16/09/2017

15 minutes pour t'écrire

En un quart d'heure

que puis-je t'écrire encore

si ce n'est que j'ai envie

de te sortir au grand jour

de partir à la mer avec toi

de monter des montagnes de Jade

avec toi

de gravir des sommets d'amour

jamais atteints dans l'histoire

de l'humanité.

 

En 15 minutes

avant de partir

travailler comme un dingue

de ne voir que les murs

de ma cuisine

et les barreaux aux fenêtres,

je veux encore t'écrire

que j'attends ce jour

où tu sortiras de ta prison,

de ton petit studio

où tu pratiques des fellations

sur des fêlés du coeur,

que tu offres ton corps

contre un peu d'argent,

contre un peu de sécurité future

pour t'échapper de la dépendance

à un homme.

 

En un quart d'heure

te dire l'essentiel de mon amour.

Te dire que je veux faire de nous

un mistral gagnant

majestueux et monstrueux d'amour.

Et que si je sais rester un enfant,

je t'offrirai encore des carambars

qui font niquer les dents

et des coco bohèmes

à un balle

pour remplir notre besace

de rêves et d'audaces,

de bonheur et de rires,

de larmes de joie

pour oublier

la fille de joie

qui perdait sa vie et son temps

à donner des fellations

à des hommes

qui ont fêlé leur coeur

sur des récifs de mer.

 

15 minutes,

c'est pas assez de temps

pour te faire l'amour

mais c'est parfois le temps

que tu as pour nous deux

entre deux rendez-vous.

15 minutes

c'est court comme un coucher de soleil

sur l'Océan.

Mais demain

de l'Orient

il y aura le lever du soleil

et toi qui remplira ma vie

durant le jour

durant la nuit.

 

Alors nous aurons 24 heures

par jour pour rêver ensemble

de projets fabuleux

et de mistrals gagnants

qui nous donnent la victoire

et la reconnaissance.

 

 

15/09/2017

Boudoir en eau de boudin

 

20170806_165822222222222222222222222222222222222222.jpg

 

Dans ma chambre

je suis un pieutard

qui se couche très tard,

pas un simple queutard

qui se couche très hard

et change de fille

dans le plumard

comme de capote

dans le calezar.

 

J'aime pas faire capoter

une aventure sans lendemain.

Je suis pas de ces aventuriers

qui cherchent l'excitation

et rien d'autre.

Je remets le couvert

à chaque jour qui passe

pour celle qui fait des passes.

Je cuisine les mots

sur mon lit

et je me dis souvent

que si ses aveux de ne pas savoir

faire la cuisine

peut faire fuir certains hommes,

elle a trouvé l'homme idéal

avec ce cuisinier passionné.

 

Mais aussi parce qu'un poète

a peut-être des petites choses

à lui raconter,

des petites choses

qui lui font du bien

à son coeur,

des petites choses

que les autres

ne peuvent pas lui raconter

parce qu'ils se la jouent clandestins

qui la visitent entre midi et 14 heures

ou 16 heures et 18 heures

pour un petit moment libertin

en toute discrétion.

 

Les hommes trompent leur copine

en évitant la complication de la maîtresse.

Les hommes ont trouvé la bonne combine

pour rester fidèles

selon leurs critères

et tromper sans tromper.

Les hommes sont des éléphants roses

qui croient que tremper leur pinceau

dans le corps d'une fille de joie

revient à ne rien faire de mal

à leurs régulières

qui les attendent avec des oeillères.

 

Maîtresse démodée et vraiment trop risquée,

la prostituée devient courtisée.

Et moi je me marre

d'imaginer tous ces couples

de plus en plus parfaits

qui ne cassent jamais leur image.

 

Elle est dans ma vie

toutes les nuits.

Cela peut vous paraître bizarre

une fille qui pratique

le bazar du négoce amoureux

et qui se retrouve 

dans toutes les nuits d'un homme

rêvant de leur home sweet home

alors que cette fille chasse

la prime contre son peep show.

 

Et si ça casse notre image,

c'est alors que notre image

se situe un peu plus près de la vérité.

 

 

14/09/2017

Frissons de Toi

Durant la nuit

je joue les polymaçons.

Je sculpte ton corps de sons,

de mélancolie, de couleurs,

et j'aimerais que tu sois là

à chaque heure

pour continuer notre oeuvre

afin que le monde

découvre ce qu'est

vraiment l'amour

entre un garçon et une fille.

