12/11/2017

Rappel au ramadanisme: Allah a osé évoluer sous le Prophète...

Une vie de prophète, c'est assez court mais assez long pour créer son Dieu et son évolution...

Allah, figure de l'Eternel définitif selon le Saint Coran. Dernier texte sacré avant le néant...qui dure depuis 1300 ans... Allah n'évolue plus ni ne doute plus. La mort du Prophète l'a fait hiberner pour toujours et la glaciation, tel Lénine dans son mausolée, a suivi sa vie active. Pas touche au Prophète qui fut la Parole d'Allah.

Mais le Prophète avait des révélations urgentes à adresser en droite ligne du Ciel pour sa communauté de bien. Allah, dans un tweet en 140 caractères d'époque plein de mansuétude et de bonté, déclara de son Ciel immaculé et inouï sur la sollicitation de son Prophète unique:

"Muhammed, vraiment tes hommes sont harassés. Fini les 50 prières obligatoires dans un journée. Tu peux passer au 5 prières pour me satisfaire."

Preuve qu'Allah pouvait évoluer à la vitesse fulgurante du tweet dans sa pensée au moment de la vie du Prophète.

La salât n'est devenue une obligation cultuelle qu'après l'Ascension du Prophète de l'islam au Ciel (Mi'raj), que la tradition situe en l'an 2 avant l'hégire, soit vers 620 apr. J.-C.1. C'est en effet à cette occasion que Dieu aurait prescrit à Mohammed les cinq prières rituelles. Selon la tradition sunnite, cela se fit par une sollicitation du Prophète à la suite de laquelle celui-ci obtint de Dieu qu'il ramène à cinq les cinquante prières quotidiennes qu'il avait initialement exigées2. (wikipédia, source)

Et puis Allah voyait aussi avec tristesse les ravages causés par les excès de consommation d'alcool: fornication, viols, adultères, meurtres, etc. bref, cela le désolait mais Il n'arriva pas tout de suite à interdire totalement l'alcool à ses fidèles. Il fallut beaucoup d'ambiguïté divine car d'un côté c'était oui, l'alcool procure des bénéfices et d'ailleurs au paradis il y aura du vin divin pour les modérés qui auront su en consommer avec modération et sagesse (cela me fait penser que le Coran doit être bu et sanctifié avec modération et sagesse mais ça c'est une histoire que les gourous de l'islam devraient discuter avec les modérés pour éviter leurs prêches assassins, fou de rage et d'ivresse divine) et de l'autre côté c'était le fruit du péché et un produit de Satan. Allah est-il bipolaire? C'est ma question aux savants de l'islam. Ce sont les successeurs du Prophète qui ont su faire interdire complètement toute consommation d'alcool alors qu'il était interdit et banni uniquement durant la prière pour ne pas souiller l'esprit et le coeur du fidèle tournés vers Allah. Plus simplement, le musulman n'est pas différent du mécréant ou du chrétien et de nos lois modernes. L'alcool, c'est oui mais à consommer avec modération et responsabilité. Pourtant les gourous en ont fait une arme de distinction massive entre bons et mauvais musulmans, et entre musulmans purs et reste du monde...

https://nawaat.org/portail/2014/04/24/lislam-ninterdit-pa...

C'était juste deux points que je voulais soulever pour parler de l'évolution d'Allah durant quelques dizaines d'années sous la bonne et juste direction du Prophète...et puis de Son très long silence définitif une fois que ce bon Muhammed a rejoint le paradis d'Allah. 

C'est tellement long ce silence qui arrange les prédicateurs gourous... Et c'est tellement triste qu'Allah n'a plus jamais évolué depuis ce temps là parce que les gourous intégristes, eux, sévissent grave depuis la mort du Prophète.

 

Puant de bêtise (dédié à Yann commentateur sur Médiapart)

Il paraît, cher Yann,

que mon coeur et mon intelligence

sont puants de bêtise

et semble-t-il

empli du venin de la haine

contre mes soeurs et mes frères

en islam.

Il paraît que les violents

ce sont nous les non-violents

qui écrivons des billets

puants  de bêtise

alors qu'eux écrivent des merveilles

destinées aux douces oreilles

des véridiques et pures musulmans,

des véridiques et pures musulmanes

qui se conduisent dans la juste ligne

d'Allah grâce au Prophète tant aimé.

Elles et eux, les parfaits fidèles

du Saint Livre.

 

Il paraît que les morts des attentats

ce sont nous qui les fabriquons

par notre prétendu

détestation de l'islam

parce que nous osons

dire non à un islam sectaire

sorti du 7ème siècle

alors que nous vivons au XXIème siècle

après un certain Jésus-Christ

qui devrait, un jour ou l'autre,

selon le Saint Livre coranique,

revenir accomplir la prophétie sur Terre,

la paix et l'amour en d'Allah

converti en musulman

pour dire cette vérité attendue

aux peuples du monde...

