02/04/2018

Peindre et partir

 

Un homme est entré

dans le studio anonyme.

Il y avait une poupée parlante

qui jouait la montre

comme une horloge atomique.

Il y avait cette bombe anatomique

mais sans l'explosion nucléaire

qui briserait sa famille.

Il y faisait un peu sombre,

un peu froid

dans ce feu brûlant

et un peu trop artificiel.

L'homme voulait se réchauffer

à cette fille électrique

qui faisait des trucs pornographique

pour des ombres chinoises,

des trucs qu'ils fallait taire

et garder secret

pour ne jamais peindre

le diable sur la muraille,

des trucs dont aucun homme

ne peint jamais en public

afin d'éviter les représailles

de ce monde

qui se voile la face.

 

Ce sont des petits trucs

sans importance,

des trucs de passe-passe,

disent-ils,

des trucs d'adultes

sans le consentement

de son épouse,

comme un lapin

sortant du chapeau

d'un magicien.

Pas vu. Pas pris

la main dans le sac,

les baisers sur la bouche,

le rouges à lèvres

déposé comme du sang

sur le machin dressé

entre les jambes,

puis effacés comme

un dessin d'enfant

sur le tableau magique

pour se donner consistance,

se donner bonne conscience,

s'offrir le beau rôle

de l'amoureux transi

devant son épouse.

Ce sont des trucs

sans conséquence,

disent-ils,

ce qui est de l'ordre du secret

n'existe pas,

ce qui est de l'ordre du non-dit

n'a jamais existé.

 

Je ne trompe pas ma femme

puisque je ne l'aime pas.

Mais qui est-ce

que tu n'aimes pas?

Ta femme ou la fille électrique?

Je ne trompe pas ma femme

puisque je ne lui fais pas l'amour.

Mais à qui tu ne fais pas l'amour?

A ta femme ou à la fille électrique?

 

L'homme baise.

C'est pas la même chose.

L'homme baise comme un chien.

Il baise et il se fait du bien.

L'homme baise

et cette poupée électrique

a surgi sur la banquise

comme un iceberg

qui n'entre pas en collision

avec son existence réelle.

 

C'est très bien.

L'homme ne vient pas

au marché du coeur.

Il va au marché du vice.

Il vient chercher la baise,

la braise de cette fille

qui l'électrise.

 

Un coup de foudre

mais sans l'amour.

Un coup de foudre

Et puis plus rien.

Pas de tonnerre.

Pas d'effet d'annonce.

Pas de présentation

devant la famille et les amis.

Cette fille électrique

n'existe pas.

Pas de tremblement de terre.

Pas de femme qui renonce

après avoir découvert

le pot-aux-roses.

Pas d'apocalypse conjugale.

Pas de maîtresse encombrante.

Pas d'histoire parallèle.

L'homme baise,

juste baise comme un chien

et s'en retourne chez lui

sans jamais laisser de trace.

 

L'homme ne trompe pas sa femme.

Il ne fait que peindre

sa vie en crado pornographique

sur la muraille de Chine.

L'homme ne trompe pas

sa petite amie.

Il ne fait que passer

dans une chambre pornographique

au lieu de consulter

un film pornographique sur Internet. 

L'homme est un acteur

de cinéma porno

et son credo

c'est je passe

mais je ne laisse jamais de trace.

 

L'homme a tourné son bad film

puis retourne au bureau

avant de rejoindre sa gentille épouse

plus tard.

 

Bonsoir mon amour.

Tout c'est bien passé pour toi

aujourd'hui?

Bof. Une journée compliquée.

Le boss était énervé

mais on ne savait pas pourquoi.

J'ai pensé à toi tout le jour

et je t'ai ramené des fleurs.

Oh, comme tu es gentil

mon amour!

Cela me fait tellement plaisir.

 

L'homme sourit.

L'homme aime sa compagne.

L'homme possède un nid douillet.

L'homme entretient sa jolie petite famille.

