14/01/2012

Comment l'humain crée une religion autour d'un homme

 

Et le Che devint Dieu pour les uns...et Satan pour les autres...

C'est ainsi que l'on pourrait écrire suite au scandale de la pub Mercedes Benz représentant le Che avec le logo de la marque planté sur son béret.

Les Cubains exilés aux Etats-Unis sont complètement offusqués par cette récupération de l'homme à l'origine de la Révolution marxiste à Cuba. Mercedes s'est déjà excusé pour cette "coupable" hérésie faisant d'un « boucher » une star des temps modernes. De l'autre côté du mur, on peut parier que des fidèles intégristes au Che dénoncent avec la même véhémence la récupération de l'image du Che à des buts commerciaux. Une hérésie à brûler sur les bûchers de l'Inquisition marxiste. Le Che est mort pour une idéologie qui n'a pas apporté le bonheur à l'Humanité. Le Che était noble dans ses intentions bien qu'il participa à la mort de pas mal de monde. Le Che fut un combattant de la révolution par la force. Il en est mort par les armes.

Ne faisons pas des humains des idoles ou des démons. Nous savons où cela à mener l'Histoire des êtres humains. Respectons nos défunts. Sachons dire non à l'outrance de la récupération. Mais ne crions pas à l'hérésie. Fidèles ou adversaires du Che, respectons simplement un homme qui a cru à ses idées et qui a mené une guérilla révolutionnaire pour les imposer. Ce n'est pas mon choix, la violence pour un idéal. Mais beaucoup sur cette Terre choisissent hélas ce chemin de la violence pour revendiquer leur existence et leur passion.

 

 

19:39 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

Claquettes et chameau pour la Tunisie

I love You Tunis!

En ce 14 janvier de la Révolution de Jasmin, je ne peux résister à la tentation de vous présenter mon buzz à moi du jour. C'est mon acteur devenu préféré depuis Nice de Brice jusqu'à The Artist qui m'a fait trop trop rire toui-à-l'heure. Je vous dévoile la vidéo ci-dessous plus un bonus du merveilleux film qu'est "The Artist". Une pierre dans le jardin des islamiste afin qu'ils en fassent une fleur sculptée pour le pays, la Tunisie.

Aller. Pour la Tunisie, les Tunisiennes et les Tunisiens, tous ensemble, tous ensemble: Hip hip hourrah Allah!

Extrait de la revue de presse tunisienne de ce jour qui va bien avec les vidéos présentées ci-dessous.

"Quant à La Presse de Tunisie, elle revient largement sur le jour historique qui a vu son despote partir à quatre pattes suite aux manifestations surgies le 17 décembre «des entrailles de la Tunisie» et parle d'une «gigantesque scène de film surréaliste» où «nous avons vu un avocat dans sa robe noire faire la circulation le jour où les flics avaient manifesté contre l'Etat...policier»."

A noter que le quotidien francophone a profité de cet anniversaire historique pour procéder à un scrutin à l'intérieur de sa rédaction. Une première en 76 ans d'existence, note-t-il non sans auto-dérision. «Ces élections, qui marquent d'une pierre blanche l'histoire des médias tunisiens, interviennent un an jour pour jour après la Révolution, qui a rétabli la dignité et la liberté du peuple tunisien.»

P.S. S'il vous plaît, les intégristes, faites la paix avec vous-mêmes et pas la guerre aux libéraux. Ne devenez pas les nouveaux flics de la dictature théologique. Vous n'êtes pas meilleurs qu'eux et peut-être même pas aussi bons qu'eux devant Allah. Lui seul jugera.

 


Jean Dujardin fait le chameau dans un talk show... par puremedias

15:05 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

Un temple du divertissement sombre...

 

Le vendredi 13 venait juste de mourir quand un paquebot nous a joué le coup du Titanic en mer Méditerranée. C'était juste après l'annonce de la rétrogradation collective et punitive européenne par l'agence Standard & Poors. Il y avait aussi 27 Suisses à bord qui ont tous survécu au nauffrage rock'n'roll, parce qu'en matière touristique comme en musique les Suisses se mélangent aux autres Européens. Un signe du destin de notre aventure collective et un naufrage qui aurait hélas coûté la vie de quelques personnes mais pas à l'ensemble de la communauté...Un signe positif d'un destin tragique qui se transforme en destin constructif? A noter les couleurs du navire: bleu, blanc, et une cheminée jaune. Et son nom « Costa Concordia ». De quoi rappeler une certaine bannière unie qui a perdu presque partout son triple A cette nuit.

