05/08/2019

Faire tomber les miradors

 

Ce matin,

quand je me suis réveillé,

je savais que mon corps

avait lancé un appel

durant la nuit.

IMG-20190805-WA0006.jpg

J'avais à peine 3 ans.

J'étais un gosse au bord

de l'asphyxie et de la mort.

Le corps médical

venait alors de sauver un enfant,

un threeager qui sera coupé des siens

durant 1 année entière.

Un threeager qui hurlait à la mort

comme un loup la nuit

sous la lune

dans sa chambre d'hôpital

quand sa jolie maman lune

partait sans lui

et le laissait à sa terrible solitude.

Un threeager qui faisait tout seul

sa voix puissante et stridente

sur ce lit d'hôpital.

IMG-20190805-WA0003.jpg

L'enfant voulait survivre

et faire tomber les miradors

de son coeur abandonné

dans la nuit

de cette séparation forcée.

Rejoindre sa famille,

quitter ce lit d'exil,

ces gens inconnus

qui avaient sauvé sa vie

mais qui étaient dans sa petite tête

les gardiens du mirador

et de sa prison.

IMG-20190805-WA0007.jpg

L'enfant avait la rage

au coeur.

L'enfant refusait le naufrage

et l'abandon des siens.

Il voulait rejoindre son pays,

sa famille, sa fratrie, sa matrie,

sa patrie.

 

Avant cela,

l'enfant allait de plus en plus mal

mais personne ne le savait encore.

Et puis ce fut le coup fatal

du verdict médical.

Tuberculose prima-infection

transmise par son grand-père.

Hospitalisation d'urgence.

Séparation des siens.

 

A quoi rêvait-il le gamin?

A quoi s'accrochait-il ce petit garçon

haut comme trois pommes?

 

Je l'ai compris en ce 4 août 2019

entouré de toute ma famille.

Il cherchait alors le maillot blanc

du meilleur jeune,

celui de l'enfant

qui fait tomber les miradors

les miradors de nos coeurs.

Le maillot blanc

du meilleur jeune

qu'une de mes filles

m'a remis hier et fait signer

par toute la famille

au grand complet

dans les coeurs.

20190805_0640444.jpg

Et depuis hier je chante

à tue-tête.

Je porte le maillot blanc

du meilleurs jeune.

Je veux faire tomber

les miradors,

les miradors de nos coeurs

qui mettent la planète

à feu et à sang

et font pleurer les enfants,

les femmes, et les hommes

à travers le monde.

 

J'ai passé mes 3 ans

aux Pipolets à Lignière en Suisse

afin de ressusciter

mon corps devenu malade.

J'étais seul, abandonné des miens

par la volonté de Dieu

ou du hasard malheureux.

J'étais seul dans la nuit

à attendre ma famille,

ma maman et mon père

qui venaient une fois par semaine

et repartaient sans moi

après leur visite éclaire.

Je voulais voir ma soeur et mon frère

et jouer avec eux

comme tous les enfants du monde.

 

Sentiment d'abandon,

sentiment de fin du monde,

l'enfant hurlait de douleur

dans son lit

et personne pour le réconforter.

Pas de souvenir d'une infirmière

qui le prenait avec tendresse

dans ses bras.

Pas de souvenir d'une âme soeur

qui lui aurait dit

t'inquiète pas

je suis là près de toi.

Tes parents viendront bientôt

te chercher et te ramener

à la maison.

 

Et maintenant que ma famille,

ma soeur,

m'offre cette photo

de mon enfance,

et qu'une de mes filles

m'offre le maillot blanc

du meilleur jeune

c'est comme recevoir

un trophée d'amour

sur l'adversité et l'abandon,

que je reçois tout soudain

le plus beau cadeau du monde,

tout l'amour du monde,

et que je gagne cette victoire

d'un threeager

qui a survécu à son calvaire

en transmettant 57 ans plus tard

le but essentiel et la vision

de la vie d'une humanité réussie

malgré les souffrances de la vie.

 

Faire tomber les miradors,

tomber les miradors,

les miradors de nos coeurs.