L'homme ne va pas

tout bousiller

pour un court-circuit électrique

et dire la vérité

sur sa vie

à sa charmante épouse

parce que le mensonge

est sa vérité

et que c'est bien ainsi.

 

Et tout est bien

dans le plus frivole des mondes

puisque rien

n'a jamais existé

qui a rompu les apparences

d'un grand amour

entre une femme et un homme

amoureux pour la vie

l'un de l'autre.

 

C'est ainsi qu'existent

les contes modernes de l'amour

entre une femme et un homme

de nos jours

et à notre connaissance.

 

01/04/2018

Eh Prof!

J'aimerais te prouver

par une équation métaphysique

que toi plus moi

ça fera toujours deux

et que notre corps astral

ne peut disparaître dans un trou noir

emporté loin de notre lumière,

avalé par cette anti-galaxie glaciale

qu'est notre système planétaire

axé sur le Capital

au lieu d'être branché

à vie sur l'amour capital,

l'amour capitale de nos coeurs,

l'amour capitale de l'Arc-de-Triomphe,

l'amour fondateur de l'Humanité.

 

Imagine

que je ne suis pas déjà vieux

mais juste ce jeune revenant

qui a toute sa jeunesse devant lui.

Imagine

que je ne serai jamais atteint

d'une vieillesse grabataire

et d'un mal incurable

mais que je suis incurable

en ce qui concerne l'amour en général

et notre mal d'amour en particulier

et que donc je vais te prouver

que je suis intouchable,

et que donc je suis touché

définitivement par ta grâce

et que donc je refuse

de ce dont on m'accuse

avec preuves formelles et indélébiles

à leur clef de compréhension,

la pauvreté,

l'indignité d'une vie marginale,

l'impossibilité de t'aimer,

que je serais donc un affreux past data,

un passé révolu à vie,

une jeunesse perdue

dont je n'aurais plus jamais accès

ni la clef des songes

pour oser t'aimer

au grand jour.

 

Pour te prouver

que je suis tellement plus jeune

que tellement de jeunes,

je vais partir dans l'espace

à la vitesse de la lumière

et quand je reviendrai su Terre,

tu auras quinze ans de plus

et tu n'auras cessé

de penser à moi

durant tout ce temps.

 

Alors tu auras 45 ans

et moi j'en aurai toujours 59

et quelques poussières en plus.

Alors tu auras une belle situation

et tu n'auras plus besoin

d'un homme bien dans la société satisfait

de sa bonne situation financière

et pouvant t'assurer

une belle famille

et que faire un enfant avec lui

est un bon plan sur ta comète.

 

Tu auras alors besoin

de mon amour de revenant.

Tu auras besoin de continuer

notre histoire d'amants

avant mon départ pour l'espace.

Tu auras besoin

de retrouver

nos moments intimes

qui ont fait naître nos étoiles

en dessinant l'univers

sur notre plage imaginaire.

Tu auras besoin

de te souvenir

de tous ces moments

dans ton petit studio

où nous imaginions former

bientôt un vrai couple

hors de ce bordel,

de tous ces hommes

qui venaient te visiter

pour recevoir

quelques poussières d'étoiles

de ton corps libre et disponible

pour leurs fantasmes

et fantaisies sexuelles. 

 

Tu auras besoin

de ce pataphysicien

qui te parlait d'amour

et si peu d'argent et de sexe,

qui te faisait rêver

sans te voler ton rêve,

et qui te permettait

de t'échapper quelques instants

de ton rôle de putain

disponible à toute heure

du jour et de la nuit

pour des baisons de X

qui ne possédaient pas la lumière

dans ton grand collisionneur de testicules.

 

Rappelle-toi.

Tant qu'il y avait notre amour

il y avait de l'espoir.

Aussi horrible que la vie

puisse paraître

à notre époque

il y avait toujours un domaine

où nous deux 

nous rencontrions le succès.

Et ce domaine c'était celui de l'amour.

 

Alors ne laisse pas échapper

ce dont nous étions capables

ensemble.

