12/06/2011

Hallyday on Vice en soutien de DSK

 

Encore un macho célèbre dans le camp des hommes victimes de femmes menteuses, vicieuses, vénales, et carrément abjectes! Johnny, lui-même empêtré dans une sale histoire de viol dont il est ressorti blanchi et innocent (arrangement en douce à coup de millions ou véridique innocence?), vient à la rescousse du patron du FMI. C'est son droit. Mais qu'il ne vienne pas dire qu'il ne lit jamais les détails dans la presse pour se trouver des excuses après coup. Qu'il ne vienne pas non plus nous seriner avec ses (belles) chansons défendant la justice, les droits du pauvre à retrouver sa dignité quand celle-ci a été bafouée par un puissant. On n'y croirait plus. Car même si une femme a sans doute abusé de sa célébrité à lui pour le piéger dans une sale histoire de viol - qui pourrait nous le confirmer ou nous l'infirmer si ce n'est sa conscience à lui...ou alors ses dollars - l'histoire de DSK est émaillée depuis longtemps de harcèlement sexuel envers les femmes. La victime, de plus, n'est pas du tout une intrigante ayant pour l'habitude de fréquenter les salons parisiens. La victime est une simple femme de ménage sans histoire. Une telle imprudence et suffisance de Hallyday face aux micros trois semaines après les faits est plus qu'une faute de goût du chanteur. C'est surtout une preuve que l'homme se sent souvent victime des femmes à tort alors que 80% des histoires sont vraies dans les cas abus sexuelles ( 80% parce que peu de femmes osent risquer de se dire abusées alors que ce n'est pas vrai. D'abord parce qu'elles se sentent les premières honteuses envers leurs proches, leur mari ou compagnon, leurs enfants en cas d'aveux de viol. Ensuite parce que peu ont le culot et le cynisme de s'attaquer pour de l'argent à un homme qui ne leur a fait aucun mal. Enfin parce qu'elles savent très bien que la majorité du temps le Tribunal ne leur donne pas raison pour manque de preuves formelles.

Pendant ce temps, Rocco Siffredi vient de faire sa pub pour la fidélité...envers son chien. Rocco est contre le fait qu'un mâle abandonne son chien durant les vacances d'été...mais pas forcément son épouse. Cela fait un buzz énorme par la pub de la SPA détourné par des petits plaisantins très près de la vérité de Rocco. Zahia ne perd pas son temps et lui donne sa réplique sismique, enfin disons que c'est son esprit malicieux qui lui répond du tac au tac, « Never without my family hot dog », « Jamais sans mon chien familial brûlant ». Histoire de répondre au roi du porno que la fidélité ferait désormais ménage commun avec sa vie privée. C'est notre scoop anticipé...

L'été sera chaud bouillant...et les mirage du Dahar nombreux. En juillet, qui pariera sur un arrangement à l'amiable entre DSK et Nafissatou ou sur une guerre sans merci qui creusera la tombe à tous les deux? La machine à dollars lave plus blanc que blanc. Mais sera-t-elle au rendez-vous cette fois encore?

 

NEVER WITHOUT MY FAMILY HOT DOG

 

 

 


Crédit : Greg Wiiliams pour zahia.com

 

Un été qui tournera sur la sempiternelle question de la fidélité en amour ou en amitié. Un monde qui a l'habitude désormais d'envoyer faire foutre son partenaire de vie ou de business. Une chose est sûre. Si Dominique est infidèle en matière sexuelle, son épouse, Anne, est d'une fidélité confondante à son couple. Un monde qui utilise l'Autre plutôt qu'il l'aime et l'entoure d'attentions sentimentales. C'est aussi cela une société dite marchande...Anne serait-elle alors une grande romantique malgré sa grosse fortune et son cynique de mari? Où est-ce l'orgueil qui la maintient coûte que coûte auprès de son mari?

Pour y comprendre quelque chose à tout ce micmac, il faut peut-être écouter cette chanson...