Faire tomber les miradors,

tomber les miradors,

les miradors de nos coeurs.

 

Merci la famille.

Ma journée fut merveilleuse

et restera gravée dans ma mémoire

à jamais et pour toujours.

IMG-20190805-WA0012 (1).jpg

 

04/08/2019

Sold Out

 

J'étais fait pour l'amour avec toi

et si maintenant j'ai la haine

c'est qu'il me manque nos je t'aime.

J'étais fait pour la liberté avec toi

et si j'ai maintenant la haine

c'est de mon corps trop lasse

c'est qu'un jour on est trop vieux

trop con et trop moche

pour oser prétendre à une bombasse

pour aimer une first class comme toi.

 

Je suis sold out

un objet de vitrine périmé

que tu ne peux plus mettre

dans ton magazin in love.

Je suis sold out

sexagénaire

pan dans les dents

depuis aujourd'hui.

Je suis sold out

et j'aimerais pourtant subir

sous tes caresses et tes sourires

une chirurgie esthétique

redonnant forme athlétique

à mon corps élastique

mon cerveau amnésique.

Je suis sold out

et je devrais jouer

mon dernier rôle

dans ton lit d'amour.

Je suis sold out

et tu devrais tenir

le premier rôle

à ma fête d'ani.

 

Tu n'es plus toute à moi

pour une heure ou un jour.

Ou alors tu as fait semblant

de me faire croire

à l'amour qui va et qui vient.

Tu n'es plus toute à moi

ou alors tu as eu peur

des jugements de nos familles,

ou alors tu as eu peur

de l'amour étrange

entre ta jeunesse et ma vieillesse

de sortir vraiment avec ce vieux clodo

jouant les fiers saltimbanques

avec ton corps de pin-up.  

 

Je suis sold out.

Mais je vais tenir mon rôle

de papy déjà seven papy.

Je suis sold out.

Mais ce qui me tue 

en ce 4 août

c'est que que tu m'as privé

de tes sensuels privilèges,

que tu as aboli

notre amour royal

pour en faire cette page blanche,

que tu es là-bas chez toi

à mille kilomètres de moi

et que je dois faire semblant

d'être super heureux

avec tous les miens

en ce jour où tu m'as déchu

de notre amour,

en ce jour où ton ange

se sent vraiment sold out

sorti de la vitrine

de ton petit coeur d'amour

et déposé sur la rue

comme un objet obsolète

voué à la déchetterie

dont les filles de passage

ne regardent même plus

les yeux de braises

et le corps en chaleur

mais préfèrent le porte-monnaie

et ce qu'elles pourront faire avec.

 

Je t'aime mon Amour.

Reviens à moi

avant que je ne sois sold out

à jamais.

 

03/08/2019

Je t'ai quittée pour 24 heures

 

Autrefois, dans les sixties,

le refrain des beatniks c'était

pour un flirt avec toi

je ferais n'importe quoi.

Aujourd'hui, dans mes sixties,

le refrain des bites niquent

c'est je ferais n'importe quoi

pour que tu te rebeefs avec moi

après un débreaf

devant une cup of champagne.

 

Pour un beef avec toi

parce que c'est comme ça

que les filles elles disent aujourd'hui

quand elles offrent leurs jolis corps

contre bon soin et grosses coupures.

Autrefois c'était gratos

et les mecs en profitaient

pour allumer leur barbecue

avec leurs faux-airs fleur bleue.

Aujourd'hui c'est mafios,

comme dirait Zahia,

faut être à la page

et le mec en bave

pour tirer son breuvage.

 

T'as eu tous les droits

et d'abord celui de me flinguer

quand tu voulais tirer ton coup

avec un autre que moi

pour remplir ton compte en banque

et passer du bon temps

pour éviter les ennuis financiers.

T'as acquis tous les droits

et tous les pouvoirs sur moi,

celui de t'absenter,

celui de tricher,

celui de mentir vrai,

celui de parler vrai,

celui de revenir,

celui de me jeter,

celui de me faire mourir

et même celui de me ressusciter.

