27/09/2010

Quand les armes auront remplacé les mots

 

Chacun chez soi! Ne viens pas me turbiner les méninges avec tes turbans, tes barbus, tes femmes voilées et tes mosquées.

Sauf que tout ça n'est pas miens. L'homme sans défense, j'implore la Protection du Miséricordieux, n'a que ses mots pour bousculer les consciences. Et si les mots sont jetés au placard par des flics laïques qui pensent bien agir en dénigrant une personne et en la rabaissant à sa condition d'inutile empêcheur de tourner en rond parmi les adeptes prétentieux du « Dieu est mort. Vive Dieu...c'est-à-dire chacun et chacune d'entre nous », ils seront malheureusement remplacés par l'horreur des guerres à venir. Car nous formons de plus en plus d'enfants incultes à la terre de Dieu. Car nous fabriquons nos propres vices de fabrication à l'intérieur de nos cerveaux corrompus par toutes sortes de désirs malsains.

Ne croyez pas détenir la Vérité, vous les humains qui ne savez pas où vous allez et d'où vous êtes venus. Chercher à comprendre le monde qui est visible à vos yeux mais n'insultez pas l'Invisible et ses Commandements. Le mystère de l'Univers ne peut pas vous être dévoilé sur cette Terre.

Je ne suis qu'un homme parmi vous. Un homme tout simple; et sans doute un simple d'esprit pour toutes celles et ceux qui refusent mon humanité telle que je vous la dévoile.

Mon « je » n'est pas l'égal de mon « moi ». Mon « je » défends une Parole qui nous est envoyée de Dieu alors que mon « moi » se débat au quotidien avec toutes sortes de difficultés bien terrestre. Ne confondez pas l'homme qui est votre égal dans la vie et la source d'inspiration qui est plus forte que lui. « Je » peux retourner au désert immédiatement et ne plus vous donner de l'eau à boire. Alors que mon « moi » va continuer à vivre à côté des siens sans plus vous adresser de messages, à vous tous les chercheurs d'or et d'honneurs.

La guerre est une bien vilaine façon d'aborder l'Autre. Mais les mots ont peut-être déjà perdu leur bataille pour la Vie et la Paix.

 

Je ne suis qu'une larme dans l'océan

Et Dieu ne m'a pas accordé d'armes.

 

Je ne suis qu'une graine dans la terre

Et Dieu ne m'a pas accordé de partis.

 

Je ne suis qu'un joli grain de sable

Et Dieu ne m'as pas accordé de lobbies.

 


Guerre contre l'Iran - Analyse du Dr Paul Craig Roberts
envoyé par OLLAG. - Rencontrez plus de personnalités du web.

10:22 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (8)

19/09/2010

Menaces terroristes majeures en sol mineur

 

La France vient de lancer une alerte rouge sur le risque de terrorisme islamique sur sol français. Faut.il croire cette information dramatique ou est-ce un exercice de propagande des Services Secrets français fâchés par la tournure des évènements concernant ses ressortissants enlevés au Maghreb?

On se souvient de l'intervention récente et meurtrière des soldats français contre un groupe terroriste installé au Maghreb, soupçonné d'avoir enlevé un citoyen français assassiné ensuite par ses geôliers en représailles à l'intervention française. La « bavure » française s'est peut-être transformée en acte manqué qui a excité les candidats à un attentat de type kamikaze sur des cibles d'intérêts tricolores en territoire de l'Hexagone. Une erreur de stratégie qui pourrait coûter très chère au final.

La France et son Gouvernement en rajoutent-ils dans l'escalade de la terreur suite à l'enlèvement de cinq nouvelles personnes de nationalité française? L'Elysée joue-t-il avec le feu en pratiquant la diffusion de tels messages alarmistes qui augmentent d'autant le risque de parano et de tensions intercommunautaires, semant au passage des peurs irrationnelles pouvant déboucher sur des actes de violences et de profanations au sein de sa population la plus extrémiste?

Qui croire en ce moment? Un gouvernement Sarkosy qui s'en prend durement et drastiquement à une population roms alors que la France n'a plus pratiqué de telles méthodes musclées d'expulsion contre une communauté ciblée depuis la dernière guerre mondiale? Ou faut-il se méfier des effets de manche d'un Gouvernement aux abois qui risque sa tête en 2012 lors des prochaines élections présidentielles?

