13/04/2017

Quand la France insoumise

Quand la France insoumise est passée, il y a eu un cataclysme.

D'un coup les murs des banques ont tremblé au niveau 9 de l'échelle des Riches Terres. Certains se sont vus en direct se prendre le coup du lapin et mourir dans l'ambulance Mélenchon prévue pour tous les journalistes et hommes d'affaires pris d'une attaque soudaine du gold myocard. Mon dieu! Combien d'infarctus sont à prévoir les dimanche 23 avril et 7 mai prochain au moment où les beaux hommes et les belles femmes se feront faire les poches par des gamins qui auront remporté les élections françaises?

Eux, les riches, ne cracheront pas du sang. Ils cracheront des euros. C'est moins grave que la mort des pauvres mais c'est plus embêtant car ils seront encore vivants même plumés d'une partie de leurs ailes superflues et superfloues.

D'un coup, le ciel s'assombrira pour eux tous et ils verront une sorte d'éclipse de Friedman-Hayek montée dans le ciel du XXIème siècle. Le grand prêtre Gattaz de leur religion n'aura plus tous les pouvoirs et il demandera, avec ses larmes de crocodiles quotidiennes, pitié au Capitaine Mélenchonk pour faire revenir le soleil sur l'économie virtuelle mais le bachi-bouzouk capitaine l'interrogera sans cesse et en finissant toutes ses tirades divines sur le bûcher par un "J'fais revenir le social d'abord dans vos coeurs mariés au capital, le soleil général pour tous ensuite, et si ça vous va, alors ça me va". Mais les banquiers et les cols blancs, et les riches, et les forts ne voulant pas changer de direction, l'éclipse, le cataclysme dura le temps de protéger nos trois lascars installés sur le bûcher de Jeanne d'Arc. Le Professeur Tournesol faisait semblant de n'y voir que du feu: "Oh mais c'est quoi ces costumes de carnaval Fillon dont on nous affabule? Sommes-nous donc des sorciers et des sorcières pour qu'ils nous attachent dans nos camisoles de force et nous conduisent pour la grillade du dimanche devant tout le peuple?

Il fallait ce sacré tintinologue emprisonné dans sa tour, ce petit mec sans grande envergure médiatique, toujours à l'affût d'un article, ce gars de la nuit pas trop abstinent mais assez pertinent, pour trouver la solution géniale. Tous, ils ne voulaient donc rien entendre du programme de la France insoumise? Donc il devait jouer à Dieu. Et comme par miracle Dieu lui obéit. Le peuple qui voulait revoir la lumière, les banquiers, qui voulaient eux aussi revoir la lumière quitte à y perdre des plumes trafiquées dans l'affaire, tombèrent en admiration devant le fils du soleil qui faisait réapparaître peu à peu le soleil devant leurs yeux ébahis.

Si l'astre solaire recevait directement ses ordres via l'ordinateur d'un petit freluquet, il fallait lâcher le morceau et accepter que le cataclysme "France insoumise" gagne les élections et arrive à bouleverser la politique afin que la France révolutionnaire puisse s'imposer dans les coeurs des citoyennes et citoyens du pays.

Tout ceci n'est bien entendu q'un conte, juste une bande dessinée pour les enfants de 7 à 77 ans (juste, les gens, vous censurerez les passages un peu trop érotique pour les petits).

Signé J.Emgé, un écrivain du soleil qui s'est pris la nuit pendant un quart de siècle. Alors le soleil, il peut bien attendre jusqu'au soir du 7 mai prochain.

P.S. Les pauvres, quand ils se mettent à lire, ils deviennent des gentils assassins de papier. 

 

La coeuridada

 

Et un.

Et deux.

Et trois.

C'est la coeuridada

entre toi et moi.

Et je te dis

que de toi à moi

il n'y a qu'un pas

pour faire de nous deux

des amants pour la vie.

Et un.

Et deux.

Et trois.

C'est la coeuridada

qui voyage de Roumanie

en Suisse.

Et si je perds

tous mes combats,

et si je gagne

tous mes combats,

c'est bien grâce à toi.

 

"La quinzaine vintage".

