08/06/2018

Tu es mon ancre

Je ne dors plus la nuit

depuis que tu penses

que notre histoire est sans issue.

Je brûle sans sortie de secours.

Je brûle enfermé dans mon corps.

Je broie des idées noires

parce que c'est l'amour

qui m'appelle vers toi

et que te perdre

juste parce que les vents

sont contraires,

juste parce que tu es là-bas

et que je suis ici,

juste parce que l'amour

ne suffira jamais

à fonder un vrai couple

entre une jeune femme

qui veut réaliser une belle vie

prospère et protégée

contre la pauvreté

et cet homme âgé

qui rêve seulement

d'une vie de bohème romantique

avec son plus grand amour

ne peut être compatible

avec une vie de famille,

des enfants, une belle maison,

des vacances à la mer,

une belle voiture,

et tout le confort

que tu espères

pour envisager le mariage.

 

Tu es mon ancre,

Bébé.

Tu es ma muse

qui fait couler l'encre

sur le papier

et crée les images

sur la Toile.

Tu es mon ancre,

Bébé.

Tu es libre!

Tu es la plus merveilleuse

femme de ma vie.

Tu es libre!

Tu es la plus sincère

de toutes les femmes.

Tu es libre!

Mais si tu quittes ma vie,

je vais chavirer

dans des eaux si troubles,

des eaux si boueuses,

des eaux si fangeuses,

des eaux où les filles de joie

joueront avec moi

des jeux si pervers,

des jeux hard sexuels

sans véritable enjeu amoureux,

des jeux pornos

comme dans les films cochons

que les hommes visionnent

pour se faire jouir

en solitaire

et qui ne sont pas

du tout du tout

nos jeux d'amour

à nous deux

si profonds et si grands,

si beaux et si sincères,

si érotiques et jouissifs

que mon coeur

ne pourra jamais les reproduire

avec une autre que toi.

 

Tu vas venir à la maison

en août.

Tu vas venir dans mon lit

en août.

Tu vas venir

et je vais mettre encore

les feux d'artifices à ton corps

pour que tu m'aimes

encore et encore

et que même si nous nous quittons

nous resterons toi et moi

les amants merveilleux

d'une histoire impossible,

les amants de Vérone

qui sont revenus à la vie

pour s'aimer de manière romantique

devant le monde entier

avant de se quitter

pour des raisons dramatiques

qui n'ont absolument rien à voir

avec leur grand amour.

 

La marée haute

donne la victoire à la jeunesse

sur la Terre

par la révolution de l'amour.

La marée basse

entraîne les plus vieux

sur la mer

pour la révolution de l'amour.

 

Tu es mon ancre,

ma lumière.

Et sans toi,

je sens bien

que l'ombre de mon ombre

va me rattraper

et faire de moi

un nouveau naufragé

de l'amour.

 

Le vieil homme et la mer,

la victoire d'un homme pauvre

qui lutte contre les apparences

et qui pêche la plus belle des sirènes

dans des eaux troubles,

une sirène qui va lui redonner

estime de soi et honneur

devant sa famille et les gens.

Il se bat pour la ramener

à son port et fêter leur amour

avec tous ses enfants heureux

de voir leur papa

de nouveau fou amoureux

et si bien avec cette femme magnifique.

Mais les requins veillent,

les requins s'attaquent

à la belle sirène

pour l'empêcher d'aimer

le vieil homme.

Mais leur histoire s'écrit

et en perdant sa sirène,

le vieil homme aura eu la chance

d'être un poète

pour sauver leur histoire d'amour

de l'insignifiance,

de l'invisibilité,

de l'ignorance,

et du cynisme.

 

Je t'aime,

mon grand amour.

Et notre histoire sera immortelle

quoiqu'il arrive dans notre futur.

 

07/06/2018

Médiapart nous parle de cinéma-réalité. Trash-reality

Bien mieux qu'une montée de tapis rouge, l'alerte rouge sur nos libertés à tous, notre manière d'appréhender nos défenses de la liberté, nos rapports aux gens qui migrent, aux minorités sexuelles, aux gens qui dérangent notre confort intellectuel.

Je conseille vivement à tous les lecteurs et lectrices de ce blog de visionner cette vidéo qui parlent de cinéma-réalité, de choses que l'on cache dans les médias parce que la société en a honte, honte d'abandonner des gens en détresse et de punir celles et ceux, très minoritaires, qui leur viennent en aide (au contraire de toutes nos valeurs démocratiques qui vantent et même obligent de porter assistance à personnes en danger); honte de ne pas reconnaître à part entière des minorités sexuelles qui doivent encore se cacher pour vivre leur liberté, leurs manières de vivre parfois trop marginales pour être acceptées par la norme morale et religieuse d'une société hyper hypocrite.