 

Tu peux pas me quitter

sur ce drôle de prétexte

juste parce que tu dis

que j'ai pas confiance en toi.

Tu peux pas me dire

que c'est tout-à-fait normal

d'être aveugle quand les filles

roulent en solo

et de croire qu'on est quand même

l'alpha et l'omega de leur vie.

 

Excuse-moi

que je cherche à savoir

si j'ai posé mon amour

sur une mine antipersonnel

qui va m'estropier le coeur à vie

et rendre plus cruel encore

notre relation amoureuse.

Excuse-moi

si toi tu veux jamais savoir

si j'ai des aventures ailleurs

et que cela te suffit

que je sois là

le jour où tu as besoin de moi,

de mon amour,

de ma compagnie,

et de mon travail

pour nourrir un peu ta famille

que je ne connais pas

et payer quelques factures

de médecins

qui t'ont redonné la santé.

 

Si tu t'en vas vraiment

pas la peine de revenir

me dire que je t'ai blessée

à mort

en te manquant de confiance.

Si tu t'en vas vraiment

pas la peine

de nous faire plus de peine

par nos incompréhensions réciproques.

 

Tu crois que ton homme

est ton ennemi

dès qu'il veut savoir

qui tu es.

Tu crois que ton poète

est un peu trop bête

avec ses questions idiotes

qui te mettent en colère

et chamboulent tout

dans ta tête et ton coeur.

 

Pourtant moi, je me serrais marrer

de savoir que tu cherchais

sur Internet et partout

ma trace dans les rues de Paris

et de Neuchâtel

quand tu n'es pas avec moi.

Et moi, j'aurais pensé

que tu tenais vraiment à nous deux

comme des anges éternels

et que ta jalousie aurait naturellement

du te rendre un  brin angoissée,

un peu soupçonneuse,

un brin parano

quand je me ballade ailleurs,

comme une femme amoureuse

qui a ses failles

et sa peur d'abandon,

une faille touchante

qui m'aurait fait craquer

encore un peu plus pour toi

surtout si t'avais bouclé

ton phone 24 heures

et que je serais mort de trouille

d'imaginer que t'avais peut-être

fait une grosse connerie.

 

Tu vois comme on est différent.

Tu vois comme je me fais

du mauvais sang pour toi

et que toi, à l'inverse,

tu me renverses violemment

dans le caniveau

de mes doutes maladifs,

trauma du passé

et des ex qui m'ont trahi,

que t'as juste envie maintenant

de te barrer pour toujours

parce que 

je cherche des traces de soie

sur toi et  ta vie ailleurs

que tu crois que je veux

te contrôler et te soumettre

alors qu'aucune fille au monde

n'a jamais été autant libre

avec son mec officieux

à défaut d'être devenu

ton mec officiel

avec le temps confidentiel

que tu m'as accordé

toutes ces années.

 

J'essaye de te dire

mon point de vue.

Mais tu fais le point

dans ta poche

et me couvres de reproches

de ne pas te faire

assez confiance.

Sais-tu dans quel monde on vit?

Sais-tu ce qu'est l'amour

version 3.0?

Je t'en donne une définition

que tu prends comme tu veux:

Un trio entre deux êtres

se déclarant leur amour

le temps d'un lunch

tout en profitant

à droite et à gauche

de tirer un breakfast

ou un brunch

soit pas plaisir

soit par intérêt

soit les deux en même temps

pour faire bonne mesure.

 

Sais-tu que la confiance

se gagne jour après jour

et qu'elle n'est pas

une institution à vie

accordée à une prostituée

ou à un poète?

Sais-tu que si j'ai fait le con

c'est que je n'étais pas vraiment sûr

de ton désir de vacances avec moi

que tu voulais passer du bon temps

avec ton vieux daddy sugar

au lieu de repartir de gare en gare

avec des avions qui te ramènent

chez toi pour ne pas être avec moi?

 

J'suis pas si tordu que ça.

J'suis juste amoureux de toi.

 

Et si tu penses

qu'aimer une femme à l'aveugle

c'est le summum de l'amour

j'ai le regret de te dire

que j'aime vivre

les yeux grands ouverts

pour ne pas devenir

le dindon d'une trop longue farce,

le gros con qui se voile la face

devant la réalité

d'une situation pas très nette.