Voilà que Mélenchon

nous donne un nom

pour une quinzaine culinaire

autour de toutes ces vieilles jalousie,

ces tartes rabougries à la crème aigre,

et ces flans présidentiels hollandais

fabriqués au Macron-ondes.

La quinzaine vintage

avec toutes ses anciennes

étoiles filantes

qui relancent le débat

de nos ébats morts et enterrés;

avec tout ce baratin

autour de ma vie

de joyeux libertin.

 

Mais aujourd'hui

tu as mis mon coeur

entre tes mains d'or.

Et un.

Et deux.

Et trois.

C'est la corridada

qui circule de Roumanie

en Suisse.

 

Mais si je finis par cracher

du sang,

souviens-toi alors

que tu étais ma promise

dans la réalité

que je nous promettais

si ce monde

nous avait offert

un ticket pour la vie. 

 

Et un.

Et deux.

Et trois.

Et toi.

C'est la coeurridada

entre toi et moi.

Et notre tango romantique

restera historique

si le pas de 4 passe

et nous offre un trèfle

à quatre feuilles insoumis.

 

 

12/04/2017

La solution? C'est rendre au libéralisme ça part de réalisme humain

Benoît Hamon s'inquiète d'une sortie de l'Europe si la France insoumise passe.

C'est peut-être le point crucial qui l'empêche de jeter l'éponge en faveur de Mélenchon et de l'Avenir en commun.

Réfléchissons un tout petit peu maintenant que tout le monde s'échauffe et lance des bombes incendiaires contre Mélenchon traité à nouveau de dictateur stalinien qui fera beaucoup de mal à la France.

Pourquoi les peuples d'Europe rejettent-ils le néolibéralisme? Parce qu'ils ne sont plus écoutés ni consultés. C'est comme si des bulldozers passaient sur leurs corps avec des salaires qui stagnent voir qui diminuent, des licenciements et des contrats à durée déterminée et à flexibilité maximale, des angoisses normales de citoyennes et citoyens qui ne sont perçus plus que comme des machines à produire et à consommer pour celles et ceux qui en ont encore les moyens. Et pour tous les autres, exclus du marché du travail, citoyens et citoyennes désormais de seconde zone à la rue, c'est comme si les bulldozers les jetaient dans la fosse commune et qu'ils devenaient les oubliés de l'Histoire, une statistique sur le plan comptable, une tache sur la carte néolibérale qui ravage tout, paysages comme environnements, solidarités humaines comme paix entre les peuples et entre communautés intérieures menant autant à des guerres civiles qu'à des guerres internationales.

Est-ce bien cela la soi-disant paix et prospérité néolibérale? Est-ce bien cette victoire resplendissante avec des mannequins splendides qui défilent sur les podiums des défilés de mode, des sportifs magnifiques qui récoltent record sur record de durée et de performance, des actrices et acteurs qui tournent de très beaux films et font les délices de Cannes?

Souvenons-nous d'Hitler et de son esthétique de la beauté. Il n'était pas très loin de présenter au monde la même vitrine du beau, du grand, de l'élitisme le plus pur dévorant les faibles: les communautés exclues, juifs, tziganes, noirs, et tous ce qui n'était pas blond aux yeux bleus; les artistes (les plus grands reconnus aujourd'hui dans le monde entier) dit dégénérés dont les oeuvres pillées par le régime nazi n'étaient qu'une horreur intégrale dans la mesure où les créateurs et créatrices étaient menacé(e)s par le régime et risquaient de finir en camp de concentration.

Pourquoi nos démocraties sont-elles incapables de faire preuve d'auto-critique radicale sur la façon dont nous menons les affaires du monde? Pourquoi nos démocraties, celles et ceux qui dirigent le monde, s'accrochent à ce néolibéralisme qui est entré dans sa phase terminale et suicidaire sans imaginer un instant faire une bonne et vraie révolution citoyenne certes très sociale et solidaire mais qui gardera sa part de libéralisme revenu à des formes de gouvernance qui privilégient l'humain sur la machine, l'humain sur le Capital, la nature sur la destruction de notre environnement par des politiques d'énergie renouvelables ambitieuses, la paix des peuples sur la guerre que se font les puissants pour entretenir leurs richesses incommensurables?

