25/02/2020

Es-tu la mort ou le paradis?

Tu regardes le Ciel.

Il est vide.

Tu regardes la Terre.

Elle est Covid.

 

D'où tu me regardes

est-ce la vie ou la mort?

Ne pas me parler

te fait-il avancer?

M'ignorer

te fait-il jouir ou mourir?

 

Ne me dis pas

que mon virus est pire que le tiens.

Je partage mes joies et mes peines.

Je vis sur la même planète

que toi

et je mourrai tout comme toi

même si je me sens si différent

à ce monde de prédation.

 

Tu m'as mis en quarantaine.

Tu m'as soumis à ton confinement.

Tu as baissé la barrière

et fermé tes frontières.

Tu as dit que j'avais la peste

où la grippe espagnole.

Je ne sais plus.

Tu m'as ignoré et haï.

Tu m'as lâché et trahi.

Tu as cru que je te mentais

et tu n'a jamais pensé

que les autres pouvaient te mentir

sur mes intentions,

sur ma façon d'apprivoiser ce monde.

 

Suis-je un monstre

que tu dois me lire sous cellophane?

Suis-je si ignoble

que tu ne vois pas ma noblesse?

 

Me garder à bonne distance

fait-il de moi un assassin?

M'interdire chez toi

fait-il de moi un diable ou un dieu?

 

Il faudra que tu me dises un jour

pourquoi tout ce silence.

Il faudra que tu me dises une nuit

pourquoi jamais l'amour.

 

A cause de tes silences

je n'ai jamais eu le temps de mourir.

Je coure comme un fou quand j'écris.

Je coure comme un dingue

avec cette fringale au ventre

d'être l'affamé qui attend ton signe.

Et il me semble qu'au lieu de mourir

ma vie veut toujours rajeunir

et retourner en enfance.

Et il me semble qu'au lieu de te haïr

ma vie veut jouir

et retourner encore au paradis

de nos fastes amours.

 

Ma main n'est pas sale.

Tu te fais un film.

Ma main n'est pas facho.

Je n'ai pas la peste brune.

Ma main n'est pas propre.

Je sais de quoi je suis capable

pour aimer une fille

et la garder près de moi.

Je suis déjà mort tellement de fois.

 

Si elle m'aime

je suis prêt à l'attendre

sans masque, sans combinaison

au milieu du Corona Hospital

qui me l'a prise.

Si elle m'aime

je suis prêt à mourir pour elle,

la prendre dans mes bras,

lui donner le baiser de vie

et mourir d'amour pour elle.

 

Et toi, peux-tu faire cela

pour celle que tu aimes?

Et toi, peux-tu te sacrifier

pour sauver une vie?

Prends-lui le Covid 19.

Inocule au monde l'amour

au lieu de cette terrible peur

qui envahit la Terre.

Prends-lui le Covid 19.

Nous apprendrons ensemble

à lutter contre lui

et à gagner la guerre.

 

Tu regardes le Ciel.

Il est vide.

Tu regardes la Terre.

Elle est Covid.

 

Garde espoir.

L'amour sera plus fort que la mort.

 

 

2020-02-20 09.06.jpg

 

 

2020-02-20 09.066.jpg

 

2020-02-20 09.jpg

 

2020-02-20 09999.jpg

 

2020-02-20 0999.jpg

 

2020-02-20 0999999.jpg

 

2020-02-20 09999999.jpg

 

24/02/2020

Hémoglobine, le match du siècle

 

 

20200224_120029.jpg

Poussée de fièvre sur kleenex,

le foot s'amuse

 

20200224_12002999.jpg

 

 

20200224_1200299999.jpg

 

 

20200224_120029999999.jpg

 

 

20200224_1200299999999.jpg

 

 

20200224_12002999999.jpg

 

 

2020-02-24 12.33.40.png

Ne prends pas nos morts pour des canards sauvages.

...2020-02-24 12.35.15.png

Helveticus et son bouton de fièvre après sa pneumonie.

Résistant et pas encore mort.

 

 

 

Venise

 

 

20200223_173422.jpg

Colombier, histoire d'un soldat déserteur.

 

20200223_173529.jpg

Maman et moi après Venise.

 

20200223_173529(111111).jpg

Silence de Glace.

 

20200223_17382888888.jpg

Les Singes font la grimace.

 

20200223_173529(1111).jpg

Maman ne me parle toujours pas et ça fait mal, mal, mal.

 

20200223_225614.jpg

Les Fleurs du Mal

 

20200223_17382888.jpg

La Grande Discussion avec Major Crypto

 

20200223_1738288.jpg

Les singes dansent. Crypto Major ne m'envoie pas en prison.

Il me fait même sauter l'école de sous-officier.

