13/06/2022

Aller p(r)êcher parmi les fâchés pas fachos

Il reste une semaine à la Nupes pour réussir l'impensable: renverser la table.

Ce qui n'était qu'une illusion, selon les adversaires les plus acharnés de cette nouvelle union, peut se transformer en évènement historique mémorable.

Les marcheurs et marcheuses de Macron sont déboussolé-e-s. Le risque d'être mis en minorité par cette alliance des gauches n'est pas négligeable et atteindre la majorité absolue est devenue envisageable pour la Nupes avec sa présence dans plus de 500 circonscriptions pour le second tour des législatives.

Pour réussir le pari impossible, il y a encore si peu de temps, de battre à la fois la macronie et l'extrême-droite, il faudra encore trouver de nouvelles énergies en une seule petite semaine pour convaincre les fâchés pas fachos, qui votaient pourtant Le Pen jusqu'ici, de faire un basculement psychologique du côté de chez Mélenchon malgré les réticences voir l'aversion qu'ils avaient pour le personnage jusqu'il y a peu. S'ils veulent que cela bouge et que l'ultralibéralisme soit enfin remis en question sur toute la ligne, ils n'ont qu'un seul choix possible: voter pour le seul mouvement qui peut faire une vraie différence, le seul choix politique qui peut à la fois s'attaquer à l'ultralibéralisme et éviter à la France une probable guerre civile si par malheur, dans cinq ans, l'extrême-droite prenait le pouvoir.

La France ne peut plus continuer comme cela. Elle doit montrer l'exemple au reste de nos démocraties qu'une autre gouvernance est non seulement possible mais souhaitable pour éviter l'écroulement des systèmes démocratiques dans le monde.

Il faudra convaincre les fâchés pas fachos et une partie des abstentionnistes de très longue date d'aller voter dimanche prochain. Alors le rêve, le cauchemar pour Macron et ses potes, deviendra possible et la France pourra engager la voie à une VIème République avec cette révolution extraordinaire dans les urnes.

Courage la Nupes. Les médias mainstream sont contre vous. C'est bon signe. Ils ont eu tellement l'habitude d'avoir une cuillère en or dans leur soupe servie par des milliardaires très rusés comme patrons... On s'en fiche des injures et de leur vocabulaire qui dépasse les bornes de l'admissible. On s'en fiche de la macronie qui hésite à donner des consignes affolantes de vote pour le second tour en préférant encore l'extrême-droite et les fachos à la gauche plurielle. L'important c'est que le peuple qui a acquis une conscience de la lutte sociale et écologique comprenne et signe pour le message et le programme politique transmis par la Nupes afin que la macronie et ses barons médiatiques soient désavoués dans les urnes et que l'ultralibéralisme prenne ce gros coup de massue sur la tête tellement mais tellement indispensable.

Dans sept jours, Cendrillon sera peut-être au pouvoir pour gouverner la France. Croire que le conte de fée reste possible dans ce monde qui s'entre-tue et se dévore à force de vouloir marcher toujours sur l'Autre, son voisin anonyme, ces personnes supposées nulles et qui ne sont rien aux yeux du président Macron, parce que sans fortune financière, sans immenses diplômes universitaires, et qui sont au final les esclaves à vie d'un système injuste, anti-démocratique, et potentiellement alliés avec les dictatures d'extrême-droite et les fascistes. Remember l'affreux couple politique à l'origine de l'ultra-libéralisme, Thatcher-Pinochet, et l'affreux triolisme originel, Reagan-Thacher-Pinochet pour se convaincre que tout était faux dès le départ de cette idéologie.

 

12/06/2022

Le retour des impérialismes

La démocratie est très fatiguée.

Même en France, berceau idéalisé de la démocratie, l'arrivée d'une nouvelle force politique, se voulant plus horizontal et tournée vers le futur et qui pourrait renverser la table du néolibéralisme , ne convainc pas un très gros tiers d'abstentionnistes qui n'iront toujours pas voter quoiqu'il arrive sous le second mandat présidentiel de Macron.

Le sentiment de mort cérébral guette nos démocraties occidentales. En Amérique, le peuple est proche de la guerre civile. Certain-e-s veulent, quoi qu'il en coûte, de Donald Trump, le pendant à Vladimir Poutine, bien que cet ex-président ait abusé de la démocratie en tout et agressé les équilibres démocratiques pour tenter de s'imposer à très long terme et de former la dynastie Trump au pouvoir pour l'éternité.

Partout dans le monde, les régimes autoritaires s'imposent de plus bel. Chine, Turquie, Inde, Amérique du Sud, Afrique. La démocratie n'a plus de cote d'amour. Les lumières s'éteignent les unes derrière les autres, Les feux rouges de la guerre impériale clignotent partout et les alliances agressives se mettent en place pour dompter l'ennemi idéologique commun: la démocratie.

