28/02/2010

Un rêve dominical pour les princesses

Enfant, j'ai baigné dans les chants grégoriens grâce à maman. J'offre ces oniriques clip vidéo aux princesses de la Terre qui préfèrent l'amour au sexe, l'honneur de la relation amoureuse à la frénésie sexuelle, les plaisirs partagés aux plaisirs égoïstes.

J'imagine que bien des princesses dégoûtées par la surenchère sexuelle vont s'y retrouver. Il y a même des accents orientaux et musulmans dans la dernière vidéo... que je réserve aux femmes musulmanes et mes amies Zakia et Fatima.

 

 

 

 

 

06/10/2009

Saint suaire: un faux confirmé

Des scientifiques ont acquis la certitude que le voile christique datait du XIVème siècle. Ainsi donc, toute une croyance tombe de son piédestal.

Je ne vais pas m'intéresser ici sur les circonstances et les moyens qui ont permis à ces scientifiques de prouver la supercherie. D'autres sites vous l'expliqueront mieux que moi. Ce qui arrête mon regard et ma réflexion sur ce fameux tissu, c'est la façon dont l'humain a besoin de deux éléments combinés, un fait d'éléments magiques, l'autre fait de confirmations sérieuses, ou tout du moins d'un flou entretenu par des déclarations données par les autorités religieuses, pour croire en la réalité d'une divinité.

C'est ce qui se passe dans toutes les religions. Ces deux ingrédients, l'un magique, l'autre d'autorité, sont indispensables pour que la mayonnaise monte. Si les docteurs de la foi confirment un fait ou entretiennent un doute, les gens confiants en leur foi ont tôt fait de basculer dans la croyance de l'existence du fait. En religion, c'est le principe de légitimité et de crédibilité qui l'emporte toujours sur le doute. Si des gens de ce calibres confirment le fait, c'est la vérité. Si elles sèment le trouble et le flou, c'est toujours la vérité. Seul un rejet catégorique du fait miraculeux par l'ensemble de la prélature détourne les croyants du miracle.

Il est d'ailleurs très intéressant de lire la définition du saint suaire dans Le Petit Larousse, édition 2005 (!): « linceul qui servit à ensevelir le Christ ». Aucune distance critique, aucun conditionnel. Une affirmation: le linceul est un vrai, et l'image est bien celle du Christ. Et comme le dictionnaire est la base même des définitions exactes...

Cette petite phrase « le linceul qui servit à ensevelir le Christ » pourrait se révéler propre à assassiner le Christ lui-même. On passe de l'explication divine au Ier degré « ce linceul est mystique, il a imprimé le visage du Christ » a une mystification organisée par un groupe de personnages du XIVème siècle. On passe alors à un second degré « ce linceul est une escroquerie, le dictionnaire en donnait une petite définition anodine qui l'a transformée en une définition assassine « « le linceul qui sert à ensevelir le Christ ». Si le saint suaire est un faux, le Christ est définitivement mort et enterré. Il n'y a plus rien à croire car toute l'histoire de ce personnage est une suite de mystifications significatives et non plus un fait mystique réel. Le dictionnaire devient, à son corps défendant, un nouveau complice des meurtriers du personnage en tant que personne représentante de Dieu sur Terre...

La modernité, le XVIII ème siècle en particulier , l'époque des Lumières nous ont appris à prendre de la distance par rapport aux croyances religieuses. Si demain nos enfants veulent encore s'intéresser au fait religieux, à la spiritualité, il est tout-à-fait nécessaire de donner des cours d'histoire des religions et non du catéchisme qui ne tient plus la route, voir pire, qui construit des individus irrationnels qui se jettent soit dans des aventures religieuses extrémistes soit dans des sectes dangereuses pour leur intégrité.

La preuve d'un faux saint suaire est salutaire. Cette supercherie montre combien des gens peu scrupuleux se sont servis de leurs connaissances pour manipuler et induire en erreur des foules entières Elle jette une lumière crue sur la fascination des foules par la religion et la facilité avec laquelle on peut tromper des gens pendant des centaines d'années, voir des millénaires...