 

Pacha K Mac garde pour le moment le sien...

Correctif last minute: selon le département des Affaires étrangères, c'est 69 Suisses et Suissesses, toujours bien portants et vivants, et non 27 comme initialement annoncé par les médias, qui étaient montés à bord du paquebot. Les Suisses et leur numéro érotique...il faut le connaître pour le croire.

Back In Black (De Retour En Noir)

Back in black
De retour en noir,
I hit the sack
Je me pieute
I've been too long
Y'a bien trop longtemps que je suis parti !
I'm glad to be back
J'suis content d'être de retour
Yes, I'm let loose
Oui, je me suis défait
From the noose
Du noeud coulant
That's kept me hanging about
Qui me retenait pendu
I've been looking at the sky
Je garde mes yeux rivés au ciel,
'Cause it's gettin' me high
Ça me donne du courage
Forget the hearse 'cause I never die
Oubliez le corbillard, car je ne mourrai jamais !
I got nine lives
J'ai 9 vies,
Cat's eyes
Des yeux de chat,
Abusin' every one of them and running wild
Je vais m'occuper de chacun d'eux et me déchaîner !

'Cause I'm back
Car je suis de retour
Yes, I'm back
Oui, je suis de retour
Well, I'm back
Bien, je suis de retour
Yes, I'm back
Oui, je suis de retour,
Well, I'm back, back
Bien je suis de retour, de retour
Well, I'm back in black
Bien je suis de retour en noir,
Yes, I'm back in black
Oui, de retour en noir

Back in the back
De retour à l'arrière
Of a cadillac
D'une Cadillac
Number one with a bullet, I'm a power pack
J'suis le roi de la gâchette, je suis de la dynamite
Yes, I'm in a bang
Oui, je règle mes comptes
With a gang
Avec un gang
They've got to catch me if they want me to hang
Va falloir qu'ils m'attrapent s'ils veulent me pendre
Cause I'm back on the track
Car je suis de retour sur la piste
And I'm beatin' the flack
Et j'annonce la couleur
Nobody's gonna get me on another rap
Cette fois-ci, personne ne me prendra sur le fait !
So look at me now
Maintenant, regarde-moi,
I'm just makin' my play
Je joue juste mon rôle
Don't try to push your luck, just get out of my way
N'essaie pas de forcer ta chance et barre-toi de mon chemin

'Cause I'm back
Car je suis de retour
Yes, I'm back
Oui, je suis de retour
Well, I'm back
Bien, je suis de retour
Yes, I'm back
Oui, je suis de retour,
Well, I'm back, back
Bien je suis de retour, de retour
Well, I'm back in black
Bien je suis de retour en noir,
Yes, I'm back in black
Oui, de retour en noir

Guitar Solo
Solo Guitare

'Cause I'm back
Car je suis de retour
Yes, I'm back
Oui, je suis de retour
Well, I'm back
Bien, je suis de retour
Yes, I'm back
Oui, je suis de retour,
Well, I'm back, back
Bien je suis de retour, de retour
Well, I'm back in black
Bien je suis de retour en noir,
Yes, I'm back in black
Oui, de retour en noir

Guitar Solo
Solo Guitare

Hooo yeah
Hooo ouais
Ohh yeah
Ohh ouais
Yes I am
Oui je suis
Oooh yeah, yeah, oh yeah
Oooh ouais ouais oh ouais
Back in now
De retour maintenant
Well I'm back, I'm back
Bien je suis de retour, je suis de retour
Back, I'm back
De retour je suis de retour
Back, I'm back
De retour je suis de retour
Back, I'm back
De retour je suis de retour
Back, I'm back
De retour je suis de retour
Back
De retour
Back in black
De retour en noir
Yes, I'm back in black
Oui je suis de retour en noir
Out of the sight
Hors de vue

 

12:32 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (5)

Euro rétro Satana

 

L'Europe recule. Grâce aux agences de notation. L'Europe avait un rêve élevé: se réunir sous la même bannière (pas une Répuplique bananière) et faire de l'Europe la première puissance au monde. L'Europe avait tout pensé, tout bien fait. Et surtout sa volonté d'unir les peuples dans le même rêve, la même dynamique, la même passion de réussir ensemble. Las. L'Europe avait oublié un facteur capital: une Europe artificielle unie sous le seul facteur économique, sa nouvelle monnaie, et un libre-échange sans gouvernance, ne pouvait que conduire au désastre que l'on sait aujourd'hui.

