23/03/2012

Mohamed Merah, fou de Dieu ou Cynique?

 

L'ange de la mort, Mohamed Merah peut-il être considéré comme un tueur froid et cynique n'ayant aucune pitié pour ses petites et grandes victimes, accomplissant un travail de professionnel au service d'une organisation criminelle?

A la lecture de son parcours, nous tombons sur un homme à la recherche de lui-même. Un jeune homme au parcours chaotique depuis son enfance avec père absent à l'adolescence. Sans repères et sans liens réels avec son engagement religieux qu'il affirme peu à peu en lisant le Coran entre quatre murs de prison, Mohamed fait justice en son âme et conscience et se fait justice en fonction de ses propres critères en n'évitant pas d'utiliser l'intimidation et la violence au besoin ni les petits larcins. Il est d'ailleurs fasciné par les scènes de meurtres et de décapitations qu'il consultent sur Internet. Il possède des sabres et menace à l'occasion une jeune femme avec un de ceux-ci.

Mohamed Merah n'est pas un cynique. C'est un être à la personnalité perturbée avec une forte propension à commettre un acte héroïque fut-il d'ordre meurtrier. Il tente de s'inscrire à l'armée puis à la légion étrangère. Sans succès. Il perd son travail chez son employeur qui l'appréciait pour son bon travail de mécanicien, perte de son emploi suite à de trop nombreuses absences. Il ne comprend pas. Il est déboussolé et choqué par la décision définitive de son patron. Mohammed est un borderline. Il ne connaît pas les limites de tolérance et de patience chez les autres, il s'en désintéresse complètement. Quand aux siennes, il n'en met pas non plus. Il est capable du pire comme du meilleurs. Et Dieu, dans cette affaire, va provoquer sa chute.

Car Mohamed est fou. Fou d'une folie mystique. Il est sûr de se retrouver au paradis après sa mort et dit « tant pis pour elles » en parlant de ses victimes potentielles tués sous ses tirs. Mohamed s'en prend à des soldats français musulmans qui ont tué des frères musulmans en Afghanistan. Il devient l'homme du Califat, l'homme qui a le droit de tuer pour cause de traîtrise suprême de ses propres frères en religion. Il lit le Coran à la lettre. Il en oublie totalement l'Esprit et l'Amour. Au matin du plus abominable de ses crimes, il pense aller tuer un soldat. Il arrive trop tard. Alors, dans un délire dont lui seul et Allah (son interprétation intime à lui) détiennent le secret, il se dirige contre une école juive. C'est le meurtre d'enfants innocents et de leur professeur. Le visage satanique de Mohamed prend le dessus.

Ne l'oublions jamais en affaire de religion. Quand l'être humain parle de Dieu, la force du Bien, le Mal représenté par Satan rôde toujours dans les parages prêt à détruire l'oeuvre de Dieu. Dieu est l'incarnation du Bien fort dans l'esprit des êtres humains. Satan, l'incarnation du Mal, son double faible, nous attaque pour nous dévier de nos bonnes oeuvres.

Mohamed était un fou de Dieu. C'est certain. Un fou qui a grandi au sein de la société française. Un fou qui était cependant citoyen à part entière de ce pays. Un fou mystique qui a vu et vécu beaucoup de choses. Aurions-nous pu sauver le djihadiste Mohamed avec d'autres façons de l'approcher dans la vie? Rien n'est moins sûr. Le destin, son destin, a voulu que Mohamed Merah devienne un ange de la mort.

Il n'était pas un monstre déposé sur Terre de France par un alien descendu de Mars. Non Monsieur le Président Sarkozy. Il était Mohamed Merah, paranoïaque et psychopathe, fou d'Allah, citoyen de « zone à risques », délinquant d'une France qui ne va pas si bien sous votre Présidence comme celle de la précédente. Saurez-vous faire mieux si vous êtes réélu et considérer tous vos concitoyens comme membres à part entière d'une seule communauté de bien?

 

Elysée 2012: sous le pavé islamiste, la plage marseillaise...

 

Le Front de Gauche de Mélenchon se voit interdit de manifestation sur les plages de Marseille.

En 2007, l'UMP de Sarkozy avait utilisé les mêmes plages pour sa propagande post-électorale présidentielle dans l'optique des élections législatives à venir. Deux poids, deux mesures.

Le Maire de Marseille craint des problèmes de sécurité pour justifier l'interdiction la manifestation du Front de Gauche qui attend, comme à la Bastille, à nouveau plus de 100'000 personnes.