A qui va profiter le crime? Et si un gros attentat arrive, sera-t-on sûr que ses auteurs soient d'origine maghrébine, ou du moins islamiste, et non provenant d'un groupuscule d'extrême droite décidé, par tous les moyens même les plus vils, à mener la guerre contre la communauté musulmane profitant du signal et de l'ouverture de la faille par le Gouvernement contre les roms? Si l'attentat prévu arrive effectivement, je vois, hélas, de futures descentes de police dans les quartiers issues de l'immigration pour capturer toutes les personnes en situation irrégulière. Un nettoyage au karcher sous prétexte d'un nouvel attentat qui aura fait des morts et semé la panique. Je vois de la fumée issue des marécages de la politique souterraine d'un Gouvernement qui n'a peut-être plus le choix d'éviter les méthodes illégales pour mener une politique rigide, définitive, contre tous les étrangers en situations interdites.

Alors qui faudra-t-il croire quand le fumeux attentat arrivera? La presse? Le Gouvernement? Les boute-feux et les leaders d'une politique communautariste et ségrégationniste qui ne se gêneront pas de jeter de l'huile brûlante sur un feu qui couve depuis un bon bout de temps déjà entre une immigration maghrébine et Français de souche qui se regardent en chiens de faïence depuis trop longtemps? Ou les intellectuels parisiens prêts à mener un combat moral après avoir pourtant laissé, au néolibéralisme et son laisser-faire crapuleux, la porte ouverte au tout et n'importe quoi? Les simples citoyens déboussolés de la rue qui ne sauront plus vers qui se retourner si ce n'est vers l'armée pour protéger ses intérêts menacés? La France n'aura dès lors plus le choix de sa politique et sera devenue ce pays très autoritaire et armé jusqu'aux dents que les adversaires les plus avisés de la candidature Sarkosy prévoyaient avant même son élection. Des citoyens qui suivront les mots d'ordre et les ordres de marche dictés à pas de charge par son Président Sarkosy, le revolver dans l'âme et la haine contre toute personne différente à suivre un comportement dit « français et civil ». Une sorte de dictature morale pour rétablir l'ordre perturbé soutenu par un courant philosophique qui a consacré sa pensée à détruire le lien social et à promouvoir l'ego surdimensionné des individus. En réalité, un Gouvernement français qui ne sera plus très loin d'utiliser des méthodes similaires aux méthodes pratiquées par certains pays islamiques dit « voyous » pour se maintenir au pouvoir.

Alors nous aurons tous les ingrédients réunis pour la guerre entre pays et civilisations. Alors nous peindrons le diable sur la face des Autres sans le voir sur nos figures. Alors Satan mènera un nouveau conflit d'envergure parmi les Hommes. Et nous aurons vendu nos âmes au Diable sans plus penser à négocier notre accès au Paradis par une attitude positive respectant les droits et les devoirs en matière d'humanité..

Alors, qu'en sera-t-il de nos démocratie et des Droits de l'Homme? Alors quand sera-t-il tout simplement de l'état individuel et collectif de notre humanité? Dieu a été évacué et envoyé dans la fosse commune des croyances hérétiques par des athées Croyants de la Foi Athée pressés de se débarrasser de Lui. Mais l'homme n'a pas changé. Il est toujours la proie et la victime consentante de Satan. Et quand Satan occupe à lui seul la place, il est capable de bien pire encore en matière de crimes humains afin que son Enfer règne partout sur Terre. Mais n'allez pas dire ça aux athées convaincus. Ils n'y croiraient pas... avant de disparaître eux-mêmes dans un four crématoire, un jour funeste ou Dieu aura totalement abandonné les Hommes au Feu de Satan...

 

De Dieu et de son Chemin du Juste Milieu aurons-nous alors le temps d'en parler encore entre nous et d'échanger entre les communautés de la planète des mots justes, des mots doux, des mots sensibles, des mots amoureux, des mots de réconciliation et de fidélité aux valeurs universelles de l'être humain descendue sur nous et pour nous de l'Etre Suprême? J'invite les athées à communiquer avec les Croyants. Ils ont encore des choses intéressantes à révéler pour nos sociétés qui tombent sous les bombes et la violence.

 

 

 

 

20:31 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

17/09/2010

Le porno à l'école, la religion au bordel!

