08/08/2012

Quand il n'y aura plus que des terroristes...

 

Etats terroristes, dirigeants terroristes, citoyens terroristes. Le terme est à la mode et même une chatte n'y retrouverait plus ses petits. A force, l'axe du mâle est en mal de désodorisant. Il ne supporte plus son voisin, fait la guerre sur simple déluge d'hormones masculines, regarde la paix d'un air méprisant l'air de dire que la paix et la douceur ont été créé par Dieu pour les filles.

D'ailleurs Dieu, dans tout ça, reste un concept global qui anéantit la planète Terre dans un enfer militarisé plutôt qu'il ne la transforme en paradis d'amour. Personne ne se revendique de Satan quand il sème le Mal. Mais tous se revendiquent de Dieu...et de sa superbe Liberté de massacrer son prochain. Nettoyages de quartier, purifications ethniques, dératisation des villes. Dieu est Grand. Ils sont si forts et nobles les nouveaux rambos de l'Humanité qui cherchent le pouvoir ou tentent de le conserver en réduisant les humains en deux camps: les armés qui s'octroient les richesses, les terres, les femmes, et les non-armés qui subissent la loi des rambos. Et on ne parle que d'eux dans tous les médias. Forcément. Ils terrorisent. Ils sont donc si importants au monde, à la Terreur de 2012? Ils tuent, ils violent, ils torturent, ils anéantissent. Et ils font tout le spectacle réel de notre société de spectacle se nourrissant de fictions violentes. Ils forment des alliances entre assassins pour s'opposer à d'autres assassins puis rompent plus tard leurs alliances et se trucident parmi. Ils ont tous une bonne raison de se battre mais leurs raisonnements sont de si mauvaise foi qu'ils créent des pays factices, des communautés sectaires et tribales, des lois injustes, de l'absurde et du paranoïaque si démentiels que plus aucune analyse politique, stratégique, ou économique, à défaut d'être simplement humaine et raisonnable, ne peut surgir du néant.

Nous sommes en août 2012. Il semble que le 21 décembre de la même année ait pris rendez-vous avec l'Histoire. On se demande bien pourquoi les prophéties et Dieu sont toujours en faveur de la catastrophe plutôt que de permettre au joli paradis qu' Il nous promet dans l'au-delà d'exister ici bas. L'enfer, je le vois déjà totalement en ce monde. Je ne pense pas que cela puissent être pire de l'autre côté. Les hommes ne veulent pas du paradis. Ils veulent de l'enfer et font tout pour se le créer. Qu'ils aillent au diable si cela leur plaît. Il ne vaut pas la peine de prier, de jeûner pour un Dieu et de le glorifier alors qu'Il aurait décider de décimer sa propre création. Il y a mieux à faire. Il y a un Dieu d'Amour qui m'attend, qui nous attend, quelque part dans l'Univers.

 

{Où allons-nous ici...}

Sur une long route, des miles (1,609 kilomètres) pour y aller
Il fait venteux et froid et la route est couverte de neige
Mais je vous demande ce que nous tous voulons savoir
Où allons-nous ici...

Lignes sur mon visage, sur mes mains
Me diriger vers un avenir que je ne comprends pas
Certaines choses ne vont pas se passer comme prévu...
Où allons-nous ici...

Trasser les sentiers à travers les miroirs de temps
Raconter dans les cercles avec des énigmes en rimes
Nous perdons notre chemin, essayant de trouver
Cherchant pour retrouver notre chemin...
Essayant de retrouver notre chemin...

Comme les fin de journée, les larmes aux yeux
Il y a trop peu de bonjours et trop d'adieux
Le silence répond à nos cris... où allons-nous ici...


Nous sommes tous sur cette route, avec des miles pour y aller
Bravant les nouvelles voies vers l'inconnu
Mais à qui demandez-vous, quand personne ne sait vraiment
Où allons-nous ici...

