04/03/2010

Police de la pensée en démocratie

 

« Qui prône et sème la haine » sera puni par Dieu selon les textes sacrés des trois religions monothéistes.

Et en démocratie, que pouvons-nous dire et inscrire dans la loi contre les semeurs de haine? Nous devons comprendre que la communauté musulmane s'offusque logiquement d'une police de la pensée en introduisant une surveillance des imams. Car alors nous pourrions aussi surveiller, par exemple, les évangélistes de la secte des scientologues, les extrémistes qui prônent le fascisme et le meurtre des étrangers. Rien qu'en Italie, coeur du fascisme actuel de l'Europe occidental, combien de gens seraient alors fliqués et fichés pour peu que le Gouvernement de Berlusconi en aie la volonté (rire) ?

En Suisse, certains parlementaires demande la surveillance des imams. Cela peut effectivement être considéré comme discriminatoire et infamant pour la communauté musulmane. De l'extérieur, la Ligue Arabe vient de condamner la Suisse pour racisme en apportant son soutien à la Libye. Elle demande aussi à l'Europe de se distancer de notre pays.

Nous avons un sérieux problème. A force d'avoir suivi les traces du l'UDC, la droite libérale suisse, majoritaire au pouvoir et donc représente et porteuse des valeurs helvétiques à l'étranger, nous a entraîné sur un terrain miné. D'ailleurs il est assez symptomatique que nos ennuis avec la Libye aient démarré à partir du moment que l'UDC et le MCG ont percé sur un territoire genevois traditionnellement porteur des valeurs universelles et habitué à l'internationalisme des relations humaines qui plus est, siège de l'ONU et de nombreuses organisations mondiales.

Les Kadhafi nous font valser. Mais il est évident que cette mauvaise valse contient sa part de vérité et de logique rationnelle au contraire de ce que beaucoup peuvent en penser. La dernière votation sur les minarets a sonné le glas de notre impunité internationale en matière des Droits de l'Homme.

A nous tous, Suisses, de réévaluer nos valeurs démocratiques, notre foi et notre attachement aux valeurs humaines. Nous avons commencé ce nouvel apprentissage des valeurs humanistes avec le Conseil national qui vient d'accepter le droit à l'apprentissage des écoliers étrangers clandestins habitant la Suisse.

Je termine avec Roxanne, The Police pour appuyer sur le fait que nos valeurs se doivent de défendre autant l'ouverture d'esprit libertin que l'ouverture d'esprit à la spiritualité. Valeurs non seulement attaquées par les extrémistes religieux mais aussi attaquées par les racistes, les homophobes et toutes les personnes qui rejettent le métissage des cultes et des cultures, de la sexualité, et de la pensée.

P.S. Important! A lire, le billet de ce jour écrit par Zakia et Fatima. http://regardsdefemmesmusulmanes.blog.tdg.ch/trackback/45631

14:37 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0)

03/03/2010

Une fatwa contre le terrorisme

Une personnalité et autorité religieuse pakistanaise, Muhammad Tahir-ul-Qadri, vient de lancer une fatwa contre les attentats terroristes en déclarant illégal et contre l'islam le recours à la violence à travers des actes terroristes qui touchent d'innocentes personnes,

Vous pouvez trouver l'énoncé de son discours sur leparisien.fr dans lequel il condamne sans ambigüité le recours à la violence et au terrorisme comme prétexte au djihad, à la guerre sainte.

Je pense que ce texte (dont l'entier comporte 600 (!) pages) est suffisamment fondamental pour notre époque pour que l'Occident se saisisse de l'occasion et crée des débats médiatiques autour de ce texte avec des responsables de nos différentes religions ainsi qu'avec des philosophes et maîtres d'éthiques en démocratie.

Je vous laisse sur cette chanson en vous rappelant que la famille de Mr Max Göldi vient de lancer un appel urgent à la famille de Mr Muammar Kadhafi afin d'user de tout son pouvoir pour une libération d'ici quelques jours de notre otage encore en Libye.

 

07:33 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (1)