28/03/2011

"Branle bas de combat" par Jacques Atalli

Branle bas de combat

Merci à l'express blog.fr

Une fois de plus, un problème qu’on pensait local devient planétaire: vous avez aimé les subprimes californiens?  Vous adorerez les déchets nucléaires japonais.

L’heure est tres grave. Un scenario mettant en cause  l’intégrité  à moyen terme  de l’humanité ne peut plus être exclu. Si les cuves ou les piscines stockant les combustibles  irradiés des réacteurs de Fukushima cèdent sous l’effet de la chaleur, d’une explosion ou d’une réplique  sismique,    on verra se dégager, sous forme liquide ou gazeux, dans la mer, dans l’air ou en sous sol,  des quantités immenses de matériaux radioactifs. Et même, s’il  s’agit de  l’enceinte de confinement  du troisième réacteur, des quantités considérables de plutonium. Avec, alors, des conséquences certaines sur la contamination d’une partie du  Japon, devenant largement inhabitable ;  et avec d’autres implications, moins certaines, sur   la contamination de la planète entière.

Tout cela parce que les   autorités nucléaires  japonaises ont, pour des raisons de pure rentabilité financière,  construit cette centrale où il ne fallait pas et  refusé d’y mettre toutes les sécurités qu’on leur a proposé. Et parce, que depuis le début de la catastrophe, ces mêmes autorités  ont accumulé erreurs sur erreurs dans la gestion des secours, laissant pendant des jours les réacteurs sans   refroidissement, causant des dommages irréparables à ceux des systèmes de protection encore intacts.  Et même, par un mélange d’orgueil et de gout du secret, refusant l’aide internationale et ne communiquant pas la réalité de ce qu’ils savaient sans doute,  depuis le début,  être une catastrophe méritant une mobilisation planétaire.

En agissant ainsi, ces autorités ont d’abord mis en danger le magnifique peuple japonais, qu’ils ont sous informé ; et en particulier des travailleurs, sous payés, employés à des taches extrêmement dangereuses pour lesquelles ils n’étaient pas formés.

Désormais, pour ne pas avouer qu’ils ont menti, ces mêmes responsables  refusent la coopération des spécialistes étrangers ;  et  c’est la planète toute entière  qu’ils mettent en danger.

Il est ahurissant que la « communauté internationale », désormais, (et c’est heureux),  si prompte à réagir, à s’indigner à la moindre violation des droits de l’homme,  reste,  dans ce cas,  totalement impavide : On demande poliment aux responsables japonais ce qu’ils font ; on n’insiste pas lorsqu’ils refusent notre aide ; on évacue , ce qui est sage, lorsqu’ils le souhaitent, nos propres ressortissants ; on fait des communiqués  plus ou moins lénifiants. Pour ne pas paniquer les populations.  Pour sauver l’industrie nucléaire. Pour dormir encore quelques jours tranquilles.

Tout cela est absurde. L’industrie nucléaire ne pourra être, éventuellement,  sauvée que si cette catastrophe est enrayée au plus vite.  Il faut donc  d’urgence mettre en place un consortium mondial de toutes les compétences. Il faut que nos amis japonais acceptent au plus vite, sans se considérer comme offusqués ou humiliés par notre insistance,   la venue sur place des meilleurs  spécialistes  mondiaux de  la gestion de l’après accident.    Ce qui sera, d’ailleurs, le seul moyen de savoir vraiment ce qui se passe vraiment  à l’intérieur de cette centrale.

Sans attendre les conclusions de ces spécialistes, il faut aussi  d’ores et déjà envoyer sur place, par avion, tous les hélicoptères, lances à incendie, robots, bétonneuses, qu’on pourra trouver pour organiser un confinement efficace de ces réacteurs  et  mettre fin à ce désastre. Il n’est plus temps de s’interroger sur le droit ou le devoir d ingérence.   Mais d’agir.

j@attali.com

15:46 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

Rue 89 transforme la Révolution de Jasmin en T-shirt

 

L'exploitation commerciale au bénéfice de la Révolution de Jasmin a commencé. Le site « Rue 89 » met en ligne une gamme de T-shirt pour les clients potentiels qui soutiennent la Tunisie et sa Révolution. T-shirt très original qui propose de manière assez humoristique et d'un graphisme vraiment sympa, le téléchargement en cours d'une Révolution.

C'est génial de télécharger sur l'Internet la Révolution! Il fallait y penser. Bravo les gars et les filles à l'origine du projet. Que le succès commence et que Allah soit avec vous.

 

  • Tunisie89

  • B&C modèle femme moulant col en V

 

 

 

Une Task Force contre les dictatures

pour leur faire boire la tasse...

 

15:01 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (2)

Dieudonné chez Kadhafi!

