08/07/2012

Zahia, la revanche des filles qui n'ont rien à dire

 

"Soit belle et couche-toi là!" Dans la tête des hommes...et de pas mal de femmes, sans doute, Zahia est un pur produit marketing, une totale image sortie de Barbie ou de ses nombreuses concurrentes parmi les Bratz, ces multi-culti rebelles qui ont fait subir la vie dure à la conservatrice du musée rose de Mattel.

Zahia ne sait pas bien s'exprimer devant les médias. On sait sa difficulté à donner des réponses aux journalistes qui vont au-delà du "oui" ou du "non". Un excès de timidité, le trac de la parole donnée, cette parole que peut-être, enfant, elle n'a jamais pu prendre. Adulte, elle s'est créée un univers tout en rose qui vient se cogner aux images réelles de la guerre et de la misère dans le monde. Elle vit dans un univers perpétuel qui continue à faire vivre Alice aux Pays des Merveilles, un genre de paradis où les interdits et les tabous du désir sont proscrits et où tout devient délicieusement possible. Un univers de fantasmes où, surgissant de pâtisseries géantes, des créatures féminines au-delà de toute imagination raisonnable nous font voir le paradis. Nous ne sommes pas du tout au cinéma. Nous sommes au-delà, juste au-delà, loin de la réalité du quotidien et de sa pesanteur éternelle. Et cela fait du bien d'entrevoir le Ciel et le Paradis.

Zahia pourrait rester muette. On s'en ficherait. Sauf que quand elle parle, cela m'émeut énormément. On dirait Candy, surgissant d'une bande dessinée, tombée dans la réalité pour annoncer la bonne nouvelle: "Les églises ont accouché d'une nouvelle liturgie, la mienne et celle de mes soeurs; les saintes ont pris des allures de nonnes émancipées; les moines des regards mystiques et profonds ayant pour désir un paradis féminin composé de beauté éternelle". C'est bien ce que les Livres Saints nous propose à la fin, Zahia. Vous avez avancé l'Heure et le Jour. Et si le paradis peut devenir de ce monde, qui va le pourchasser et oser le crime pour le brûler en enfer? Les terroristes qui attendent leurs 40 vierges au paradis et ce monde de Dieu enivrant de parfums et de senteurs érotiques? Ben moi, comme je la sens, j'ai comme l'impression poétique que les 40 vierges, quand elles accueilleront ces lascars de Dieu, elles vont les fouetter jusqu'au sang pour le sang des innocents versés sur la Terre et le message de Allah sera alors qu'ils aillent se faire foutre en enfer avec tous les salopards qui ont souillé Sa Beauté et Son Rêve dont Il nous avait demandé d'établir et de préserver sur la Terre sainte sans jamais laisser à Satan le soin d'organiser ses basses oeuvres terrifiantes de perversités sanguinaires, d'infidélités diaboliques à la Loi d'Aimer.

Nous sommes sur Vénus. Pardon. Dieu a envoyé l'Humanité sur la planète Terre en imaginant que l'influence féminine de Vénus serait, au final, un brin plus puissante que celle, masculine, de Mars, pour créer Son Paradis. Il a du faire une erreur de jugement d'une seule particule de Son Royaume céleste. Cela arrive même à Dieu de se tromper dans ses calculs. C'est pourquoi il a inventé le Pardon pour nous pauvres humains. Mais Il savait aussi la fin des Temps arrivée. L' Annonciation et le Jugement Dernier. Pour l'être humain, de se convertir à Son Amour, à Sa Beauté, à Son Paradis pour ne pas transformer la Terre en totale Enfer pour toute l'Humanité.

Zahia est un ange...et si Dieu ne lui a pas donné la parole savante c'est pour mieux la préserver du Mal.

 

07/07/2012

Quand Vanessa Paradis nous emmène chez Zahia

En voilà une qui cherche à faire regretter à Jack Sparrow sa fuite vers d'autres sirènes. Admirez ce cliché. C'est Vanessa Paradis dans toute sa splendeur de femme habillée d'une robe Zahia Dehar. La petite a fait du (grand) chemin et elle influence désormais de plus en plus femmes et hommes de bon goût et admirés par le monde entier. Sublime Vanessa, Jack pourrait bien à nouveau revenir visiter la belle de ses nuits passées... Tout dépend de l'Amour...

 

 

Vegetal Zahia Vanessa Paradis

04/07/2012

Une Poppy Girl nommée Zahia

 

Dans mon désert, il y a une fleur rare. Une fleur qui a poussé sur le fumier d'une société toujours très hypocrite en matières de moeurs sexuelles. Occidentaux et Orientaux s'y rejoignent pour éliminer ou cacher sous le tapis des goûts dits honteux ou vulgaires.

