26/03/2020

Les grands malades de la Bourse

La Bourse mondiale est entrée dans une spirale infernale de baisse et de hausse des indices à une échelle jamais connue jusqu'ici.

Ces indices, qui servent en général et en temps normal à mesurer les performances réelles des entreprises, ont complètement dévié de leur idée originelle et planent hors sol à des hauteurs stratosphériques faisant peser  une destruction massive, façon Hiroshima et Nagasaki, appliquée à l'argent et donc la finance.

C'est bien beau de faire tourner la planche à billet et d'injecter des centaines de milliards de dollars alors que l'économie réelle est aux urgences et risque l'asphyxie et la casse des courroies de transmission dans beaucoup de pays du globe.

C'est bien beau de rêver, suite à la décision des états d'injecter des sommes colossales dans le système, que la Bourse peut repartir en fanfare et réussir son résultat du jour le plus fantastique depuis 1933 (+10% en moyenne sur les Bourses européennes et américaines) alors même que tellement d'entreprises sont à l'arrêt ou au ralenti forcés. Je rêve personnellement et absolument que mon patron me dise: "Wouah super mon employé. Tu es à l'arrêt et tu ne bosses plus pour l'entreprise, c'est-à-dire pour moi, mais à partir de ce mois, tu as droit à une augmentation de 10% de salaire parce que je suis certain que tu es un cuisinier encore plus performant et formidable pour mon entreprise". Du pire délire psychédélique. Je dois déjà me battre par e-mail pour que je puisse obtenir le minimum vital à la fin de ce mois et que mon patron ne me retienne pas la somme mensuelle fixée par les poursuites... Oui. 80% du salaire c'est déjà une bonne chute de revenu. Mais si tu y rajoutes encore 15% te voilà à t'écraser grave en dessous du minimum vital. Berne, sauf erreur, à parler pour bloquer les demandes de poursuites. Berne n'a pas parlé pour celles et ceux qui sont saisi-e-s et qui vont se retrouver bien en-dessous du minimum vital. En tout cas, l'office des poursuites ne pas point répondu en ce sens... Ils ont juste dit qu'il me rembourserait au cas ou mon salaire serait en dessous du minimum... Mouais je vois ça venir. Je vais attendre une plombe et en plus mon patron ne versera que dans deux mois ou plus l'argent qu'il me retiendra parce qu'il n'est jamais vraiment pressé de verser l'argent saisi sur mon salaire par ses soins. Génial. Mon confinement commence à m'énerver vénère.

Mais bon, passons. Mon cas n'est pas grave. Je ne suis pas aux urgences en train de crever n'y ne manque de toit et de nourriture pour le moment. Je peux survivre dans ma maison. D'ailleurs c'est bien ce que m'a dit mon patron au téléphone. "De toute façon, vous êtes à la maison. Alors vous pouvez pas dépenser." J'adore l'humour de mon patron millionnaire.

Donc on en revient aux Bourses, pas les miennes en passant. Petite parenthèse destinée à te faire rire. Là, ça craint l'onanisme depuis un sacré bout de temps déjà. Mais je ne vous raconterai pas mes visites sur pornonavirus. Vous risqueriez de me prendre pour un maniaque sexuel et m'imposer une cure de désintoxication et de sevrage dans un hôpital non-mixte. J'insiste. Non-mixte. On ne sait jamais ce qu'un homme accro au sexe peut demander en toute indécence aux infirmières et doctoresses. Je me contrôle certes parfaitement et j'arrive même à être fidèle à ma très chère de Roumanie confinée chez elle et surveillée par une armée omniprésente depuis hier dans les rue du pays. A un moment, on ne sait plus si une proposition malhonnête ne peut pas s'échapper de notre bouche face à une bombe en blouse blanche. Je suis très honnête n'est-ce pas? et ça aggrave mon cas. Au point où j'en suis, j'ai relativement peu de choses à garder secrètes...même pour ma chérie qui n'a pas à me cacher ses états et qualités concernant sa profession qu'elle ne peut plus exercer d'ailleurs. Elles est condamnée à faire des pompes dans son salon pour maintenir sa forme et sa plastique. C'est déjà ça pour garder la santé et je préfère ça. Nous les hommes, on rêve toujours d'une femme fidèle autant sentimentalement que physiquement. Les femmes aussi, d'ailleurs. C'est réciproque. Mais bon. Notre époque n'est pas propice à ce genre d'hypothèse romantique.

