29/04/2012

DSK et Kadhafi: deux cadavres pour Hollande

 

A gauche, ils font parler les morts à un peu plus d'une semaine d'un élection cruciale. DSK invente un complot contre lui. Médiapart, média pro-socialiste, découvre son second missile de papier concernant le financement de la campagne de Sarkozy par Kadhafi. Est-ce le K?

Procès stalinien pour le Président et l'UMP. Oeuvre de salubrité publique pour le PS qui déclare un peu lâchement qu'il n'a rien à voir avec DSK et Médiapart. Histoire de faire ressurgir les patates chaudes au moment crucial et tirer les marrons du feu sans se mouiller. Manoeuvre parfaite d'esquive du candidat Hollande plus machiavélique que jamais.

Pourtant, DSK ne peut rien prouver. Pourtant Médiapart ne peut rien prouver. Car nous connaissons tous le degré extrême de manipulation du clan Kadhafi. Ils ont pu monter de fausses pièces pour discréditer Sarkozy au moment où celui-ci a réussi à persuader l'ONU d'une intervention aérienne dans le ciel libyen.

Pourtant, nous pouvons être sûre d'une chose. Le PS n'est pas si serein que cela à 3 jours du grand débat entre Sarkozy et Hollande. Car s'il était si sûr de la victoire, il n'aurait pas besoin d'un DSK discrédité par ses comportements pour le moins peu délicats envers les dames et d'un média qui sort des « preuves écrites » d'un des gouvernements les plus menteurs et manipulateurs de notre temps.

Si d'ici le 6 mai les socialistes signent et persistent dans leurs attaques nébuleuses sans apporter de vrais éléments solides qui peuvent faire tomber Sarkozy, ces missiles pourraient bien leur revenir en pleine figure par un Sarkozy triomphant dans les urnes.

Qui de Sarkozy ou Hollande saura tirer profit des attaques de la Gauche? DSK, pour son K, et c'est une certitude, n'a pas de preuves. Kadhafi, pour son K et c'est une certitude, est mort et enterré. Pour les socialistes, il faudra aller exhumer un mort et le faire parler. Comme je ne pense pas que Hollande soit Jésus, il me paraît assez improbable que la Gauche réussisse ce miracle. Les témoins de Kadhafi peuvent parler. Ont-il des preuves écrites et irréfutables de ce qu'ils avanceront?

Les revenants pourront-ils voter à la place des vivants le 6 mai prochain?

 

28/04/2012

Aux sincères soutiens, Sarkozy est gagnant

 

Si la France devait voter sur la sincérité des engagements pour les deux candidats restant, nul doute que le pourcentage de vrais soutiens est largement favorable à la politique de Sarkozy. Dans les 45% d'électrices et d'électeurs réunisssant le bloc de droite Sarkozy-Le Pen il se trouve plus de lepénistes votant clairement pour Sarkozy que le rejetant alors qu'à gauche, dans les 39% du bloc Hollande-Mélenchon, l'immense majorité des Mélenchonistes ne voteront pour Hollande que par pur anti-sarkozysme.

Première conclusion. Il y a beaucoup plus de faux-culs qui voteront pour Hollande que pour Sarkozy. Et comme un Président a d'abord besoin d'une équipe solidaire, d'une vraie adhésion à sa politique, Sarkozy a une assise supérieure à Hollande au moment du final. Seconde conclusion. Les centristes de Bayrou sont instables. S'ils doivent choisir leur équipe gouvernementale future entre un pédalo qui avance et recule au gré de la mode pour faire du sur place au final et le TGV (la transgression à grande vitesse) de Sarkozy, je dirais que faire du sur place c'est mourir beaucoup alors que transgresser c'est ouvrir beaucoup la République à un monde nouveau. Mai 68 ne s'est pas fait sans transgression et bris des tabous. Mai 2012 a un candidat du changement. Il n'est pas sûr que François Hollande porte bien son slogan sur son affiche. Sarkozy s'emploie à piquer son slogan. Le hold-up du siècle, et au bout du compte un cocu comptable magnifique.

La vague qui va la prendre en pleine figure?

Première vague sarkozyenne le 1er Mai au Trocadéro. Seconde vague le 2 Mai à la télévision. Hollande va se prendre un pavé mélenchonien et crever sa roue de paon. Troisième vague sarkozyenne le 6 mai à la sortie des urnes. Il y a du cinéma dans l'air. Un finish d'enfer à couteaux tirés et le paradis pour la Droite. Réalité ou fiction?

Dire que Sarkozy rêvait d'être un champion cycliste dans une autre vie. La roue tourne pour lui car il deviendra le Champion à pois rouges à l'insu de son plein gré. Pour le maillot jaune, Hollande à une préférence pour le jaune fluo.

