16/02/2012

Montreux Jazz Festival 2012: simply listen

 

Voici l'affiche de l'année! Un homme nu dans le désert. Une affiche révolutionnaire, dépouillée de tous les artifices. Un homme solide, qui ne perd pas sa boussole dans la solitude des dunes. Un homme construit et bâti sans fioriture ni gonflette. Un homme sain d'esprit et de corps qui n'hésite pas à se retrouver dans la position du prêcheur au désert afin d'emmener le monde derrière lui. Et avec ça, comment fait-il pour réussir cet exploit de l'ascèse assumée? Simply listen song and music in the wind. Bonheur des hommes qui savent mesurer la distance qu'ils ont accompli depuis leur plus tendre jeunesse. Joie du meneur d'hommes et de femmes qui ne se prend pas pour le nombril du monde mais plus sincèrement pour un guide de sagesse en gardant bien ses distances entre lui et toutes celles et tous ceux qui vont entrer dans la danse. Pas de gourou attitude chez cet homme. Un coeur fidèle à l'Humanité; un esprit dévoué à la noble cause; une sagesse éprise de liberté, de jeux, et de fêtes; un regard aussi sauvage que civilisé sur le monde.

Cette affiche est l'affiche de l'An 2012. Posez-là dans vos appartements et maisons. Elle aura très fière et chique allure pour fêter la fin de l'ancien monde et l'arrivée du nouveau monde.

Ose-t-on y déposer un peu d'orange des sables, Monsieur Greg Gorman? Une Révolution est en marche. Il faut lui donner une couleur prise sur le noir et blanc du Yin et du Yang.

 

Nos valeurs correspondent à l'idée que chaque être humain est en soi un absolu. Il peut être malade, paralysé, sans capacité de production, génial, formidablement entreprenant... Il n'y a pas de différence, pas de balance où l'on pèse celui qui sert et celui qui ne sert pas. On ne peut soutenir l'un et abandonner l'autre. Et c'est cela notre choix".

François Bayrou

 

The 2012 Official Poster

16.02.2012

Le Sarkophage du Mâle ne fait plus suffrage

Nicolas Sarkozy a perdu la guerre de l'amour face aux médias français. Les commentaires, après son entrée en candidature qui ressemble à celle d'un candidat à la prêtrise n'ayant plus vraiment la foi en l'Elysée et dont les soeurs et frères lui répondent qu'il ferait mieux de rentrer à la maison s'occuper de sa petite famille, sont tièdes et peu enthousiastes.

Ce n'est pas dit ni écrit comme ça, par politesse envers le Président, mais dans les coeurs, c'est vécu comme ça par une France médiatique déçue de son champion. Nicolas a gagné avec la presse et la télévision. Il perdra, espérons-le au 1er tour devant François Bayrou, avec la presse et la télévision. Internet faisant le reste. C'est-à-dire faisant oeuvre de critique citoyenne envers le pharaon ouvrant les regards et les coeurs de France en direction une autre perspective de gouverner au centre-droite.

Le Sarkophage n'a plus aucune chance. Cela ira de mal en pis pour lui. Rien ne lui sera épargné dans cette campagne difficile. Il l'a voulu. Il l'aura. Il boira la lie jusqu'au calice. Carla aurait sans doute préféré un mari courageux qui admet que la Présidence de France était un format trop grand pour lui par ces temps de crise, qu'il demande pardon à la France pour sa gourmandise, et qu'il jette tranquillement l'éponge. Il ne l'a pas fait. Son parti UMP ne l'a pas aidé non plus à prendre cette décision.

La France doit regarder ailleurs, vers un autre horizon. Il est temps pour François Bayrou de faire ses preuves de Président de tous les Français. Car à gauche, ça craint aussi avec un François Hollande qui dit non à la finance à Paris, qui dit oui à la finance à Londres, et qui renie à nouveau la Finance de retour à Paris pour plaire aux communistes outrés de la parole tenjue à Londres. Quand l'inconstance  et l'inconsistance tiennent lieu de programme, il vaut mieux pas voter pour la poupée de son mais pour celui qui dépassera le Mur du Song à la Présidence: François Bayrou.

 

Nos valeurs correspondent à l'idée que chaque être humain est en soi un absolu. Il peut être malade, paralysé, sans capacité de production, génial, formidablement entreprenant... Il n'y a pas de différence, pas de balance où l'on pèse celui qui sert et celui qui ne sert pas. On ne peut soutenir l'un et abandonner l'autre. Et c'est cela notre choix".

François Bayrou

 

15/02/2012

Sarkozy, ce soir chez la Dame de Haute-Savoie

 

Madame,

 

Ce soir vous aurez l'immense honneur d'accueillir sur vos terres le présidentissime Nicolas Sarkozy. Je profite de cette missive pour vous demander un petit service républicain qui sauvera la nation française d'un retour du Kid de Las Vegas. Non. Pas le tennisman Agassi mais celui qui agace toute la France et l'Europe: le roi de la frime et de la dépendance au bling-bling, le gangsta rap de la République bananière qu'est devenue la France sous son régime avec prébendes et rétrocommissions à tout va pour les fidèles de la secte UMP.