Bonne lecture vidéo.

Trash Society

 

Quand j'entends

tous leurs mots sur leurs lèvres

qui mentent effrontément

comme des arracheurs de dents

j'ai vaguement l'impression

de faire encore partie de ces sans-dents

après avoir subi

ma grosse opération chirurgicale

qui fut une réalité physique telle

que je ressentis la manifestation physique

qu'un boxeur

venait de me frapper

avec un poing de fer dans la gueule

d'une violence inouïe

que ma bouche pissait encore

tout son sang une heure après

dans le train

avec le souvenir intense et exact

du sourire du dentiste efficace,

excellent, et sympathique

qui me disait

que je serais nettement plus beau

et plus présentable

avec mes implants tout neuf ,

des dents blanches magnifiques

comme celles des esclaves noirs,

qui feraient de nouveau de moi

un individu blanc à part entière

dans leur société d'esclaves et de maîtres,

de rentiers aux couilles en or

qui rejetaient les marges

dans les tréfonds de leur conscience

afin de vivre entre gens heureux, beaux

qui ont réussi pleinement leur vie.

 

Comme je me sens,

je suis;

et comme je ne mens pas,

je suis.

Et je n'ai pas oublié

ma vie d'avant mes implants

qui m'ont redonné

le droit au sourire

devant les gens.

Je suis resté un sans-dents

dans l'âme,

dans le coeur,

et dans le corps.

 

Cela fait de moi

un être humain

avec une conscience et un coeur.

 

C'est peut-être pas bien.

C'est peut-être un délit.

C'est peut-être devenu illégal

d'être resté un être humain

qui respecte les droits humains

et les idéaux républicains de base.

 

Mieux vaut être libre en prison

que prisonnier d'une idéologie fasciste

qui désigne les bons éléments

en rendant invisibles,

criminels, et monstrueux,

de simples migrants,

de simples minorités sexuelles,

qui ont fait un autre voyage,

qui ont connu un autre destin,

et qui paient pour cela

le prix de leur liberté et de leur courage.

 

Liberté!

 

A chaque fois

je suis l'homme

le plus libre du monde

quand tu m'ouvres

l'espace de tes bras,

à chaque instant

quand tes yeux

d'eau et de braise

me disent oui pour la baise

et qu'ils se posent

comme la lumière

sur mon corps affamé.

 

Libre en amour

ne veut rien dire

dans ma langue de Roméo

quand on aime pour de vrai

sa Juliette.

Libre en amour

et aller voir ailleurs

si le sexe y est plus vert

et encore meilleur

ne me rend pas libre.

Il me fend le coeur

comme le chêne qui tombe

sous les coups de la hache.

Il me brise les sentiments,

les attaches profondes,

et divise mon coeur

en plusieurs parties animales

qui volent en éclat

et m'obligent à mentir très mal

à tous mes amours.

 

Parce que je suis

un être romantique.

Parce que j'aime la baise

mais encore plus l'amour

et que je ne suis pas

une mécanique

qui regarde une fille

sans un regard de feu

quand je lui plante

mon attrape-coeur

dans le creux de son ventre.

 

Alors mon amour,

je suis libre avec toi,

mon ange, mon bonheur,

libre comme un homme

très amoureux

qui attend sa belle

dans la salle d'attente

en attendant la consultation.

 

C'est grave, mon amour?

Ah oui. C'est très grave, mon amour.

Parce que dès la première consultation

j'ai su que j'avais consulté

à la bonne adresse

et que toi seule

pouvait soigner mon coeur

et mon corps

de toutes les blessures d'amour.

 

Alors oui.

Merci beaucoup pour la liberté

que tu m'accordes

contre ton coeur.

Mais la liberté

c'est avec toi

et personne d'autre.

 

C'est ce sentiment-là,

extrême et suprême,

je crois,

le grand amour d'une vie.

 

Crasy Canucks

 

L'eau tombe en cascade

de ta bouche,

un éclair jaillit de ton oeil droit,

un arc électrique s'échappe

de ton oeil gauche,

une onde de lumière

parcourt l'entier de ton regard,

des papillons caressent ton visage

en duo avec les feuilles mortes,

un feu d'artifice explose

sous ton nez,

une pluie fine tombe

après la foudre.

 

Cinq secondes

pour animer ton visage

de bruitages et d'effets pyrotechniques.

Cinq petites secondes

et te voilà plus présente

que jamais dans ma vie.

 

C'est toi ou la mort.

C'est toi et la vie.

Et sans toi c'est la fin.

 

Cinq petites secondes

pour faire de toi

la déesse immortelle

de ma vie.