Donc les Bourses. Je ne sais pas si elle me font plus peur encore que Covid-19 quant à une chute de l'Empire capitaliste mondial. En tous les cas, je ne crois vraiment plus qu'elles puissent être des indicatrices de la santé économique mondiale. Au crash-test, elles ont déjà perdu la partie. Il ne manque plus que les croque-morts pour venir prendre les suicidés ruinés qui se ramasseront à la pelle dans la rue. Je sais. Je suis un sale corbeau noir qui annonce les malheurs du Capitalisme et pas les candides malheurs de Sophie.

Désolé de vous donner des nouvelles matinales qui ne vont pas dans le sens des indices boursiers qui se portent mieux depuis les effets d'annonce spectaculaire de Trump et Merkel. Je ne crois qu'en la réalité des économies réelles. C'est mon côté paysan. Et je sais très bien que le Père Noël n'existe jamais pour les travailleurs et travailleuses. Y'a guère que les boursicoteurs et les gens jouant à l'euro-millions qui peuvent espérer partir de fr.5000.-- d'avoir et finir à plusieurs millions de gains sans jamais quitter leur chaise et leur ordi pour réaliser un travail bien réel et générateur de profits bien acquis à la sueur de leur front.

Mon seul rêve actuellement, c'est que je puisse revoir un jour mon petit-fils qui vient de naître dans les choux de Covid-19 et toute ma famille au grand complet en bonne santé ainsi que ma chérie qui me manque vous pouvez pas savoir.

Bonne journée à vous toutes et vous tous les braves soldat-e-s du peuple. Le Covid-19 nous tient toutes et tous en haleine. Quel roman pour le cinéma!

 

 

Le grand raout pharmaceutique autour de la chloroquine

Un médicament utilisé dans la lutte contre le paludisme, et qui existe depuis fort longtemps, était encore récemment en vente libre dans les pharmacies françaises.

Ce même médicament semble avoir des vertus thérapeutiques très intéressantes contre la Covid-19 lors d'un développement violent du virus chez les patients atteints.

Il a été utilisé par les Chinois avant de créer la polémique en France quand le professeur Didier Raout en a fait l'arme fatale numéro 1 contre le virus en disant que ce médicament était prometteur parce qu'il avait bien aidé des malades à guérir de cette maladie.

Hélas, les académiciens lui ont sauté dessus parce qu'il n'avait pas respecté le protocole avant de proclamer les résultats partiels obtenus sur les patients dont il avait la charge.

Créant une polémique, les grands pontes de la médecine virale ont retardé l'utilisation de ce médicament ainsi que des essais cliniques à large échelle pour comprendre rapidement les avantages et les désavantages de ce médicament dans la lutte contre la pandémie mondiale.

La Suisse semble très discrète à son sujet. Les médecins évitent d'en faire un tapage médiatique mais l'utilisent sans doute sur certains patients très atteints par le virus. Personne ne veut risquer une ruée sur ce médicament qui est avant tout un médicament servant à lutter contre le paludisme et qui ne semble pas très efficace, voir nocif, sur des patients peu atteints par le coronavirus.

En attendant, je vous laisse prendre connaissance d'un article intéressant sur le sujet ainsi qu'une vidéo fort parlante qui démontre combien être trop académique pousse parfois les humains à se perdre dans des polémiques stériles au lieu d'agir dans l'urgence pour sauver des vies humaines...et gagner par la même occasion une victoire partielle dans une guerre contre un ennemi mortelle.

https://www.heidi.news/articles/qu-en-est-il-de-la-chloro...