{Traduction réalisée par Nymphalis (matildabintein@aol.com)}

 

 

08:48 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

07/08/2012

De la complémentarité orgasmique entre la Terre et Mars

 

 

 

Photos-03966.JPG
Photos-03855.jpg
Photos-03888.jpg
Photos-03866.jpg
Photos-03877.jpgPhotos-03911.jpg

A.F. Jeune femme tunisienne enceinte de 12 bébés

Dakar Info le 8/18/09....:)

Il faut compter 20 minutes avant réception de la communication

entre La Terre et la planète Mars,

soit la durée moyenne d'un rapport amoureux entre une femme et un homme...

07:55 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

03/08/2012

Hymne national suisse, le 5ème cantique

 

Vous voulez des Suisses qui gagnent aux Jeux Olympiques? Un seul hymne national pour doper nos athlètes. Le 5ème cantique. Comme la 5ème symphonie de Ludwig van Beethoven, ce phénoménal compositeur qui amena la dramaturgie du coup de théâtre au sommet de notre art contemporain, le 5ème cantique suisse amène à nous soulever en apesanteur avec les montagnes et les coeurs sur des sommets stratosphériques de patriotisme.

Si le 5ème cantique ne vous met pas la joie rayonnante à l'âme et les larmes émues aux yeux, vous n'êtes tout simplement pas Helvètes. Et comme il nous faut une cinquième langue nationale commune à toutes les autres afin de briser le cercle infernal du favoritisme, le 5ème cantique est parfait pour un nouvel hymne national commun à tous en paroles et en musique. Sans parler du texte qui offre spiritualité et paillardise mêlées dans une friandise lait et chocolat sexy à la Heidi du XXIème siècle. De quoi apporter tout un gruyère suisse à la planète entière.

100% pour notre ranz des vaches comme nouvel hymne national. Lyoba! Et à l'école, de quoi faire rire nos enfants avec l'apprentissage des paroles... Y'a d'la joie!

 

LES PAROLES

 

TITRE DU CHANT EN PATOIS:
Lè j’armayi di Kolonbètè

TITRE DU CHANT EN FRANCAIS:
Le Ranz des Vaches

 

in patê gruvêrin

en français

1

Lè j’armayi di Kolonbètè
Dè bon matin chè chon lèvâ.

Les armaillis des Colombettes
De bon matin se sont levés.

2

Kan chon vinyê i Bachè j’Ivouè
Tsankro lo mè! n’an pu pachâ.

Quand ils sont arrivés aux Basses-Eaux
Le chancre me ronge! Ils n'ont pu passer.

3

Tyè fan no ché mon pouro Piéro?
No no chin pâ mô l’inrinbyâ.

Pauvre Pierre, que faisons-nous ici?
Nous ne sommes pas mal embourbés (ou "empêtrés")

4

Tè fô alâ fiêr a la pouârta,
A la pouârta dè l’inkourâ.

Il te faut aller frapper à la porte,
A la porte du curé.

5

Tyè voli vo ke li dyécho?
A nouthron brâvo l’inkourâ.

Que voulez-vous que je lui dise
A notre brave curé.

6

I fô ke dyéchè ouna mècha
Po ke no l’y pouéchan pachâ.

Il faut qu'il dise une messe
Pour que nous puissions passer

7

L’y è j’elâ fiêr a la pouârta
È l’a de dinche a l’inkourâ:

Il est allé frapperà la porte
Et il a dit ceci au curé:

8

I fô ke vo dyécho ouna mècha
Po ke no l’y puéchan pachâ.

Il faut que vous disiez une messe
Pour que nous puissions passer

9

L’inkourâ li fâ la rèponcha:
Pouro frârè che te vou pachâ,

Le curé lui fit sa réponse:
Pauvre frère, si tu veux passer

10

Tè fô mè bayi ouna motèta
Ma ne tè fô pâ l’èhyorâ.

Il te faut me donner un petit fromage
Mais sans écrémer le lait.

11

Invouyi no vouthra chèrvinta
No li farin on bon pri grâ.

Envoyez-nous votre servante
Nous lui ferons un bon fromage gras.

12

Ma chèrvinta l’è tru galéja
Vo porâ bin la vo vouêrdâ.

Ma servante est trop jolie
Vous pourriez bien la garder

13

N’ôchi pâ pouêre, nouthron prithre,
No n’in chin pâ tan afamâ.