 

T'a peut-être besoin

d'un homme sans vision

ou pas d'homme du tout

dans ta vie de soliste.

T'as peut-être jamais eu envie

d'accorder ton violon

à ma guitare

pour qu'on suive réellement

notre route de l'extase.

 

Si c'est ce que tu veux

alors ta route est libre.

Je ne suis pas homme

à te mettre des bâtons

dans les roues.

J'suis juste cet homme amoureux

qui crève de toi

et qui n'a pas pu revenir

sur sa décision

de te quitter pour 24 heures.

 

Pour une petite fugue

sans toi

je me sens l'assassin

de notre amour.

 

Tu as tous les droits

de m'exécuter.

J'ai aussi signé pour ça

le jour où tu es entrée

dans ma vie.

 

Je t'ai quittée pour 24 heures.

Tu veux me quitter pour toujours.

Je t'ai quittée pour 24 heures.

Tu veux me quitter pour toujours.

Je t'ai quittée pour 24 heures.

Tu veux me quitter pour toujours.

Tel un mantra

je récite cela depuis un mois.

 

C'est un peu comme

si avoir perdu le contact

dans l'espace de notre amour

était irréparable à tes yeux.

 

Si j'avais été perdu dans l'espace

tu n'aurais pas été au bout du fil

et au bout de notre joie

24 heures plus tard

au moment de nous retrouver

et de me faire pardonner

pour mon absence à notre amour.

...

02/08/2019

Tant de causes à défendre

 

Pourquoi j'effeuille

la carte du tendre

Qu'je prends ma boussole

dans ce brouillard

à découper au couteau

pour ne pas perdre le Nord

que j'ai quitté ta piste aux étoiles

pour le Grand Nord.

T'oublier n'est pas une option.

J'ai beau faire le tour de mon enfer

je reviens toujours

à ton détroit de Magellan.

J'ai beau être seul sur Terre

je crois toujours

qu'à deux le ciel est plus bleu

et que la passion

reste le moteur du monde.

 

Les gens se lassent peut-être

de lire les mots roses

d'un type qui reste coincé

dans ses délires moroses.

 

Laisse tomber l'amour

pour une fille.

T'as tant de causes à défendre

et tu t'épuises avec elle.

Mais sans elle

j'ai plus aucune cause,

j'ai plus d'honneur,

j'ai plus d'envie

de voir le monde en rose,

j'ai juste envie de crever

et d'en finir avec la vie.

 

Dans ce monde

qui tente son sauvetage

en restant scotché

sur son modèle conso

je reste scotché sur elle,

sur ses sourires,

sur ses yeux,

sur son...

Je reste sur son.

J'écoute des tubes sonores

qui font dépression profonde

et m'emportent sur son corps.

Faut voir comment

les tempêtes sentimentales

peuvent détruire les marins.

Faut voir comment

les tempêtes sentimentales

peuvent détruire les putains.

Faut juste voir que l'amour

n'est pas seulement deux coeurs

qui se mettent au diapason

mais aussi un orchestre

une symphonie à plusieurs solistes

qui accompagnent

les voyageurs de l'amour

vers leur destin.

 

Tant de causes à défendre

mais j'ai plus le goût à rien.

Tant de causes à défendre

mais l'amour est une catin

qui me brûle mes utopies.

 

Alors si j'arrête tout.

Alors si je renonce à la vie.

Alors pardonne-moi.

C'est que sans toi

sans une vie à deux

je me sens trop seul

dans mes combats

trop nul à changer

quoi que ce soit

puisque j'arrive plus à rien

même pour créer

quelque chose à deux.

 

Mort par amour

c'est mieux que vivre

pour plus rien.

Mort par amour

c'est mieux que vivre

le coeur blessé à mort

et traîner son spleen

auprès des gens qu'on aime.

 

 

 

 

 

 

 

01/08/2019

Nouveaux horizons

 

Ne me faits pas dire

ce que je renonce à te dire.

