dans nos activités quotidiennes, que les journalistes ne verront plus au-delà du grand bout du nez de la célèbre Cléopâtre Lady Gaga, la charmeuse planétaire de serpents pseudo-artistiques, l'archange Assange aura donné aux hommes la certitude que la Puissance capitaliste nous a été envoyée sur Terre pour sauver notre âme et  qu'elle devra nagée en toute transparence auprès d'Elle. Car dieu  Big Brother est au courant de tout ce que nous faisons et pensons...

L'archange Assange parlera au World Economic Forum. Oubliez la religion capitaliste ordonnée par et révélée par Assage et devenez Croyants. C'est votre dernière chance de plaire à Dieu avant sa grande colère naturelle qui elle ne fera pas dans les détails pour retourner toutes les usines à gaz du monde entier fabriquant de l'inauthentique, du parjure, du mensonge, du pervers, du trouble, du dommage intégral.

Assange est un imposteur et les puissants lui ont permis d'être ce qu'il est aujourd'hui. Puissants qui n'hésiteront pas à l'écraser par des faux-témoignages, de viols par exemple, ou autres. Cela a déjà commencé. Mais attention. On joue à je t'attrape juste un peu mais je te laisse encore respirer pour faire durer le plan auprès des foules pendues aux lèvres des bonimenteurs et bonimenteuses marketing. Et cela continuera. Car tel un pantin descendu du ciel, Assange est désormais tenu par les ficelles de son dieu qui n'hésitera pas à le laisser s'écraser au sol quand il ne sera plus utile à dieu le père.

Car telle est cette fois la Parole du Dieu authentique. Celui qui se laisse séduire par les habits de Satan, jamais il ne sera secouru par Satan au moment critique de sa vie.

Assange au WEF. Cela sonne faux comme une bande de criminels qui inviterait Jésus en son sein pour festoyer et l'inviter à devenir criminel.

 

12:49 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (2)