Oublier la politique, laisser le bateau ivre à des seules directives données par des eurocrates sans profil politique, ne pouvait pas faire de l'Europe, une conscience populaire, volontaire, prête à comprendre, puis à accepter et critiquer positivement la situation économique et le porte-feuille de son voisin. En Europe, il y a une minorité de gens qui se sentent Européens. D'ailleurs, chose symbolique ô combien unificatrice dans une conscience humaine, il n'existe pas de passeport bleu aux étoiles. La nationalité européenne est un fantôme de l'Opéra ou pour animal de compagnie. Faites vos recherches sur Google, regardez les images. Le passeport européen pour animal est nettement plus demandé que le passeport pour citoyens et citoyennes!


Un continent artificiel ne peut devenir la première puissance au monde. Manque de patriotisme, manque de filiation. Nous sommes d'abord d'un pays. Pour réussir, l'Europe aurait du obtenir un pouvoir central siégeant en conseil fédéral. Un conseil regroupant au minimum les petites républiques de l'est et du nord de l'Europe en une unité pour l'élection d'un ou d'une conseiller(ère) fédérale Au total, un conseil fédéral d'une quinzaine de membres décidant de la direction à suivre pour l'ensemble de l'Europe. Les Présidents des pays européen seraient devenus des super-ministres de la zone euro. Etait-ce possible? Oui. A condition de ne pas mettre la charrue avant les boeufs. C'est-à-dire l'économie avant la politique. Peut-on le faire aujourd'hui? Certainement pas. Le climat actuel, le nationalisme étant aujourd'hui très puissant dans chaque Etat européen, ne le permettrait pas.

L'euro, puis l'Europe, ne survivront peut-être pas au rêve. Si la Suisse voulait montrer l'exemple en y adhérant, peut-être alors qu'un miracle exceptionnel pourrait se réaliser. La Suisse et son savoir-faire en matière confédérale avait beaucoup à apporter à l'Europe pour réaliser ensemble notre rêve.


11:00 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (13)

13/01/2012

4 candidats, 2 élus au premier tour

 

Il en restera 4 pour 2 places. Bayrou et Le Pen prennent leur envol. Les miracles n'en sont pas. Le feeling concernant l'ambiance sur la Présidentielle ne se regarde ni ne se lit forcément sur les grands médias populaires de notre temps. Suivez mon regard...

Tout le monde médiatique parlait déjà d'un second tour Hollande-Sarkosy. Les derniers sondages montrent une autre réalité en train de prendre forme. 17% voir 21% pour Le Pen, 15% pour Bayrou qui prend conscience que cette fois il peut passer la barre et devenir le Président de tous les Français.

Voilà. Juste pour vous dire encore que si les médias ne parlent jamais de votre site préféré ou détesté, c'est que ce site a beaucoup d'avance sur leur temps à eux. Les éclaireurs seuls dans la jungle sont toujours les premiers à ouvrir les nouvelles pistes..

 

Dans les rues

il humait l'air du temps

prenait les espaces

comme l'amour prend par surprise

 

Il était là

mais peu le voyait

mais peu l'aimait déjà

 

Puis une trompette d'or

a sonné parmi la foule

C'était Jéricho et son dream team

offrant un trésor à la foule

 

Jazzmin était présente

avec ses cheveux noirs de peine

ses lèvres de pulpe de goave

comme une offrande suave

ouverte à l'amour

 

. Enfin, au mois de mai

l'explosion de joie sur Paris

 

Nous étions tous arrivés à Beyrouth

Nous étions au printemps 2012

 

15:49 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (3)