Cinq petites secondes

comme une descente d'amour

sur ton lit,

comme ce raid rêvé au Canada

pour me coucher

près de toi

et te faire l'amour

comme un Crasy Canucks.

 

Le jour où tu présenteras

au monde entier

ces 5 petites secondes

qui ont compté dans ma vie

dis-leur que l'oeuvre

s'appelle

"Crasy Canucks"

en souvenir

des dangereuses cascades

de notre amour

qui faisait la distance

Neuchâtel-Toronto

en 5 secondes chrono.

 

L'amour à vie

L'amour à mort.

L'amour c'est toi.

 

06/06/2018

J'ai toujours soif de toi

Quand le ciel a ouvert le champ aux étoiles

le migrant a ouvert ses yeux sur ce monde.
Et puis,
comme la mer ne voulait jamais dormir
et qu'elle était bienveillante en cette nuit,
elle  a ouvert l'asile au migrant.
Et puis,
comme toi marchant sur la plage
recueillir cet homme à la dérive,
tu lui as ouvert l'espace de ton corps, 
et l'amour a jailli de ses yeux.
 
Comme toi qui maintenant
ne peut jamais plus traverser
cet espace-temps
pour créer notre avenir.
Comme toi qui a laissé ton amour
dériver vers d'autres filles
qui ne lui donneront jamais ta joie
ni ton amour
mais davantage de peine,
de regrets, et d'amertume.
Comme toi qui a allumé
les étoiles de nos coeurs
et qui les a laissées choir
dans notre éloignement
de plus en plus grand
au lieu de les élever
petit à petit
plus haut dans le ciel
pour en faire ce ravissement,
ce déluge de tendresse,
ce refuge pour le requérant d'asile
que j'étais à notre commencement
en conquérant tes terres humides
quand tu m'as pris, timide,
entre tes bras de libertine
pour me protéger de mon spleen,
quand tes lèvres ont rejoint mes lèvres
comme la vague touche à la plage
avec fracas ou douceur;
quand ton corps s'est ouvert
comme une grotte secrète
qui attend depuis toujours
l'homme pyramide de sa vie.
 
Si je ne suis pas ce coeur,
pharaon d'amour,
je resterai alors ce migrant refoulé
au pied de ton coeur
refoulé vers un exil très incertain
qui oubliera notre glorieux passé,
son asile merveilleux auprès de toi,
sa récompense fragile
d'avoir joué le héros 
de ton coeur volatile
quand tu te sentais trop seule
dans ta petite chambre rose
et que j'étais là
pour te donner mon amour,
mes cadeaux, ma joie,
ma liberté, ma patience,
malgré tous les hommes
qui passaient sur ta couche,
malgré tous les hommes
qui prenaient ma place
sur ton corps aux merveilles
et que mon coeur acceptait
tous les scandales
de tous ces vandales
parce que la vie reste cette chienne
qui dort tapie et sauvage 
sur les trottoirs sombres
pour remplir le tiroir-caisse
des filles qui tapinent.
 
Si je n'étais pas un sage
qui renonce au suicide,
ou un lâche qui n'ose pas,
je devrais prendre
trois caisses d'alcool fort,
prendre trois solides caisses
d'alcool fort
et mourir cash d'amour
puisque toute loi romantique
doit logiquement à la fin
se plier à la loi du marché,
de ton marché aux fauves
qui nous sépare
et qui nous vole notre amour.
 
Je t'attends encore
mais si tout devient impossible
alors je serai ce migrant
à jamais repousser
de son droit à l'amour,
à la chaleur de cette femme,
au bonheur de cette rencontre
et de cette joie irréelle
de s'élever ensemble
dans ce monde ultra-cynique.
Je voulais faire la nique à ce monde
et crier
 
"Révolution mon amour!"
 
avec toi, mon amour. 
 
"Cinéma" d'Yves Saint Laurent
c'était le premier parfum
que tu as reçu de ton poète maudit.
Mais si tout notre amour
n'est qu'une belle histoire de cinéma
où l'actrice et l'acteur se sont aimés
juste en faisant semblant d'y croire
malgré cette réalité du fric
qui cogne dur et met KO
le plus grand romantique
de tous les temps
alors je reprendrai mon chemin
de migrant vers nulle part.
 
Ainsi soit le poète maudit.
 
P.S. Il m'est impossible de partager avec vous tous, amies et amis lecteurs, les vidéo-images de mon bonheur que j'ai réalisé pour elle. Société de chagrin et de secret d'alcôves empêchant cette liberté et imposant cette censure pour respecter son droit naturel à l'image et à l'incognito.
 
 
La chanson qui convient le mieux à la situation actuelle est celle-ci.