26/02/2010

Kadhafi dans l' Impasse

 

L'ONU condamne les propos de Muammar Kadhafi. La Suisse est défendue et protégée au niveau des plus hautes instances de la planète. Le clan Kadhafi est à cran. Aucune issue possible hors la libération de Mr Max Göldi. Un appel à la raison pour le clan Kadhafi. Ecoutez, chère famille Kadhafi, écoutez cette chanson. Ce n'est pas un appel des sirènes. C'est un appel à l'ouverture démocratique. A votre pays qui le mérite. Au Maghreb qui le mérite. J'ai passé une semaine merveilleuse parmi les gens du Maghreb, une semaine qui, je l'espère un jour, sera des années d'échanges culturels et d'amour, car j'aime une fille du Maghreb. Ecoutez, chère famille Kadhafi. Cette chanson est pour vous, rien que pour vous en ce moment décisif de diplomatie internationale.

 

 

P.S. Pour tous. Il est important de se rendre sur Wikipédia et de lire ou relire les éléments de l'enquête sur l'attentat qui a touché l'avion de la Pan Am en 1988 à Lockerbie. Un Suisse est au coeur de cette enquête. Un détonnateur fabriqué en Suisse est au coeur de l'attentat. Qui dit vrai? Qui dit faux? La CIA? Kadhafi? Qui paie qui? Qui paie et pourquoi? Avec l'argent, on achète tout le monde...sauf un saint peut-être... Lire et méditer. Cet attentat nous concerne aussi, nous Suisses.

12:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

Kadhafi Père & Fils

Il sait qu'il est isolé. Il sait que la Suisse a réussi un grand coup en s'alliant les faveurs européennes. Il sait qu'il devra céder s'il désire conserver d'honorables fréquentations avec le monde occidental.

Il sait tout cela et il en veut à la Suisse. A la limite, il reprocherait même à la Suisse de l'avoir forcer à kidnapper deux otages pour sauver son honneur et celui de son camp. Oui, Muammar Kadhafi est amer et Hannibal aussi. Alors lui et son fils jouent avec nos nerfs. Le premier en lançant un appel au djihad. Le second en « se moquant » de Max Göldi prétendant toute sa compassion pour lui alors que c'est lui-même qui a exigé de garder les Suisses aussi longtemps que possible sur le territoire libyen! C'est comme si un mari retenait son épouse dans un donjon et s'écriait en la visitant pour l'alimenter: « Ô ma pauvre chérie, j'ai pitié pour toi et je prie à ta libération ». Mépris et rejet de l'épouse...

Kadhafi Père & Fils est une entreprise de Pompes Funèbres. Après avoir déposé les cadavres des attentats terroristes et des prisonniers politiques dans les placards de l'Histoire, ils sortent les cercueils de leur mémoire pour enterrer au champ d'honneur leur passé criminel.

Kadhafi Père & Fils rejoindront le clan des démocraties par les pieds et non par la tête. Un dictateur n'aimera jamais dire que la démocratie est un meilleur régime que le sien, un régime supérieur en humanité au sien. Louis XVI en a fait la cruelle expérience. Kadhafi Père & Fils, fort de leurs intelligences, ne subiront pas le même sort et accepteront leur destitution lente mais inéluctable.

En premier, en libérant l'otage suisse Max Göldi resté là-bas. Et pour cet enterrement solennel de la dictature et l'avènement de la démocratie en Libye, j'offre les fleurs. Bleues, comme elles se doivent.

Messieurs Muammar et Hannibal Kadhafi, je vous offre en mains propres ce bouquet d'iris bleus, iris qui résistent très longtemps à l'absence d'eau. Histoire de vous rappeler que j'étais venu à votre rencontre pour vous saluer et vous entretenir de la cause helvétique. Mais hélas Pharaon a refusé ma visite...

 

 

 

 

09:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (25)

25/02/2010

2011: année catastrophe pour la Suisse?

Je reviens ici sur le dossier "Ueli Maurer" paru dans l'Hebdo de ce jour.