Monsieur Hamon, ne dites pas que Monsieur Mélenchon est contre l'Europe. Il est contre cette Europe technocratique qui casse les peuples et les jette dans la précarité et l'instabilité. Est-il possible de repenser l'Europe autrement? Oui par des politiques sociales et fiscales convergentes entre pays communautaires. Oui avec des politiques solidaires plutôt que compétitives (nous ne sommes pas dans un match Federer-Nadal et que le meilleur gagne. Nous sommes dans la vie de tous les jours de gens qui ont soif de vivre en sécurité avec un salaire décent et en faisant leur travail avec la conscience du travail bien fait). La compétitivité n'est pas la seule composante d'une société qui s'enrichit intellectuellement et physiquement. De loin pas. Les facteurs d'humanité au sein d'une entreprise sont ceux qui produisent les meilleurs effets sur les gens. Savoir qu'ils font bien leur travail, qu'ils méritent leur salaire, qu'ils participent du succès de l'entreprise sans être pressés comme des citrons que l'on jette une fois toute la pulpe tirée permet un retour à la paix du travail, à la reconnaissance et au respect entre patrons et employés.

Ne plus tenir compte des réalités humaines, redistribuer dividendes et bénéfices aux actionnaires et à quelques cadres en ignorant les gens qui sont peu payés dans l'entreprise, c'est le plus sûr moyen de les paupériser et de les exclure à terme du cycle de l'économie avec toutes les conséquences que nous savons tous. 1% des gens de la planète ne se sont pas enrichis de façon invraisemblable sans la main soit disant invisible du marché. Elle s'est enrichie de façon folle parce que le néolibéralisme est fou et à laisser cette folie se réaliser. Tout simplement fou et très dangereux pour l'avenir de toute l'Humanité.

Alors s'il vous plaît, une dernière fois, Monsieur Hamon, retirez-vous de la course à la Présidence. C'est votre seul choix de réalisme humain qui correspond aux idéaux que vous prétendez défendre par votre candidature. Rendez-vous dans une semaine avec la France insoumise? Sinon, la France insoumise fera sans vous...

 

Un salaire 20 fois supérieur au SMIC, c'est du communisme, ça!

Et boum boum boum. Le technocrate Macron et tous les autres tentent de démolir la crédibilité de Mélenchon et de la France insoumise.

Je vais vous dire un truc, amies, amis Français. Nous les Suisses, qui ne passons pas particulièrement pour des communistes révolutionnaires, avons voté sur un salaire maximum 12 fois supérieur au salaire minimum. Cela s'appelait l'initiative 1:12. Elle a été rejetée par le peuple a raison des 2/3 le 24 novembre 2013. Elle a même droit à sa page Wikipédia ici: https://fr.wikipedia.org/wiki/Initiative_populaire_%C2%AB...

Nous avons aussi voté sur le revenu universel. Rejeté très clairement. Mais enfin, si les Français et Françaises décident de mettre au pouvoir une équipe qui reprend des thèmes "suisses" c'est qu'ils et elles ont réfléchi et qu'ils et elles ne considèrent pas leurs élus comme de dangereuses personnes prêtes à tout interdire, prêts à tuer la liberté d'entreprendre, prêts à jeter au goulag les résistants de droite et même d'extrême-droite. C'est se ficher du monde, à la fin, et se moquer des Français et des Françaises à qui vous fichez la trouille.

Vous aviez fait de même avec Mitterrand et Mitterrand a passé. Ce ne fut pas le pire des présidents et la France n'a pas vécu l'enfer communiste. Ce ne fut pas le meilleur non plus. Et j'espère que Mélenchon, et surtout la France insoumise qui l'accompagne, sera bien meilleur que lui et que l'on se rappellera dans l'Histoire de l'humanité que la France a connu une révolution pacifique exemplaire en 2017 qui a changé la France et plus encore le monde dans lequel nous vivons tous.