Et puis arrive Zahia Dehar, une petite protégée du divin, un dessert féminin artistique exceptionnel dans le mirage de ma vie, une femme qui représente la lutte que je mène depuis des années et des années en faveur des filles de joie que l'on confine toujours dans un rôle de souillon et de ramasse-foutre afin de mieux les discréditer et de les reléguer dans la sous-culture de l'Humanité. Cendrillon est sortie de son sous-sol crade. Alice au Pays des Merveilles a conquis le beau monde. Et une de mes chanteuses préférée, la pétillante et sémillante Inna Modja venant de Bamako au Mali adore Zahia Dehar. Modja signifie mauvais, pas beau en langue peul. C'est pourquoi Inna, de son vrai nom Bocoum, l'a adopté. Le miracle a eu lieu. Une ex du trottoir est devenue le mannequin de mode Hot-Culture en prenant la rampe divine de la liberté plutôt qu'en restant prisonnière comme actrice porno des hypocrites du monde entier...

 

Rose

Pour le final, sur les premiers accords de "C'est une poupée-é-é, qui dit non, non, non", Zahia apparaît telle une Barbie rangée dans sa boîte et s'avance de quelques mètres seulement sur le podium. On peine à croire à une telle cambrure, et pourtant... Quand tant d'autres défilés se terminent par l'évacuation rapide des lieux, celui de Zahia se poursuit à l'étage par un cocktail. Tout y est rose. Les nappes de satin, les macarons, le champagne, les jus de fruit. Douce régression.

Inna Modja, qui avait assisté à la première collection, a tout simplement "adoré" ! "C'est très beau, girly, sensuel et très glamour. Zahia, dégage quelque chose de très joli, elle est très touchante." Touchante, c'est aussi le terme qu'emploie Ali Mahdavi, directeur artistique du Crazy Horse, qui connaît bien Zahia pour avoir déjà travaillé avec elle. "Elle est aussi totalement sincère", assure cet expert. "Elle joue la timide, mais elle a un concept, une vision, cette fille ne sera pas un feu de paille", prédit encore le créateur.

 

Merci au Point.fr pour la photo et le texte ci-desssus.

 

Merci Zahia. Vous confirmez tout le bien que j'ai toujours pensé de vous dès le départ de votre scandale. Les femmes sont la révolution de Dieu. C'est pourquoi beaucoup de religieux les haïssent.

Sable des roses

Celle qui ose

de ces choses

en apothéose

au coeur de nos psychoses

sociologique, religieuse, et morales.

Hello Poppy Girl

Mister Sainte Nitouche

serait ravi de vous rencontrer:)


Ali pacha vit en "Elles idéaux"

et aime le Poppy Appeal de Zahia et d'Inna, évidemment...

 

26/01/2012

Moi, j'm'appelle Lolita

Zahia Dehar poursuit ses beaux ravages. Elle ne fait pas campagne pour être Présidente. Elle a un passé sulfureux, un présent radieux, et un futur tumultueux.

Zahia a juste su modifier sa perception sur elle-même. Et grâce à cette modification, elle se fait aimer et admirer au lieu d'être haïe et rejetée. Les humains sont de drôles d'oiseaux. Parfois de vilains petits canards, ils deviennent de très beaux cygnes.

La preuve par Zahia que rien n'est jamais définitivement désespéré dans une situation dramatique.

Et pour une fille qui a fait du chemin et des heures de vol pour arriver là, on peut dire qu'elle est restée fraîche et naïve comme une gamine de 14 ans. La preuve par l'interview  (à voir sur le site de M6 car  impossible à exporter ici) sans léchage des maîtres en communication habituels dans le monde des peoples. Merci Zahia. je t'adore comme un père qui prendrait soin de toi et de ta vie même si loin des yeux et si près du coeur (c'est le cas avec mes propres filles).

 

http://2.bp.blogspot.com/-2IzIIy6hK5Y/TyC8BSY5vZI/AAAAAAAAAjk/F6Yjg9cIr2I/s1600/429474_173579882745899_173517906085430_219617_1040127050_n.jpg

06/01/2012

K d'O by Zahia

 

Elle revient! Et cette fois, la France ne pourra plus la railler comme la P* de la République.

C'est au bras de Karl Lagerfeld lui-même (ça bruisse de rumeurs) qu'elle viendra présenter sa première collection sans dessus dessous. Je dirais même sans dessus des Sioux , c'est comme vous voulez. Zahia Dehar devient ce qu'elle rêvait d'être sans avoir jamais osé y croire avant qu'un éclaireur anonyme de la brousse culturelle croit en son talent de séduction planétaire. Réduite à la fille de rien par les médias français et internationaux, elle est devenue au fil des mois la fille de tous les possibles. De l'impossible avenir qu'elle s'était tracée en couchant avec les stars du ballon rond contre cadeau, l'ex prostituée devient l'icône mode. Avec en prime, un K d' O offert par Pacha. Elle a fait le buzz, elle fera le buzz, elle restera à jamais la nouvelle buzzmaster de France. Tout ça pour que plus jamais les machos ne traitent une fille de sale P* de la République sans connaître les jolis dessous en dentelle d'une demoiselle pas si louche que ça. K d' O, c'est comme cela que les filles bien élevées aiment leur petit ami d'une nuit ou leur grand amour de leur vie.

"Se donner d'une certaine manière". C'est ce que fait aussi Pacha sur son blog K d'O...pour que Zahia lui vole dans les plumes d'Indien. Attention les yeux le 25 janvier prochain au palais de Chaillot.

Grue couronne en haut de l'affiche