Alors ne laisse pas perdre

le pouvoir de l'amour

entre toi et moi.

 

La métaphysique de nos corps

en souffrirait horriblement.

Et je ne pourrais plus être heureux.

Et tu ne pourrais plus

me savoir heureux en ce monde.

 

Alors, je partirais faire

ce long voyage dans le cosmos

et je reviendrais

quand tu aurais 45 ans

et moi 59 ans

comme dans un film de science-fiction.

 

Et nous pourrions enfin

nous aimer sans la crainte

de l'échec de notre amour.

Et nous pourrions nous dire

"Oui"

et commencer notre histoire

au grand jour.

30/03/2018

Loin de nous

Je t'ai ramené

une carte postale

de Paris

puisque Paris by night

je ne sais si toi et moi

on en fera notre night

dans ce futur

qui semble un no futur

pour notre amour.

 

Je t'ai ramené

une carte postale,

un chat noir perché

sur ton toi

qui chante tout son amour.

 

J'ai des frissons,

des free sons

qui remontent

ma colonne vertébrale

quand tu me dis

tes mots d'amour

qui ne peuvent s'envoler

loin de notre verticale.

 

J'ai tout ce dont

j'ai besoin en amour

quand tu me prends

entre tes bras

et aucune fille

ne pourra jamais combler

ce manque irréparable

si tu t'en vas

dans l'oubli

de nous,

de notre histoire,

deux amants fous

s'aimant contre toute logique,

contre toute vraisemblance,

contre toute convention.

 

Notre amour n'a pas

l'apparence

des jours fades et tristes

comme ceux des romances tièdes

qui puent l'arrangement financier.

Il est

flamboyant!

rayonnant!

passionnant!

Il est 

rugissant!

rougissant!

étourdissant!

et surtout

surtout

jouissif!

émotif!

éruptif!

 

L'amour érotique

en mai 2018,

est-ce que ça existe encore?

Dis.

Est-ce que ça existe encore?

L'amour romantique

en mai 2018,

est-ce que ça vibre encore?

Dis.

Est-ce que ça vibre encore

dans le coeur des gens?

 

Quand tout sombre

dans la pornographie

et les coups d'un soir?

Quand tous se satisfont

jour après jour

de petits plaisirs coupables

pour satisfaire leur ego?

Quand l'Autre ne devient

que chair à baisons physique

et à déguster sans modération

pour une heure ou deux

alors qu'il y manque

le poivre et le sel,

le vin spirituel

du grand amour?

Quand l'Autre n'est plus

qu'une belle gueule

et un joli cul

à dévorer sur Tinder

avant de le jeter

par-dessus le pont

de nos piteux ébats sexuels?

Quand l'Autre

ne sera jamais la source

d'une fable enfantine

qui naît et grandit

entre une femme et un homme

en créant

le Grand Amour naïf

bien mieux

que tous les Grands Soirs

ensanglantés au canif

qui n'accouchent

que de rêves avortés

et de désillusions morbides;

bien mieux que ce lit défait

et ces traces de sexe

effaçant toute poésie

romantique

comme un crime parfait

perpétré contre l'amour

érotique.

 

Roméo et Juliette

où êtes-vous?

Tristan et Iseult

ou êtes-vous?

 

J'ai des frissons

qui parcourent

ma colonne vertébrale

lorsque nous montons

à la verticale

au sommet 

de nos orgasmes.

J'ai des free sons

dans ma tête

et mon coeur

en écrivant notre ballade

comme au temps

des troubadours.

 

Si tu pouvais

rester un jour de plus

près de mon coeur,

ce serait un jour de plus

de bonheur.

Si tu pouvais

rester un jour de plus

à me dire que tu m'aimes

ce serait un jour de plus

où tes yeux me donnent à boire

et ouvre mon univers à la joie

de vivre,

de vivre,

d'être ivre de toi.

 

Si tu pars,

je deviendrai vraiment vieux.