Le mec n'en rate pas une. Après Téhéran, Tripoli. Il va soutenir son vieux pote Kadhafi! Il s'est envolé hier pour Tripoli.

Les petits gars des banlieues, et les petites beurettes, il est temps d'ouvrir les yeux sur votre « humoriste » préféré. Je vous le dis. Il n'est pas le signe de la liberté. Il est la dictature, le fauteur de trouble, l'archétype du communautarisme se battant contre le multiculturalisme, l'ennemi de la démocratie.

Celles et ceux qui n'ont pas encore compris ou qui ne veulent pas comprendre seront suspectés d'être pour des régimes durs, dictatoriaux, abusifs, et tout-à-fait contraire aux démocraties et aux droits humains.

 

Ce mec, un jour,

Dieu lui est tombé sur la tête.

Il s'est dit en lui-même:

putain, avec un nom pareil

c'est clair que Dieu m'est donné.

Et Satan lui a répondu:

c'est net, mon suppôt,

Dieu se confond avec toi.

 

Depuis ce jour,

Dieudonné s'est dit qu'il est Dieu.

Et avec ses potes sortis

de la cuisse de Jupiter.

ils ont fait trembler la Terre,

porter les haines et les conflits sur eux,

s'arroger quelques primautés

fort sympathiques

avec palais princiers

et gonzesses dans les draps de satin.

 

Fallait bien que Lucifer

les récompense afin qu'il reste en enfer

en s'amusant dans un paradis

de luxe, de vices, et de sévices.

 

Voilà.

c'est comme cela, la vie de despote.

Et c'est loin d'être terminé.

Car en chacun et chacune d'entre nous

sommeille ce tyran

que vient réveiller les séductions de Satan


La suite de l'histoire?

A toi mec et petite beurette

de bien savoir où tu poses les pieds dans la vie

en évitant la flaque d'eau atomique

qui irradiera ton corps de la peste divine.

 


Interview Dieudonné / Libye / Kadhafi par labanlieuesex

09:03 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (0)

27/03/2011

Maître Bonnant: du drame de la mondialisation au Röstishima 2011

 

Entre les rats de Mouammar Kadhafi et ceux d'Oskar Freysinger, il y a l'écriture ciselée et civilisée de Maître Marc Bonnant.

Dans un billet intitulé "Le Zéphir Xénophobe" paru dans le « Matin Dimanche » de ce jour, le célèbre avocat s'en prend à la mondialisation des peuples. Il remonte à la Grèce antique pour appuyer et donner une caution morale à la civilisation contre la barbarie (c'est-à-dire l'Autre, l'étranger, tout ce qui ne rentre pas dans le moule d'un peuple donné). Puis, Maître Saint-Marc puise dans le livre de l'Apocalypse la source des dérèglements actuels et la pression « intenable » du métissage (forcément négatif et porteur de fin du monde). Les hordes de barbares qui envahissent nos côtes, essentiellement du Maghreb par les temps qui courent, et effraient la population suisse. Mais comme Dino Bouzzati dans son Désert des Tartares, nous ne voyons personnellement rien venir en Suisse si ce n'est la mort de notre humanisme et de notre humanité, comme dans le livre. Les communautés maghrébines établies de longue date sur territoire européen,  le sont sur sol français essentiellement et dû à l'ex colonisation française du Nord de l'Afrique. Mais sans doute que pour Maître Bonnant, nos amis maghrébins ont inventé mieux que le mariage avec des femmes blanches pour chercher refuge chez nous. Ils ont inventé la déstabilisation des régimes autocrates pour trouver un bon prétexte afin de former un débarquement civil au nord de la Méditerranée. Quels voyous! Quels rats! Construire les routes de la révolution pour arriver jusque chez nous.

Relisez le Désert des Tartares, cher Maître.

La Suisse a un gros problème de réacteur. Tandis que la presse, plutôt multiculturelle, se fait vilipender par certaines personnalités de droite et d'extrême droite, la Suisse vote de plus en plus contre l'ouverture et demande de plus en plus le replis identitaire. Comme en France, avec Marine Le Pen. Maître Bonnant nous désole. Il est l'exact représentant d'un classe qui se sent hiérarchiquement supérieure à la base démocratique composée de citoyens et citoyennes fort honorablement cultivés et qui, fatalement, s'appuie sur cette même base et la flatte pour dire non à la mondialisation. Du populisme aristocratique! Mais attention, Maître Bonnant ne s'attaque pas à la mondialisation marchande qui a provoqué les régimes tyranniques, après la colonisation, dans le monde arabe, par exemple. Non. Celle-là, il en redemanderait encore. Il dirait pas non à des Kadhafi, Moubarak, Ben Ali, et Cie, afin d'éviter tout risque de revendications légitimes des peuples à se libérer du joug des tyrans. Acheter des produits high tech fabriqués en Chine, au Viet-Nam, où au Japon, profiter du pétrole et de tout le confort de la recherche chimique, et matérielle issue de ce même pétrole volé aux peuples des terres de l'or noir, couvrir ses amies intimes de jolis bijoux aux pierres précieuses issues de mines où travaillent des nègres dans des conditions épouvantables, de cette mondialisation, il ne dit certes pas non. Il dit juste non à l'Autre, à celui venu soi-disant envahir nos contrées. Au nom de la Civilisation antique grec... Il dit non à l'Autre mondialisation. La plume m'en tombe.

