04/11/2010

Ordre divin et ordre humain

 

Soumission à Dieu ou liberté devant Dieu? Le grand débat religieux de notre époque devrait tourner autour de ce thème essentiel. L'essence de Dieu est telle de type autoritaire, voir despotique, ou libertaire? Quelle place est laissée au libre-arbitre dans le Coran? Dieu de pardon ou de punition?

L'Occident a contracté une allergie définitive face au monde musulman et sa vision unique de Dieu. Le Coran étant le Livre de la Révélation, le dernier texte sacré donnant les références exactes quant aux Volontés de Dieu, sa Loi, Ses règles naturelles et définitive pour l'Homme, la condamnation à l'enfer en cas de transgression et de perversion, de débauche ou de déviances dans les goûts sexuels (homosexualité, transexualité), toute cette apparente rigidité divine gêne l'Occident qui ne peut admettre que le Coran, le Livre de Dieu, rejette le droit à la rébellion des humains contre les Commandements de Dieu envoyés de manière aussi rigoureuse et menaçante, clairement et sans ambiguïté possible: les infidèles au Livre sont condamnés aux pires malheurs sur Terre et, plus tard au Ciel, et leur condamnation à l'Enfer est sans appel. Sauf en cas de conversion à l'Ordre de Dieu.

Ces menaces répétées tout au long du Livre fatiguent les âmes libérales. Dieu est-il alors un tyran Lui-même pervers qui nous aurait octroyé des libertés intellectuelles de vivre et de pensée tout en nous demandant de nous soumettre à Ses ordres? En réalité, il faut revenir aux racines de l'Humanité. Dieu crée l'homme et demande à ses anges de se prosterner devant sa plus accomplie des créatures vivantes. Tous acceptent, sauf Satan, qui de ce fait sera banni de Dieu jusqu'à la Fin des Temps. Satan, dès lors, dit à Dieu qu'il va tenter les Humains pour les faire tomber de leur Paradis et les entraîner dans des souffrances abominables, des malheurs incommensurables, et le chaos final grâce à ses séductions d'apparence très tentantes. Cela a commencé avec Adam et Eve pour continuer jusqu'à nos jours.

Si nous avons autant de peine à nous Soumettre à l'ordre originel de Dieu, c'est que Satan nous propose des libertés séditieuses et licencieuses fort tentantes qui semblent nous donner les pleins pouvoirs et le plein réservoir de satisfactions personnelles. Hors notre passage sur Terre est mortel du fait même du péché originel. Dieu nous met à l'épreuve. Il nous a envoyé Ses messagers pour rétablir son autorité, et ses commandements afin de nous éviter de devenir des méchants, des pervers, des libidineux se comportant pire que des animaux aux instincts primaires parce qu'animés d'intelligence cérébrale bien au-dessus de la moyenne du règne animal nous permettant d'acquérir des comportements nobles et civilisés. Car Dieu nous a inventé pour cela.

Cela semble raté. D'un côté, celles et ceux qui rejettent Dieu, n'ont pas de temps à perdre avec Lui et sa morale très droite et honnête. De l'autre, certains croyants musulmans se permettent de penser qu'ils peuvent se mettre à tuer tous les infidèles car c'est Dieu Lui-même qui offriraient aux combattant une place au Paradis pour qui combat et meurt pour Lui contre les infidèles. Le plan de Dieu est-il si foireux au point que les Humains vont s'autodétruire? Possible. Car Dieu dit aussi dans le Coran qu'il pourrait donner la Régence de la Terre à une autre créature que l'homme en cas de fiasco total de l'Homme. Satan va-t-il finalement réussir là ou Dieu exige de nous qu'il échoue.

En fait, c'est à nous, êtres humains, de trouver cette Sagesse, cette Voie du Milieu qui nous permet d'avancer dans Son Amour plutôt que dans les séductions de Satan. Le Coran est le plus beau Livre, le Livre qui nous dit que notre mission est d'abord de se comporter en humains aimant, attentif, respectueux de l'Autre, universel, multiracial, ayant l'âme tournée vers Dieu et non détournée par Satan.

Sur Terre, nous devons impérativement obéir à des lois humaines pour éviter les châtiments humains, des lois libérales qui parfois nous bousculent et nous jettent à la rue nous faisant perdre maison et dignité (voir le scandale des subprimes, par exemple). Pourquoi donc, si nous voulons atteindre le Ciel et le Paradis, ne devrions-nous pas obéir à Dieu pour éviter une vie d'enfer sur Terre et une autre vie d'enfer pour l'Eternité. La planète bleue va assez mal par notre faute; la société humaine va assez mal par notre faute. N'est-il pas temps de relire les Livres sacrés sous un autre oeil que l'oeil du mécréant obtus ou du croyant fou pour chercher de nouvelles sources d'inspiration divine?

