02/06/2010

Blog en deuil (3): les gazouillis de Gaza

 

Ils sont comme nous. De pauvres oiseaux englués

dans une masse noire, gluante et visqueuse.

 

Ils avaient voté pour le mauvais parti,

le parti de Dieu, et on les avait puni.

 

Au nom de l'autre Dieu d'à côté,

ils ont été parqués, quelque part,

sur une bande morte, à part du monde.

 

Dieu a toujours commis beaucoup de crimes

dans la bouche et le coeur des hommes.

 

Une flottille de forbans humanitaires,

des chameaux et des dromadaires,

des hommes du désert et de la mer,

ont voulu trouver le vrai Dieu,

sa Paix, sa prospérité, et son Amour.

 

Et dans la nuit, de gros lépidoptères,

larguant des soldats de la guerre,

leur ont offert Satan, sa Mort, et sa Haine.

 

Sur le pont, la camarde sème sa zizanie,

et cette fourmilière macabre, à l'agonie,

qui s'affole sur tous les ponts de la Terre.

 

Nous sommes tous à l'heure planétaire.

De simples suicidaires qui sentons

l'odeur âcre et mortelle de l'arme nucléaire,

tombée sur nos tête par une nuit lunaire.

 

Et Israël, qui était la paix et l'orange

du monde après la pire des guerres,

a pourri pour donner le nouvel agent orange,

l'orange mécanique d'un monde détraqué.

 

Coups de bâtons et de matraques;

coups de théâtre et de mensonges en vrac.

L'horloge du temps va arrêter son tic tac.

Et l'Humanité n'aura ni espoir ni courage

pour faire revivre les gazouillis de l'amour.

 

Gaza, c'est nous,

comme une bande passante

qui a cessé d'exister.

 

Et cette voie de chemin de fer

qui mène au camp des suicidaires,

avec comme nouvelle porte de l'enfer

cette inscription au fronton:

 

"Welcome to our paradise"

"Army macht frei"

00:04 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0)

01/06/2010

Blogs en deuil (2)

Pour nous tous en deuil, vrais humanitaires malgré les chiens qui aboient, cette chanson pour la Terre et la Paix...

 

08:07 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (2)

31/05/2010

Blogs en deuil

19 morts dans l'attaque israélienne contre la flottille pour la liberté "Free Gaza". Israël n'a plus de limite dans ses interventions. Carnassière, décidée à garder son autorité sur tous les territoires palestiniens sans céder aux droits démocratiques des arabes vivant sur son territoire, Israël agit illégalement et sans discernement. Ces bateaux n'ont même pas jeté une seule pierre sur les navires de guerre israéliens et ils ont été agressés à l'aube hors des eaux territoriales!

C'est una acte de guerre et de barbarie d'Etat lancé contre un groupe civil composé de citoyens et citoyennes de nombreuses nationalités.

Nous reviendrons plus tard sur cet acte affreux d'Israël qui peu à peu perd toute crédibilité sur le plan international. Les israéliens doivent se réveiller et tenter de résister à son Gouvernement en pleine dérive sécuritaire. Le monde entier ne peut plus accepter tout et n'importe quoi de cet Etat tout en faisant la leçon aux dictatures et aux régimes islamiques.

Pour exprimer notre écoeurement, ce blog se solidarise du blog de Haykel "Planète Photo" afin de lancer une chaîne de solidarité entre blogueurs et blogueuses durant 24 HEURES. Faites preuve d'imagination culturelle pour poser une ou des photos, des vidéos, pour exprimer votre désaprobation et rejoignez-nous dans le titre "blogs en deuil" de votre billet. Merci à tous. Nous devons bouger même le cul assis sur nos chaises et devant notre ordinateur.

 

picture012.jpg

picture054.jpg

14:45 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (22)

Gaza fait la sourde oreille et la grande muette frappe

 

L'armée israélienne refuse aux bateaux de la flotille Free Gaza partie de Turquie, chargée de matériels et d'hommes composés d'activistes politiques et appartenant à des ONG, de débarquer à Gaza.

C'est un drame humain, un de trop peut-être, qui pourrait bien dégénéré en conflit international, voir en guerre entre l'Orient et l'Occident. Les tensions n'ont jamais été aussi grandes entre la Turquie et l'Europe, Europe qu'elle aurait pourtant voulu rejoindre. Suivant les développements de ces prochains jours, l'Europe devra choisir son camp. Soit ce sera Israël, et alors la Turquie ouvrira ses bras à l'Iran; soit cela sera la Palestine, et alors Israël devra enfin se plier à faire une vraie paix avec les Palestiniens sous une pression de plus en plus grande pratiquée par l'Occident et ses alliés.

Tout n'est pas perdu. Mais rien n'est encore gagné. Dans ces conditions explosives qui vont déterminer une partie de notre avenir, quelques petits barquettes de rien du tout, des rafiots prêts à l'abordage comme les pirates d'antan, auront fait l'Histoire, la paix ou la guerre entre les grandes puissances du monde...

Une prise de risque kamikaze maximale qui est critiquable. Mais en cas de succès, elle aura eu le mérite de prouver qu'avec des moyens misérables et beaucoup de détermination on peut faire bouger les lignes de front des grandes puissances...

Il est possible que d'autres bateaux, des petits voiliers et des gros paquebots rejoignent cette flotille de pirates afin d'empêcher Israël de couler la flotille. Une flotille civile va alors s'opposer à une flotille militaire. Une guerre navale asymétrique à commencer. Il sera intéressant de voir sur quoi débouchera cet affrontement citoyen avec la grande muette d'un pays.

 

 

Photos-0063_3.jpg

07:51 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (2)

17/03/2010

Justice: circonstances atténuantes d'ordre spirituel

Dans le débat qui agite actuellement notre Droit démocratique et laïque avec certaines coutumes de l'islam non conciliables avec nos lois, la demande de justice islamique parallèle orchestrée par certains jusqu'au-boutistes envenime encore le débat avec le monde musulman.

Nous pouvons pourtant trouver un pare-feu adéquat à cette exigence. Tout d'abord, nous devons affirmer que le Droit démocratique est non négociable devant toutes les religions. La justice des Etats laïques ne doit en aucun cas céder aux sirènes du Droit religieux. Elle se doit de juger tout délit sur la base de ses propres lois et ne jamais céder à l'impuissance devant des cas difficiles en déclarant qu'elle pourrait être incompétente dans certains litiges communautaires d'ordre religieux venus de codes de conduite différents du nôtre. Il n'existe pas de sujets d'incompétence au niveau du droit démocratique.

Par contre, la justice doit banaliser le droit aux circonstances atténuantes ou aggravantes en cas de délits ou de crimes ayant pour source des racines religieuses. On pourrait chercher un modèle antérieur à cette façon de faire dans la criminalisation de l'objection de conscience, qui existait encore dans les années 1980 dans l'armée suisse, en cherchant à savoir si le délit ou le crime d'ordre religieux a été commis pour des raisons avant tout idéologiques ou plutôt sur des raisons de coeur et de conscience intimement liées et engendrées par une pratique quotidienne et sincère d'une religion.

En espérant avoir apporté quelque chose de neuf à ce débat explosif, j'attends vos commentaires éventuels.

 

14:28 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0)