27/06/2011

Solstice d'été avec Zahia Dehar

Elle devient la muse des écrivains, des photographes, des cinéastes... Notre blog a été sans doute le tout premier au monde à découvrir les talents cachés de Zahia tout en prenant sa défense alors qu'une déferlante de machisme l'a descendait corps et âme.

Pacha n'a jamais vu le monde comme tout le monde. Pacha a toujours eu l'oeil averti sur la beauté féminine de ce monde. Pacha ne fait pas sa pub pour lui. Tout simplement parce que Pacha aime la beauté céleste, nue ou habillée, provocante ou chaste, ressemblant parfois à Dieu mais subissant plus sûrement les désirs nos démons intérieurs. Si la religion m'ignore, c'est que la religion veut trop chasser la m du chat sous les canapés tout en prônant et mettant Dieu en avant. Pacha préfère mettre la femme en avant et chercher Dieu à travers la perfection artistique.

Que les religieux de ce monde pardonnent à Pacha de ne pas voir le monde comme tout le monde. Dieu appartient à toutes et à tous. Où plutôt, nous appartenons tous à Dieu et chassons le diable de nos pensées lorsque celui-ci nous tente avec ardeur et constance.

 

 

Photos-0265.jpg

 

Photos-02666.JPG

 

Photos-0268_1.jpg

Photos-0267.jpg

02/04/2011

Envoyons Zahia Dehar à Kadhafi

Pauvre Mouammar. Il vient de refuser le cessez-le-feu proposé par les gens de Benghazi et il continue à tuer ceux de Misrata. Les Raffales de Sarkozy deviennent impuissants, Obama retire ses flyers et ses tomahawks de la bande annonce de "Fugushima, mon Amour", et on assiste au Débarquement du Maghreb sur nos côtes au lieu d'un débarquement pour la liberté au nord des côtes africaines. Car Monsieur K, Super Puissance mondiale, a décidé de jouer les longues prolongations d'un calvaire sans fin pour les Libyens, un peu à la façon de la centrale de Fukushima pour les Japonais.

Et que vient faire Zahia dans cette galère? Et bien, elle se la joue finaude devant le Chat Botté aux yeux bridés. Alors dis-moi, Zahia, toi qui est aussi Alice aux Pays des Merveilles, t'aurait pas trouvé la potion magique d'Allah pour détruire Mister Cathafi au lieu de t'enfuir dès que celui-ci illumine son regard devant ton corps parfait? Du style poser un lapin au Colonel et le laisser baver de rage avec un arrêt du coeur à la clef?

Je pose la vidéo. Que les musulmans (mes soeurs et frères en religion) qui n'ont jamais regardé de filles dénudées dans les journaux, à la télévision ou dans la rue ne visionnent surtout pas...et ne me jettent pas la pierre. Cela pourrait les perturber dans la croyance. L'Occident possède l'arme fatale pour tuer les dictateurs de conscience. Les musulmans ont reçu d'Allah le dernier Prophète du Livre. Entre les deux, trouvons le juste milieu pour que chacune et chacun vive en liberté de conscience et de religion et fasse la paix à sa soeur et son frère au lieu de vouloir tuer la liberté au nom de Dieu pour donner à la dictature une façade présentable et une autre plus qu'hideuse, beaucoup plus hideuse que la nudité de Zahia, tuons la guerre en son âme et conscience et offrons à la vie ses instants de grâce unique ou d'humour décalé. Le monde est déjà assez ravagé, malheureux, cruel, comme cela. Entre Kadhafi et son livre vert ou Zahia et ses strip-teases, l'enfer du fascisme semble en faveur du Cat Botté...et le bon dieu du côté de Zahia. Dautant que le Sieur et son ami Berlusconi s'y connaissent en Banga-banga. Quand l'islam et la crhrétienté sont tous les deux appliqués de façon assez peu orthodoxes par certains puissants de ce monde qui veulent imposer leur religion (humm) aux autres... Priez pour nous, pauvres pêcheurs de paradis...

 

26/02/2011

Zahia où le rachat gagné d'une adulescente

 

 

Zahia Dehar vit toujours aussi dénudée pas très loin d'Ibiza et de sa jeunesse friquée, oublieuse de la misère du monde, des guerres comme des révolutions. Mais déjà, dans le monde de Zahia, se profile le visage d'une vraie star qui aura charge d'assumer devant le monde entier la notoriété nouvellement acquise.

Zahia, c'est une métisse moitié Maghreb, moitié Côte d'Azur, Sissi Impératrice de l'Empire des Sens au masculin comme au féminin. Le nouveau symbole de la féminité surgit sans hasard pur mais le jour J d'une terre des révolutions arabes pour la démocratie et la liberté.

Zahia, elle ne dit rien des révolutions pour la libération des peuples contre les tyrans qui secouent le Maghreb et tous les pays arabes. Elle ne dit rien car peut-être elle sait que dans son déshabillé vertigineux qui scandalise pas mal de bonnes gens, elle ne respecte pas à la lettre sa religion, qu'elle risque surtout les foudres de tous les barbus qui sont effrayés par la nudité corporelle d'une fille. A ceux-là, elle pourra toujours répondre: C'est dans vos regards libidineux que vous portez sur moi qu'Allah juge. Le problème, chère Zahia, c'est que le regard des hommes ne peut que se détourner pudiquement de toi, ou alors t'admirer avec un certain désir et se dire que Dieu a offert en cadeau à nous tous les hommes un peu culcul la praline une fille superbe de candeur érotique tombée sur la Terre Média grâce...au ballon rond.