Hot Dog (Hot Dog)

Mesdames et messieurs !
Je vous présente : « L'étoile de mer en chocolat et le hot-dog saveur eau »
C'est parti

 



Eclatez-vous
Ouais
Verification un, deux

Ecoutez, écoutez, c' est parti !
C'est un monde de fou, un putain d'endroit
Où tout le monde est jugé à sa putain de gueule
Rêves brisés, vies détruites
Un jeune qui a pété les plombs, avec un putain de couteau
Des mères et des pères complètement dingues
Un flic taré avec un putain de badge
Un job de merde avec une paye minable
Et avec un putain de patron, c'est une journée de merde qui s'annonce
Saloperie de presse, avec ses putains de mensonges
Et Lethal est derrière moi avec les yeux défoncés

Hé, tout va bien
Tout le monde sait que tout va bien
Hé, tout va bien
Tout le monde sait que tout va bien

C'est une honte que tu ne puisses pas dire « fuck »
« Fuck » est juste un mot, c'est complètement dingue
Comme un connard qui bave sur tout le monde
Et Nine Inch Nails que je vais éclater
Putain de SIDA à cause de rapports sexuels irresponsables
Faux seins sur une putain de poitrine
On est tous dingues, alors qu'est-ce qu'on peut faire ?
Avec un taré comme moi et un taré comme toi ?

[Refrain]

Tu veux me baiser, comme un animal
Tu aimerais me ronger de l'intérieur
Tu aimerais penser que je suis la drogue parfaite
Sache seulement que quoi que tu fasses
Ca te rapprochera de moi

Est-ce que la vie n'est pas une salope ? Un putain de gouffre ?
Une affreuse blessure qui laisse une affreuse cicatrice ?
Ici une tête bizarre fout une putain de honte
Me casser les couilles est un jeu dangereux
La jalousie, qui démolit un esprit fou
C'est vraiment dingue comme un putain de crime
Si je dis « fuck » deux fois de plus
Ca fera 46 « fuck » dans ce texte de dingue.

Hé, tout va bien
Tout le monde sait que tout va bien
Hé, tout va bien
Tout le monde sait que tout va bien

[Refrain]

Tu ne peux pas m'abattre
Je ne pense pas que tu puisses, et alors
Tu ferais mieux de te remettre en cause
Avant de provoquer toi-même ta perte.
Embrasse mon étoile de mer
Mon étoile de mer au chocolat, connard
Embrasse mon étoile de mer
Mon étoile de mer au chocolat

[Refrain]

 

 

Zahia.com le site de Zahia Dehar


16:44 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

09/06/2011

La Joconde Noire, le roman du jour

 

Il existe un livre sur la Joconde Noire. En voici le résumé pêché sur sur le site « alecoutedeslivres ». L'affaire Dominique Strauss-Kahn - Nafissatou Diallo devient de plus en plus politique avec le nouvel avocat de la victime présumée. Ce roman tombe à pic et coule une bonne partie de la légitimité de notre système mondial actuel qui doit faire sa révolution s'il veut éviter sa propre banqueroute. Les Indignés vous parlent :

 

Le livre du jour : LA JOCONDE NOIRE

27/12/2008

Sait-on qu'en Haïti, première république noire au monde, existe aujourd'hui une forme d'esclavage dont les victimes sont des enfants ? Les restavec et les lapoursa sont les domestiques de familles parfois à peine moins pauvres qu'eux et sont souvent exploités sexuellement. Elvire Maurouard, l'auteur de LA JOCONDE NOIRE, connaît ce problème puisqu'elle est née en Haïti.Cette jeune femme, Master en études diplomatiques, Docteur ès Lettres et poétesse signe ici son premier roman. LA JOCONDE NOIRE est l'histoire de Jeanne Darfour, une enfant aux origines inconnues, a passé son enfance à la Cendrillon, servante de sa tante et des deux filles de celle-ci. Remarquée par un pourvoyeur de chair fraîche à des amateurs de parties fines, elle devient, adolescente, la maîtresse contre son gré de cet étrange homme d'affaires. Afin de retrouver sa dignité, la jeune fille va élaborer une terrible vengeance.