 

 

25/03/2020

L'Amérique s'arme jusqu'aux dents...

L'Amérique s'arme jusqu'aux dents? Elle se trompe de combat et perdra la guerre, son rang de première puissance économique mondiale, et surtout s'auto-détruira dans une guerre civile entraînant finalement le monde dans une guerre nucléaire finale avec son cataclysmique président Donald Trump.

Les Américains sont d'incorrigibles amateurs de science-fiction violente et catastrophique. Ils se voient déjà en survivalistes alors qu'ils sont en train de dépenser leur argent, nerf de la guerre comme on le sait, à s'acheter des armes pour défendre leur petit pré-carré individualiste. Une telle réaction face à SARS-cov2 les conduit tout droit à la tombe et à la destruction de leur nation. 

Venez en aide, dans la mesure de vos moyens, à votre peuple en dépensant, ou en économisant, votre argent à toute fin utile et nécessaire. Nous entrons dans une économie de guerre où chacun est redevable de ce qu'il fera de son argent. S'armer jusqu'au dent et prévoir le scénario final de Mad Max ou The Walking Dead est une attitude de défaite qui coûtera très cher à l'Amérique et au monde aussi.

Qu'est devenu le leadership de la nation prétendument la plus démocratique du monde? Qui est son Président? Que fait-il face à cette folie populaire qui a peur et se prépare au pire tout en créant justement le pire des scénarios? Que faites-vous Monsieur Donald Trump pour dire à votre peuple que ce n'est pas le moment de s'armer jusqu'au dent mais de faire face à un satané virus qui attaque aveuglément n'importe qui, n'importe quand, n'importe où, sans distinction de territoire, de race, de classe, de statut social? Fermer les frontières ne sert à rien si à l'intérieur de votre pays votre peuple ne se défend pas contre le seul ennemi invisible, mais tellement visible dans ses effets dévastateurs, qu'il ait lieu de combattre sans relâche en ce moment. Raconter des sornettes à votre peuple ne permettra pas à votre peuple de se sauver. Au contraire, vous affolez davantage les gens en même temps que vous les déresponsabiliser face au virus. Vous êtes un agent objectif de Covid-19. Vous êtes dangereux pour votre nation et pour le monde. Réagissez avec la gravité nécessaire à la situation. Dites à votre peuple de laisser les armes chez les armuriers et de garder leurs sous pour le seul combat qu'il doit vraiment mener en ce moment: la victoire contre Covid-19.

Vous avez critiqué votre prédécesseur et vous êtes tellement fier d'être devenu Président des Etats-Unis grâce à vos milliards et vos fake news.

Monsieur le Président des Etats-Unis, abandonnez votre arrogance, prenez le leadership dans la guerre totale faite à ce virus ou alors disparaissez et laissez le soin à un ou une autre de diriger votre nation en votre absence. Votre incompétence va briser l'Amérique. Et le pire c'est que vous ne le savez pas.

Un ami qui veut du bien à l'Amérique et au monde en général.

 

C'est une guerre totale y'a pas à chipoter

On parle de mobilisation générale pour lutter contre Covid-19. On parle de guerriers et de guerrières qui sont au chevet des malades pour sauver les victimes atteintes du virus. On parle d'hécatombe et de morts par dizaines dans de petites villes d'Italie ou d'Espagne, homes pour personnes âgées, de pays dépassés par le tsunami Covid-19.

Dire que c'est la guerre ne signifie pas que cette guerre est dirigée contre les porteurs du virus. C'est une guerre dirigée et entièrement tournée vers la lutte contre Covid-19.

Et puis, c'est aussi une terrible guerre contre nos égoïsmes individuels, nationalistes, et qui aggravent forcément les chances de prolonger la guerre et de donner la victoire à notre ennemi commun, Covid-19.