 

S'il vous plaît, chère Madame, Nicolas est sensible au charme des belles dames de compagnie. Il ne saurait résister à votre appel. Il est fatigué, extrêmement fatigué. Nous le sommes tous, à cause de lui, en partie. Fatigués d'écrire contre lui, contre sa montée et sa fièvre présidentielle qui nous oblige à le contrer chaque jour que Dieu nous donne à vivre. Dans cette course insensée à l'Elysée, nous savons qui est le candidat qui peut mener la France vers plus d'audace républicaine et de réussite sociale comme individuelle afin que la France retrouve ses couleurs et sa grandeur d'antan. Mais Nicolas fait paravent grâce à sa superpuissance mâle. Il est devenu le paon de la République, le jet d'eau de ces belles dames et Messieurs qui se rassurent auprès d'un rambo de la politique quasi catastrophique. Car voyez-vous, à la fin de l'année, c'est la fin du monde et l'Apocalypse selon l'évangile sarkozyen. Et il y a un homme providentiel qui est là, qui prêche pour le bonheur du monde et de son Dieu Bling-Bling lui le présidentissime Nicolas Sarkozy qui va vous prouver que non, décidément non, grâce à lui, la fin du monde n'aura pas lieu et sera reportée à plus tard sous le règne d'un autre frappadingue..

 

Madame, soyez indulgente et écoutez votre serviteur dévoué. Retenez par toutes les manières imaginables, j'ai bien écrit toutes les manières imaginables voir inflammables, notre Nicolas. Vous serez payée de retour par un de mes messagers qui vous donnera une enveloppe contenant ces deux mots suivis de ma signature pour service rendu à la Mère Patrie:

 

Merci Madame

 

Votre dévoué Ali Pacha, le chanteur-musicien pour toujours à vous servir

 

 

Mes hommages, Madame. Profitez bien de la neige pour un petit carnaval privé avec Nicolas.

 

Agora Vox pour Bayrou et l'Etat impartial

 

Belle analyse du site citoyen Agora Vox en ce jour. A lire ce jour afin de bien saisir les enjeux actuels de la République française et de son futur.

Pour ma part, je continue à vous proposer des billets Kokorico qui mettent en évidence la situation grotesque et boursoufflée du chef de l'Etat actuellement en fonction en tenant compte de sa ligne d'attaque, de sa philosophie, de sa vision pour la France. Soutenir François Bayrou, c'est soutenir le peuple de France, l'Europe, et même la planète Terre dans son ensemble car le projet des humanités, celles qui nous relient à travers les âges et les cultures, est remis en question par la puissance des dictatures qu'elles soient d'ordre religieux, économique, ou politique, souvent les trois liés dans un même système anti-social et anti-démocratique.

Bonne suite à vous tous et merci de me lire sur mon blog. Plus il y aura de lectrices et de lecteurs attachés à ce site, plus grand l'impact pour la prochaine élection française. Alors n'hésitez pas à partager votre plaisir avec vos amis et vos amies de tous bords et de toutes confessions.

P.S. N'oubliez pas la lecture sur Agora Vox

 

"Nos valeurs correspondent à l'idée que chaque être humain est en soi un absolu. Il peut être malade, paralysé, sans capacité de production, génial, formidablement entreprenant... Il n'y a pas de différence, pas de balance où l'on pèse celui qui sert et celui qui ne sert pas. On ne peut soutenir l'un et abandonner l'autre. Et c'est cela notre choix".

François Bayrou

 

14/02/2012

Facebook profile un Sarkozy Kleenex

 

Le candidat Nicolas Sarkozy, annoncé telle l'Immaculée Conception par le réseau social Facebook n'a jamais eu d'épouses avant Carla Bruni, ne connaît aucune affaire louche, n'a jamais serré la main des tyrans sanguinaire comme Kadhafi, Assad, ou Ben Ali.

C'est pratique de réécrire l'Histoire pour créer un Dieu quand on a envie d'un pouvoir religieux.. Jésus a connu son parcours net et sans faille ainsi par le profil, sans textes apocryphes, que lui ont réservé ses descendants et la sainte Eglise. L'islam connaît aussi ça. Pas touche à Muhammed. Un blogueur en fait la douloureuse expérience aujourd'hui même. Quant aux juifs, ils attendent encore leur Messie...

Bref, Sarkozy est un demi-dieu presque trop parfait pour gouverner la France. Il a effacé pas mal de combines gênantes afin qu'on lui décerne une hagiographie impeccable. Saint Sarkozy au pouvoir pour les 5 prochaines années? On préfère Saint-Exupéry et son Petit Prince qui aurait sans doute eu la bonne idée de voter pour François Bayrou. Mais si Sarkozy aime tant qu'on efface son portrait réel et existentiel, on peut alors l'appeler Le Président Kleenex et le jeter après 5 années médiocres passées à se reluire le portrait devant son miroir. Ô miroir, miroir Facebook, qui est le plus beau?...

Surprise! Les Algériens de France ont de l'humour à revendre...

 

 

"Nos valeurs correspondent à l'idée que chaque être humain est en soi un absolu. Il peut être malade, paralysé, sans capacité de production, génial, formidablement entreprenant... Il n'y a pas de différence, pas de balance où l'on pèse celui qui sert et celui qui ne sert pas. On ne peut soutenir l'un et abandonner l'autre. Et c'est cela notre choix".

François Bayrou