Dans un second récit, nous partons sur l'Ile Maurice, où, comme aux Antilles la couleur de la peau, même au sein d'une même famille, détermine le statut social et nous y faisons la connaissance d'une sculpturale malabaraise, descendante de ces indiens venus remplacer les esclaves dans les champs de canne après l'abolition de la traite.

Avec talent, Elvire Maurouard nous offre un ouvrage où les scènes sensuelles ne sont jamais vulgaires et permet de toucher du doigt des problèmes toujours présents dans les anciennes colonies. Le lecteur est envouté par les belles héroïnes dont le coprs magnifique n'est pas le seul atout. De la mer des Caraïbes à l'Océan indien, partez pour un voyage que vous n'oublierez pas.

LA JOCONDE NOIRE d'Elvire Maurouard  éditions du Cygne 157 pages.

Serions-nous toujours au temps des colonies avec le FMI et Dominique Strauss-Kahn ou vivons-nous en démocratie, au temps du droit des peuples et des individus à disposer d'eux-mêmes, de posséder intégralement le droit de propriété sur leurs corps et leurs biens acquis par le travail et non la spéculation de quelques-uns qui spolient une majorité de travailleurs et travaailleuses à travers le monde?

Question brûlante d'actualité en ce jour où la Grèce doit, face à l'attaque des marchés et des créanciers, choisir entre la privatisation à outrance, la diminution des salaires pour la classe moyenne et à faible revenu, ou la faillite du pays sous la contrainte du marché qui, en 2008, à éviter sa propre faillite grâce aux Etats et aux contribuables de ces mêmes Etats.

[LaJocondeNoire.jpg]

 

Alter gouvernance (bastamag.net)

Candidature FMI : lettre ouverte à Mme Lagarde

Par Rédaction (9 juin 2011)

Aurélie Trouvé, co-présidente d’Attac, sollicite le soutien de la ministre de l’Economie, qui siège au conseil d’administration de la Banque mondiale, pour rendre effective sa candidature altermondialiste. Celle-ci « vise à mettre le FMI au service non plus de l’industrie financière et des créanciers, mais de l’économie réelle et des besoins sociaux ».

Madame la Ministre,

Je tiens à vous informer personnellement que j’ai fait acte de candidature à la direction générale du FMI.

Cette institution importante joue aujourd’hui à mon sens un rôle négatif pour la stabilité économique et financière mondiale, contrairement à sa vocation initiale et à ses statuts. Après avoir sans relâche prôné la dérégulation et la libéralisation des marchés de capitaux, après avoir soumis de nombreux pays du Sud à des cures d’austérité inefficaces et injustes destinées avant tout à préserver les intérêts des créanciers, le FMI exerce aujourd’hui son magistère néfaste en Europe, aux dépens de la Hongrie, de l’Ukraine, de la Lettonie, de la Grèce, de l’Islande, de l’Irlande, du Portugal et bientôt de nombreux autres pays.

Ma candidature, présentée initialement par l’association Attac, que je co-préside, vise à mettre le FMI au service non plus de l’industrie financière et des créanciers, mais de l’économie réelle et des besoins sociaux. Elle vise surtout à stimuler le débat social autour des missions et de l’action du FMI, débat que comme moi vous jugez, je n’en doute pas, de plus en plus indispensable alors que cette institution joue un rôle grandissant en Europe.

Attac a initié un comité de soutien pour recueillir l’appui des citoyens, et des milliers de signatures affluent de nombreux pays. Mais je ne peux pas mobiliser les ressources de l’Etat français pour faire le tour du monde en défense de ma candidature. Je ne sollicite de votre part qu’une seule démarche : celle de présenter ma candidature, sans nécessairement la soutenir, au conseil d’administration du FMI. Ses statuts prévoient en effet, comme vous le savez, que tout candidat à la direction générale doit être présenté par au moins un gouverneur du Fonds.

Par ce geste, vous montrerez l’importance que vous attachez au débat démocratique autour de l’institution que vous aussi aspirez à diriger. Nous aurons alors l’occasion de confronter nos points de vue - le mien s’inspirant de la réflexion collective approfondie menée de longue date par la société civile internationale.

Confiante dans votre attachement au pluralisme et au débat d’idées, je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, mes salutations altermondialistes.

