28/02/2012

Sarkozy-Bayrou peuvent-ils vraiment faire la paire?

Jean-Pierre Raffarin semble avoir trouvé l'oeuf de colombe afin de réussir la paix des braves entre Nicolas Sarkozy et François Bayrou tout en donnant une vraie chance de réélection à un Président tout près du naufrage définitif.

Bayrou comme bouée de sauvetage du Président de droite? Pas si vite. Sarkozy devrait alors donner des garanties écrites, et non rester sur de vagues promesses, qui permettent à François Bayrou d'avoir les coudées franches comme Premier Ministre de la France. Sarkozy resterait alors un Président symbole et garant des réformes entreprises par son Premier Ministre. Est-ce que Nicolas Sarkozy est prêt à faire beaucoup de concessions réelles à François Bayrou et transformer son rôle de Président en un rôle honorifique et de soutien à l'homme du peuple que veut être François Bayrou?

Il est trop tôt pour le dire. Mais pour le moment, Nicolas Sarkozy n'a jamais fait preuve d'effacement devant plus grande autorité que lui, à part peut-être Angela Merkel et Barack Obama. Pourra-t-il vraiment passer par-dessus son ego et réussir la pair gagnante avec François Bayrou? Rien n'est moins sûr. Nous attendons la Révolution. Mais peut-être qu'il faudra d'abord une révolution Sarkozy pour arriver à cette Révolution politique, humaine, et sociale.

La balle est dans le camp de Nicolas Sarkozy et de la droite qui ne veut pas de François Bayrou comme Président.

En attendant, pas de dispersion. Les révolutionnaires doivent poursuivre leur travail sur le terrain avec détermination. François Bayrou est le Président attendu. Peut-être un quinquennat comme Premier Ministre, puis Président dans cinq ans. Où Président tout de suite. C'est l'Histoire qui le dira ou le contredira. Le suspens est aussi un art en politique.

François Bayrou se rend indispensable à la France. Que la France lui rende honneur et confiance pour sa méthode et sa volonté de transformer un pays qui ne veut plus perdre de sa grandeur et de son autorité sur le plan national comme international.

La droite française n'a plus le choix. Soit elle devient cet ancrage crédible qui lui permettra de rester à la tête du paquebot France, soit elle échoue, et le tout à gauche provoquera, en pire, le même quinquennat désastreux auquel nous venons d'assister. La gauche française n'a pas un candidat supérieur à Nicolas Sarkozy. Au contraire, ce candidat est fade et sans consistance et son approche de la Chine et des Etats-Unis a déjà démontré, ces tous derniers jours, que sur le plan de la politique extérieure, la France continuera sa descente aux enfers avec un Président comme François Hollande.

Pas de compromissions avec Nicolas Sarkozy et l'UMP. Seulement une réelle volonté de réussir là où la France actuelle se fracasse sur un rocher.  Tout faire pour mettre de l'ordre dans les esprits embués. Nicolas Sarkozy doit s'effacer à défaut de disparaître devant l'homme, François Bayrou, qui a une vision plus globale et plus futuriste que lui. C'est la seule solution pour ne pas casser la France en morceaux.

 

"Nos valeurs correspondent à l'idée que chaque être humain est en soi un absolu. Il peut être malade, paralysé, sans capacité de production, génial, formidablement entreprenant... Il n'y a pas de différence, pas de balance où l'on pèse celui qui sert et celui qui ne sert pas. On ne peut soutenir l'un et abandonner l'autre. Et c'est cela notre choix".

François Bayrou

 

"Le Point" attaque grave François Bayrou

Le plus populiste, c'est lui! Pire que Marine le Pen, il y a François Bayrou...

Le Rédacteur en chef du journal "Le Point", Hervé Gattegno n'y va pas par quatre chemins. François Bayrou est attaqué sur son référendum qu'il proposera pour moraliser la vie politique. Surtout, il ironise à travers un grossier mensonge en disant que François Bayrou est incohérent, qu'il était contre le référendum avec Sarkozy, et qu'il est pour le référendum quand il s'agit de lui.

Rien, strictement rien à voir. Sarkozy propose un référendum pour saper l'unité de la société française en jetant les citoyens les uns contre les autres, chômeurs et immigrés contre travailleurs et citoyens Français. Au passage, on note que l'immigré est toujours un chômeur et le Français toujours un travailleur par l'amalgame fait dans la proposition de référendum sarkozyen. Bayrou propose un tout autre référendum sur une nouvelle façon de vivre en société, un projet de référendum qui sera donné à lire avant même le premier tour en preuve d'honnêteté sur les intentions du candidat Bayrou. Où se trouve le populisme dans cette proposition? Les citoyennes et citoyens n'ont-ils pas le droit de changer de cap s'ils le désirent?

Bayrou n'a jamais été contre le référendum. Il le redit haut et fort lors de son discours sur la démocratie à la maison de la Chimie. Comment un Rédacteur en Chef d'un grand journal officiel ose-t-il mentir de la sorte! Honte au journalisme de complaisance en faveur de Sarkozy, honte à ce journalisme qui non seulement est partisan au lieu d'être impartial mais en plus raconte et use d'énormes bobards pour discréditer le candidat Bayrou.

En fait, le plus populiste, c'est encore ce journalisme qui n'honore plus sa charte morale. Carton rouge à Hervé Gattegno et son journal "Le Point". La France comme ça, c'est déjà la France de Berlusconi et de Poutine réunis. Et c'est la vérité.

N.B. La Suisse connaît le référendum et n'est pas un pays populiste bien qu'il existe un politicien, Christoph Blocher, qui aurait bien aimé prendre tous les pouvoirs pour notre pays durant ces 20 dernières années. Et chez nous, le référendum s'appelle plébiscite quand cela est proposé par le Gouvernement et référendum quand le peuple cherche à modifier une loi existante par un vote populaire.