 

27/04/2012

Sarkozy s'envole-t-il vers l'Alpe d'Huez avant... sa chute?

 

Dans une autre vie...Sarkozy aurait aimé être identique au pirate cycliste Marco Pantani, poussé au suicide un 14 février par les affaires du milieu, 14 février, jour des amoureux. Son combat du siècle vu comme un combat d'adieu à la France pour la plupart des observateurs lui permettra-t-il de réaliser son saut rêvé à 8 mètre 90 tel le « Space Spiderman » de 1968 Bob Beamon? Beamon avait bu la vieille de son exploit. Il broyait son noir. Ces frères de race, le jour même, avaient brandi le poing politique sur le podium des Jeux Olympiques en guise de résistance au système blanc. Où comment réussir l'exploit du siècle quand on subit la pire des humiliation publiques. Lui, Pétain, jamais. De Gaulle à moi. Plutôt sauter à 8 mètre 90 que mourir dans l'humiliation politique. Y arrivera-t-il le soir du combat pour passer devant Hollande? Cela au lendemain d'un 1er Mai  2012 mémorable dans l'Histoire de France.

 

Elévation

 

Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par delà le soleil, par delà les éthers,
Par delà les confins des sphères étoilées,

Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde,
Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté.

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides;
Va te purifier dans l'air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
S'élancer vers les champs lumineux et sereins;

Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
- Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!

Spleen et Idéal, Charles Baudelaire

 

Sarkozy parle-t-il pour lui-même?

 

"Quand on accueille trop, on accueille mal" Nicolas Sarkozy

A force de chercher l'immigration massive des gens du Front National dans son propre camp, idem de ceux du MoDem, afin d'obtenir la majorité présidentielle tant désirée, Nicolas Sarkozy accueille mal les hésitants qui aimeraient peut-être lui donner encore une seconde et toute dernière chance.

En fait, Nicolas ne sait plus accueillir avec générosité. Il brutalise, invective, verbalise, nargue, réduit à néant les éventuelles bonnes volontés qui pourraient le défendre. Sitôt le premier tour passé, il a dit qu'il ne ferait aucun accord avec Bayrou et que c'était à Bayrou de venir frapper à sa porte. Hors, évidemment c'était la démarche inverse qui devait être faite puisque c'est lui qui est demandeur et non Bayrou. Mais comme on le sait. Nicolas Sarkozy n'aime pas l'immigration de masse, par essence communautariste, non gérable, et non intégrable au système. Mais il en a besoin comme la France a besoin de ses immigrés pour travailler dans les postes ingrats et mal payés. Donc il a dit oui au vote massif des immigrants votant en sa faveur dans l'urne mais non au partage du pouvoir. Un vote pour beurs ignorés et ignorants transformés en torchons électoraux. Un vote pour gogos. Quand aux leaders de ces communautés étrangères à l'UMP, qu'ils s'appellent Bayrou le trou noir ou Le Pen la terroriste qu'ils aillent se faire voir chez les Grecs. C'est ce qu'ils font d'ailleurs de mieux. Ils vont soutenir indirectement la candidature Hollande. C'est Ulysse qui va finalement revenir au pays de son enfance en chassant le prétendant du trône d'un Arc-en-ciel de Triomphe.

Bon c'est pas tout ça. Comme le dit Corélande dans son drôle de commentaire, je débite, je débite, je débite. J'ai quelque chose d'urgent sur le feu. Je prépare des Pennette aux crevettes Royal que je dois sauter à la sauce Sarkozy ( flambons les crevettes à l'aide d'un peu de Poutou-Charrente, avec une gousse d'échalotte et un concassé de truffe noire du Périgord, Mélenchon délicatement avec les Pen al dente, nappons amoureusement d'une fine sauce hollandaise aux pointes d'asperges ou d'une béarnaise au poivre rose). Madame Carla et son mari sont servis. Bon appétit. (J'ai été engagé comme Chef par Nicolas pour sa soirée romantique surprise du 6 mai avec Carla et Giulia. Mais chuuut. C'est un buzz. Faut pas qu'il se sache). Trop d'immigration tue l'intimité de l'immigration.

 

 

LA  FRANCE  ROMANTIQUE

UN DÎNER DE CONS CHEZ LES SARKOZY


Après la France Yo-Yo de Sarkozy, la France Yo de Hollande

 

6 MAI 2012

"La France Coule"

Made in Sarkozy

 

 

6 MAI 2012

"La France Cool"

Made in Hollande

 

 

AFTER THE 6 MAI 2012

"La France Loverpool"

Made in Ali Pacha