Et si Jésus revenait parmi nous pour établir ce Paradis sur Terre comme promis de Dieu dans le Coran et dans la Bible, ne serait-ce pas le dernier moment d'y réfléchir pour nous chrétiens, juifs, ou musulmans...comme athées et adeptes d'autres religions?

 

 

31/10/2010

Ne pas confondre Mr Zahar avec Mlle Zahia Dehar

 

Mr Mahmoud al-Zahar, dirigeant palestinien du Hamas, n'y va pas avec le dos de la cuillère, ou d'une baleine, pour traiter les Occidentaux et leur mode de vie plutôt mécréant. Dans une interview accordée à Reuters, le chef islamique a dit que les hommes occidentaux traitent leurs partenaires féminines en animaux, pire que ça. La femme occidentale a un mari et des centaines de milliers de petits amis! Et les enfants ne sauraient pas en réalité qui est leur père...Quelle outrance!

Il faut s'alarmer de ces dérapages d'un des responsables du Hamas, sans insulter Dieu pour autant. Le différent entre communautés musulmanes intransigeantes et communautés frivoles et libertines occidentales s'agrandit encore. On dirait que se forme un puits sans fond, ou un gouffre béant entre Dieu, d'un côté, et Satan de l'Autre. Hors, la réalité et la vérité, c'est que nous autres Occidentaux nous retournons la position de leurs outrances verbales aux musulmanes excessifs. « Ils » sont le Diable. « Nous » sommes le Bon Dieu. Pourquoi ce manque de communion entre la vision occidentale, chrétienne, de la liberté divine et celle, musulmane, soumise à la volonté de Dieu? Pourquoi ne pas croire que Dieu est le même pour tous, que la fornication nous est fortement déconseillée ici comme là-bas au risque de nous perdre, que la fidélité a autant de valeur là-bas que chez nous, que Dieu vit dans nos coeurs à tous où s'échappe de nos corps et reste à distance de nous à chaque fois que nous agissons mal. Satan est de partout, agit sur tous les peuples, et la Bête invisible nous soumet à ses tentations diaboliques. De se comporter en singes agresseurs criminels, corrupteurs, ou fornicateurs, est possible et visible dans toutes les tribus de la Terre, musulmane, chrétienne, juive, ou d'ailleurs..

Dieu nous demande Noblesse, Fidélité, Honnêteté, Sagesse. Ensuite, nous les êtres humains devons faire avec Ses précieuses recommandations et autres commandements. Puis, nous nous débrouillons avec notre conscience et notre Foi, pour celles et ceux qui en ont encore une. Que Monsieur Mahmoud al-Zahar défende sa position avec moins d'outrance verbale s'il veut obtenir le respect des Occidentaux pour défendre la cause du peuple palestinien et celle de Dieu. Car les Occidentaux, même s'ils sont parfois libertins, ne sont pas les monstres vouant un culte intégral à Satan. Le cynisme est de tous les bords, de toutes les cultures. Et certains Occidentaux, libres dans leur tête et leur coeur, agissent parfois mieux que certains extrémistes religieux d'Orient soumis à la Volonté divine qui n'est de loin pas toujours respectée d'eux. Trouver la voie du juste milieu. Voilà ce qu'Allah exige de nous, musulmans et non-musulmans. Cela peut se faire avec l'aide de Dieu, et pour certains, sans le secours de Dieu. Car Dieu, dans Sa puissance, sonde tous les coeurs sincères et surveille les coeurs infidèles avant de les punir sur Terre puis au Ciel.

« Jonas avait lui aussi fait partie de Nos envoyés. Il s'était réfugié sur un vaisseau surchargé. On tira au sort et il fut parmi les rejetés à la mer où une baleine l'avala, car il avait encouru Notre colère; et sans ses prières, il serait resté dans le ventre de la baleine jusqu'au Jour dernier.

