01/08/2018

Le jeu de filles

J'avais envie de foutre le bordel

dans ton jeu de filles.

J'avais envie d'allumer la mèche

par leurs quatre cents bouts

et brûlé ton coeur

par mes quatre cents coups

pour que tu t'envoies

toutes les chandelles

de l'amour pervers

s'enflammer dans notre univers

et s'illuminer comme

un arbre de Noël encore vert

avec ses miracles

et ses mirages

au pied du sapin

et ses boules magiques

de toutes les couleurs

suspendues aux côtés des anges

ravissant tes yeux

de jeune femme

en quête de frissons.

 

J'avais juste envie

de foutre ce feu

à ton bordel

et me glisser

sous tes dentelles

pour voir si j'étais resté

ce vieux loup de mer affamé

qui n'avait plus goûté

au sexe des filles

depuis trop longtemps

ou juste un enfant de Marie

ou ce salaud de prédateur

ou juste une putain de victime

de ton arnaque sentimentale

ou ce salaud de bourreau

condamné à ta peine capitale

pour outrage aux bonnes moeurs.

 

J'avais envie de leur prouver

que toi et moi

c'était le sommet

de l'art romantique

sous ses faux-airs d'opéra porno,

qu'on n'avait jamais fait

aussi bien avant,

et qu'on ne fera plus jamais mieux

après notre sainte orgie,

notre sainte scène mythique

tournée dans ce cinéma rose,

que Jésus resterait le roi

de ton coeur

au jeu de filles

après tout ce manque de respect

qu'on lui avait témoigné

durant toute sa vie,

et que tu savais ça

à chaque fois

que ta langue se posait

avec inspiration et délicatesse

sur ses divines boules

avec ton petit air mutin

qui en disait long sur ce loup

qui n'avait plus vu

le feu jaillir de sa forêt

depuis trop longtemps

et plus encore sur cet enfant

qui refusait l'abandon imposé

par ce monde ignorant

et sa vie de misère.

 

Et maintenant

que j'avais foutu tout ce gros bordel

partout dans ton coeur,

que tu ne savais plus

si l'avenir serait sans lui,

sans l'homme de ta vie,

sans ce dingue sentimental

tombé raide amoureux

de tes velours,

de tes charmes

et de ton sourire,

je voulais que tu penses

à Jésus dans le Big Lebowski

à chaque fois

qu'on se retrouverait

pour notre jeu de filles.

 

 

 

Le jour de nos retrouvailles

 

Le jour de nos retrouvailles

devait être celui de nos funérailles,

celui de notre acte de séparation

pour impossibilité de faire

la route ensemble.

 

Cela devait être

la fin d'un conte de fée,

notre histoire d'amour.

 

Ce ne fut en définitive

que la fin

d'un avenir qui ne peut prendre

pied dans cette réalité.

 

Un peu comme la fin

d'une idylle qui a tracé

le chemin de lumière

d'une nouvelle idylle

à la manière

d'un amour crucifié

 capable de se sublimer

pour accepter l'impossible

en s'inventant un autre possible.

 

Je ne sais pas

si nous avons eu raison

de continuer à nous aimer

malgré l'impossibilité

de notre futur.

Je ne sais pas

si c'est bien

ou si c'est mal

de s'aimer

dans une sorte de parenthèse

qui ne peut sortir de la marge

pour rentrer dans le texte nuptial

d'une vie à deux.

 

Nous voyageons

dans une sorte d'hôtel de passage

qui restera de passage

et nous mènera nulle part

ailleurs qu'à notre amour inventé

d'un bonheur provisoire.

 

Je sais que tu souffres

d'avoir pris cette décision.

Je sais que je ne t'en veux

pas plus que ça

de ne pas nous accorder

une seule chance de réussite.

 

Je sais que nous sommes

sur la route

comme deux gitans

qui ne peuvent plus

vraiment se quitter

malgré la distance

et les voyages

qui nous séparent

et malgré les hommes

qui se glissent sur ta couche,

malgré ce jour probable

où tu m'annonceras

que tu vas bientôt te marier

avec l'homme de ta vie.

 

Toi et moi

nous serons toujours

dans le jour de nos retrouvailles.

Heureux à l'amour,

heureux de s'être aimés

si forts comme deux adolescents

(ce sont tes mots),

comme deux vrais amoureux,

heureux des instants

qui ont fait ce "nous"

paraissant si volage,

si ailleurs des conventions,

si unique et singulier

et si loin de la "normalité" bourgeoise.

 

Le soir de nos retrouvailles

j'ai passé le début d'après-midi

dans le lit

de la rivière magique.

J'y ai trouvé une croix christique

à l'endroit de mes fouilles

qui durent depuis trois ans,

une croix antique du XIXème siècle

qui porte cette inscription à son dos:

"Souvenir de N.-D. de Lourdes".

