17/08/2010

Une Arche de Noé sous le World Trade Center!

Je ne peux m'empêcher de reprendre cet article de Slate.fr sur la découverte des restes d'un cargo sous le World Trade Center! Une histoire à faire fantasmer la légende des êtres humains... voici:

Un bateau vieux de deux ou trois siècles a été retrouvé à Ground Zero sur le chantier de construction du futur World Trade Center. Selon le New York Times, cette découverte inattendue a fasciné les historiens et les archéologues.

Les ouvriers du chantier creusaient les fondations de la prochaine tour -probablement avec lassitude- lorsque leurs pioches ont soudainement heurté des poutres de bois au beau milieu de la boue. Une vieille bâtisse s'est-elle cachée sous terre, année après année ? Non, il s'agirait d'un bateau, selon A. Michael Pappalardo, un archéologue de la société AKRF, devant répertorier le matériau archéologique découvert pendant les travaux, pour le compte de l'autorité portuaire de New York et du New Jersey:

«Les ruines sont si structurées qu'elles ne peuvent être qu'une portion de navire.»

Ces vestiges ont davantage attiré leur attention que les simples structures de bois du mur de soutènement présent sur le chantier, bâti fin 18e et début 19e siècle pour agrandir l'île de Manhattan aux dépens de la rivière Hudson.

C'est sous le niveau de la rue sur le site du World Trade Center qu'ont été découvert ces trente pieds de la coque de bois d'un vaisseau. Il s'agit de la première découverte archéologique d'envergure faite aux abords de Manhattan depuis 1982, qund cargo du 18e siècle avait été retrouvé au 175 Water Street.

La zone d'excavation où a été retrouvé le bateau, située entre Liberty et Cedar Streets, n'est pas située sous le World Trade Center original. Le bateau découvert vient donc de voir le jour pour la première fois depuis probablement plusieurs siècles... La découverte a rapidement fait du bruit. Et les archéologues suivant de près l'affaire, comme Doug Mackey, se sont inquiétés de l'état du navire, à peine protégé par son cocon de boue:

«Si le soleil brillait, le bois aurait déjà débuté sa décomposition»

Un constat partagé par l'archéologue Molly McDonald, sur le site du Guardian:

«Nous nous en occupons à la main car tout cela est fragile»

Une antre d'environ 45 kilos a également été découverte à quelques mètres de la zone, mais les équipes présentes ne sont pas sûres que la pièce appartienne bien au navire. Plus intriguant, un collier de métal semi-circulaire de quelques mètres a été retrouvé, visiblement appuyé sur un socle en brique construit dans la coque. Il pourrait s'agir d'un four ou d'un engin à vapeur. Le nom du bateau pourrait même être retrouvé. A suivre.

En voilà un bel emballage pour un scénario hollywoodien! Un collier de métal semi-circulaire, un bois intact., ... Et si le soleil brillait dans nos coeurs pour imaginer que Dieu a posé ce navire-là pour nous faire revivre l'arche de Noé afin d'éviter le naufrage...

 

00:09 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)