N'ayez pas peur, notre curé
Nous n'en sommes pas si affamés

14

Dè tru molâ* vouthra chèrvinta
Fudrè èpè no konfèchâ.

De trop "moler"* (voir remarque) votre servante
Il faudra bien nous confesser

15

Dè prindre le bin dè l’èlyije
No ne cherin pâ pèrdenâ.

De prendre le bien de l'Eglise
Nous ne serions pas pardonnés

16

Rètouârna t’in mou pouro Piéro
Deri por vo on’Avé Maria.

Retourne-t'en, mon pauvre Pierre
Je dirai pour vous un Ave Maria.

17

Prou bin, prou pri i vo chouèto
Ma vinyi mè chovin trovâ.

Beaucoup de biens et de fromages vous souhaite
Mais venez souvent me trouver.

18

Piéro rèvin i Bâchè j’Ivouè
È to le trin l’a pu pachâ.

Pierre revient aux Basses-Eaux
Et tout le train a pu passer

19

L’y an mè le kiô a la tsoudêre
Ke n’avan pâ la mityi aryâ.

Ils ont mis le kio à la chaudière
Avant d'avoir à moitié trait

R
E
F
R
A
I
N

Redzingon
1-3-5-7-9-11-13-15-17-19:
Lyôba, lyôba, por aryâ (bis).
Vinyidè totè, byantsè, nêre,
Rodzè, mothêlè, dzouvenè ôtrè,
Dèjo chti tsâno, yô vo j’âryo,
Dèjo chti trinbyo, yô i trintso,
Lyôba, lyôba, por aryâ (bis).

Refrain
1-3-5-7-9-11-13-15-17-19:
Lyôba (appel des vaches) pour traire (bis).
Venez toutes, les blanches, les noires,
les rouges, les étoilés sur la tête les jeunes, les autres,
Sous ce chêne où je vous traie,
sous ce tremble où je fabrique le fromage,
Lyôba, lyôba, pour la traite (bis).

R
E
F
R
A
I
N

Redzingon
2-4-6-8-10-12-14-16-18:
Lyôba, lyôba, por aryâ (bis).
Lè chenayirè van lè premirè,
Lè totè nêrè van lè dêrêrè
Lyôba, lyôba, por aryâ (bis).

Refrain
2-4-6-8-10-12-14-16-18:
Lyôba (appel des vaches) pour traire (bis).
Les sonnaillères vont les premières,
Les toutes noires vont les dernières.
Lyôba, lyôba, pour la traite (bis).

 

*Molo on cuti signifie aiguiser un couteau. La pression de la meule sur la lame traduit bien, au figuré et de manière "gaillarde", ce que pourraient être les assiduités des armaillis avec la servante du curé, traduites par molo la chervinta.

 

Complément à mon commentaire destiné à Loredana et John, voici un gag d'Usaïn Bolze, la Foudre, pour consoler notre champion Spartacus Fabian Cancellara reparti sans médaille de Londres. A se tordre les côtes dans les barrières sur un sprint final.

 

 

 

14:37 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (6)

01/08/2012

La victoire de Satan en Syrie

Trahie par son dictateur des Ténèbres Bachar el Assad et trahie tragiquement par une partie de ses opposants les plus malsains, le peuple syrien ne peut qu'assister, impuissant, à la victoire du Mal. Une grande famille d'Alep, les Berri, de religion sunnite et soutien du clan alaouite (branche dissidence du courant chiite) d'Assad a été décimée sauvagement par les rebelles soutenus par les pays de courant sunnite comme l'Arabie Saoudite ou le Qatar. Allah Akbar! Quand le spirituel musulman fait place au cannibalisme consanguin le plus absurde, on peut essayer de faire passer le message suivant aux adorateurs du Coran:

« Ne lire et relire qu'un seul Livre, le scander de façon ivre et orientée de manière absolutiste grâce au bourrage de crâne haineux de certains imams; brûler et rejeter toute autre façon de vivre, de penser, de se cultiver; manipuler des cerveaux d'enfants, d'adolescents, et d'adultes jusqu'à ce que leur ignorance, hors Coran, les conduisent à être ignorants même du souffle coranique, un comble de la perversion; crier à la vengeance et au meurtre sans jamais faire appel et demander secours à la Miséricorde, à l'Amour, à la Paix d'Allah ne sert pas Allah mais Satan, le Diviseur, le Cruel, le Faux, le Menteur, l'Envieux, le Fourbe, le Jaloux, le Prétentieux, l'Orgueilleux, le Séducteur, prince du crime et du chaos.