J'ai un sale goût de métal

dans la bouche,

du cyanure entre les dents,

un petit goût d'amande

pour le trépas et l'offrande.

 

Ne me faits pas mentir

si je te trompe pour de vrai

mon ange.

Tu étais celle qui pouvait

me ramener chez nous

ce rêve fou d'ailleurs

que tu as toujours fui

en me déclarant ton amour

et ton désir d'avenir.

 

J'ai un autre fille en tête

pour faire la fête.

J'ai une autre fille en tête

pour conjurer notre défaite.

 

J'ai pas perdu le goût de l'amour

même si je devrais haïr l'amour.

J'ai jamais perdu mon côté

fleur bleue romantique

même si je devrais,

avec mon âge canonique,

me transformer en barbe-bleu

genre vieux bouc cynique

baisant tout ce qui bouge

sur les bancs publiques

puisque rien ne tient

et que tu fous le camp

de ma vie.

 

Je t'ai perdue

pour une raison insignifiante

mais je refuse à perdre mon âme

à m'enfuir dans le jeu maudit

de la vengeance perverse.

 

T'as plus voulu

de ton ange.

Te voilà seule dans la nuit.

T'as plus voulu

de ton ange.

Te voilà à chercher mieux que lui.

T'as plus voulu

de ton ange.

Que Dieu te garde et te protège.

 

J'irai simplement vers elle

et je lui dirai.

On fait l'amour chérie?

Elle me fera l'amour

lost in love

pour me ramener chez moi

au pays de l'amour chaud,

de nos corps brûlants

dans un feu de joie.

 

Je porte pas une compagnie low-cost

dans mon coeur.

Et je ne vis pas pour l'argent.

Je porte des ailes de luxe et de volupté

pour transporter chaque fille

que j'aime

au septième ciel.

J'ai pas le coeur frigide

qui a froid aux yeux.

J'ai un trésor de lumière

à lui offrir pour une heure.

Et tant pis

si tu n'as pas su le voir

après tant d'années

et que tu me fais souffrir

par ta distance et ton éloignement.

 

Et tant pis

si je suis trop vieux pour toi.

Et tant pis

si je suis trop pauvre pour toi.

Et tant pis

si je suis trop révolutionnaire pour toi.

 

Elle m'attend pour une heure.

Je risque de mourir

de chagrin sur son corps divin.

Elle m'attend pour une heure.

Je risque de ressusciter

d'amour sur son corps de satin.

 

Et tant pis

si ce n'est qu'illusion

et une erreur de plus

dans la vie d'un homme.

J'ai besoin d'une femme

pour me faire voler

puisque toi

tu ne veux plus voler

pour l'homme qui t'a aimé

plus que toute fille au monde.

 

En amour comme dans la vie.

Il faut se relever tout de suite

après chaque chute mémorable

pour ne pas avoir peur,

pour ne pas finir aigri,

pour ne pas se sentir définitif

pendu, perdant, et mort.

 

Je ne sais pas si tu regretteras

ton erreur tragique.

Je ne sais pas si tu te rendras compte

que nous deux

dans le cercle magique

on aurait fait un beau couple

dans la vraie vie

malgré notre différence d'âge.

Je ne sais pas si tu m'as vraiment aimé

comme j'ai cru que tu m'aimais.

Mais moi je sais

comment je t'ai aimée

au point de t'attendre

jour après jour

malgré ta vie peuplée

d'hommes sans coeur

qui en voulaient à ta beauté.

 

Je vais prendre

ma capsule de poison.

Mordre ses jolies lèvres.

Caresser son corps de fauvesse.

Donner du plaisir

à sa bastille d'ivresse

et oublier qu'un jour

j'ai rêvé que toi et moi

ça pouvait le faire.

 

Je devais être ivre

de toi et de tes sortilèges.

Je devais t'aimer tellement

pour me sentir m'aimer un peu.

C'est à chaque fois le piège

dans lequel je tombe.

C'est cela être romantique.

 

Mourir d'amour

entre les bras d'une autre

c'est ce qui s'appelle

finir sa vie en beauté.