13/05/2010

Chronique imaginaire Zahia – Croisette, Cannes 2010 (4)

Colette: « Nous courrons tous vers l'hôtel, vers la loge étouffante, et la rampe qui aveugle. Nous courrons, pressés, bavards, avec des cris de volaille, vers l'illusion de vivre très vite, d'avoir chaud, de travailler, de ne penser guère, de n'emporter avec nous ni regret, ni remords, ni souvenir... »

Mathieu Amalric; « On a cherché des équivalents aujourd'hui, dans le striptease, dans la nuit, ailleurs, mais ça n'allait pas, on ne retrouvait pas l'attrait pour le mouvement, le goût de Colette pour une provocation pleine de santé, comme une déclaration de liberté, par le corps. Tout nous ramenait à des histoires de nécessité, de prisonnière. »

Et boum! La comète Zahia Dehar, si belle si promise, et non si pute si soumise, passe en plein Festival de Cannes pour offrir au film de Mathieu Amalric une étoffe toute particulière. Visionnaire Amalric? Sans doute. Une Palme d'Or à venir? A voir...

Mathieu Amalric: « Et le lien s'est fait. L'histoire d'un homme qui lutte contre sa mélancolie. Un ancien producteur de télévision qui renaît un moment, grâce à ces filles qu'ils veut fièrement « montrer » dans son pays (la France,ndlr), comme une preuve orgueilleuse de sa résurrection, de son retour.

Qui veut rester, à sa déplaisante manière, un Prince, quoiqu'il lui en coûte. Mais sans royaume, sans pouvoir surtout, si ce n'est celui, inutile, de sa liberté. Un homme sans maison, qui ne sait plus si résister, c'est savoir partir (ce qu'il a fait) ou savoir rester (ce qu'on fait ses amis).

Une chose est sûre. Zahia, votre place serait sur les marches rouges à Cannes. Mais comme pour Polanski, la société a un sérieux problème à sa morale. Hasard des procès. La victime du cinéaste était une adolescente. Et la victime du cinéma mondain actuel est encore une adolescente. Et si Polanski montait avec vous les marches d'un festival qui a perdu sa valeur sociale pour privilégier le consensuel d'une société malade à ses artistes? Un rêve... La révolte de Godard et Cie suffira-t-elle a retourné la situation durant la durée du festival? Total suspens... Cannes 2010 débouchera-t-il sur une année 68 ou 69? Ou est-ce trop tard?

Trois images du film de Mathieu Amalric « Tournée »:

 

Photos-00611.jpg


Photos-0060_11.jpg


Photos-0059_33.jpg



Chronique imaginaire Zahia – Croisette, Cannes 2010 (3)

Serge Gainsbourg a remplacé au pied levé les Rolling Stones qui étaient attendus sur la Croisette. Très rieur et toujours aussi fumeur de havanes, notre grand poète en tournée promotionnelle pour le film de Mathieu Amalric « Tournée » a actualité sa célèbre chanson « La Javanaise » en compagnie de la star incontestée et invisible de ce printemps 2010 pour un show burlesque d'une rare intensité. Très fort moment d'émotion quand il a pris Zahia par la main et la faisant danser et chanter sur la scène tout en lui dédiant la nouvelle version de sa célébrissime chanson. En exclusivité pour 24 Heures et la Tribune de Genève, voici le texte que Serge nous a concocté pour la grande scène du Festival qu'il chantait cette nuit même de l'Ascension pour le festival le plus célèbre au monde.

En coulisse, l'artiste nous a déclaré qu'il était très heureux d'avoir osé provoquer tout l'establishment en obtenant l'autorisation de faire monter la Dehar sur la grande scène. Il a ajouté en riant: « Cette année, Bardot a voulu fêter à sa manière la protection des animaux, la mode, et son festival de C*nnes. Moi, j'offre à toutes les femmes du monde, petites, grandes, belles, moches, minces, grosses, ma protection, et au Festival de Cannes « la » plus grande C*nne de l'année. Au lieu de toutes raser leur fourrure à la Gillette et d'en porter sur le dos lorsqu'elles font l'amour, les stars auraient dû inviter impérativement cette jeune femme à poil, Zahia Dehar, pour mettre le feu à tout ce cinéma de bienséance ». On ne saurait dire non à Monsieur Gainsbarre. Donc exécution.