 

Sarkozy-Hollande, un caniche chez les riches

J'suis l'homme le plus riche de France. Et je mange du caviar hollywoodien sur l'affiche *The Artist* de ces polis polytechniciens politiques qui se fichent de ma fiche de paye au rabais. J'suis l'homme des soldes fiché à la mondaine, fichu perdu pour ce monde, déclaration d'insolvabilité durable à l'appui, ex acteur de X tombé sous X pour moralité douteuse, le soldé de l'armée des soldats amoureux des demoiselles des pavés. J'suis l'homme friqué fiché par moins riche que moi. J'fais des friches sur mon site pour m'en sortir, j'paie mes call-girl au Carlton de ma Dalton. J'ai ma Sophie Tell qui joue de l'arc sur son Guillaume au Royaume de la poutze des Suisses. J'suis fada de Sarkozy et dada de Hollande. Mais mon mec à moi, c'est Bayrou parce que ça fait Boum comme Beyrouth. Faut croire que le milliardaire que vous avez ici sous vos pupilles et dans votre Pukkhet sous le manteau peut donner le rythm & soul clandestin à un big Président d'avenir solide et brave pour la France, la délivrance, le délitfrance du siècle, le Kaas du milliardaire. J'fais pas du racket auprès des travailleurs ni du racolage auprès des belles de jour soumises à des proxénètes de nuit minables. J'ai du pur jus d'orange de mec dans ma raquette et du ventre artistique de ventriloque.

Sark & Holl ont décidé de chasser les riches du paradis. Ils ont tout soudain attrapé la peste et le choléra. Juste avant l'élection présidentielle. C'est juste pour rire et frimer avec jean Dujardin.  Après, ils seront auprès des riches pour une franche rigolade et s'éclater les vocales pour le gag cynique réussi qu'ils auront fait avaler au peuple. Attention la dégringolade pour eux tous. Ils vont dérapper. Et Ali pacha ira les sortir de l'enfer fiscal pour les obliger à aller distribuer les dividendes cachés au peuple sous une aurore boréale digne du paradis. Nous tous, actrices et acteurs de notre destin, attendrons le 6 mai pour faire la fête à François Bayrou et à toute la France qui aura su voter pour le candidat président intègre au bon moment. The right man in the right place.

C'était l'instant sketch d'Ali pacha au pays des Sarkoseurs et des Tulipes. Je vous quitte déjà avec le Kaas de Sark & Holl.

 

Generation Bayrou: Summertime

 

Summertime (Eté)

Summertime, time, time,
Eté, été, été,
Child, the living's easy.
Petit, la vie est facile
Fish are jumping out
Les poissons sautent hors de l'eau
And the cotton, Lord,
Et le coton, Seigneur,
Cotton's high, Lord, so high.
Le coton est haut, Seigneur, si haut.

Your daddy's rich
Ton pére est riche
And your ma is so good-looking, baby.
Et ta mère est si belle, bébé.
She's looking good now,
Elle a l'air bonne maintenant
Hush, baby, baby, baby, baby, baby,
Chut, bébé, bébé, bébé, bébé, bébé,
No, no, no, no, don't you cry.
Non, non, non, non, ne pleure pas.
Don't you cry !
Ne pleure pas !

One of these mornings
Un de ces matins
You're gonna rise, rise up singing,
Tu te lèvera, tu te lèvera en chantant,
You're gonna spread your wings,
Tu déployera tes ailes,
Child, and take, take to the sky,
Petit, et réfugie-toi, réfugie-toi dans le ciel,
Lord, the sky.
Seigneur, le ciel.

Until that morning
Jusqu'à ce matin
Honey, n-n-nothing's going to harm you now,
Chéri, rien ne peut te nuire maintenant,
No (x16)
Non (x16)
No (x16)
Non (x16)
No (x9)
Non (x9)
Don't you cry,
Ne pleure pas,
Cry.
Pleure.

Et si ta vie s'envole,

ris et profite de ton voyage

pour préparer tes bagages

en disant by by au monde des idoles.

 

Ta liberté ici et maintenant

dans ton corps palpitant

à la recherche de ta vérité;

celle que chacune et chacun

caresse au soleil dans le secret intime

de ses embruns maritimes.

 

Summertime

 

Nuage d'embruns

 

sentinelles-cote-.jpg

Les sentinelles de la côte

 

photos empruntées au remarquable blog imagé

http://acoeuretacris.centerblog.net/


27/02/2012

Léonore Fichet, John Colorado, et Bastille la Nuit

Le Modem n'a rien d'une force moderne créative et artistique? Voici les jeunes démocrates pour la défense de nuits parisiennes pas trop chères, non perturbées par un manque de sécurité du à une ville Lumière qui a désappris le respect d'autrui et la convivialité. Avec tous "les sales cons" qui traînent  dans la rue et "toutes les sales putes" qui font de la provocation un art de vivre, le sale état psychique de la France fait peine à voir. Avec Sarkozy c'est bientôt Kaboul Story et Taliban City. Ce ne sera pas mieux sous la double face de Sarkozy, Hollande et son escouade de gauchos extrémistes qui ne supportent ni les créatifs de droite ni les anarchistes dandies à la solde de personne.

Bayrou, le Président Impartial, n'érigera pas la loi martiale et le couvre-feu. Au contraire, les métros rouleront toute la nuit et les fêtards pourront à cinq du mat retournés denouveau chez eux en toute tranquilité sans dépenser une fortune dans un taxi.

 


La nuit parisienne se meurt-elle ? par Odincreation