Il m'a semblé que c'était

un miracle.

Mais Dieu peut-il être dans le coup?

 

Et si Jésus est dans le coup

et que le miracle de notre amour

se perpétue,

alors oui mon ange,

je suis tranquille

pour la réussite

de notre étrange amour;

tranquille de savoir

que celle que j'aime

ne m'a jamais dit

je ne t'aime plus

et je te quitte

mais simplement

je t'aime toujours

mais je ne pourrai pas

faire ma vie avec toi

pour des raisons objectives

qui dépassent notre volonté

et qui t'ont dirigé

vers cet autre choix,

cet autre avenir

qui ne sera pas nous.

 

Alors merci au hasard,

merci au miracle,

merci à Jésus.

Et puis...merci à Dieu

d'avoir mis sur mon chemin

la femme de ma vie

qui ne sera jamais

la femme dans ma vie.

 

Même si Dieu n'existe pas

il est beau de croire qu'Il existe.

 

20180729_213122.jpg

 

 

20180729_214040 (1)1.jpg

 

 

20180729_214040.jpg

 

 

20180729_214749.jpg

 

 

20180729_214114.jpg

Croix de Chapelet "Souvenir de N.-D. de Lourdes" XIXème siècle

trouvée le dimanche midi 29 juillet 2018

dans le lit de la rivière L'Areuse à Boudry.

 

28/07/2018

Entre galets et plages

Vois-tu l'amour

se mirer dans la mer?

Et cette lune rousse

qui s'esquive

après son plaisir?

 

Sais-tu

qu'aimer est bien plus difficile

qu'haïr et rejeter?

As-tu compris

ce que je voulais te dire?

 

Et si ta vie ne prend

jamais le risque

d'aimer vraiment un homme

auras-tu réussi l'amour?

 

 

 

La Grenouille se fait plaisir

 

2018-07-21 19.21.5999.png

 

 

2018-07-21 19.21.59.png

 

 

2018-07-21 19.21.599.png

 

L'amoureux qui va qui vient

 

2018-07-21 19.20.28.png

 

Pharaon assis sur son trône

 

2018-07-21 19.18.311.png

 

Les deux sorcières bretonnes

 

2018-07-21 19.18.31.png

 

Le Visage sorcier

(cherche les yeux, tu verras bien son visage)

 

2018-07-21 19.18.311111.png

 

La Croche coeur

 

2018-07-21 19.18.3111.png

 

(photos réalisées sur l'île de Molène, Bretagne)

27/07/2018

Tsar et démons ou star et lion?

Les filles me tombent dessus

sans dessus ni dessous.

Les filles tombent des nues

quand je joue à même leur rue.

Les filles faut les prendre

comme elles viennent

et les lâcher le coeur léger

quand elles nous lâchent

sans façon ni jupon.

 

Jamais je ne serai

moins qu'un artiste

au coeur qui valse

sur un air romantique

et se prend des vestes

sur leurs corps volatiles.

 

L'artiste de rue joue

avec du sable desséché,

de l'herbe non fumée,

des ombres chinoises,

du guano de mouette pékinoise

lâché sur l'oeuvre d'un artiste

dans une ville qui jazze.

 

Et ça donne ça. 

Des choses toutes simples

qui possèdent la complexité du merveilleux,

et des choses mystérieuses

qui possèdent une âme,

des choses sans prix,

des choses

qui vaudront sans doute des fortunes

quand les pissenlits

fleuriront ma tombe d'infortune.

 

Vlad Poutine et son double

valent-ils donc plus qu'un seul rouble?

L'artiste et son trouble

valent-ils plus que le lion qui le double?

 

 

 

2018-07-16 15.49.22.png

 

 

2018-07-16 15.46.37.png

 

 

2018-07-16 15.43.22.png

 

 

2018-07-16 15.38.10.png

 

 

2018-07-16 15.41.055.png

 

 

2018-07-16 15.41.05555.png

 

 

2018-07-16 15.41.0555.png

 

 

2018-07-16 15.41.05.png

 

 

2018-07-16 15.39.56.png

 

 

Le grapheur d'Illusion

(selfie pas tout-à-fait comme les autres)

 

2018-07-21 16.24.00.png

 

 

2018-07-21 16.24.000.png

 

Est-ce lui ou est-ce moi,

ce grand artiste anonyme?

25/07/2018

Huelgoat, le chaos et la création

Qui ne connaît pas Huelgoat ne connaît pas les origines bretonnes de Jack Kerouac, grand écrivain de la beat generation.

Et qui n'est jamais allé se promener dans ce lieu à la fois magique, mythique et un peu effrayant, ne peut pas ressentir de lui-même l'improbable mouvement de la pierre tremblante pesant des tonnes et qui se met à vibrer sur simple pression d'un doigt humain...appuyé au bon endroit.