Chanson-champagne, de tournée générale, et d'amour de Serge Gainsbourg accompagné en duo rêvé d'Adrienne Pauly et Bernard Lavilliers: « La Zahianaise » écrite pour le film «  Tournée » de Mathieu Amalric. (En l'absence de Zahia et de Serge, à tous les couples lecteurs de chanter pour la première fois ce duo magistral imaginé sur les paroles inédites de cette version 2010).

 

 

Govou

Gavé

Bavé

Benzema

« Je les aime tous »

 

Ribéry

Eut vent

De votre kama-sutra

Et j'en tousse

 

Ne vous déplaise

En tournant ma Zahianaise

Nous nous aimions

Le temps d'une chanson

 

J'avoue

J'en ai filmé

Sur vous

Mon amour

Décroisé Croisette

Mes gambettes

Mon amour

 

Ne vous déplaise

En tournant votre Zahianaise

Vous nous aimiez

Le temps d'un kiff tarifé

 

A votre avis

Qu'avons-nous fait

De l'amour

Mon amour

De vous à moi

Je vous ai niqué

Tout votre fric

Mon amour

 

Ne vous déplaise

En tournant ma Zahianaise

Nous nous aimions

Le temps d'une chanson

 

Hélas

Avril

Avoue

Enfin

Votre désamour

Fatiguée

De voir

En vous

L'illusion de l'amour

 

Ne vous déplaise

En tournant votre Zahianaise

Vous nous aimiez

Le temps d'un kiff tarifé

 

Le sexe

Ne vaut

Dêtre vécu

Sans amour

Mais c'est Vous

qui vouliez

Nos écus

Mon amour

 

Ne vous déplaise

En tournant ma Zahianaise

Nous nous aimions

A poil et en chanson

 

Encore!

 

Nous nous aimions

Au temps des Ballons d'Or

 

Encore!

 

Nous nous aimions

Le temps d'une Palme d'Or

 

Encore!

 

Nous nous aimions

En rade sur notre beau port

 

 

 

Chronique imaginaire Zahia – Croisette, Cannes 2010 (2)

Zahia aimerait bien se retrouver au Pays des Merveilles suite à l'erreur monumentale de l'Express qui a publié son adresse actuelle sur le Web.

A force de se cacher, la Franco-Algérienne a du finalement trouver refuge chez Hamid Bouchnak, chanteur-réalisateur très connu du Maghreb qui s'amuse à faire du Tim Burton dans sa cinémathèque. Pas de tapis rouge pour Zahia qui se serait de toute façon pris les pieds dedans avec tous ces journalistes aux abois bavant sur son passage. Mais deux courts métrages pour dire aux gens de cinéma qu'avec un chapeau mexicain porté dans le désert de Mademoiselle Dahar. on dessine aussi une star, et qu'avec trois mots d'arabes on endiable tout une boîte de nuit façon Zahia aux pays des Vicissitudes pipolesques.

Et quand l'innocence finit par venir au rendez-vous, c'est Zahia qui retrouve son enfance. Tapis arc-en-ciel pour tout l'amour de sa Terre.

 

La marche dans le désert d'une star honnie...


 

Entia Zahia Ntia...


 

Zahia au Pays des Merveilles...