En apparence, j'ai gagné pour cette fois.

 

20200223_173828.jpg

Le Deal de Crypto Major:

Si tu deviens objecteur de conscience

alors tu seras aussi condamné pour désertion.

Maintenant rentre chez toi

et zéro contact avec tes camarades de chambre.

J'ai attrapé le Covid-19 pour l'armée et mon pays.

Fin de Carnaval.

 

20200223_17342222.jpg

Et pas d'amoureuse zéro auprès de mon arbre

pour comprendre la tristesse de mon âme.

 

20200223_173529(1).jpg

Mais la Vie est Belle

 

20200223_173612.jpg

dans les arbres et leur silence immortel.

 

Bevaix, février 2020,

la photo d'origine a été prise en instantané sur mon Samsung

le 23 février 2020 en fin d'après-midi

dans le tram menant de Boudry à Neuchâtel à la hauteur de Colombier.

 

23/02/2020

Se rêver dans un dessin de Hans Erni

2020-02-23 00.46.244444.png

Hans Erni, dessin original unique remixé par mes soins à l'ordinateur (dessin original au crayon

créé par l'artiste dans un exemplaire de son livre "Inde")

 

2020-02-23 00.46.24.png

 

 

2020-02-23 00.46.2444444.png

 

 

2020-02-23 00.46.244(1).png

 

 

2020-02-23 01.09.400.png

 

 

2020-02-23 00.46.2444.png

 

 

2020-02-23 00.46.24444444444.png

 

 

2020-02-23 00.46.2444444444.png

 

 

20/02/2020

Terra Salina, l'or blanc des Suisses

La Suisse n'est pas une terre riche en métaux précieux. Mais elle a des mines de sel qui participent à la richesse de notre patrimoine culinaire...et qui assurent des routes hivernales plus accessibles et moins dangereuses pour les voyageurs. La guerre de l'or blanc contre... l'or blanc!

Pour cela, les Salines Suisses S.A. ont le monopole d'exploitation et l'exclusivité de la distribution en sel pour le pays (y compris des spécialités de sels étrangers qui obtiennent le droit de vente en Suisse et doivent s'acquitter d'une redevance aux Salines pour conquérir le sol helvétique). Le monopole helvétique est une curiosité extrême au sein d'un des pays les plus libéraux du monde.

Pourtant ce monopole, qui appartient aux cantons et à la Principauté du Liechtenstein (autre curiosité) et non à la Confédération helvétique, a survécu à toutes les attaques de l'ultra-libéralisme. Depuis 450 ans, la Suisse exploite son propre sel et désormais les technologies modernes utilisées sont des technologies les plus vertes possibles.

C'est en 1837, avec l'ouverture du site de Schweizerhalle, que la Suisse a acquis son indépendance totale en approvisionnement du pays. Le nom du site vient du grec aláti qui signifie sel.

Depuis, les mines de sel sont devenues aussi une attraction touristique autant du côté de Bex que de Pratteln où les deux musées rivalisent d'ingéniosité pour attirer de nouveaux et d'anciens visiteurs.

Ci-dessous, une très grosse médaille en bronze (près de 500g.!) créée par Huguenin Médailleur (dessinateur et graveur non déterminés) en 1937 pour commémorer l'indépendance de la Suisse pour son ravitaillement en sel. Une commande des Mines de Schweizerhalle à la firme du Locle. Elle est superbe et elle rappelle combien la date symbolique de 1937 allait devenir importante par rapport à l'Histoire tragique de notre Continent qui allait survenir à la même époque.

Je vous laisse admirer car je ne suis même pas sûr que du côté de Pratteln ils ont la médaille en exposition dans leur musée. Donc surprise de la rareté et surtout symbole magnifique d'un mineur remettant un bol de sel à Helvetia (à cette époque on grave encore certaines médailles helvétiques et monnaies de tir fédéraux avec la croix entre les seins de Dame Helvétia).

A lire, entre autres, sur le sujet des Salines Suisses. Et peut-être un jour une visite aux musées si ce n'est déjà fait.

https://festivaldesjardins.eu/2016/11/30/les-salines-suis...

 

 

20200218_163152.jpg

 

 

 

20200218_161243.jpg

 

 

 

20200218_162116(1).jpg

(à noter ici l'illusion d'optique fantastique du regard d'Helvetia.

Si vous regardez bien, vous pouvez autant la voir sereine avec l'oeil fermé qui inspire grâce et beauté d'une divinité que l'oeil ouvert en colère perçant le ciel et jetant un éclair vers dieu...regardez bien, vous verrez)

 

 

 

20200218_162051(1).jpg

 

 

 

20200220_132516.jpg

 

 

 

20200220_1325166.jpg

 

 

 

20200218_16124333.jpg