Il faut ne pas avoir été au courant de la stratégie de l'UDC qui harcèle depuis 20 ans les bastions de la concordance helvétique, pour rester passifs devant la lecture de ce dossier. Sans vouloir faire long en allant rechercher dans le temps tout le plan blochérien qui consiste, et c'est absolument clair comme de l'eau de roche maintenant, à prendre tout simplement le pouvoir absolu au profit de la politique UDC, j'estime qu'il est du devoir de chaque citoyen de réfléchir puis d'agir sur les axes qui permettront un jour à l'UDC de triompher. Voici ce que je retiens sur la base de ce dossier et des antécédents de la politique UDC.

 

  1. L'UDC pratique systématiquement depuis 20 ans une politique d'obstruction aux institutions suisses dans les décisions votées par les deux chambres fédérales et en lançant des initiatives populaires allant contre le droit européen et contre une bonne politique étrangère d'intégration des minorités.

  2. L'UDC a tout fait pour mettre ses hommes forts de l'aile dure au Conseil fédéral sans aucun égard pour les modérés de son parti. Mr Samuel Schmid et Mme Evelyne Widmer-Schlumpf ont en fait les frais. Une fois Mr Blocher éjecté, l'UDC a imposé Ueli Maurer, clone de Blocher malgré les apparences trompeuses. Stupidement, le Conseil fédéral et nos politiciens déjà piégés par Mr Blocher, se sont à nouveau laissés bernés en offrant le département le moins convoité, et pourtant le plus stratégique dans l'optique d'une dictature populaire – soit le département militaire – à Ueli Maurer qui n'a pas tardé à placer des hommes de l'UDC, sûrs et fidèles à ce parti, à la tête de notre armée. C'est un scandale que d'avoir laissé la liberté totale des nominations à un seul homme, sans aucune représentation démocratique des partis importants de ce pays, sans tenir compte des minorités linguistiques du pays. Nous avons maintenant une épée de Damoclès sur la tête. Car:

  3. 2011. Si l'UDC perd les élections, ou du moins n'obtient pas de majorité pour imposer sa loi, l'UDC s'opposera par tous les moyens, je dis bien tous les moyens, à une adhésion de la Suisse à l'Union européenne. Pour ma part, et ce n'est peut-être que de la fiction historique, je suis prêt à parier qu'un plan de coup d'Etat militaire est concocté quelque part dans des tiroirs tenus secrets au cas où la Suisse prendrait la direction définitive de l'intégration à l'Union européenne.

     

     

En attendant le pire, le sabotage politique va continuer, et le pourrissement des institutions avec lui. Mr Ueli Maurer, et c'est bien triste de l'écrire, est un renard qui veut tordre le coup aux poules qu'ils croient mouillées au collet. Aucun chef d'un Département militaire issu d'un pays démocratique se permettrait de démanteler de cette façon définitive la trajectoire moderniste d'une armée tracée par l'ancien Conseiller fédéral Schmid et le chef de l'armée Christoph Keckeis. Mr Maurer, derrière Mr Blocher, ne veut pas d'une Suisse dans le monde. Il veut une Suisse UDC recroquevillée sur elle-même et au garde-à-vous. Nous, celles et ceux qui ne voulons pas de cette façon idiote de vivre au monde, devrons les suivre ou fermer notre bouche.

Nous avons face à nous des talibans de la pensée nationaliste qui refusent tout autre destin que l'Alleingang à la Suisse. A nous de comprendre le message de défi lancer par l'UDC et son chef du Département militaire. A nous de ne pas êtres idiotes devant la voix mielleuse de Mr Ueli Maurer. A nous de réclamer une armée qui tienne compte immédiatement de la volonté citoyenne d'ouverture.votée par le peuple .Ou alors, comme pour Mr Blocher, faire passer Ueli Maurer à la trappe d'une élection fédérale 2011 perdue par lui pendant qu'il en serait encore temps.