Et puis, c'est aussi une terrible guerre qui éprouve et montre les compétences ou les incompétences de nos chefs, de leur manque d'anticipation sur la dévastation. On avait à peu près deux mois pour nous préparer sérieusement au méga-cyclone Covid-19. On savait l'horreur à Wuhan. Mais les Chinois et Chinoises continuaient à pouvoir circuler librement dans le monde entier pour les affaires ou le tourisme.

Personne n'osait dire à la Chine de rester chez elle jusqu'à la fin de l'épidémie à Wuhan. On disait inutile le fait de fermer les frontières il n'y a pas si longtemps parce que l'on imaginait cette méthode peu influente sur le développement de la Covid-19. Ce n'était pas agir en nationaliste de confiner nos populations à leur territoire. Comme on ne considère pas plus le confinement des citoyennes et citoyens helvétiques à un régime dictatorial fédéral. C'est une stratégie de guerre des peuples contre un ennemi mortel qui a maintenant investi, voir envahi, le monde entier.

Donc oui. Nous sommes en guerre totale. L'économie mondiale est au tapis. Nous tentons de résister tous et toutes ensemble tout en luttant contre le nationalisme qui nous guette et l'égoïsme individuel qui nous ronge et sape nos défenses immunitaires collectives.

Et le terme est absolument bien choisi. Nous sommes en guerre planétaire contre une chose minuscule qui tente de détruire nos infrastructures et nos humanités. Si nous ne réagissons pas solidairement l'Humanité entière se disloquera et notre Civilisation disparaîtra.

Désolé Monsieur Cuénod. Mais le terme est absolument bien choisi et il n'a rien à voir avec une guerre conventionnelle contre un ennemi humain. La preuve c'est que nos armées se sont mises à la disposition de nos humanités et n'usent pas des armes conventionnelles pour abattre un ennemi humain. Au contraire, l'armée lutte pour sauver toute vie humaine et offrir sa collaboration aux populations civiles et sanitaires. Pour l'armée, son utilité stratégique pour un pays, cela aurait été totalement inconcevable avant Covid-19.

Enfin, d'un point de vue mythologique, la déesse égyptienne Sekhmet la Puissante vient semer la destruction su Terre, donc la guerre sur Terre à travers la maladie mortelle car Râ, son père, ne supporte plus la corruption et l'égoïsme des humains. Elle est aveugle et touche l'Humanité sans distinction de race, de richesse, de couleur de la peau, ni même de comportements bons ou mauvais des êtres humains. Gentils comme méchants meurent sous son poison et c'est aux humains à se battre ensemble pour lutter contre ce poison divin envoyé sur Terre. D'un autre côté, elle est la protectrice de la famille, des enfants, et elle est autant aimée que redoutée par le peuple des pyramides... Allez savoir pourquoi le guerrier de Sekhmet défend son temple contre la folie des humains... Sekhmet la redoutée hante nos esprits et sa mythologie n'a pas pris fin. Sa façon de se présenter au peuple des pharaons semble terriblement d'actualité... Et peut-être que grâce à son terrifiant pouvoir l'Humanité va changer en bien... ou finira pour le pire... Le futur nous le dira.

http://jncuenod.blog.tdg.ch/archive/2020/03/23/covid-19-e...

 

 

24/03/2020

Alain Berset en Inspecteur Gadget! Weltklasse ou plutôt Welschklasse

Ce n'est pas un gag.

Alain Berset, notre Conseiller Fédéral de la Santé, s'est promené dans les rues de Berne, incognito, pour savoir si les Suisses respectaient les consignes.

Affublé d'un blouson et d'un chapeau noir, notre Ministre a constaté que la majorité respectait mais qu'il y avait encore quelques récalcitrants.

Comme beaucoup d'entre nous sommes en confinement, on peut bien se payer une tranche de Gadget pour se détendre un peu.

Ma Covid-19 contre Professeur Gadget. Le virus a un adversaire de taille.