 

En lisant, ce matin, la couverture du journal gratuit 20Minutes, j'apprends que certains membres du parti socialiste proposent des cours de porno à l'école (élèves de 10-12 ans!) avec visionnement de films X à l'appui afin de démontrer à quel point le porno est nocif pour la représentation de l'image de la femme.

Oui, vous avez bien lu. Une proposition iconoclaste et choquante est sorti des esprits de la gauche. Deux remarques préliminaires, si j'ose parler ainsi. Une, le visionnement de films pornos en salles publiques est interdit au moins de 18 ans. Quid d'enfants de 10 ans regardant du X sous les saints hospices de l'école publique?!!! Deux, je n'aimerais pas assister à un cours dans lequel on voit des enfants entrain de mater des adultes se pénétrer de toutes les façons possibles. Quel gâchis et quelle agression envers leurs imaginaires! Je ferais alors preuve de pure sadisme envers tous ces enfants! Un scandale que j'estime absolu et le plus honteux qui puisse être pour nous autres adultes.

Mais voilà. Des têtes survitaminées à on ne sait quoi comme substance psychédélique trouvent que ce serait une bonne idée de non-seulement abordé le thème du porno avec nos têtes blondes mais, beaucoup plus pervers, de visionner avec eux les scènes hard afin de démontrer combien c'est choquant de voir des femmes se faire trousser par tous les côtés par des hommes en rut. A l'heure ou le même parti se révolte contre les signes religieux et les cours de religion dans les écoles, voilà que certains de ses membres aimeraient introduire des cours de porno!

Et pendant ce temps, en voyageant jadis auprès des filles de joie, j'ai appris combien nombre d'entre elles possèdent une Bible dans leur studio, ont des images pieuses cachées dans le Livre, lisent, dans la solitude de leur vie, les Evangiles.

Mais avant qu'elles deviennent putains, nos filles, nous aurions peut-être pu les éduqué au savoir de Dieu et réintroduire des cours de religion à l'école... A moins que des cours de porno ne mènent un jour filles et garçons à la sainteté...L'exception confirmant la règle existe. Mais très franchement, Mesdames et Messieurs les professeurs, feriez-vous donc un nouveau Mai 68, en bien pire, le cynisme en plus, et Sade au-dessus du tableau noir trônant en superstar, Seigneur, Modèle, et Maître absolu des nouveaux lieux de débauche que pourraient devenir nos écoles primaires et secondaires? Pédophilie? Cela y ressemble avec les odeurs de l'éducation dont certains prêtres on usé aussi. Hélas, mille fois hélas.

Je me demande bien si j'ai vraiment lu ce matin ce dont je vous entretiens dans 20Minutes ou si mon esprit à attraper la berlue. Ah, mais peut-être qu'à force de suivre les chaînes en fer médiatisé du signor Berlusconi, l'être humain en vient à penser une chose (la beauté, la sacralité, le côté nonne de nos femmes doit être entretenus dès l'enfance) et à commettre une autre (la débauche, le satanisme, l'orgie, le côté vamp de nos femmes doivent être vécues dès l'enfance). C'est exactement cela la perversion. la plus pousée par Satan. Mais allez dire et écrire que notre monde occidental est malade, pervers et sans plus aucune morale. Vous serez immédiatement traité de fou qui ne comprend rien à la modernité de notre société, de vieille barbe talibane qui veut remettre la femme sous la domination et la soumission de l'homme.... Heu.... Au fait, chères lectrices et lecteurs, on ne parle pas de rapports de domination et de soumission dans les films pornos hard?

Je vais faire une prière pour que jamais cette idée n'envahisse dans la réalité les préaux de nos écoles. Sinon, je conseille à tous les parents de retirer leurs enfants de l'école publique afin de protester énergiquement contre une telle intrusion publique du porno auprès de nos enfants.

 

17:16 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (5)

13/09/2010

Livres sacrés: Lettre en Esprit

 

Deux façons d'envisager la lecture des Livres sacrés, concernant la lignée religieuse partant des racines d'Abraham jusqu'à Muhammad, le dernier des Prophètes, circulent dans le monde et sur Internet. Certains sites attaquent clairement le message de Dieu qui serait diffusé à travers les textes sacrés en prétendant que ces derniers ne sont rien d'autre que des oeuvres humaines écrites par des êtres illuminés imaginant être investis d'une mission divine. D'autres consacrent leurs espaces à défendre Dieu, les Evangiles, le Coran, et leurs prophètes, en s'appuyant sur les demandes spirituelles de notre modernité et en montrant l'utilité spirituelle des textes sacrés pour notre humanité en mal de sens.