Les autorités religieuses perdent de plus en plus en légitimité. Elles ont du pain sur la planche. Elles doivent redonner au Christ son identité humaine à part entière et ne plus se servir de soi-disant miracles littéraires pour donner du poids et de la force à ce magnifique personnage historique sorti de la grande Histoire par la porte d'un trou noir divin, et réapparu dans les Evangiles plus de septante ans plus tard... Drôle d'histoire, vous ne trouvez pas, Lolita?

 

 

 

 

 

 

24/09/2009

Le plus métaphysique et pataphysique des passeports

La Suisse et la Libye vont fumer le calumet de la paix. On peut blesser la Suisse, être jaloux d'elle, vouloir sa disparition. On ne peut pas empêcher la Suisse d'être devant le peloton planétaire pour engendrer les droits humains et une démocratie vivante partout dans le monde. Preuve par son passeport le plus incroyable et d'une beauté stupéfiante, quasi d'ordre divin...

 

picture034_277.jpg

 

Dans l'oeil du cyclone, la Suisse.

Elle est le trou noir inexistant, le trou d'espoir,

qui aspire et inspire les nations du monde.

 

picture050_33.jpg

 

Au centre de l'oeuf planétaire, la Suisse,

la Nouvelle Aragonie

née de l'amour des derniers dragons existants.

 

picture058_333.JPG

 

La Suisse, capitale du Nouveau monde,

avec le concepteur africain

de la statue de la liberté helvétique.

 

picture058_3333.JPG

 

Né sous X,

le fils spirituel de Nelson Mandela.

 

P.S. Si le monde ne peut s'empêcher de vivre de légendes et de mythes, c'est que les personnages légendaires et mythiques existent bel et bien. De l'ordinaire d'une vie naît l'extraordinaire récompense de la quête humaine. Ne cracher jamais sur le divin mais ordonnez-le selon votre âme, votre conscience, votre amour de l'humanité. Ainsi vous irez à la découverte du Graal, jamais terminé, jamais abouti, toujours en mouvement afin que la liberté des humains perdure à travers les âges. Votre bienveillant frère citoyen, Pacha K Mac.

 

 

 

21/05/2009

Perversion catholique irlandaise

On connaissait les dérives de certains membres du clergé. On ne pensait quand même pas que durant tout le XXème siècle, le viol comme les sévices corporelles et psychologiques étaient systématiques pratiqués sur de jeunes victimes masculines comme féminines et couvert par le silence de l'Etat.

 

Mais comment tomber si bas dans les désordres humains au sein même du temple de Dieu? Les Eglises, et le pape en premier, doivent absolument prendre la mesure de ce nouveau tremblement de terre. Les institutions religieuses ne peuvent plus être le refuge aux pervers et pédophiles. Pourquoi tant de scandales chez les catholiques? Sans doute à cause de leur approche perverse du sexe. Condamner ce que Dieu a donné de plus sacré et de plus émouvant au corps humain a fait de cette religion un lieu ou la honte, le silence, la complicité, la non assistance à personne en danger ont atteint un degré d'abjection si élevé qu'on peut comparer l'Eglise catholique irlandaise à une armée de Satan qui se prenait pour l'armée du bon Dieu composés de soldats psychiquement malades et de généraux dépravés couverts par les plus hautes autorités du pays.

 

Quelle tristesse et quelle défaite pour l'humanité! C'est l'Ascension, aujourd'hui. Jésus a gravi les montagnes de l'humanité. Il a inventé les chemins démocratiques, ouvert des faces nord dans la noirceur des âmes qui ont amené tous les saints de son Eglise à la Lumière. Faire tant de mal à cet homme après l'avoir crucifié et cela sous le couvert de la parole biblique, quel déshonneur et quel crime pour ces prêtres! « Ce que vous ferez à plus petit et plus faible que moi, c'est à moi que vous le ferez ». Les murs de l'Eglise catholique peuvent trembler jusqu'au Vatican. L'Eglise catholique a de moins en moins de crédibilité, et ne pas être plus énergique que ça au Vatican dans cette affaire sordide, est un scandale. Il y a des personnes encore vivantes qui doivent être punies civilement et religieusement. Et l'Eglise doit absolument repenser sa manière d'aborder la sexualité. Donner la liberté pour les prêtres d'avoir des relations sexuelles saines et majeures ainsi qu'ouvrir la porte au droit au mariage serait une décision pleine de sagesse divine.

 

Sinon l'Eglise n'apprendra jamais rien de ses erreurs les plus graves.