08/09/2020

Elle est dans cette chambre

 

Dehors, ils ont suspendu le linge

comme dans le Sud

en Italie.

 

20200907_155608.jpg

 

Elle me dit qu'il change d'habits

tous les étés pour égayer la rue.

Elle sait ça parce que cette année

il n'y a pas de chemises qui lui plaît.

 

20200907_144713.jpg

 

Elle monte et descend cette rue

depuis des mois et même des années.

C'est un peu sa maison des poupées

avec ses hautes saisons et ses moissons tristes.

Juste un lieu où les hommes passent;

un lieu où les filles pratiquent au tarif

des va et viens provisoires

avec les inconnus d'un jour

ou d'une nuit.

 

20200907_144544.jpg

 

Elle est dans cette chambre

qui inspire l'amour et le vice

comme une fille de station service.

Après le plein de sensations,

elle prendra la tentation

de ses amants et leur maigre argent

à la pompe et l'essuie-glace.

Service V.I.P. parfait.

 

20200907_155940.jpg

 

Elle est dans cette chambre

depuis si longtemps.

Les pigeons m'ont raconté

qu'ils aimaient bien cette fille

qui leur donnaient à manger

sur le bord de la fenêtre.

 

20200907_155853.jpg

 

Elle est dans cette chambre.

Une femme, un homme,

un couple étrange.

L'amour passe en catimini.

Tout n'est que luxe, calme, et volupté.

Nous sommes très loin de Rimini.

 

20200907_144715.jpg

 

 

 

06/09/2020

2020, l'année de toutes les mascarades, finira en apothéose

Si une année du XXIème restera à jamais dans l'Histoire, 2020 tiendra une bonne place.

C'est, bien sûr, la première année d'existence de la peste du siècle, la Covid-19. Une peste qui a tout bouleversé dans nos rapports aux autres, de nos échanges, de notre façon de vivre et de voyager près ou loin de chez nous. Nous sommes devenus tous et toutes des dangers potentiels pour la vie de nos proches et de nos voisins. La méfiance s'est installée, les fêtes et spectacles à grands formats ont été interdits. La culture du complot est devenu le propre d'une civilisation occidentale déboussolée et perdue. La démocratie est en pleine déconfiture de part la faute de la corruption des élites, de leur égoïsme, de leur acceptation trop facile à l'idéologie du néolibéralisme qui a fichu par terre la sociale-démocratie.

Et pour ne rien manquer à la mascarade actuelle, les esprits contaminés par la désinformation venant de toutes directions sont conviés, en novembre, à assister au spectacle le plus grand guignolesque de l'Histoire de l'Amérique.

Tout cela s'achèvera par un co-vide historique de la Présidence américaine avec prise de pouvoir forcé par l'homme qui voit des hommes en noir, des anarchistes tapis dans l'ombre, dirigés l'esprit de Joe Biden pour semer la destruction de l'Amérique. Salut à toi Ô César Donald Trump, je te propose un nouveau titre de Game of Throne pour le chapitre présidentiel du 3 novembre:

"Le Viol du Trône et la Gorgone QAnon"

"Donald Trump ou le carnage de la bonne foi" titrait le quotidien Le Temps dans son éditorial de hier.

L'année finira en apothéose. Celle de la déification par un peuple perdu d'un des plus grands menteurs et psychopathes de l'Histoire de l'Amérique. S'il meurt sur le trône grâce à une démocratie qui aura su sauver sa peau, il deviendra "l'Empereur assassiné", la légende populaire d'une partie de l'Amérique. S'il se maintient sur le trône il coulera définitivement la démocratie moderne et instaurera un règne très incertain de néo-empereurs en Occident avec moult saccages et agitations, de meurtres et de compromission, d'intrigues et d'attentats perpétrés par des mouvances anarchistes violentes et d'autres perpétrés par des néo-fascistes en représailles. Les artistes anarchistes "fleur bleue" tel Banksy et beaucoup d'autres seront détrônés par des anarchistes idéologues au caractère violent et sans scrupule.

Il n'y aura plus d'Amérique. Et Donald Trump aura été, par sa propre folie, le maître d'oeuvre de son carnage et dépeçage.

2020, l'année de la chute de la démocratie moderne ou l'année du sursaut citoyen pour sauver une planète et une Humanité qui partent en couilles?

A vous, chères lectrices et lecteurs, de soutenir et sélectionner les personnes les plus aptes à faire le boulot de David contre la gorgone QAnon et son Président préféré Donald Trump... Je doute, hélas, que le média dans lequel j'expose ma liberté d'expression, soit le plus intéressé à soutenir et à mettre en évidence les ennemis de QAnon...

C'est pas par manque d'objectivité de constater que certains admirateurs du mouvement ont pignon dans la presse locale helvétique romande et sans doute suisse alémanique...

 

 

05/09/2020

La vie des arbres

 

 

20200904_172021.jpg

Un arbre...mais encore

 

 

20200904_172237.jpg

Le cameraman

 

 

20200904_222403.jpg

Les Spectateurs

 

20200904_172019.jpg

La Grande Illusion

 

20200904_223043.jpg

Le Voyeur et le Chamois

 

20200904_224730.jpg

Docteur Raoult et Chlorophylle lui enlevant le micro

 

20200904_222622.jpg

Les Amoureux démasqués, le Roi nu masqué, et Mister Rossignol

 

20200904_222809.jpg

Le Chat et le Raton laveur

 

20200904_222335.jpg

Mona Lisa en habillé jour

 

20200904_224515.jpg

Le Détective givré Hydroalcoolique

 

20200904_222442.jpg

La petite Chinoise et la Chauve-souris

 

20200904_224418.jpg

Le Penseur de Rodin surveillé de très près

 

 

04/09/2020

Nuisances sonores ou silence de mort?