Les musulmans dans le monde ont désormais une très grande responsabilité devant Dieu. Soit ils soutiennent le monde libre et se battent au côté de la démocratie pour faire régner Paix et Prospérité sur la Terre soit ils rejoignent Satan et son Crime universel pour mettre le monde entier à feu et à sac en condamnant l'Humanité à un deuil planétaire. C'est un choix,. Et chaque musulman comme chaque musulmane est désormais appelé à le faire.

Ci-dessous deux vidéos qui donnent à réfléchir. Âmes trop sensibles s'abstenir... Surtout en ce jour de 1er Août où feux et joie helvète illumineront notre pays et les Jeux olympiques de Londres.

A noter à 3 minutes 35, dans la première vidéo datant de hier 31 juillet 2012, la présence apparente d'un pauvre enfant dans un crime contre l'Humanité organisé par les rebelles à Alep. Une révolte toute personnelle qui amplifie la nécessité absolue d'une révolution spirituelle parmi le croyants du Coran. Personne ne peut commettre de telles horreurs au nom d'Allah et d'un Livre sacré. Personne ne sera libre en islam tant que l'islam sera utilisé comme arme de guerre et de domination sur le monde. Satan se sert du Livre sacré des musulmans pour propager la Haine et la Division parmi les nations comme jadis il se servit de la Bible pour apporter la désolation sur la planète. Les Lumières ont passé par l'Occident. Il est plus que temps qu'elles passent par l'Orient. Si la supériorité supposée du Coran sur les autres religions mène à ça, désolé chères soeurs et chers frères en islam, je ne peux l'accepter. Vous pouvez faire tous les ramadans, toutes les prières, tous les pélerinages à la Mecque, rien n'y fera. Je n'adhère pas aux personnes qui renient les fondements même de l'Humanité.

1er Août 2012. Un peuple fière de sa diversité culturelle et de ses nombreux courants spirituels, dont l'islam, fête en paix son anniversaire d'indépendante et de liberté. Nous sommes en démocratie. Et cela à l'air de pas si mal fonctionner chez les supposés infidèles et...mécréants d'Allah...

 

11:44 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

31/07/2012

Conseil de sécurité de l'ONU en échec total

 

Cela ressemble au blocage de la Société des Nations du temps de la guerre civile espagnole puis de son échec devant la montée en puissance du nazisme. L'ONU patine et n'y arrive plus. En Syrie, tout semble mis en place pour une déstabilisation de la région entraînant et impliquant la Turquie, l'Iran, le Liban et Israël, ensuite Russes, Américains, Européens et Chinois dans un conflit généralisé. Le cancer syrien et la montée de l'islamisme au niveau d'un fascisme de masse sera mortel pour tout le monde si la société civile et citoyenne du monde libre et démocratique ne propose pas des actes concrets pouvant amener les Etats à trouver une sortie de crise à la guerre civile syrienne.

Nous ne devons pas nous endormir dans la torpeur de l'été en surfant sur les plages ou en gravissant des montagnes. La situation du monde est gravissime, nos politiciens font du sur place et nos diplomates se perdent dans des méandres d'hypocrisie au sommet jamais atteint depuis des lustres.

C'est à nous tous, citoyennes et citoyens, de chercher des remèdes et des liens d'amitié pour contre-carrer la real politik des gouvernements empêtrée dans des jeux de pouvoir de plus en plus pervers. Sans notre volonté de paix et surtout nos actes citoyens personne ne parviendra à enrayer la machine infernale qui est en train de se mettre en place en Syrie.

L'alliance planétaire des nations unies est en grand danger. Mettons-nous en marche, citoyennes et citoyens du monde libre.

 

06:36 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)