Après le drame de Toulouse, l'affrontement à Marseille entre les partisans d'extrêmes gauches et ceux d'extrême-droite?

Si loin Mai 68 et son Printemps. On étouffait sous le conservatisme. On a pris la rue pour faire l'amour à la paix. Mars 2012. Ils prennent les armes idéologiques de la haine pour exclure de leur horizon toutes celles et tous ceux qui pensent autrement.

En 1968, les jeunes ont répondu à Charles de Gaulle: nous venons faire sauter la boîte de conserve sur les pavés pour vivre en liberté sur la plage. En 2012, on referme la boîte, les gens ont peur, les extrêmes de tous bords et de toutes confessions en profite pour renforcer l'idéologie pure et dure. Adieu les rêves de plage et de différence assumée,.Nous reconstruisons tous les murs idéologiques et les haines tenaces menant aux guerres entre nations. La guerre civile couve et se rapproche. Au centre, François Bayrou perd du terrain. Il ne sera pas le nouveau De Gaulle qui avait éloigné la France, en 1956, du risque d'une grande catastrophe nationale. Sauf événement exceptionnel de derrière minute, le professeur de lettres est trop lettré pour lutter contre l'illettrisme politique et idéologique.

C'est ainsi que les hommes et les femmes vivent. Les seins de Lola comme tombola à ma vie. Le fusil-mitrailleur de Meirah au centre sur le blanc du drapeau tricolore devenant tout vert de rage. Et le poing des militants d'extrême-gauche sur le rouge. Et le salut fasciste des militants d'extrême-droite sur le bleu. Non. Je ne vous donne pas l'image de ce drapeau mortel. D'autres s'en chargeront. Moi, je vous offre la culture, la liberté, l'évasion, la cavale vers mon paradis perdu.

 

"Nos valeurs correspondent à l'idée que chaque être humain est en soi un absolu. Il peut être malade, paralysé, sans capacité de production, génial, formidablement entreprenant... Il n'y a pas de différence, pas de balance où l'on pèse celui qui sert et celui qui ne sert pas. On ne peut soutenir l'un et abandonner l'autre. Et c'est cela notre choix".

François Bayrou

22/03/2012

Toulouse: Merah ne se rendra pas

 

Il joue avec la loi depuis très longtemps. Il a appris la stratégie du djihad des islamistes purs et durs "aucune parole de vérité avec les chiens d'infidèles" qui prennent le Coran à la lettre et non à son esprit saint. Il dit qu'il ne veut pas mourir en martyr. Mais c'est faux. Il veut juste faire durer le temps d'écoute, et que la France entière reste suspendue à sa résistance. Il ne faut pas croire Merah. Il ne dira jamais la vérité sur lui. Car lui-même ne sait pas qui il est. Et lui-même, qui a tué des enfants avec un sang-froid inimaginable, ne peut savoir ce qu'est la vérité.

Mohamed Merah est un vrai djihadiste qui veut mourir en héros de l'islam radical. C'est ainsi que la religion extrême continue à faire des ravages dans la société ici comme ailleurs. Les musulmans de France doivent se demander pourquoi une minorité de leurs enfants se lancent dans des aventures terroristes plutôt qu'ils cherchent un avenir dans nos sociétés. C'est indispensable à la cause républicaine. Car Mohamed avait un job, était apparemment un bon mécano d'après un de ses employeurs. Ce n'est pas le désoeuvrement qui a poussé Merah dans les bras des islamistes radicaux. C'est sa manière de lire le Coran, de s'instruire, qui pose problème et a mené au pire.

Il aurait pu apprendre à jouer du violon, à lire les grands philosophes, à apprendre le sens de toutes les religions, à aimer les différences, à s'imprégner de la liberté démocratique, de la victoire de Dieu à travers la bonté, le partage, l'authenticité, la vérité, prendre l'arme de la parole et de la musique pour revendiquer la justice, l'amour, l'harmonie entre les peuples et les cultures.

Il a commis l'abject et va donner le pouvoir à l'Etat policier, à l'Etat de guerre et de haine. France, je t'en prie, cherche à comprendre et à lutter pour la victoire de notre démocratie sur l'obscurantisme d'un monde qui fait de Dieu un Etre Suprême de Haine, de Violence, de Vengeance, de Meurtre, de Viol, de Torture des âmes humaines.

 

Mohamed Merah
Mohamed Merah
Document France 2

[Direct] Toulouse. Assiégé, Merah se vante d'avoir mis seul "la France à genoux"

Pourquoi? Mohamed

Pourquoi as-tu laissé ton âme être gagnée par la noirceur et l'obscurantisme du fou de Dieu?