Comment s'attaquer aux mythes créés de toutes pièces à travers une histoire passionnante à la fois semi-légendaire et semi-réelle?

L'aviation militaire suisse a une longue aventure d'adhésion et de rejet de la part de notre population. Un si petit pays et des avions si rapides qu'ils ne leur faut que 8 petites minutes pour traverser aujourd'hui la Suisse dans sa plus grande largeur. A quoi serviraient-ils encore en cas d'attaques ennemies? Pas même le temps de s'envoler que l'avion destructeur en mission aurait déjà accompli sa tâche et fuit le territoire.

Certes. Monsieur le Chat a raison. L'achat d'avions militaires hyper coûteux et à l'entretien très gourmands semble totalement inadéquat, voir carrément absurde aux yeux de personnes douées d'un esprit raisonnable et cartésien soucieux par ailleurs d'écologie et de dépenses fédérales harmonieuses.

On ne prépare la guerre qu'avec une défense efficace et une stratégie pouvant éloigner et dissuader un ennemi potentiel. Encore faut-il que l'ennemi potentiel existe. Et si oui alors quelles manières de se défendre faudrait-il privilégier à notre époque? Défendre son espace aérien est une chose indispensable. A priori. Mais l'ennemi armé qui menace le plus le territoire national ce sont d'abord les actes terroristes. En Europe, ce sont eux qui ont causé la mort et la dévastation durant ces 70 dernières années.  Dans aucune des attaques terroristes perpétrés sur sol européen durant toutes ces décennies les avions de chasse ont eu une quelconque utilité pour empêcher un acte terroriste. Plus réaliste et plus grave encore. En Amérique, le 11 septembre 2001, les avions de chasse et leurs pilotes US parmi les plus aguerris et entraînés au monde ont été impuissants contre les actes terroristes simultanés provoqués à bord de 4 avions civils et qui ont entraîné l'attaque du Pentagone et la chute des tours jumelles du World Trade Center.

Alors quelle défense voulons-nous pour notre pays? Des avions de chasse qui ont appartenu à la réalité du pays et entretenus les mythes durant les deux dernières guerres mondiales ou une défense du territoire du XXIème siècle adaptée aux menaces réelles?

Avant 1900, il n'y avait pas de mythe de l'aviation militaire suisse. Et la Suisse existait pourtant avec ses mythes ancestraux. Après l'an 2000 faut-il réinventer une nouvelle mythologie de la défense du pays pour oser mettre à la retraite la glorieuse armée de l'air suisse et ses magnifiques pilotes qui en ont fait et entretenu la légende de la nation pour les siècles à venir?

Les Suissesses et les Suisses répondront par les urnes sur l'avenir de notre aviation militaire.

Christophe, ne m'en veut pas du haut de ton Ciel. Je n'exprime ici qu'une vision objective de notre réalité actuelle concernant les menaces réelles qui tournoient comme des oiseaux de mauvais augure sur notre pays. Le pays saura bien dire si oui ou non il veut encore de tes chers avions de combat.

 

Démocratie et Donald Trump ça fait deux

Quand le diable se cache dans le libellé d'un chèque adressé aux plus précaires l'Amérique semble pourtant ne pas broncher.

Et pourtant, le scandale saute aux yeux! L'Amérique appartient-elle à la famille du Président Donald Trump? La Réserve fédérale des Etats-Unis d'Amérique appartient-elle à la famille du Président Donald Trump?

Comment l'Amérique accepte-t-elle la mention nominative de leur Président sur des chèques fédéraux censés venir porter secours aux plus démunis? L' Amérique est aux Américains. Pas à leur Président Donald Trump en particulier. La dette accumulée par l'impression folle de papier-dollars et l'inflation prévue suite à ses chèques sans provision, c'est littéralement le cas de le dire ici, provoquera encore plus de pauvreté. Ce n'est pas un chèque de 1.200 dollars qui sauvera les plus précaires de la noyade une fois que les prix exploseront en Amérique.

Donald Trump a déposé son empreinte sur les chèques pour faire illusion. Tel un prestidigitateur il sort de son chapeau un gros chèque qu'il offre aux foules anonymes appauvries. Contre cela, il espère que les gens iront voter pour lui idem à un parrain qui se protège et s'assure de son autorité et de son prestige grâce à l'omerta qui règne sur son territoire.

A l'extérieur, les agitateurs, les artistes "engagés" tentent de réagir à ce scandale. Mais la foule, avec Donald Trump, hurle: "Pendons-les! Ce sont des anarchistes, des communistes, des terroristes, des ennemis de l'Amérique!"

Vive l'Amérique! Vive la démocratie aux mains des mafias!

En Suisse, Si Simonetta Sommaruga associait son nom à des chèques distribués à la population, Sissi l'Impératrice se ferait éjecter hors du Palais fédéral. Mais la Suisse n'est pas l'Amérique. Elle est plus subtile et moins bête. Et nos politiciens ne sont pas aussi stupides que le narcissique Donald Trump. Entre nous, ça se passe en toute discrétion dans notre beau pays mais les lobbies veillent au grain...

https://www.lematin.ch/story/une-francaise-recoit-un-cheque-de-trump-quelle-ne-peut-pas-encaisser-671949548028

 

20200904_0718000.jpg

Viens me chercher, Donald, si je mens.

La démocratie ce n'est pas ça.

 

20200902_222627(11111).jpg

La Dame du lac de Neuchâtel apportant la Table de la loi démocratique

à Mélania et Donald Trump en cadeau de fin de premier mandat.

(à faire imprimer et à exposer en grand dans votre beau salon romain,

chère Mélania et Donald, ainsi que dans le bureau ovale pendant qu'il est encore temps et que vous y êtes installés.)