Nous le fîmes rejeter épuisé, sur une plage déserte et Nous fîmes pousser au-dessus de lui un plant de citrouille. Nous l'envoyâmes ensuite comme messager à une population de cent mille âmes ou plus encore, qui crurent en Dieu. Aussi leur avons-Nous permis de jouir de la vie, pour une période déterminée. »

Et si Mr Mahmoud al-Zahar pouvait être ce messager d'Allah rejeté sur sa bande de Gaza qui, grâce à son exemple et sa tolérance, donne confiance aux Palestiniens et aux Occidentaux quant à l'existence de Dieu plutôt qu'un homme irrité et arrogant qui se moque des comportements libertins des Occidentaux... Le respect acquis, sa place de leader incontestée parmi les siens et parmi ses ennemis, son peuple n'en aurait que plus de poids devant le cortège des nations réunies afin de réussir une paix reportée depuis trop longtemps déjà. La souffrance endurée de tout un peuple qui étouffe de sa condition sociale ne peut-elle pas être transformée en bonheur et joie de créer une communauté ouverte et accueillie par le monde entier dans ses nouvelles frontières enfin reconnues de tous? Inch'Allah!.

 

 

 

30/10/2010

11 septembre: de nouvelles révélations capitales

 

Le mystère s'épaissit jour après jour autour de l'attentat du 11 septembre. On se dirige vers deux options diamétralement opposées ou complémentaires. Soit la « réussite » du 11 septembre est un méga-complot diabolique dû à l'alliance invraisemblable mais bien réelle de grands pervers d'Occident et d'Orient, soit Dieu a voulu montrer un Signe très fort en interférant dans la « réussite » de la mission des 19 terroristes kamikazes et de leurs chefs. Nous optons pour la complémentarité des deux scénarios.

Car, après moult interviews de témoins, de scientifiques, d'experts, de journalistes critiques, d'hommes politiques, on arrive à la conclusion que 1) les pilotes de chasse, pourtant aguerris à l'interception rapide, se sont fourvoyés dans la direction à donner à leur vol et n'ont pas pu intercepter les avions qui se précipitaient sur les tours. 2) des êtres humains ont disparus corps et âmes sans laisser aucune trace ainsi qu'un jumbo jet s'est volatilisé où à laisser des traces naines de son existence (dont un réacteur en modèle réduit!) en s'écrasant contre le Pentagone. 3) deux tours se sont effondrées de façon incompréhensible aussi vite qu'une pièce de monnaie lancées du 100ème étage en n'opposant aucune forme de résistance malgré ses structures métalliques 4) un troisième building, le numéro 7, s'est désintégré à la manière d'un bâtiment préparé ingénieusement à sa disparition par des explosifs posés de mains d'hommes consciencieux et professionnels alors que le chaos est, à ce moments précis de la disparition des tours, indescriptible. 5) G. Bush, Président des Etats-Unis, affirme avoir vu les images en direct au moment ou le premier avion percute la première des tours alors qu'aucune télévision n'était branchée en direct sur les tours à ce moment-là. Comment a-t-il « vu » les images? 6) le même Bush, chose invraisemblable pour un Président de la première puissance mondiale, a assisté ensuite sans broncher à un cours donné à des élèves d'une école primaire quand on lui apprend qu'un 2ème avion percute la 2ème tour! Un Président qui s'assoupit dans une classe, sans réaction aucune, comme un homme pris en état d'ébriété alors qu'il n'a rien bu. Un Président dont le cerveau est comme euthanasié au moment du pire attentat commis en Occident sur les symboles de la première puissance mondiale...7) La Maison Blanche est épargnée miraculeusement grâce au seul équipage et aux passagers qui vont lutter contre les terroristes et qui permettra à leur avion de finalement s'écraser en Pennsylvanie plutôt que sur la Maison Blanche.

Oui. Et d'autres choses qui ne sont pas mentionnées ci-dessous comme l'intervention de boursicoteurs qui semblaient au courant de l'imminence de l'attentat et qui se sont grandement enrichis sur les dépouilles des morts dans l'attentat. Soit on croit rêver à un scénario psychédélique,du Spielberg ou du Kubbrick, soit on se dit que Dieu a dirigé les êtres humains, brouillé les pistes et les cerveaux, a perturbé les plans de Satan tout en laissant agir les hommes, afin de nous donner à réfléchir sur le Signe capital qu'il nous a envoyé en empêchant Satan d'obtenir une totale victoire.

Hélas, mille fois hélas, dans la vidéo passée ci-dessous, nulle part est fait mention de la participation divine probable dans la suite des évènements tragiques que l'on connaît un peu mieux maintenant.. Satan a propagé la corruption et mis à profit un plan d'exécution dans les cerveaux des humains. Mais Dieu, de part le grand trouble laissé par les nombreux point obscurs de l'enquête, tente de nous montrer qu'il n'est peut-être pas totalement étranger à une certaine direction de l'affaire et de la voie que devrait emprunter l'Amérique. Semblable à la disparition de Pharaon dans les eaux de mer, le Président Bush semble submerger par l'importance de l'évènement. Restant sans réaction, tel un enfant ne comprenant rien à l'attentat, il discute lui-même avec des enfants au moment des actes odieux, puis il suit, le regard hébété, les ordres de ses subalternes et se met à l'abri dans un bunker secret.