Ce matiin, je suis fatigué de devoir encore prendre la défense d'un mouvement qui a montré toute sa crédibilité, tout son sérieux, tout son travail fait inlassablement durant des mois et des mois. Le meilleur mouvement révolutionnaire qui soit, sans armes, sans violence, juste avec le coeur et l'intelligence.

Amies Françaises, amis Français, ne lisez pas et n'écoutez pas trop les prophètes de malheur qui se mettent à dire des horreurs sur la France insoumise. Ils et elles veulent juste garder l'avantage, profiter encore de la situation d'injustice actuelle, donner encore des ailes d'ange au néolibéralisme alors que celui-ci se pare de plus en plus d'ailes de démon maléfique qui détruit tout sur son passage, nos rapports humains, notre environnement, et la paix sur la Terre.

Voilà. Je recommence mon job pour une série continue de 10 jours de suite. Donc, je serai un peu moins présent sur le blog jusqu'au premier tour. Mais je ne vous lâche pas. Je suis là et je suis avec vous le déroulement de ces élections pas comme les autres.

Très belle journée à vous tous, amie et amis Français. Ayez du coeur à l'ouvrage et faites triompher la France insoumise!

Vive la France!

Vive la VIème République!

A lire aussi un très bel article ici du réalisateur de cinéma français, Robert Guediguian:

http://www.huffingtonpost.fr/robert-guediguian/je-vais-vo...

 

 

11/04/2017

La paix des riches: ils atomisent la France insoumise!

Tous aux barricades! Éditorialistes du Figaro ils ont le doigt appuyé sur le bouton rouge et feu nourri à volonté sur la France insoumise! BFMTV et tous les autres, c'est du pareil.

Ils nous ont déclaré la guerre civile par les mots. Et bien ils l'auront jusqu'au jour de l'élection. Après on verra bien, si les Français et Françaises ont compris le message de paix et d'amour de la France insoumise où bien si non, décidément non, la Marine et le Micmac ultralibéral ont plus la cote pour faire de la France un pays de haine et de vraie guerre civile avec les vrais armes et tout le bataclan.

Non mais. Vous êtes si ignobles pour dire que Mélenchon est amoureux des dictatures, et des célèbres gens de gauche qui ont monopolisé le pouvoir durant des décennies en Amérique du Sud. Non mais. Vous êtes si ignobles pour dire dans vos colonnes qu'il est l'ami des Assad et des Poutine...et pourquoi pas de Staline.

Ou avez-vous entendu un Mélenchon prêt à s'appuyer sur l'armée pour prendre le pouvoir, prêt à payer des sommes considérables et à trouver des soutiens chez des milliardaires oligarques russes pour financer sa campagne, prêt à trahir la France, à voler l'argent du peuple pour nourrir sa petite élite qu'il mettra au pouvoir et enrichira à milliards comme un certain Trump ou un certain Poutine? Nulle part! Mais vous le donnez à croire et vous faites peur au peuple, gens de la presse et de la télévision.

Si par hasard la France insoumise échoue à convaincre, vous en porterez une très lourde responsabilité. Et vous serez aussi coupables de la vraie guerre civile qui s'annoncera assez vite si Macron ou Le Pen passe. Les manifs de ces deux dernières années ne vous ont pas suffi pour faire les gros titres de vos journaux et vendre, excusez-moi du terme, votre merde à bouffer au peuple? Vous en redemandez? Vous voulez des jeunes complètement pris dans la folie romantique qui dit que seule la victoire ou la mort est encore possible devant le désastre que vous nous préparez à toutes et à tous avec la montée du fascisme et des injustices de plus en plus criantes, des salariés de plus en plus malmenés par des accords d'entreprise scélérats?

Vous voulez Che Guevara et les flingues dans Paris? 

Et bien continuez à démolir la France insoumise et Jean-Luc Mélenchon.

Il y aura bien un jour des barricades dans Paris et la faute vous en incombera à vous, les "démocrates" vendus à l'idéologie du néolibéralisme qui refusez aux pauvres de sortir de l'ornière dans laquelle vous les plongez tous, vous les tenants des médias à la solde de vos patrons milliardaires.

La paix des amoureux et des amoureuses