 

Durant le jour,

je joue les colimaçons

Je monte tes escaliers

sur mes ailes de ramoneur,

je prépare le feu de joie

sous ta jupe et tes contrefaçons

de soie rose bonbon;

je joue au garçon de café

mélangeant sa menthe à l'eau

à son Cocktail on the Love

qui viendront réjouir

ta bouche, ta langue qui salivent

en attendant que mes vagues

se déversent en nuages

sur ta lagune des Maldives.

 

J'atteins ton Nirvana.

Je te chante tout Indochine,

celui qui sonne le coeur.

Frissons de toi

Frissons de moi

Free sons de nous deux

sur cette planète en feu

où nous cherchons la solution

quand la seule solution

c'est l'Amour

rien que l'Amour

toujours l'Amour

pour éviter la déchirure,

la cassure, la rupture,

la torture

de te savoir partir

ailleurs,

ailleurs,

ailleurs,

pour un autre polisson

qui ne sera pas polymaçon

pour monter tes escaliers

en colimaçon.

 

Pourrons-nous garder

ce grand secret

qui nous lie?

Pouvons-nous empêcher

la poésie

d'envahir le monde

et trouver son public?

 

Trahir notre secret

pour que la vérité

éclate comme une bombe

au grand jour

même si cette vérité fait mal

aux sourds et aux aveugles,

aux muets et aux paralytiques,

même si la vérité fausse

l'image de notre réalité,

même si la vérité finit

par dire au monde entier

que nos nuits

sont plus belles que leurs jours

et qu'une fille de joie

ne vend pas son âme au diable.

Elle vend du sexe,

mais du rêve pour poètes,

elle offre.

Elle vend du sexe,

mais des moments de joie,

elle offre.

Elle vend du sexe,

mais des illusions d'amour,

elle offre.

 

Je te donne tout mon coeur.

Je te donne tout mon corps.

Je te donne tout mon bonheur

d'être dans ma vie.

Tu me donnes tout ton coeur.

Tu me donnes tout ton corps.

Tu me donnes tout ton bonheur

d'être dans ta vie.

 

Et si être dans ta vie

veut dire être comme toi

alors je veux bien prostituer

chaque nuit tous mes mots

en avalant ta douleur et ta joie

avant de m'endormir tout seul

après avoir rêvé

que tu me suces la bite,

donne ton corps

à cet homme jeune,

à cet amoureux

venu chercher un peu de chaleur,

un peu de plaisir.

un peu de réconfort

avec toi.

.

Et si être dans ma vie

veut dire être comme moi

alors tu veux bien lire

chaque nuit tous mes mots

en avalant ma douleur et ma joie

avant de t'endormir toute seule

après avoir sucé des bites,

donné ton corps,

à des hommes jeunes,

à des hommes vieux,

venus chercher un peu de chaleur,

un peu de plaisir.

un peu de réconfort

avec toi.

 

Durant la nuit

je joue les polymaçons.

Je sculpte ton corps de sons,

de mélancolie, de couleurs,

et j'aimerais que tu sois là

à chaque heure

pour continuer notre oeuvre

afin que le monde

découvre ce qu'est

vraiment l'amour

entre un garçon et une fille.

 

 

13/09/2017

Horizon Vertical

Je me couche

à l'horizontal sur ta couche.

Je ne veux plus payer pour ça.

Je veux juste t'aider

comme un amant

qui prend soin de toi.

 

Je me couhe

à l'horizontal sur ta couche.

Je n'ai jamais voulu payer pour ça

mais toujours payer de ma personne

pour apprendre à t'aimer,

à te caresser,

à t'inviter dans mon ballet poétique.

 

Je me couche

à l'horizontal sur toi

et l'horizon est clairement bouché.

Je fais des boucles avec tes cheveux.

Je passe ma main dans ta chevelure

pendant que ta bouche

avec ta langue

dessinent leurs soyeuses brûlures

sur mon petit bonhomme d'aventure.

 

J'ai des fêlures,

mon corps n'est qu'éclaboussures,

éclat d'obus après tant d'écorchures,

déclaration d'abus après blessures.

 

Mon âme chasse les souillures

et invente des chemins d'azur.

Mais l'azur finit sous la torture

et la mort devient plus sûre

que notre amour recevant aucun futur.

 

J'aimerais t'emmener

à l'horizon vertical,

faire de nos vies débauchées

une aventure radicale

prouvant que l'amour payé

ne devient pas toujours chacal,

pas toujours bancal.