Ce lieu assez unique dans son genre est né d'une éruption volcanique il y a des millions d'années, éruption si violente qu'elle a déposé des bloc de granit énormes sur le territoire. L'érosion et les glaciations ainsi que les pluies ont mis des centaines de milliers d'années pour donner aujourd'hui le spectacle fantastique que le lieu offre.

Il faut prévoir deux jours minimum pour découvrir les très nombreux secrets du lieu et son passé, les histoires mythiques et les vraies histoires humaines se confondant, tout comme la vérité scientifique et les explications légendaires...

De la préhistoire en passant par les Romains, l'époque médiévale, la Résistance et les personnages historiques qui ont fait la légende du lieu, vous ne pourrez pas résister à la découverte. Des cafés littéraires vous aideront dans vos recherches du Graal et du trésor de Merlin ou alors est-ce Jack Kerouack qui vous guidera sur la route, "Sur la Route" étant également un tout récent café littéraire qui offre aussi des concerts, des boissons et des glaces bio. De quoi vous satisfaire pleinement.

Pour vous donner l'eau à la bouche, voici quelques photos de nouvelles créatures nées de l'imagination d'un poète toujours en vie...et en recherche de beauté...accompagné par un chanteur-troubadour que j'aime beaucoup.

 

 

 

20180722_142236.JPG

 

Le Vaisseau d'Ulysse

 

20180722_142149.JPG

 

 

20180722_142521.JPG

Os et Âne

(bourrée brestoise en musique et images)

 

Trois ans que je t'attends

Trois ans qu'tu fiches le camp.

Trois ans que j'tape dans le vent

Trois ans qu'tu lèves le camp.

 

Trois ans que je t'attends

Trois ans qu'tu prends jeu gagnant.

Trois ans qu'j'suis ton amant

Trois ans assez bon perdant.

 

Trois ans que je t'attends

Trois ans qu'tu prends ton temps.

Trois ans qu'tu m'dis attends

Trois ans qu'j'perds mon temps.

 

Trois ans que je t'attends

Trois ans qu'mon coeur se fend.

Trois ans qu'ton corps se vend

Trois ans qu'ton coeur me ment.

 

Trois ans que je t'attends

Trois ans qu'je deviens dément.

Trois ans de faux semblants

Trois ans qu'j'suis ton mendiant.

 

Trois ans que je t'attends

Trois ans qu't'es mon firmament.

Trois ans qu'j'suis Tout Tank Amant

Trois ans pour ce test amant.

 

Trois ans que je t'attends

Trois ans qu'tu prends le vent.

Trois ans solo sur ton océan

Trois ans d'être seul et mon néant.

 

Trois ans que je t'attends

Trois ans qu'tu fiches le camp.

Trois ans qu'j'cogne dans le vent

Trois ans qu'tu lèves le camp.

 

(pour la musique et le chanteur faudra trouver meilleur que moi)

 

20180722_145400.JPG

La Table de Gargantua

 

20180722_170128.JPG

La Fente (Grotte du Diable)

 

2018-07-22 23.14.17.png

 

 

2018-07-22 23.15.188.png

 

 

2018-07-22 23.15.18.png

 

 

2018-07-22 23.11.13.png

Les Fornicateurs (La Grotte du Diable)

 

20180722_170113.JPG

Les Gros Rigolards (La Grotte du Diable)

 

20180722_170052.JPG

 

 

 

 

2018-07-23 17.54.32.png

Le Phare Diabolique (La Grotte du Diable)

 

2018-07-23 17.48.02.png

 

 

2018-07-22 22.35.11.png

 

Les Momies du Finistère (La Grotte du Diable)

 

2018-07-22 18.44.16.png

 

 

2018-07-22 22.38.33.png

 

 

20180722_170316.JPG

 

 

20180722_170323.JPG

 

 

2018-07-22 16.49.53.png

Le Trône d'Arthur (Ménage de la Vierge)

 

2018-07-22 14.57.06.png

Le Hibou d'Akaneton

 

2018-07-22 15.04.16.png

Le Lion du Camp d'Artus

 

2018-07-22 15.26.07.png

 

La Dispute des Singes pour Liliput

 

2018-07-22 15.26.077.png

 

 

2018-07-22 15.26.0777.png

Liliput, Ange et Démon

 

 

2018-07-22 14.29.53.png

Merlin et les Fées

 

2018-07-22 22.52.17.png

 

2018-07-24 13.07.14.png

L'Homme qui a vu l'Ours qui a vu la Mer

 

2018-07-24 13.12.25.png

L'Incroyable Hulk 

 

2018-07-22 22.45.05.png

 

Les Navigateurs

 

2018-07-22 16.08.34.png

Le Bouc Volant

 

2018-07-22 16.36.54.png

Le Ruisseau des Fées

 

2018-07-22 16.41.57.png

L'Amant de la Vierge (le Ménage de la Vierge)