 

Mais tu peux attendre Yann.

Jésus ne peut pas revenir

dans ces conditions-là

parce qu'il ne peut pas se dire

chrétien et musulman à la fois.

C'est impossible dans la vision

des sectarismes musulmans.

Donc, il devrait renier 

la religion inventé

après sa mort

par les évangélistes

et dire qu'il s'est converti

à l'islam du Prophète

alors qu'il ne s'est jamais

converti à la violence,

au grand djihad,

pour défendre sa vision de Dieu

lors de son vivant

afin de remporter la victoire

de sa petite communauté

de soeurs et de frères

qui croyaient en sa parole

et qu'il a préféré bêtement la crucifixion

a la guerre puante contre

le reste du monde...

 

Voilà.

Alors dansons pendant

qu'il est encore temps.

Et faisons l'amour.

Pour le reste,

Allah saura dire

dans l'au-delà

qui a bien compris son message

à travers les siècles

et qui n'a vu plutôt que la haine

contre les infidèles,

la violence, la barbarie,

la guerre, le viol,

et tout le Bataclan

avec lui.

 

Je te laisse réfléchir,

cher Yann.

Parce que ton libre-arbitre

te donne la possibilité de réfléchir

et de me traiter

d'être humain puant de bêtise.

 

C'est ici pour comprendre

le pourquoi du comment

de ce message:

 

https://blogs.mediapart.fr/jean-marie-gumy/blog/111117/t-...

Le dernier des Néandertal

Si j'ai reçu de mes ancêtres

des gènes de sapiens néandertal

par mixité et hybridation,

par copulation entre homo sapiens

et sapiens néandertal

avant qu'il ne soit éradiqué

de notre planète

par homo sapiens

ou la volonté de Dieu

seras-tu un homo sapiens

qui portera le fer contre moi?

 

Si je lis des livres

qui sont le Néant pour toi

et l'oeuvre de Satan;

si j'écoute de la musique

qui sont le Néant pour toi

et l'oeuvre de Satan;

Si j'écris des poèmes,

que je philosophe à mes heures

et que je donne mon coeur

à une prostituée

ce qui est le sommet du Néant pour toi,

diras-tu toujours

que je suis possédé de Satan

et que je finirai trucidé

par homo islamicus

moi le dernier des Néandertal?

 

Mr Hani Ramadan, la violence d'Allah ne m'effleure même pas

Si Allah était une fleur, je me poserais délicatement dessus et je converserais avec elle de l'Histoire de l'humanité. Il en sortirait sans doute du miel et non du fiel; il en sortirait sans doute un acte d'amour et non un acte de haine et de meurtre.

Mais Allah est un prédicateur qui envoie ses menaces au lance-flamme sur celles et ceux qui ont osé dénoncer son frère et le font encore. Mais Allah sort tout droit sa kalachnikov verbale sur la Tribune de Genève qui est un journal démocratique qui, en principe, interdit les appels à la haine et au meurtre, même voilés et déguisés sous un écran de fumée divine menaçant toute la partie de la communauté musulmane qui se rangera du côté des victimes et qui, de fait, sera traîtresse à Allah, infidèle, se séparera de la communauté et pourra donc devenir la cible de terroristes, punie ici bas par la mort violente et dans l'au-delà par le châtiment suprême de l'enfer.

Après un tel prêche, le musulman ou la musulmane qui ose encore prendre la défense des femmes présumées victimes de Tariq Ramadan est un fou démocrate et un kamikaze qui finira sa vie assassiné par un islamo-nazi très proche de Frère Hani. Mais chut. Ne dites pas ça. Frère Hani n'a rien à voir avec les terroristes islamistes.

C'est ici. Que tout le monde écoute en entier ce prêche vraiment empli de haine et de violence envers les personnes qui ont osé toucher à l'aura toute-puissante de son amour de frère Tariq.

Je suis musulman. Et je joue le rôle du kamikaze papillon qui se pose sur la fleur d'Allah.

Jean-Marie Gumy ( si tu viens me chercher, toi mon frère, toi ma soeur, pour m'assassiner, sache que je n'aurai qu'amour et compassion dans les yeux si tu parviens à accomplir ton acte prétendument voulu d'Allah. L'enfer c'est parfois les autres et pourtant j'espère qu'un jour le paradis et l'amour de ton coeur t'illuminent de joie et de bonheur).

C'est ici le prêche de mon frère en islam...et c'est ici que je lui offre la chanson funèbre qui sera chantée et slamée sur ma tombe.

http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2017/11/04/sermon-...

 

 

11/11/2017

T. Ramadan: si la Justice s'effondre sous la menace salafiste, la France est perdue

Il y a une évidence qui saute aux yeux après une dizaine de jour de grands tumultes autour de l'affaire Ramadan: des milliers de personnes, peut-être beaucoup plus, en Europe, ne sont pas prêtes à accepter que Tariq Ramadan puisse être reconnu coupable devant une justice démocratique et laïque.