Aurélie Trouvé, coprésidente d’Attac

16:19 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (1)

Nafissatou Diallo: une Joconde noire

 

Elle aurait du venir en Suisse ces prochains mois. Sa cousine habite dans notre pays. Nafissatou avait envie de vivre un peu à l'Occidentale, un peu à l'Africaine, un peu à la manière d'une métisse musulmane et occidentale. Mais voilà. Les gens se doivent de vivre dans une culture bien précise. Sinon leur communauté d'origine ou d'adoption les flinguent. Vous devenez alors plus rien du tout aux yeux du lien social qui devrait vous unir à une communauté bien précise.

Les artistes, les gens qui aiment mixés leur vie de mille influences, sont des voyageurs de l'impossible. Ils sont des objets votant non identifiés, donc peu fiables, peu prévisibles. Nafissatou n'osait pas dire qu'elle travaillait dans un hôtel, même pas à sa cousine avec qui elle communiquait pourtant beaucoup. Nafissatou regardait Top Modell et avait un profil Facebook que sa fille maintenait en activité pour elle. Nafissatou s'est semble-t-il remarier. Mais elle parlait très peu de son mari à son entourage. Nafissatou ne connaissait pas du tout DSK, même pas le Président Obama. La politique ne l'intéressait pas du tout. Aujourd'hui, rattrapée par le destin, c'est la politique mondiale qui l'a cannibalisée par un de ces coups du hasard extraordinaire. Nafissatou est partout, dans toutes les consciences machistes ou féministes du monde.

Nafissatou va inspirer beaucoup d'artistes, surtout par le mystère qui entoure son visage. Déjà des milliers de filles tentent, ou sont contraintes, de se faire un nom sur la toile grâce à elle ou à cause d'elle. Les portraits de Nafissatou se démultiplient partout.

Nafissatou aurait sans doute été une source d'inspiration pour Léonard de Vinci et le sera aussi, sans nulle doute, pour les metteurs ou metteuses en scène d'aujourd'hui.

"TROSKAN", "TU N'EN MANGERAS PAS" EN GREC...

Strauss-Kahn a-t-il été confronté à un problème de type grecque comme Godard...

Chips, je crack...

"Défendre le droit à sa vie privée, c'est aussi défendre le droit de camoufler ce qui nous arrange...

...surtout lorsque l'on possède une position sociale fort enviable"

inspiré de Jean Quatremer...

Photos-0255555552.jpg

 

 

Photos-02522.jpg
Photos-025222.jpg

Photos-0252222.jpg

Photos-02522222.jpg
Photos-025555552.jpg

10:18 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

07/06/2011

Business fesses charity pour Strauss-Kahn

 

Des étudiants de Nancy ont eu « l'excellente idée » de lancer une gamme de T-shirts soutenant DSK et faisant de lui le nouveau révolutionnaire, le Che Guevara du libéralisme sauvage et sans égard envers les faibles.

« FREE DSK ». Superbe façon de soutenir la victime du viol présumé sur la personne de Nafissatou Diallo. Strauss-Kahn, nouvelle icône de la Rape Generation. Je suggère à ces braves étudiants un cours en criminologie sexuelle afin qu'ils se rendent compte que leur fan attitude pour l'ex maître du FMI est pour le moins déroutante...et nous leur disons d'aller voir du côté de Nirvana pour écouter un viol festif, un viol fictif, un viol furtif envers la fille, où l'homme, qui est accompagné dans la vie par un ou une partenaire amoureuse d'elle ou de lui qui est capable d'offrir des sensations de viol en diable à sa ou son partenaire de jeux érotiques...

Nirvana (merci ma Coccinelle)

Rape Me (Viole-Moi)

[Refrain]
Viole-moi,
Viole-moi, mon ami
Viole-moi,
Viole-moi encore
Je ne suis pas le seul
Je ne suis pas le seul
Je ne suis pas le seul
Je ne suis pas le seul

Haïs-moi,
Fais-le et fais-le encore
Gaspille-moi,
Viole-moi, mon ami

Je ne suis pas le seul
Je ne suis pas le seul
Je ne suis pas le seul
Je ne suis pas le seul

Ma source intérieure préférée,
J'embrasserai tes blessures ouvertes
J'apprécie tes soucis
Vous puerez et brûlerez toujours

[Refrain]

Viole-moi. . .