La première de ces façons, c'est de proclamer, à la suite des Croyants, que la Torah, la Bible, et le Coran, ont été écrit directement sous l'influence et la volonté de Dieu et que sa Parole est Vérité. Cependant, les musulmans font la distinction entre la Torah et la Bible, d'un côté, et le Coran de l'autre. Ce dernier est venu corriger les erreurs dites « humaines » qui se trouvent disséminer ci et là à travers les textes (dont le dogme essentiel de la religion chrétienne en la croyance de la trilogie, le Père, le Fils, le Saint-Esprit)* qui seraient venus perturber notre conscience et notre authentique rapport à Dieu. Dieu étant l'Etre suprême n'ayant jamais été humanisé, il ne pourrait y avoir envoyé son Fils pour le représenter en tant que divinité à moitié homme à moitié dieu. Fils de Dieu n'existe donc pas dans la terminologie musulmane. Mais Prophète, Envoyé de Dieu, Enseignant de la Foi, oui. Muhammad en est l'ultime maillon de la chaîne divine remontant aux origines et autres Prophètes de la Révélation. Raison pour laquelle, d'ailleurs, les religions antérieures faisant partie du Livre (plutôt que autres religions) craignent l'islam et tentent parfois de limiter son expansion à travers le monde.

La deuxième, c'est de dire, études psychiatriques à l'appui, que les religions sont des inventions des hommes directement descendues de leurs esprits suite à des ruptures psychologiques, des événements de la vie qui les ont poussé à reconsidérer les errements et égarements de leurs propres existences et à quitter les bienfaits matériels offerts par la Terre pour préférer la méditation et la vie spirituelle, préférence menant à la libération de l'esprit par rapport aux contraintes quotidiennes de la recherche du confort matériel et des désirs charnels. Chercher Dieu serait alors une façon humaine de purifier ce qui nous a conduit dans notre vie à mener des actions pas très nettes, à envisager des désirs coupables, à pratiquer des transgressions interdites selon le code moral de l'éducation admise par la société dans laquelle nous vivons, ou tout simplement à chercher plus de légèreté et moins de poids terrestre à nos existences. Arguments qui peuvent se tenir d'un point de vue purement psychiatriques quand les souffrances sont très intenses et de longues durées.

Qui croire? Dieu ou les psys?

C'est un peu comme l'affaire de la poule et de l'oeuf. L'oeuf est-il venu avant ou après la création de la poule? Pour un Croyant, c'est une évidence, il a fallu la poule venue par la volonté de Dieu pour que l'oeuf existe. Alors que pour un Athée, l'oeuf (l'infini) a d'abord mener sa propre gestation pour mettre au monde un animal fini issu directement de sa propre chimie: la poule (Stephan Hawking serait devenu adepte de cette façon d'envisager le monde) qui elle-même deviendra alors capable de mettre au monde un oeuf pour dupliquer une nouvelle poule possédant elle-même une part d'Univers. Où l'introduction de l'Univers dans nos corps, plus communément appelé corps astral... On n'échappe ni au mystère de l'Univers ni à son mystère métaphysique...