Pas touche au prédicateur des prédicateurs musulmans d'Europe. Pas touche à l'intellectuel qui a redonné de la fierté et de l'honneur à la communauté musulmane qui se pensait déclassée et reléguée en deuxième zone, hors du champ de l'élite blanche française, dans les banlieues parisiennes et des grandes villes de France.

Ce qu'il y a de très préoccupant, bien plus que les propos sensibles de jeunes femmes, parfois mineures à l'époque des faits, se disant avoir été manipulées par le gourou à des fins de sexualité parfois consenties d'autres fois non consenties et d'un sadisme très violent, c'est le déni total et absolu de toutes ces personnes qui crient au complot sioniste et Blanc européen et qui envoient des tweets enflammés contre celles qui osent parler et dire leur vérité à Tariq Ramadan.

Que va faire la justice française maintenant que l'affaire, et c'était absolument prévisible puisque Tariq Ramadan, ses proches, et ses avocats l'ont eux-mêmes instrumentalisée et politisée dès les premières heures de l'affaire en prétendant que les ennemis de toujours de Ramadan se tenaient derrière les révélations fracassantes des femmes, sort du cadre juridique strict d'un simple présumé violeur face à ses victimes?   

Va-t-on assister à un simulacre de procès où la parole des femmes sera réduite à de purs fantasmes ou alors à des exagérations et des accusations faites un peu à la légère et sans y apporter des preuves concrètes permettant ainsi à l'idéologue de s'en sortir haut la main et sans condamnation aucune avec en plus le droit à des dommages et intérêts puisque son honneur, sa réputation, et sa carrière ont été brisés par les déclarations de toutes ces femmes? Va-t-on voir triompher les salafistes en même temps que le silence et la chape de plomb tomberont sur toutes les femmes musulmanes qui jamais plus n'oseront porter une accusation contre un agresseur musulman sauf en présence (!?) de quatre témoins qui n'auront jamais rien fait pour empêcher le viol et qui se déclareraient spontanément à la justice française (charia islamique comme seule reconnue pour les musulmans qui serait alors présente au tribunal grâce à ces témoins...) alors qu'aucun des 4 témoins n'aurait porté assistance à la personne en danger et subissant le viol et qu'ils pourraient tous être poursuivis pénalement pour ce délit de fuite ou de neutralité devant ce crime abject par la Justice et la Loi française?

Nous sommes dans un piège à cons où les plus salauds risquent encore une fois de s'en sortir à leur avantage. Si la Justice est impartiale et reconnaît, après examen sérieux des faits et des interrogatoires, le harcèlement, voir le viol sur ces femmes, la France des banlieues risquent de s'embraser et de déclarer la guerre civile sous la poussée des fanatiques et des idéologues les plus haineux et les plus démagogues. Si au contraire la Justice reconnaît Ramadan innocent de tout acte délictueux, le blanchit et lui reconnaît des droits au dédommagement par les présumées victimes désavouées par la Justice, la France renforcera la puissance du salafisme et de sa volonté d'imposer la charia en France, à commencer par les banlieues majoritairement habitées par des citoyens et citoyennes de confession musulmane.

Dans les deux cas possibles, la Justice ne doit pas céder aux conséquences possibles de son verdict. Elle doit juste faire son travail et ne pas s'effondrer. Ensuite, il sera encore temps de déconstruire le verbe de Tariq Ramadan comme j'ai tenté de le faire dans mon dernier billet. Même si une majorité de musulmans et musulmanes refuseront cette déconstruction, il est nécessaire de continuer un travail qui n'a pas forcément été bien fait dans les cercles de gauche afin de ne pas stigmatiser la communauté musulmane. Mais à force de ne pas rentrer dans le lard de la pensée ramadanienne, certains intellectuels et médias de gauche sont en train de détruire la laïcité au profit d'un gouvernement religieux basé sur les lois de la Charia. Est-ce cela que ces gens veulent pour la France? Je suis persuadé du contraire. Donc, il ne faut plus être intimidé par le discours de Tariq Ramadan et lui dire ce que nous ressentons quand il tente de nous enfumer avec son double discours et le programme des Frères musulmans (dont il prétend ne pas être un leader) qui est un programme d'expansion et de domination politique le plus vaste possible afin d'imposer un jour ou l'autre la Charia (quand ils seront partout majoritaires...) en France et en Europe.

Stop à l'islam politique qui est une grande menace pour la démocratie, la paix, et une vie sereine, libre, qui permet à tous et toutes le choix du libre arbitre, l'égalité homme-femme, et la priorité des valeurs humaines et des droits humains sur n'importe quel concept religieux moyen-âgeux de n'importe quelle religion que ce soit.