Il fut un temps où les Suisses s'expatriaient en masse aux Amériques. Et si on les avait reçu comme de terrifiants « barbares » là-bas, nos braves Helvètes? A notre connaissance, leurs descendants y vivent encore bien aujourd'hui en êtres civilisés et en citoyens de ces pays. Il y en a même un, tellement intégré, qu'il est devenu Président du Chili, Monsieur Eduardo Frey. Et voici le plus beau pour Maître Bonnant et les gens qui craignent la perte de nos valeurs helvétiques qui seraient dues à une invasion étrangère:

Office fédéral des migrations

Réintégration d’Eduardo Frei dans la nationalité suisse

Communiqués, ODM, 13.01.2010

Berne. Monsieur Eduardo Frei, ancien président du Chili, a été réintégré. Monsieur Frei remplissait toutes les conditions nécessaires à une réintégration dans la nationalité suisse. Diverses dispositions de la loi sur la nationalité prévoient qu’une personne domiciliée à l’étranger peut déposer une demande de naturalisation facilitée ou de réintégration si elle a des liens étroits avec la Suisse.

Et il s'appelle « Frei » notre Suisse célèbre d'outre-mer...

Ou il me devient alors difficile de comprendre l'histoire de l'indépendance helvétique par son mythe Guillaume Tell ou je suis alors tout simplement devenu l'Autre, celui qu'il faut chasser et éradiquer comme un rat. Freysinger a donné le ton et la couleur. Maître Bonnant y ajoute de la substance, de la constance, et une conception toute emprunte d'hellénisme raffiné comme sa caution intellectuelle assez brune. Je crois que cet automne, la Suisse va abolir la formule magique datant de 1959, et se trouver devant un chaudron nucléaire démocratique sorti d'un tsunami fédéral prévisible. Donnons-lui déjà le nom de Röstishima. C'est à la mode. En tant que sismographe et cuisinier qui oeuvre depuis des années sur les terrains minés du monde, je pense pouvoir l'écrire et l'affirmer sans prendre de gants. Vive notre Réduit national! Tous aux abris! Et Maitre Marc Bonnant au barreau...

 

14:27 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (10)

Les révolutionnaires ont repris Ras Lanouf

 

La Cyrénaïque est une zone libre! Depuis hier matin, l'avancée des hommes en pick'up est ultra-rapide, grâce aussi à l'appui des forces armées de la coalition venues du ciel, puisque ce dimanche midi trois centres importants ont été repris par les fidèles de la Révolution démocratique.

En même temps, une femme à Tripoli a osé défier le régime en direct devant les caméras du monde. Cette femme, déjà torturée et violée par 15 hommes de Kadhafi, va certainement être à nouveau torturée et mise à mort par les forces du régime. Nous mettons en ligne la vidéo vue sur les chaînes internationales. Personne n'oubliera ce poignant témoignage à l'heure du décompte final de cette révolution héroïque portée dans le sang et la torture la plus infâme par ce régime honni et inouï de cruauté et de bestialité sous couvert d'apparence polie... Le fascisme a ceci de rafiné: il sait montrer une image propre de lui, voir cultivée, mais sous le masque des apparences, la torture, la répression, le viol, les abus en tous genres dominent et sèment la mort  soumettant les peuples à une autorité barbare. Ne l'oublions jamais.

Une déclaration de prisonniers libyens, juste avant, qui vient de tomber entre les mains des médias:

11h07, ce dimanche matin : Dans leur chambre d'hôpital de Benghazi gardée par des rebelles, des soldats libyens blessés et faits prisonniers disent avoir été dupés par le colonel Mouammar Kadhafi, qui leur a menti pour les pousser à combattre leurs compatriotes dans l'Est de la Libye.

Parole pour un musulman qui croit en Allah: "N'écoute jamais le menteur, car de sa puissance et de son arrogance, il te fera tomber dans l'erreur et te conduira à commettre le pire devant Allah. Il te perdra, te jettera dans les griffes du diable, avant de te dire qu'il ne t'a jamais demandé de lui obéir mais que seul à Allah, tu aurais dû obéir". Encore une fois, le Coran explicite bien les conditions qui nous font tomber dans la Géhenne.

 

13:15 Publié dans Lettres | Lien permanent | Commentaires (1)