11/12/2011

Chaude, la patate de canapé!

 

En voilà un qui vit un vrai conte de fée avec une épouse non outrancièrement féministe. En voilà un qui a épousé un genre de tigresse rangée qui ne cherche ni à draguer ailleurs ni à voir toute sorte d'amis plus ou moins bien intentionnés envahir la pelouse et la carpette du couple.

De qui je parle? Qui est l'heureux élu de cette femme providentielle? Ce brave Pitt Pitt dit Brad le Séducteur. Qui est la princesse qui se plaît à domicile? Ben c'est évidemment Angelina Jolie, dit Joli Angel. Et qui ont de la chance de vivre à côté de ce couple trop parfait faisant fantasmer la moitié de la planète? Les six enfants de Madame Pitt et de Monsieur Jolie.

Bref, si nous nageons en pleine bourgeoisie planplan, on espère que Brad Pitt est un bon fromager à raclette pour Angelina. Comme cela, entre patate en robe des villes et Mazot fondu, restera un couple uni qui s'occupe aux petits oignons de leur progéniture. Pourvu que leur histoire ne tourne jamais au vinaigre. C'est si bon de voir une famille qui tient la route alors que tout part en couilles.

02:17 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

10/12/2011

Foutre le Bordel et faire la Révolution

Tristan Cerf est un rédacteur « inflammatory », séditieux, en français. Dans son billet du politblog en date du 9 décembre, « Les indignés ne servent à rien », il secoue ces mêmes indignés des Bastions endormis dans leurs sacs de couchage en duvet d'oie tout en frappant du tocsin de sa plume: « Et la révolutions, Bordel? »

Il avoue son admiration pour les révolutionnaires et les idéalistes radicaux. Il demande aux indignés helvètes de se soulever et de se mettre en mouvement avec de vraies idées neuves. Surprenant de la part d'un des directeurs en chef de la Julie. Est-ce par pure provocation? Où y a-t-il une part de sincérité dans ses mots?

Les Suisses n'aiment pas le désordre. C'est une évidence. Etre révolutionnaire dans ce pays, c'est passé au mieux pour un doux illuminé, au pire pour un dingue terroriste.

Chez nous, les seuls "révolutionnaires" qui font des émules sont des professeurs d'université comme Jean Ziegler ou des politiciens comme Pierre-Yves Maillard. Quant aux autres qui se tiennent en marge de l'intelligentsia, ils passeront toujours pour des dingues ou des rêveurs qui font un peu trop tâche dans le paysage sage de notre nation.

Foutre le bordel, c'est par exemple croire en Dieu dans une époque athée et avoir comme amies des prostituées et des religieuses ou des réfugiés un peu délinquants et des riches décadents. Des paroles libres un peu trop audacieuses pour s'exposer en grand et en large dans les rédactions des grands quotidiens ou à la télévision. Un révolutionnaire, chez nous, conduit son bordel tout seul et attend la mort pour être quelqu'un digne d'offrir ce bordel de luxe au grand public du pays du propre en ordre.

Voilà pourquoi ils s'endorment tous dans des sacs de couchage en duvet d'oie en attendent que l'hiver passe son cap afin de continuer de ne servir à rien jusqu'au printemps prochain à une nation helvétique encore trop opulente pour s'intéresser aux largués du système qui poétisent le monde. Ils se réveilleront alors et rejoindront les bancs pour offrir du jasmin aux enfants passant dans la rue. Rester un enfant dans la carcasse d'un adulte, c'est peut-être la meilleure façon de dire aux adultes de faire leur révolution. Et ton âme de môme. Bordel!

J'avais trouvé l'amour

mais elle a pris la poudre d'escampette.

Peut-être avait-elle envie de galipettes

dans la voiture d'un sourd

et que muet d'admiration je suis resté

à attendre une nouvelle révolution

qui lui dirait que son quinqua est mort

d'avoir pas pu lui montrer

qu'il n'était pas un aîné largué

mais un être humain vieux d'un combat

de 20 ans resté  jeune comme un indigné de 17ans.

 

16:29 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (4)

09/12/2011

Sarkozy trouve 200 milliards pour le FMI!

 

Cela a l'air d'un gag énorme mais ce n'en est pas un. Alors que l'euro risque d'exploser, ce matin nous apprenons que les Etats de la zone euro (lesquels?) endettés jusqu'au cou, vont puiser à hauteur de 200 milliards dans leurs caisses pour renflouer le FMI chargé de porter secours aux Etats européens les plus fragilisés!

C'est super flouze l'Europe et c'est vraiment la zone. Plus y causent moins y nous font comprendre. Bon. Ils n'ont pas dormi de la nuit. Peut-être que Merkosy tournait dans Very Bad Trip III quand il a annoncé cela à la presse. Sous effet d'une substance hallucinogène, il y a des révélations étonnantes qui détonnent au petit matin.

"BRUXELLES - Les Etats de la zone euro envisagent de renflouer le Fonds monétaire international (FMI) à hauteur de 200 milliards d'euros, a déclaré vendredi le président français Nicolas Sarkozy, cet argent devant servir ensuite à soutenir des pays fragiles de l'Union monétaire.

Nous avons décidé d'étudier la possibilité d'un renforcement à hauteur de 200 milliards d'euros des ressources du FMI, a-t-il dit lors d'une conférence de presse."
Romandie News, alerte, 5h.22, ce matin

L'Euro is a X-Men Money

06:16 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (1)

08/12/2011

Aliaa Magda Elmahdi

 

Condamnée à la peine capitale,

qui osera toucher à ses cheveux d'ébène?

 

Ne lui faites pas de mal.

Elle n'est pas le Mal.

Ne la lapidez pas.

Elle est enfant d'Allah.

 

Et si elle faute,

priez et pardonnez à cette impure.

Et si elle a le courage de sa liberté,

ne cherchez pas à travers Allah

le lieu et la destination de son crime;

mais cherchez en vous-mêmes

la haine et l'hypocrisie qui vous habitent.

 

Dieu est Amour et Miséricordieux.

Lui seul est Juge.

 

Photos-0308_33.jpg

15:37 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (3)

Des orgues de Staline et une morgue attitude

La Russie unie n'est plus si unie que ça. Vladimir Poutine manipule bien son monde. Mais cette fois, il a dépassé les bornes. Bourrage d'urnes, censure, intimidations, arrestations. Cela présage d'un pays au bord de la guerre civile. Attendons Mars pour voir fleurir le pire...Cet ex du KGB soviétique pourrait bien finir par devenir un sanguinaire de la plus pure espèce pour se maintenir au pouvoir...

 

00:56 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)