J'aimerais je te conduis

à l'horizon vertical

faire de nos coeurs meurtris

une histoire d'amour radicale

qui marque ta vie

et t'emmène hors des frontières

du confort des cimetières.

 

L'amour radical,

et nos coeurs à pierre fendue

qui se jettent à corps perdus

vers l'horizon vertical.

 

Mais tu ne seras jamais habillée

pour cette vie brûlée de feu sacré.

Tu me laisseras sur le quai,

orphelin de notre amour

qui devait durer pour la vie.

Tu vas m'aimer toute la vie

mais sans moi

dans ta vie.

Tu vas m'aimer et penser

tous les jours au passé

et ce poète que tu as aimé

qui sera devenu ton fantôme

vivant dans ta mémoire,

pas l'homme chanceux à tes côtés.

 

Avant que tu me quittes,

avant que tu ne partes,

avant que tu ne me dises

que tu as bien réfléchi

à notre bad situation

et que notre situation

demeure cette voie sans issue,

que ma pauvreté définitive

ne peut me garder près de toi,

que ma réalité sans perspective

ne peut être enviable pour toi,

que mon âge avancé

n'est pas l'âge rêvé

pour avoir des enfants,

que ma poésie romantique

va créer des situations d'urgence

dans ta grande famille,

davantage de risques dramatiques

que d'enivrants transports

t'emmenant à la jouissance

sur un yacht quittant un port,

avant que tu me quittes

pour un autre superbe

qui m'aura enlevé

et l'Amour et le Verbe,

je dois t'écrire ma douleur

de te voir partir pour un autre,

ma douleur extrême

de perdre à chaque voyage extrême

les filles suprêmes que j'aime

les filles poèmes que j'emmène

yeux dans les yeux

voir l'amour hors du temps,

dans cet espace-temps

qui enfante les couleurs

de la lumière divine.

 

Viens mon amour

dans notre horizon vertical.

Viens te coucher à l'horizontal

voir le bonheur radical.

 

Comment te perdre

et te laisser partir

pour un autre que moi?

Comment ne pas mourir

de désespoir

à l'idée que jamais

tu ne viendras m'accueillir

dans ta vraie vie

comme l'homme de ta vie?

 

Quand je serai presque mort

sur mon lit de débauche,

toi ma prêtresse de l'amour

tu me donneras l'extrême onction.

 

12/09/2017

Carrément

Je t'attends.

J'ai fui la défaite,

j'ai fui celles et ceux

qui pensaient que

toi et moi...

 

Et je chante avec Souchon,

 toi branchée sur mon satané bouchon.

 

Elle m'a dit que j'l'aime tout le temps

que j'suis comme son meilleur amant

qui aime ses jeux,sa vie, son divan,

elle dit que j'suis son meilleur amant,

que j'suis carrément marrant, très excitant,

carrément marrant, très excitant.

 

Déjà ses amants, dans le temps,

voulaient faire leur charmant

sous ses dentelles de séductrice,

des pharmaciens, des conductrices

qui la trouvaient carrément sexy, très bien au lit. 

carrément sexy, très bien au lit.

 

Ils ont voulu s'enrôler d'office

A vie dans ses p'tits orifices.

Ils voulaient que j'tombe d'son avion

que Kim m'explose le champignon.

J'leur ai carrément dit "non trop beau l'avion"

carrément dit "non trop beau l'avion".

 

Elle s'est sauvée en Angleterre

elle faisait les Spain Loverin à Manchester.

S' peinturlurait l'visage, la poitrine,

pour des barbouzes, gars d'la Marine.

Carrément maudite, trouve pas son type.

Carrément maudite, trouve pas son type.

 

Elle a chopé l'amour la maladie

en faisant des passes sur mon lit.

Une commande pour chanteur pas bien.

Fallait que j'dise "tu m'baises trop bien".

ça m'a carrément miné, tout explosé.

 carrément miné, tout explosé.

 

Séducteur, je voulais, canaille,

faire ses d'sous de table, s'mer la pagaille,

construire des tours d'fleurs bleues

pour qu'son bon coeur joue l'grand jeu.

J'y ai carrément mis l'feu, bien fait pour eux!

Carrément mis l'feu, bien fait pour eux!

 

Elle m'a dit que j'l'aime tout le temps

que j'suis comme son meilleur amant

qui aime ses jeux, sa vie, son divan,

elle dit que j'suis son meilleur amant,

que j'suis carrément marrant, très excitant,

carrément marrant, très excitant.

carrément bandant, très excitant.

Carrément craquant, très excitant.

Carrément marrant, très excitant.

...