Les deux conceptions nous laissent le choix de notre propre liberté et de notre propre définition par rapport à la vie. Cependant, quoique nous pensions, la matrice de départ existe bel et bien. Qu'on l'appelle Dieu ou Univers, l'Un ou le Néant Energie, nous sommes partis d'un lieu d'origine pour arriver à ce que nous sommes aujourd'hui avec notre histoire humaine personnelle et l'Histoire de l'humanité et des religions, de l'Histoire archéologique du Ciel et de la Terre, dans nos bagages. Se pourrait-il alors que tant d'hommes et de femmes aient divagué sur le chemin de la Foi pour d'obscurs besoins de se rattacher au monde l'Invisible qui n'existerait pas? Qu'ils et qu'elles aient cru en un Dieu inexistant aussi stupidement et machinalement que des moutons broutant l'herbe verte du pré? C'est un peu le procès d'intention que l'on fait aujourd'hui aux adeptes de l'islam et adeptes d'autres religions (pas forcément de racines abrahamiques). Extrémisme, bourrage de crâne, fanatisme, domination, violence, bêtise, inculture, barbarie, que n'a-t-on pas donné comme qualificatifs dégradants aux fidèles de cette religion? Dénigrer celles et ceux qui croient à quelqu'Un de plus grand que nous est certes confortable pour échapper à un Etre qui serait source à la fois de notre naissance et de notre mort, et accessoirement serait à la source de disputes d'une telle amplitude entre nous que tous les pires crimes des humains Lui seraient alors associés. On préfère prendre alors de la distance et parler, parmi certains cercles d'intellectuels, de sociologie des religions et de ses ramifications dans notre modernité afin d'éviter de se confronter directement à la croyance en Dieu qui reste du domaine de l'intime individuel, intime individuel qui risque de déborder sur le domaine public pour un retour à un gouvernement de type théocratique plutôt que démocratique. Le danger de la religion dépassant alors ses bienfaits culturels et sociologiques.

De proclamer alors sans plus attendre que Dieu n'existe pas nous dédouane un peu trop facilement de tout Jugement au moment de notre mort. Cela nous permet ainsi de dire en toute impunité « Je ne savais pas » au cas où nous rencontrerions dans l'Au-Delà le Très Haut. Hors, comme pour l'Holocauste de triste mémoire, nous ne pouvons pas échapper au fait que nous savions car nous avons, partout disséminés sur la Terre et dans les églises, mosquées, et autres synagogues, les Livres qui nous parlent de Dieu. Et si notre fainéantise, notre effronterie, et notre facilité de comportements nous poussent à ignorer les commandements divins afin de mener une vie entièrement soumise aux assouvissements de nos propres instincts, à notre matérialisme et notre épicurisme, alors nous ne pourrons pas Lui dire au moment de notre dernier souffle: « O, tu sais, Grand Seigneur de l'Univers, on m'avait bien dit que tu avais envoyé tes Prophètes mais la religion faisait tant de morts et de débiles sur la Terre que j'ai préféré ne pas me laisser imprégner par le Livre qui était pour moi responsable de tellement d'égarements de jugements, d'interprétations, et de guerres parmi nous les humains. J'ai préféré ignoré cet enseignement qui me paraissait trop plein d'interdits et de choses obscures qui ne me concernaient pas et qui ne m'intéressaient pas ». Dieu pourrait alors immédiatement nous jeter dans les affres de l'Enfer pour reniement définitif de la Foi, à moins que son Amour, sa Logique, lui permette de nous répondre par une question pleine de bon sens nous laissant sans voix ni reproche à son égard: « Quand votre enfant adolescent se révoltait contre toi et ton épouse et trouvait vos commandements débiles, vos interdictions stupides, vos comportements ringards et vieux jeu; qu'il osait, avec effronterie et insolence, vous jeter au nez et au visage qu'il était jeune et moderne, libéré et à la mode, que sa sexualité débridée le regardait lui et ses partenaires, alors que vous, vous étiez déjà de vieux schnock démodés et fidèles l'un à l'autre qui sentaient bon le sapin, tu aurais voulu qu'il s'éloigne pour toujours de vous et qu'il renie l'enseignement de son père et de sa mère pour toute sa vie? N'auriez-vous pas alors connu une immense souffrance et un grand découragement devant cette progéniture qui n'avait plus aucun égard ni attitude de vie digne de votre amour, de votre éducation, et de votre savoir? Qu'auriez-vous fait alors avec cet enfant si ce n'est de lui jeter au visage avec dépit et grand désarroi: « Va en Enfer, mon enfant, puisque tu t'y sens bien». Et l'enfant s'y rendra et y restera très longtemps en constatant beaucoup d'années plus tard le chaos de sa vie dissolue, sa dissolution, son manque d'amour vrai et authentique, et son immense solitude lui brûlant le coeur et son âme. Fera-t-il alors l'effort d'étudier enfin le Livre en faisant le pas nécessaire vers Dieu?