"Rape Generation,

She is your bad object.

Rape Generation,

I am the good subject.

And I say: "Fuck You, my children".

Message personnel du Pacha

aux jeunes barbares universitaires.


 

16:28 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

06/06/2011

Des FM pas relaxes du tout (Guilty Conscience)

 

14.10h. 6 juin 2011. Devant le Tribunal où va comparaître tout-à-l'heure le présumé coupable DSK, des femmes de ménage en tenue de travail et portant pancartes surgissent de nulle part afin de manifester leur droit à la dignité.

Pour Dominique Strauss-Kahn, ça promet. 14.38h. Les sifflets fusent à l'arrivée du couple Strauss-Kahn-Sinclair. La foule hue l'homme qui veut pour la deuxième fois la peau de Nafissatou Diallo.

Le peuple n'est semble-t-il pas du côté de Monsieur FMI. Le jury populaire, en cas de procès, ne sera donc sans doute pas l'option choisie par la défense qui préférera les arguties et les délibérations du seul juge nommé dans l'affaire pour prononcer le verdict: Guilty or not Guilty.

Et depuis aujourd'hui 6 juin 2011, mettez votre sono à fond en écoutant en boucle le tube du rappeur Eminem « Guilty Conscience ». Je conseille même fortement aux femmes de ménage sur place et devant le Tribunal new-yorkais ce song fait pour sonner les cloches de nos consciences et celles des médias du monde entier.

Merci à la Coccinelle.net pour la traduction.

 

Guilty Conscience (feat. Dr. Dre) (Conscience Coupable)

{Bruit de parasites}

[Présentateur]
Voici Eddie, vingt-trois ans.
Lassé de la vie et de la tournure que prennent les choses,
Il décide de dévaliser un magasin d'alcool
Mais alors qu'il est en chemin, il a un soudain revers de conscience.
Et tout à coup, sa conscience entre en scène...
(Putain c'est à moi, je dois le faire... je dois le faire ! )

[Dr. Dre]
C'est bon, arrête ça ! (Hein ? )
Là, avant que tu passes la porte de ce magasin
Et que tu tentes de prendre l'argent du tiroir-caisse
Tu ferais mieux de réfléchir aux conséquences (Mais qui es-tu ? )
J'suis ta putain de conscience

[Eminem]
C'est n'importe quoi !
Vas-y piques la tune et traces dans une des baraques de ta tante
Et empruntes-lui une robe à la con, et une de ses perruques blondes
Dis lui qu'il te faut un endroit où t'installer
Tu seras en sécurité pour quelques jours à la condition que tu te rases les jambes
Avec une vieille lame de rasoir

[Dr. Dre]
Ouais mais si tout se passe comme prévu
Tout le voisinage te connais déjà et te balancera
Penses à ça en premier avant de passer la porte
Regardes l'employée de la boutique,
Elle est plus vieille que George Burns (1)

[Eminem]
Rien à foutre ! Fais-le putain ! Bute cette salope !
As-tu les moyens de te payer tout ça putain ? Es-tu aussi riche que ça ?
Qu'est-ce que t'en a à foutre si elle crève ? Es-tu cette salope ?
Tu penses vraiment qu 'elle en a quelque chose à foutre si t'as des gosses ?

[Dr. Dre]
Mec, fais pas ça, ça n'en vaut pas la peine ! (T'as raison ! )
Laisses tomber cette merde (Arrêtes ! ) Abandonnes (Promis ! )
N'écoutes même pas Slim yo, il est mauvais pour toi (2)

[Eminem]
Tu sais quoi Dre ? J 'aime pas du tout ton attitude...