12/05/2010

Chronique imaginaire Zahia – Croisette, Cannes 2010 (1)

Tim Burton, Président du Jury du Festival de Cannes 2010 a remis les ciseaux d'argent, qui servent traditionnellement à couper le ruban du Festival inaugurant son ouverture, en mains propres du célèbre footballeur français, Franck Ribéry. Ce dernier s'est empressé de créer un ange de glace au joli nom de Zahia Dehar, prouvant qu'il était aussi habile de ses mains qu'avec ses pieds. Hélas pour lui, il a été surpris par un flic de la mondaine lors de l'ultime geste amoureux qu'il pratiquait sur sa sculpture. Redescendant du ciel suspendu à son échelle, il a paniqué et blessé au passage sa charmante épouse Wahiba qui ne pensait pas connaître un mari pratiquant la haute voltige et aussi  très volage dans son style.

Tim Burton nous a ramené la preuve cinématographique de l'existence de cet ange bucolique qui a récemment pris chair sur papier glacé dans les colonnes de Paris-Match.

Si l'ange Zahia n'annonce pas la venue d'un messie à la manière de l'archange Gabriel, elle pourrait néanmoins, selon l'astrologue de Domenech, vouloir prévenir les Bleus d'une déculottée magistrale devant l'équipe d'Argentine si son gold player Lionel Messi né à Rosario rentre sur le terrain. L'ange Zahia aurait tout simplement demandé à Franck Ribéry et les siens de pratiquer sur son rosaire et d'égrener le chapelet sur tous ses grains de beauté plutôt que de chercher des copines de réconfort qui n'ont rien de céleste et qui ne les aideraient pas à gagner la Coupe du monde.

Car Jésus lui non plus, en pleine Ascencion céleste ces temps-ci, n'aurait pas la possibilité de réaliser de miracle pour cette équipe de France en pleine décomposition jouant plus souvent des mains que des pieds. Désormais, les Bleus doivent compter sur l'Ange Zahia et son Annonciateur préféré, le spécialiste en milieu de terrain miné Franck Ribéry qui serait prêt  à utiliser ses ciseaux d'argent pour couper les cheveux des Argentins et autres nations qui affronteront la France.

Cannes 2010 a donc ouvert ses feux sur un Festival Zahia Dehar, joli papillon-nénuphar qui aura pour rôle principal de jouer à l'Ange accroupi sur la Bête durant toute la durée des mondanités. Un ange n'étant pas une femme, il n'y aurait donc pas de quoi en faire un scandale pour ce Festival à vocation érotique et à haute réputation artistique.

Ci-dessous, notre Vidéo exclusive issue d'un délit d'émotion prouvant que Franck possède bien des ciseaux d'argent pour multiplier les euros tout en les divisant par quatre; que Zahia est un ange que l'on comprend davantage quand elle dit que Franck a été pingre avec elle,;et que Wahiba est une épouse désormais très sûre de ses charmes:

10/05/2010

Zahia Dahar: Action Discrète invente Putix

Ah la vache! L'humour vachard d'Action Discrète (voir leur vidéo) finit de détruire l'image féminine de Zahia pour la transformer définitivement en poupée gonflable ridicule, hommasse et pétasse en même temps. C'est d'un goût global magistralement dégueu puisé à la source du machisme triomphant.

C'est Francis Lalanne qui chantait « Si tu le fais pour pas un rond, t'es marron. Si tu le fais pour l'argent, on t'appelle tu sais comment »

Mais Lalanne c'est si vieux et moi je rajouterais ceci en 2010 pour Zahia:

« Si tu le fais pour pas un rond, à leurs yeux cochons t'es une pute de toute façon. Alors reste une fille glaçon devant ses pauvres et pingres garçons ».

Les paumés du soir, les alcolos du samedi soir, les beaufs ridicules qui ne pensent qu'à profiter des nanas, fermez vos gueules pour une fois, et écoutez Francis Lalanne, un homme qui a un peu mieux écouté et compris que vous, tous les machos de la Terre, les travailleuses du sexe.

Les vagabonds et les militaires sont devenus des vedettes du ballon rond et des hommes d'affaires. Mais tout reste toujours tout d'actualité...