Nous reprenons ici encore une fois un passage de la sourate 44 Ad-Dukhân, sourate capitale parlant aussi de la composition de l'Univers qui, selon la Révélation, a été révélé au Prophète Muhammad de manière exacte et précise, soit non seulement l'existence des Cieux (au nombre de 7) et de la Terre, mais celles des Mondes, des exoplanètes (à peine découvertes aujourd'hui!), et de l'antimatière existant (les espaces interstellaires invisibles).

Mais revenons à notre passage du Coran que nous voulions citer:

«  En vérité, l'arbre de Zaqqûm ( l'arbre de Satan) sera la seule nourriture du réprouvé. Tel un métal fondu, il bouillonnera dans les entrailles à la manière d'une eau surchauffée. Et une voix s'élèvera: « Appréhendez-le et précipitez-le au fond du Brasier! Verser-lui de l'eau bouillante sur le crâne, pour augmenter son supplice! » Puis la voix s'adressant au réprouvé lui dira: « Savoure donc ce supplice! N'est-ce pas toi le puissant, l'adulé? Voilà, en vérité, ce dont vous doutiez naguère! »

Comment ne pas établir une relation entre ce que voit en direct (mais sur quel écran?) le cerveau du Président américain et ce passage du Coran! Comment ne pas mieux comprendre la chaleur insoutenable (et inexplicable) des débris des deux tours. Et la couleur des cheveux des survivants, blancs comme la cendre expulsée dans l'atmosphère! Et les cris d'effroi des femmes et des hommes (My Gooood!) et l'horreur expulsée des coeurs assistants sur place à la chute, ou en diffusion directe à la télévision! Cela ressemble tellement à une apocalypse miniature, un avertissement et un Rappel de Dieu de ce qui nous attend le Jour du Jugement Dernier.

Et cette sourate de se terminer par un terrible avertissement mais aussi un grand espoir car il nous laisse la liberté de jouer enfin la carte de Dieu plutôt que celle de Satan. Car la Miséricorde et la Bonté de Dieu sont infinies tout comme son espoir qu'il a placé en sa Créature, l'être humain:

« Nous avons rendu le Coran accessible par l'emploi de ta langue, dans le but de leur permettre d'en méditer le sens. Attends donc la suite des évènements! Eux aussi sont également dans l'attente. »

Cette nuit, nous ajouterons une heure et donnerons 60 minutes de plus à la journée des morts. 60 minutes de plus pour réfléchir à la résurrection des corps...

« Dieu fit croître une citrouille, dont les rameaux s'étendirent et le couvrir de leurs feuilles. »

Livre de Jonas, sourate Yûnus. Ninive, ville condamnée à la destruction, dont le revirement et la repentance lui permettra d'être sauvée pour un temps... New-York, ville en sursis, saura-t-elle enfin choisir la voie de la Paix et la Concorde en accordant à l'islam toute sa place et son honneur en bannissant l'Axe du Mal de son vocabulaire et en honorant le peuple palestinien tout en l'aidant vraiment dans son droit à un Etat digne de ce nom et respectant ses populations comme ses ethnies?

 


Le 11 septembre à la loupe
envoyé par yannos80. - L'info video en direct.

 

Jour de la Résurrection

et nous tous morts

en attendant que l'eau arrose

nos corps inanimés.

 

Dieu de Bonté et de Miséricordieux

écoute nos prières et nos voeux.

27/10/2010

Islamic Mean Time

 

Ni l'Heure ni le Jour

 

Clepsydres musulmanes ou précision helvétique,

A la Mecque comme à Neuchâtel.

 

Cube Noir

et Horloge de Makkah

unis par deux religions du Livre.

 

Ni l'Heure ni le Jour.

 

Et pourtant.

Nous changeons à chaque bienfait,

à chaque partage ou échange,

l'Heure et le Jour.

 

Dieu est Grand et Miséricordieux.

Il ne réduit en cendres

que les Civilisations corrompues,

que les sociétés qui le renient,

que les peuples prêts à disparaître.

 

Sommes-nous assez vaillants

pour vouloir survivre et sauver nos enfants?

 

Sommes-nous assez bons

pour passer au-dessus des obstacles

qui nous divisent et nous séparent?