Stars ou Dieu, célébrité ou humilité, il faut choisir à un moment donné vers qui tourner son regard... Qui apporte la consolation, la tendresse, l'Amour? La star égocentrique qui n'en a rien n'a fiche de notre vie ordinaire ou Dieu qui nous suit à chaque instant dans nos vies et nous parle si nous daignons bien entendre de nos oreilles sa Parole et ouvrir nos yeux à sa Création? - D'ailleurs, un évènement essentiel lié à la croyance chrétienne pourrait donner un éclairage nouveau sur la différence culturelle importante qui s'est creusée au fil du temps entre musulmans et chrétiens: en effet, déclarer « Fils de Dieu » le Prophète Jésus, donc le faire chair incarnée mi-humaine mi-dieu, pourrait avoir consacré l'avènement impudique du star système de l'Occident actuel. Alors que Envoyé de Dieu, Messager de Dieu, pourrait avoir perpétué la grande retenue vestimentaire et la pudeur musulmane originelle. Que l'on veuille récupérer Dieu sous oxygène sur une civière d'ambulance pour le conduire au service des urgences humaines afin de le sauver de la disparition de nos esprits ou que l'on désire son enterrement définitif en grandes pompes dans les catacombes d'un château lugubre à la suite d'un bal des vampires luxueusement déjantés, débauchés et lubriques en reniant Dieu et ses Anges et en s'appropriant ses habits pour une orgie satanique gargantuesque, il n'est pas facile de se débarrasser de Dieu une bonne fois pour toute...

Alors, quoique nous pensions de l'oeuf et de la poule, j'aimerais terminer ce billet par une petite réflexion intime nous aidant à ne plus être tenté de cracher du fiel et de l'essence sur les textes sacrés. Mais, au contraire, qui encouragera les personnes sensibles aux manquements des humains à passer à la connaissance des textes sacrés et demandera réflexions et études, grâce et liberté, avant de s'engager vis-à-vis de la Parole de Dieu.

Ne t'arrête à la Lettre que si ton esprit est troublé, torturé, et a peu été enseigné. Car la Lettre te remettra sur le droit chemin si tu fais l'effort de lire avec l'amour en ton coeur et non avec la haine chevillée à ton esprit. Mais une fois accompli le pas, ton esprit ayant fait preuve de clairvoyance et de soumission à Dieu, attache-toi et appuie-toi sur la Lettre pour éclairer ton esprit ainsi que les esprits autour de toi afin que des Injustices, des Préjudices, voir des Infamies, ne soient proférés contre Dieu. Car Dieu laisse la liberté à l'homme de se servir gratuitement de l'Excellence de Son coeur et de Son esprit. Car Dieu nous fait grandir en Amour et en Intelligence de coeur tout au long de nos existences.

*Etrangement, l'islam proclame que le Prophète Jésus sera envoyé sur Terre et fera acte de résurrection à la fin des Temps. Cette Révélation est vraiment une des Révélations clefs sur le chemin de la réconciliation entre islam et chrétienté. Car choisir Jésus et sa Résurrection pour la Fin des Temps, c'est annoncé indirectement aux chrétiens que Jésus était humain parmi les humains mais qu'il sera bien là parmi nous car il n'a pas commis lui-même le péché de se prendre pour Dieu. Ce sont ses successeurs dans la Foi qui ont dérapé dans la Parole et ont fait de lui le Fils de Dieu.

P.S. Je dédie ce billet à une journaliste éclairée et décédée en cette fin de ramadan qui jadis m'envoya une Invitation silencieuse à lire plus, à m'informer plus, à agir mieux dans ma vie, avant de revenir au pays annoncé le retour d'un enfant rebelle auprès de sa famille, sa commuanuté médiatique. Paix à son âme. Que Dieu, dans sa Grâce et sa Majesté, l'accueille en son vaste Paradis.

 

 

11:36 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (57)

10/09/2010

Peuples de l'islam, agissez comme Les Lumières

 

La rupture. Le 11 septembre coïncide avec la fin du ramadan, cette année 2010. Aux Etats-Unis, un pasteur illuminé veut provoquer le monde entier avec un grand bûcher public condamnant le Coran et en demandant à toutes et à tous de brûler le Livre sacré. Il va le faire son acte de folie, il le fera – à moins que Dieu n'agisse en lui – car cet homme est possédé du Diable, comme certains hommes d'Eglise du 18ème siècles, possédé par son désir de Toute-Puissance sur la vie active et spirituelle des êtres humains, y compris sur les décisions du plus puissant des gouvernements du monde en termes militaires et économiques, j'ai nommé son propre pays, l'Amérique.