{Bruit de parasites}

Stan : (C'est bon, allez, viens juste une minute)
La fille : (Mmm, je sais pas ! )
S : (Regarde poupée... )
F : (Putain ! )
S : (Yo, ça va le faire, pas vrai ? )
F : (Bon d'accord... )

[Présentateur]
Passons à Stan, vingt-et-un ans. ( Embrasse-moi ! )
Après avoir rencontré une jeune fille dans une rave party,
Les choses deviennent chaudes et mouvementées
Dans une des chambres de l'étage.
Une fois de plus, sa conscience entre en scène... ( Merde ! )

[Eminem] (Dr. Dre)
Maintenant écoutes-moi, pendant que tu l'embrassais sur la joue
Et que tu lui étalais son rouge à lèvre, j'ai glissé ça dans son verre
Maintenant tout ce que t'as à faire c'est de mordiller
Les petits lobes d'oreilles de cette salope...
(Yo ! cette fille a seulement 15 ans
Tu ne devrais pas profiter d'elle, c'est pas juste)
Yo, mate son minou... est-ce qu'il y a des poils ? (Uh huh ! )
Baises cette chienne juste içi sur le canapé à poil
Jusqu'à épuisement et qu'elle oublie comment elle est arrivée là
(Mec t'as jamais vu ce film_Kids_ ? )
Non, mais j'ai vu le porno avec SunDoobiest !
(Merde t'as envie d'aller en taule ou quoi ? )
Mec, rien à foutre, tires ton coup et barres-toi...

{Bruit de parasites}
{Un pickup tourne au ralenti, radio allumée}

[Présentateur]
Venons-en à Grady, un maçon de vingt-neuf ans.
Après une dure journée de travail il rentre à la maison,
Il passe la porte de son mobile-home
Pour trouver sa femme au lit avec un autre homme...
(C'EST QUOI CE BORDEL ? ! ? ! )
(Grady ! ! )

[Dr. Dre]
OK, calmes-toi, relax, respire...

[Eminem]
Putain de merde, tu viens juste de griller cette pute en train de te tromper
Pendant que t'es au boulot, elle s'envoie en l'air avec des autres types ? !
PUTAIN tranches-lui la gorge, COUPE LA TÊTE DE CETTE SALOPE ! ! !

[Dr. Dre] (Eminem)
Attends ! Et si il y avait une explication à cette connerie ?
(Quoi ? Elle a trébuché ? Tombé ? Et a atérrit sur sa bite ? ! )
D'accord Shady, peut-être qu'il a raison Grady (3)
Mais pense au bébé avant de péter les plombs

[Eminem]
OK ! réfléchis-y, toujours envie de la poignarder ?
De l'attraper par la gorge, de prendre ta fille et de la kidnapper ?
C'est ce que j'ai fait, soit malin, et pas un attardé
Tu vas prendre des conseils de quelqu'un qui a giflé DEE BARNES ? ! ? (4)

[Dr. Dre] (Eminem)
Qu'est-ce t'as dis ?
(C'est faux ? Tu pensais pas que j'allais m'en souvenir ? )
J'vais te tuer fils de pute ! !

[Eminem]
Uhhh-aahh ! Sauve qui peut !
Mr. Dre ? Mr. N. W. A. ? (5)
Mr. AK venant tout droit de Compton, qui dit mieux ? (6)
Putain mais comment tu vas convaincre ce type de ne pas être violent ?

[Dr. Dre]
Parce qu'il a pas besoin de passer par là où je suis passé
Où j'ai été, où j'ai fais ça... et merde...
Qu'est-ce que je suis en train de dire ? Bute-les tous les deux Grady, il est où ton flingue ?

{Coup de feu, rechargement, et re-coup de feu}

(1) : George Burns (1896-1996) : célèbre acteur et comédien américain.

(2) : Slim et (3) : Shady - Eminem.

(4) : Dee Barnes : présentatrice télé aux USA

(5) : N. W. A. (Niggaz With Attitude) : ancien groupe de rap composé de Dr. Dre, Ice Cube, Eazy-E, MC Ren, DJ Yella. Le groupe fait ses débuts en 1987 jusqu'en 1992 où Dr. Dre quitte le groupe pour former un nouveau label Death Row Records.

(6) : AK : fusil mitrailleur automatique.

 

15:15 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)