Ce monde qui vient n'est pas le miens et ne sera jamais le miens. Ce monde qui tue et dépèce, prend pour héros des tortionnaires et des salopards, ne peut pas être le miens. J'ai ma dignité d'homme, ma dignité d'être humain qui refuse la violence pour imposer son pouvoir et sa loi, ma dignité d'être humain qui ne se sent absolument pas confortable quand le rapport de force se crée, qu'il faut un dominant et un dominé, un maître et un soumis, un dictateur et un sujet aux ordres de ce roi, de cet empereur, de cet usurpateur violeur de la démocratie.

Nous avons un passé épris de justice démocratique, de droits humains fondamentaux, de personnalités formidables qui ont permis d'abolir la tyrannie et de développer les consciences vers les libertés collectives comme individuelles. Allons-nous replonger dans le trou noir de la tyrannie, accepter des guerres de plus en plus meurtrières et apocalyptiques où l'Humanité se perdra corps et âmes? Avons-nous abandonné nos capacités de résistance préférant notre confort personnel à une lutte acharnée contre ces nouveaux manipulateurs de l'Histoire, ces richissimes personnages qui ont profité d'un système affreux, l'ultralibéralisme, pour peu à peu désavouer la démocratie et préparer le terreau à de nouveaux impérialismes?

Ces candidats aux empires ne tombent pas de nulle part. Ils sont bien les enfants du système monstrueux qu'est l'ultralibéralisme n'en déplaisent aux médias et aux politiques qui n'en démordent pas. Si la démocratie est très fatiguée c'est qu'elle ne croit plus en ses vertus de justice, d'égalité, de fraternité. L'individualisme frénétique, la course à l'argent, la compétition impitoyable pour atteindre le sommet de la pyramide, transforment les personnes en zombies totalement inconscients des enjeux actuels et de la montée de la tyrannie. La démocratie est vue comme un aveu de faiblesse plutôt que comme le moins mauvais des systèmes de gouvernance qui a permis des avancées fantastiques pour l'Humanité. La démocratie est vue comme un agglomérat de corruption, de vices, de lâcheté plutôt que comme un ensemble de lois qui permet un équilibre, un mouvement libérateur, empêchant la dictature de refaire surface où la soumission à un seul homme est la règle et le droit à la liberté de parole l'exception.

Rien de bon ne s'annonce. Même si la Nupes tente de faire illusion, rien ne dit qu'elle réussira avec son projet dans cette société si réactionnaire et si prompte à décrédibiliser tout acte révolutionnaire fondateur d'un nouveau monde.

Pour le geste et pour l'honneur, ami-e-s Français-e-s, votez pour le seul mouvement qui permettra peut-être de barrer la route aux impérialismes. Mélenchon ne mange pas les enfants et il n'est pas le maître même s'il utilise trop souvent le "je" pour ramener la Nupes à sa personne. C'est de bonne guerre. Il veut se donner le poids politique pour tenter d'inverser la tendance aux impérialismes qui peu à peu nous submergent et nous envahissent. La dictature n'est pas du côté de la Nupes. Et si c'était malgré tout le cas, alors la disparition de la démocratie serait consommée sur le terreau même qui l'a vu naître il y a bientôt 250 ans.

Aux urnes, citoyen-ne-s.

https://www.letemps.ch/opinions/limperialisme-hindou-laut...

 

11/06/2022

la fresque des Nations-Unies prend l'eau et le gel

Signe des temps. La fresque signée par Hans Erni et inaugurée en grande pompe au mois de juin 2010 en la présence, entre autres, de Micheline Calmy-Rey est en péril et a perdu une partie de sa céramique.

Les fresques de Pompéï ont survécu 2'000 ans grâce aux cendres volcaniques. Que ferons-nous pour sauvegarder les oeuvres d'un des plus grands artistes helvétiques de notre temps?

"Ta panta rei" (tout en mouvement) a été créé par l'artiste dans le but de promouvoir la paix dans le monde et dans l'intention de respecter la dignité des peuples et des nations. Pour le moins, quelque 12 ans plus tard, on peut dire que la belle intention de l'artiste s'écrase contre le mur de notre réalité. Est-ce que le Ciel a décidé de se fâcher avec les humains et veut montrer aux yeux du monde que l'art est désormais en grand péril, que la culture ne peut survivre seule dans son coin alors que l'actualité médiatique fait la part belle à l'horreur, à la guerre, aux déportations de foules, aux viols collectifs des femmes et des enfants, aux massacres, et aux destructions massives des villes, des villages, et de notre écosystème?