Hors au XVIIIème siècle, les Savants modernes de l'époque, nos Lumières occidentales, ont su tenir tête à tous ces illuminés d'Eglise qui se prenaient pour Dieu et voulaient régenter la vie publique. Les Lumières ont amené non seulement la laïcité. Ils ont aussi amené le respect des croyances, la dignité, la responsabilité, le libre-arbitre, le droit de croire en Dieu ou ne pas y croire. Ils ont su utilisé la satire, l'humour, la philosophie, la force et l'intuition féminine pour s'opposer à toutes celles et tous ceux qui voulaient faire de la religion un lieu carcéral et définitif, totalitaire, où la liberté de penser était maudite, ou les autres religions que la religion chrétienne, voir catholique, étaient bannies du droit d'exister, considérées toutes comme sacrilèges et étrangères à Dieu. Les philosophes, les poètes, les artistes s'exprimant en dehors des canons de l'Eglise officielle étaient considérées comme hérétiques et leurs livres brûlés sur la place publique au nom de la salubrité religieuse et de la pureté du dogme.

Ce 11 septembre 2010, Ô peuples sages de l'islam, montrez l'exemple – Allah vous en témoignera sa Reconnaissance et sa Bonté – en allant prier pour ce pauvre pasteur devenu fou et aux prises avec les pires délires proposés par Satan lui-même. Ne répondez pas à la provocation par sa provocation. Ecrivez des textes, faites des discours, entretenez-vous avec vos voisins chrétiens, juifs, musulmans ou provenant d'autres milieux culturels et religieux. Parlez entre vous, et en Bien, de la Bible, de la Torah, du Coran. Entourez vos Livres sacrés de fleurs de jasmin, de roses et de parfums d'encens. Faites respirer à vos enfants le bon air sain de l'esprit de Dieu. Retournez l'arme maudite de la Séduction, de l'Obscurantisme et de la Damnation contre votre persécuteur, ce pasteur évangélique possédé, en lui renvoyant la Lumière de Dieu. C'est le plus beau message que vous pouvez envoyer au monde. Le seul valable et qui obtiendra les faveurs de Dieu.

Ensuite, montrez la bibliothèque familiale à vos enfants, et si vous n'en possédez pas, rendez-vous chez un membre de la famille, ou dans une bibliothèque ou une cinémathèque ou un théâtre, voir un cinéma ou une salle de danse et dites à vos enfants que dans toute création artistique il y a l'émanation des oeuvres de Dieu; que même les oeuvres maudites, qui sentent le souffre et la souffrance, que même des auteurs comme Baudelaire, Sade, ou Diderot, et des Beautés comme les Milles et Une Nuits, bien entendu, sont tous indispensables au Savoir humain, à la compréhension du monde, de la philosophie, de la Science et de l'Art, et partant de la Connaissance du Dieu intime qui agit en Nous Tous.

Enfin, dans l'intimité de nos confessions spirituelles, demandons à Dieu la Paix entre nos peuples, nos différentes façons de concevoir la vie culturelle et ses diverses expressions, l'Univers, et l'organisation de la vie sur Terre. Ce sera là, le meilleur argument, la plus belle des manières d'agir pour contrer l'esprit de Satan qui tente de s'emparer définitivement de nos âmes à travers la Haine, le désir de Vengeance, la Guerre entre Nous, en semant Destructions, Crimes, Pillages, Viols, et Fin du Monde. Ne laissons pas la Discorde semée encore une fois sa Terreur. Et faisons comme Les Lumières. Fortifions nos âmes devant les Persécuteurs, les Menteurs, les Blasphémateurs, les Agitateurs, les Maudits, les Envoyés de Satan. Et faisons des médias, le moyen de transport de nos transports spirituels et d'amour pour le Créateur du Ciel et de la Terre.

Que ce 11 septembre 2010 devienne pour nous tous, Croyants et Incroyants, le symbole de la Réconciliation des peuples. Que Dieu, dans sa Miséricordieux, son Amour et sa Bonté Unique, nous aide et nous assiste de toute sa Grâce éternelle.

Ali Pacha

 

 

09:05 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (6)