 

 

16:38 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (76)

Ueli Maurer, la soldatesque talibane

 

Titanesque, Ueli Maurer, notre Conseiller fédéral chargé de la défense nationale!

Je m'étais déjà risqué dans un commentaire répondant à un membre du "Géoscicoco" de comparer l'UDC et ses extrémistes aux tributs talibanes par le côté idéologie pure.

Et notre Conseiller fédéral semble confirmer mes soupçons, en pire. Son modèle militaire c'est le taliban. Non non. Pas l'Américain, trop désireux de trouver des permission pour retrouver sa petite amie et trop bien payé pour ne pas ruiner son pays. Non. Le Taliban! Auteurs d'attentats terroristes, de femmes abusées systématiquement, de violences rupestres et quotidiennes, tel est le modèle « Ueli Maurer ».

Et pourquoi ça? Parce que ce cher soldat taliban se bat pour presque rien, a eu suffisamment son cerveau lavé par des chefs idéologiques, qui eux vivent sans doute un peu mieux, pour se battre dans n'importe quelles conditions, avec la foi du kamikaze qui ne tient même plus à sa vie. Forcément, à force de détruire celle des autres, on ne peut aimer la vie.

Je vous laisse consulter quelques vidéos sur y Tube pour la mémoire et vous donner une idée de ce que deviendrait la Suisse si nous savions nous battre comme des Talibans. Pour ma part, je déteste tout ce qui ressemble à la guerre mais je conçois que l'armée existe. Pourtant, si j'étais général, je demanderais une armée qui possède des cerveaux dans ses rangs, des soldats qui osent sortir de la discipline du groupe si le supérieur commet des abus innommables. Alors moi, j'aime bien le soldat suisse d'aujourd'hui même s'il craint la mort et préfère largement la vie. Cela le rend humain, doué de convictions à développement durable qui lui permettront toujours de vaincre au final des soldats qui ne sont que les robots, les jouets, d'idéologues complètement fous et névrosés.

Le plus terrible dans cette histoire, c'est que Mr Maurer avait la possibilité de choisir un grand chef militaire afghan de ce pays en guerre. Il aurait pu dire « J'aimerais que mes soldats ressemblent tous à des Commandants Massoud dans l'esprit ». Et bien non, il a choisi les Talibans! Absolument incroyable et faute impardonnable pour notre Ministre de la Défense.

Pour qui et pour quoi allons-nous encore passer aux yeux du monde entier? Et autre question qui me brûle les lèvres: Pouvons-nous être dirigé par Ueli Maurer au niveau suprême de notre Etat encore démocratique?

Un peu d'humour afin de terminer cet article et pour abandonner ces pensées maurériennes qui me glacent le coeur. Vous rempalcez Mr Dechavanne par Mr Maurer et vous vous laissez glisser dans cette atmosphère militante ci-dessous.

 

07:09 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

24/02/2010

Un Chameau contre un Suisse

Rachid Hamdani est de de retour au pays. Alléluia! Il nous manque Max Göldi. Nous ne serons en paix avec la Libye que le jour où Max Göldi sera de retour.

Il est peut-être faux de faire d'un combat humanitaire un combat de nationalité. Nous pourrions nous battre de la même manière pour un prisonnier politique qui croupit dans une geôle libyenne. Mais je crois que notre combat est d'abord un combat d'identité pour défendre la démocratie suisse attaquée par la provocation maladroite (qui répond à une maladresse de policiers helvètes et des photos mal venues) par un pays qui reste très autoritaire malgré sa lente ouverture.

Alors deux chansons pour apporter notre soutien inconditionnel à Mr Max Göldi. Monsieur Muammar Kadhafi, nous vous attendons à l'heure exacte du temps du désert. Il est temps de faire la paix avec la Suisse qui a très souvent été d'une aide précieuse pour les habitants de votre nation.

 

 

Gardez votre moral en forme, Mr Max Göldi.

Nous sommes tous à vos côtés jusqu'au jour de votre libération.


08:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)