 

Sommes-nous assez humbles

pour faire de nos réussites humaines

celles de Dieu?

 

Allah, Ô Allah,

prêtes-nous vies pour accomplir ton Oeuvre

et porter Ton projet humain

vers la Voûte du 7ème Ciel.

 

Allah, Ô Allah,

que les humains se prosternent

devant Ta lumière

pour que toujours les êtres humains

construisent des rivières d'eau

qui s'écoulent à travers le Temps

et l'espace de ton Amour.

 

Ni le Jour ni l'Heure.

500 ans de vie pour la Géante de la Mecque.

Comme si les Humains gardaient l'espoir

d'un avenir, d'un futur radieux

sous Ton Regard et Ta Gloire.

 

Cube Noir

et Horloge de Makkah

unis par deux religions du Livre.

 


Chrétiens, n'ayez pas peur des Musulmans.

Nous partageons les mêmes espoirs

et exprimons les mêmes craintes.

Et même si nos visions nous différencient,

Dieu exige de nous amour et concorde,

magnanimité et amitié.

 

Ni guerres ni meurtres

ne peuvent justifier la défense de Dieu.

Ce sont les idées qui départagent.

Et celles qui sont les plus convaincantes

et rassurantes finissent par vaincre sur le faux.

 

Ô peuples de la Terre,

unissez vos coeurs et vos âmes

pour bâtir les cathédrales de demain.

 

Dieu est Grand et Miséricordieux

 

 

Gaudi Cathedrals in Barcelona

Gaudi1_1

 

20/10/2010

Les états généraux de la nuit

 

En janvier prochain, Genève accueillera les « états généraux de la nuit » annoncé par Patrice Mugny, conseiller administratif de la Cité de Calvin.

Genève a mal a son divertissement. Hors, la Ville du bout du lac possède en ses murs 20 fois plus de lieux nocturnes qu'en 1997! Soit, ils seraient pour la plupart trop chers et d'un certain standing. Mais Genève n'est-elle pas la Ville des banquiers?

Alors que les Genevois sont sortis dans la rue pour demander plus de lieux d'amusement, Genève n'en finit plus de créer de nouveaux lieux où passer ses nuits à boire, à rire, et à danser. N'y a-t-il pas incohérence entre l'apparente tristesse des citoyens qui ne trouveraient plus refuge en des lieux festifs et la réalité de la situation sur l'offre?

Cela m'inspire ce petit texte

 

Les états généreux de la nuit.

elle en demandait tous les soirs de pluie.

 

Sa vie empruntait des reliefs sinueux.

Elle avait recours aux spiritueux

et chassé le spirituel de son existence.

 

Allait-il revenir au galop?

 

Dehors, Dieu attendait à sa porte.

 

Elle trouvait bien du plaisir à jouir

aux états généreux de la nuit.

Les hommes le lui rendaient bien.

 

Dehors, Dieu attendait à sa porte.

 

Arrosée comme une pivoine en vase,

elle avait oublié l'engrais et le terreau.

Vaseuses, ses racines pourrissaient dans l'eau.

 

Dehors, Dieu attendait à sa porte.

 

Ses états généreux de la nuit

devenaient ténébreux et obscurs.

Le sujet de son plaisir était devenu

peu à peu une drogue dure et cynique

qui la transformait en objet de plaisir,

une pouffe ridicule aux mains des hommes.

 

Dehors, Dieu attendait à sa porte.

 

Un jour, elle rejeta ses états généreux de sa nuit,

ouvrit sa porte, et se trouva nez à nez

avec un bel inconnu qui lui dit simplement:

« Je t'apporte les états généreux de la Lumière

qui te permettront de trouver jouissance en l'Amour »

 

Elle fut frappée en plein coeur.

Dieu venait de franchir les murailles de son esprit.

 

Des états généreux de la nuit,

elle n'en fit pas son deuil.

Elle en fit plus de douceur et de tendresse,

plus de respect et de fidélité,

plus de coeur et d'amabilité.

 

Elle venait de trouver l'homme de sa vie.

Cela faisait sans doute ringard, vieux jeu, et hors modernité

pour toutes celles et tous ceux

qui continuaient à s'éclater

aux états généreux de la nuit.

 

Et pourtant elle trouva enfin stabilité et bonheur à sa vie.

 

Dieu ne l'avait jamais oubliée.

Elle, elle L'avait juste chassé

comme un malotru qui voulait tout lui interdire.

 

Dieu resta comme un vigile à sa porte.

Un jour, elle compris qu'Il était la Beauté

malgré ses apparences d'interdit et de sévérité.