A voir. En Suisse comme à l'étranger, on ne parle plus guère de Hans Erni et de son immense travail fécond depuis sa disparition en 2015. L'actualité culturelle s'arrête à l'instant présent, aux oeuvres multiples qui se créent chaque jour. Mais il faudra bien qu'on reparle un jour de Hans Erni, de sa volonté intransigeante d'être au service de la Paix et de la Beauté dans le monde entier. Il faut sauver la fresque onusienne de la destruction et lui redonner sa force symbolique en la plaçant carrément sous le nez de Vladimir Poutine et de quelques autres pour qu'ils respirent la beauté plutôt que leur propre merde qu'ils produisent sur la planète Terre.

En attendant, j'ai commis un artefact avec ma machine à tout faire sur le lieu des dégâts...

https://www.rts.ch/info/culture/1042425-fresque-geante-de...

https://www.tdg.ch/la-fresque-du-palais-des-nations-est-u...

20220611_142935.jpg

 

20220611_14293555.jpg

Le Rugissement du Lion

 

L'été ukrainien

Comment tu fais

pour t'amuser et te divertir

quand le feu atomique menace

tes libertés et ta vie,

que la guerre est plus forte que la paix,

que des faussaires dirigent le monde,

que ton monde d'à côté s'écroule

et que toi tu te saoules

de musique,

de plaisirs,

de sons,

de sexe?

 

Attention à tes fesses

Festi'Neuch.

Attention à tes arrières.

Derrière toi, y'a le feu au lac.

 

T'as pas la peuch.

C'est too much pour ton coeur.

C'est trop moche à Marioupol,

c'est la fin du monde à Boutcha,

et toi tu danses et tu ris,

tu t'éclates et tu bois.

Croix de bois, croix de fer,

si tu danses tu iras en enfer.

 

Ils remettent des barrières à ton monde,

des frontières à tes couleurs,

des ornières à leur discours.

Mais Toi tu fais danser le monde

dans ta garçonnière d'O.

Tu bois des bières,

tu fais des prières

et tes mangas sont des mantras

qui finissent par faire tic tac sur le matelas.

Compte à rebours

avant l'explosion fatale.

Tu fais l'amour comme une léopard.

Tu es une chatte sur la gouttière

qui danse comme une guerrière

sur le lac en fusion.

Ton lake met le feu à la ville,

Ton lake de sons et de lumières

éteint la guerre.

Tu es un volcan

prêt à fusionner les mondes

sous la forge infernale de tes mots.

 

Sauve la paix sur Terre

comme un baby volcano.

Axe du mal, fleurs du mal,

même combat.

 

Attention à tes fesses

Festi'Neuch.

Ils veulent ta peau.

Tes missiles sont des sons,

tes chapiteaux, ton QG,

menacés par les barbares,

n'ont jamais dansé autant.

 

Tu bois au bar.

Tu vois toute ta vie en rose

mais les épines sont des mines

sur la Mer Noire

qui menacent de famine

le Continent Noir.

 

10/06/2022

Vers entre sol et lune, MarceLaure

 

« Mon esprit glorieux

ne verra point l’aurore/

Mais un dieu t’envoya ;

tueuse, je t’adore !/

Je t’ai tressé ce diadème : qu’il te laure,/
Laure ! »

Marcel Proust, Vers à Laure Hayman, 10 mai 1889

 

« qu’une femme simplement désirable, simple objet de convoitise,
ne puisse que diviser ses adorateurs, les exaspérer les uns contre
les autres, c’est bien naturel. Mais quand une femme comme une
œuvre d’art nous révèle ce qu’il y a de plus raffiné dans le charme,
de plus subtil dans la grâce, de plus divin dans la beauté, de plus
voluptueux dans l’intelligence, une commune admiration pour
elle réunit, fraternise. On est coreligionnaire en Laure Hayman. »

Marcel Proust, Déclaration amoureuse à Laure Hayman, 1888

20220610_181914(1).jpg

 

Je m'élance vers toi

mais je te fuis déjà.

Je sens ta présence partout en moi

mais ton absence est omniprésente.

Je suis dans ta Recherche

mais je n'y suis pas.

Tu ne pouvais donc faire catleya

avec ta Laure, ton orchidée sublime.

Tu ne pouvais que l'aimer

passionnément d'art et d'esprit

sans jamais la prendre dans la chair

et l'arroser de ta semence de vie

pour extasier son coeur.

J'étais comme dans un tableau

de Margrit Wirth.

Une orchidée amoureuse amputée

dont la fleur s'échappait par le pied.

 

Je m'élance vers toi

mais je te fuis déjà.

Je suis ta reine diadaimée.

Tu es mon roi bien aimé.

Je sens ta présence toute en moi

mais ton absence est ma souffrance.

20220527_080544.jpg

"L'amputée, autoportrait"

sans titre de l'artiste valaisanne, Margrit Wirth, inconnue

du monde des arts et du public, probablement décédée aujourd'hui.

(billets blog à venir)

20220610_181914.jpg

"Hommage à Marcel Proust"

Bronze sur marbre, sans titre, Laure Hayman, année de création inconnue,

non répertoriée à ma connaissance.