Pour l'art de te voir respecter par tous les machos qui on tenté de te démolir. De A d'Almodovar, l'Espagnol le plus fidèle à l'amour et aux femmes, à Z de Zahia, la fille qui a su renoncer au tournage porno en ne passant pas par la lettre B sulfureuse et dégradante, il y a le C comme une plume trempée dans la culture. L'ABC du féminin qui redonne fierté et honneur à toutes les filles et femmes bafouées dans leurs corps par les hommes, que ces hommes veulent des femmes soumises et silencieuses, toutes déshabillées ou toutes voilées, pourvu qu'elles satisfassent tous les fantasmes des hommes.

C'est le Printemps des Fleurs et des Révolutions. Le Maghreb n'a pas fini de nous étonner dans sa libération et son désir de vivre enfin libre loin du joug des hommes et de leur toute-puissance acquise sur le dos des épouses et des filles.

 

 

 

26/12/2010

Sous le sapin, Zahia Dehar en cadeau!

 

C'est Noël! Et la star qui fait parler d'elle en ce jour...c'est Zahia Dehar. Il y a des tsunami qui reviennent comme ça tous les 26 décembre. Comme pour signaler aux hommes, que Zeus aime se rappeler aux bons souvenirs des mécréants.

Evidemment, les hommes sans Foi, dans leur humour aussi gras que le foi d'une oie gavée au grain d'or, diront que sapin bien ordonné sapine la crèche de la lapine très désordonnée...mais pas si stupide que ça, au final. Au coeur de la netivité et du monde des boules de foot suspendues aux exigences de la Barbie en kit et en toc était née la divine enfant du marketing commercial. Elle a tout refusé au monde, même l'hommage crapuleux fait d'or et de myrrhe du roi encensé du porno. Depuis la chute en enfer de l'équipe de France, son image avait disparu des écrans médias. Quant à l'évangile de Saint-Marc Dorcel, qui lui promettait les lumières lucifériennes de la luxure:

Voici les propos avant Coupe du Monde de Saint Dorcel : « Elle est médiatisée à fond et en faveur de la Coupe du monde, on va sortir un prog sur le foot. On peut modifier et arranger pour qu’elle y participe. » Et de conclure ainsi: ça rentre à fond dans nos projets ».

Zahia lui a répondu poliment, telle une mécréante qui a perdu son bréviaire et sa bible porno: « J'ai perdu la foi en vos projets. Aller tous vous faire foutre ailleurs, bande de cochons pendus! ». Et maintenant, Zahia dépose des noms de domaine, par-ci, par-là. La planète Terre sera-t-elle touchée de plein fouet par l'astéroïde? La fin de notre monde sera-t-elle en définitive la fin de prendre les putes du bon dieu pour des connasses gonflables? Les teenagers réclameront-ils à leurs parents des sous-vêtements, parfums, vestes et jeans frappés au nom de l' ex-prostituée née au monde par le football charité et couchée sur la paille dans un café glauque de Paris par des stars très sûrs de leur porte-monnaie?

Quel sera alors le message de Zahia: « Je suis une pute, et je le veux bien » ou « Je suis une pute, et je le vois bien » ou « Je suis une pute, et je le vaux bien » ou encore « Je suis une pute et je vous le rend bien »? Une sorte d'armure fatale, de ceinture de chasteté, contre les cons machos qui se verraient alors, tel un boomerang, recevoir la monnaie de leurs pièces en pleine figure?

Zahia énerve le monde. Zahia prend les journalistes dans la moquette mais garde la sienne vierge d'intrusions intempestives. Car Zahia ne réagit pas comme une poupée mécanique aux injonctions du monde peopolisé. Zahia suit son chemin, sans rendre compte aux médias d'une imagerie glacée selon les codes biens établis par le business. Zahia fait bzzzzzzzz, Zahia s'amuse et emmerde le monde. La haine risque bien de s'enfler d'un cran le jour où Zahia fera un tabac commercial plutôt qu'elle ne fumera la pipe avinée des hommes qui n'attendaient finalement d'elle, après l'affaire Ribery et Cie, qu'une pouffe couchée bien sagement sur un couffin pour servir d'excitations passagères à des mâles dominateurs peu respectueux de cette enfant marocaine dont la feuille de vigne lui a été arrachée très jeune par un désir de vénalité adolescente.

Zahia, c'est o.k. Message reçu 5 sur 5. Divine enfant, jouez aux bois, raisonnez musette. En franchissant leur arrivée, les rois de la bicyclette courant dans le Grand Tour Mondial du Salon Rose auront compris que les capotes ne serviront plus jamais avec vous pour leur dopage institué.

 

24/08/2010

Pretty Zahia... en Pretty woman!

Zahia Dehar grandit décidément très vite. D'escort girl à Princesse du showbizz, il n'y a qu'un pas...de géant qu'elle est en train de franchir. La petite intelligente....pas gourde de militaire pour un sou...est en train de réussir sa reconversion. La voilà prête à jouer Pretty Woman pour de vrai... et cela sans l'aide du milliardaire de service. Toute seule, comme une grande, Zahia Dehar va conquérir le monde. Vive Zahia Dehar, la petite P... la grande PDG de son propre business beaucoup plus réputé pour des stars qui savent faire la distinction entre prostitution bas de gamme et séduction haut de gamme...