 

UN SPECTACLE, UN REGAL, UN BONHEUR DANS LEQUEL JE ME NOIE PLUTÔT QUE JE M'ENVOLE POUR CAUSE DE NON-SOUTIEN, DE NON-RECONNAISSANCE, DE NON PARTAGE AVEC VOUS TOUS QUI NE PARLER JAMAIS A CET HOMME QUI VOUS LANCE SES SOS D'AMOUR DEPUIS SI LONGTEMPS ET SA REVOLTE DEFINITIVE CONTRE TOUS LES SYSTEMES D'EXCLUSION. CI-DESSOUS LA SEULE VICTOIRE QUE JE REVENDIQUE AU NOM DE NOUS TOUS DEVANT CHAQUE ÊTRE HUMAIN ET DEVANT DIEU. C'EST MA REVOLUTION. C'EST MA FAçON DE VOUS PARLER AVEC LE COEUR.

 

21/03/2012

Intégration française: échec de la politique Sarkozy-Chirac

 

Un jeune homme de 24 ans, d'origine musulmane, est donc à l'origine des crimes perpétrés contre des enfants, un professeur, et des militaires. Un jeune qui se réclame d'al-Qaïda. Un jeune dont la maman n'a jamais pu faire preuve d' autorité sur lui. Un jeune qui a probablement suivi la filière salafiste et qui serait parti en voyage "initiatique" en Afghanistan.

Ma question est: " Marine le Pen tombe a bras raccourci sur François Bayrou sensé instrumentalisé le drame en sa faveur; le Président Sarkozy a suivi une politique des banlieues où la jeunesse issue de l'immigration ne se sent toujours pas à l'aise avec son intégration. Echec d'une politique de 20 ans. François Bayrou en propose une autre autour de l'instruction pour tous, la bonne éducation pour tous, des professeurs et des parents soutenus dans leur travail d'éducation démocratique et d'instruction culturelle et philosophique.

Pourquoi les politiciens comme Marine Le Pen ou le Premier Ministre Alain Juppé tombent à bras raccourci sur l'homme Bayrou, la première le traitant de salopard adepte de la récupération d'un drame sordide, le deuxième d'ignoble et d'indécent profiteur de la situation? Bonjour les accusations. Au pouvoir, il y avait un homme qui a joué avec le feu de l'extrême-droite de Le Pen Père et Fille-

Le Président Sarkozy a de fortes chances d'être réélu suite à ce drame terrible. Mais est-ce que la France se portera mieux dans le futur avec cette politique de droite lepénisante qui a montré son échec éducatif et sa perturbation sociale extrême?

Va-t-on à la guerre civile avec ce type de politique qui mène la France à la faillite morale, spirituelle, culturelle, économique? Je laisse à chacune et chacun le soin d'y réfléchir? Il reste un mois avant de déposer un bulletin de vote qui peut soit tout changer soit continuer vers le pire. Qui détient le code de conduite républicain  le plus efficace et coordonné pour des lendemains meilleurs en terre de France?

 

20/03/2012

Elysée 2012: La République entre silence et urgence

 

Le drame de Toulouse, qui est toujours en cours d'horreur supplémentaire puisque le tueur en série reste en cavale, place les candidats à la Présidence devant leur personnalité intime et comportementale.

Certains candidats, dont ceux de l'UMP et du PS, ont décidé d'observer une pause de trois jours en hommage aux victimes enfantines du drame. D'autres ont décidé de poursuivre la campagne, dont le candidat du Front de Gauche et celui du MoDem. Chacun son choix face à pareil drame. Chacun sa façon de justifier son choix.

Une pause de trois jours ne ramènera pas à la vie les petites victimes innocentes... Et dans trois jours, qui sait, le pire guette. Le tueur frappe tous les 4 jours avec une précision de métronome diabolique. S'arrêter et réfléchir, se recueillir et prier, oui, c'est nécessaire. Mais faut-il annuler tous les engagements pris? Devant la mort, une séparation douloureuse, des personnes redoublent d'effort dans le travail quotidien, d'autres s'effondrent, d'autres encore observent deux ou trois jours de retrait de la vie communautaire avant de reprendre leur vie quotidienne. Qui a la bonne attitude devant un drame terrible? Personne en réalité. Car nous sommes tous démunis devant l'horreur, mal dans notre peau, ne sachant comment compatir face à la douleur atroce des familles.

Le mieux est de suivre sa nature et de ne pas condamner une attitude ou une autre.