Si tu pars,

je ne serai plus ce jeune homme

rieur et enchanté

de te savoir amoureuse

quand tu me vois.

Si tu pars,

c'est comme si demain

le soleil ne se levait plus;

c'est comme si demain

je n'avais plus le courage

d'aimer encore

pour de ne pas sombrer

comme tous les autres

dans la pornographie

des plaisirs et des corps

qui se prennent

et se jettent

comme des kleenex

après le sexe.

 

Dis-moi tout

sauf que tu pars

loin de nous.

29/03/2018

Ne te repends pas de notre amour

Quand tu t'enfuiras

loin de nous deux

pour réussir ta vie

loin de moi,

ne te repends pas,

ne regrette pas,

mais n'oublie pas.

 

J'étais le poète de ta vie

si ce n'est l'homme

de toute ta vie.

J'étais celui qui était capable

de t'aimer dans un lieu

mal famé

fréquenté d'hommes

ivres de sexe,

de femmes légères

qui ne voulaient pas l'amour

mais juste leur argent.

 

Je pourrais me pendre

de t'avoir tellement aimé

et de souffrir seul

sur mon lit de croix.

Je pourrais mal finir

mais cela ne saurait

honorer la mémoire

de notre grand amour.

Et toi, tu pourrais te repentir

d'avoir menti à notre amour

et de m'avoir aimé

alors que tu ne devais

pas m'aimer

en ces lieux de débauche.

 

Mais ne te repends pas,

Bébé.

Non. Ne te repends pas,

mon ange.

L'amour ne se commande pas.

Il vient comme il vient.

Et il va comme il va.

L'amour ce n'est pas le sexe.

C'est d'abord ce feeling fabuleux

qui est né entre toi et moi,

ce feeling qui nous rend si heureux

quand nous nous rencontrons

dans ton petit studio

et quand nos corps s'enlacent

comme deux colombes

sur une place publique,

comme deux désespérés

de l'amour

sur une place de Vérone

qui ont parfois envie

de mourir

pour ne pas devoir

se quitter,

qui ont parfois l'idée

d'en finir

pour ne pas finir

avec notre amour.

 

C'est toi et moi.

Mais surtout

ne te repends pas,

Bébé,

d'être montée aux cieux

des amours impossibles

avec ton poète

et de redescendre seule

sur Terre

pour continuer ta vie

avec un autre amour possible

qui n'aura pas notre goût

de folie et d'utopie,

nos odeurs punk

de No Futur,

nos yeux qui sentent la poudre

et prennent ce regard de foudre

quand nous nous faisons

des câlins orgasmiques

sur notre volcan de joie.

 

Je suis le Black

et toi tu es le White.

Je suis Black,

l'homme de toutes les migrations

et toi tu es White,

la femme de toutes les tentations.

Laisse-moi encore

me soumettre à tes tentations,

mon amour.

Laisse-moi encore

jouer une symphonie

sur tes velours.

Laisse-moi me souvenir

toute ma vie

que toi et moi

cela était possible

si je n'avais pas été ce migrant,

ce pauvre gars solitaire

parcourant les océans et les terres

à la recherche du grand amour.

 

Je suis arrivé à mon port

avec toi, Bébé.

Je suis arrivé pas loin de la mort

avec toi, Bébé.

Mais c'est toi

qui m'a redonné la vie

que j'avais perdu sur la route.

Mais c'est toi

qui va repartir

sur la route

en me laissant seul

à me souvenir de notre mirage,

de notre folle histoire dans le désert,

de ton oasis de beauté et de ton eau,

de ta chevelure et de ta bouche,

de tes yeux et de ton corps

qui me rendaient virilité

et tant d'espoir,

qui me rendaient jeunesse

et tant de joie.

 

Mais ne te repends pas.

Tu resteras mon grand amour

même si je fais l'amour

à d'autres filles passagères

de mon navire;

même si,

pour ne pas mourir

en me tuant naturellement,

je couche avec des bad girls

en pensant à nous,

à notre maison au bord de mer,

à notre enfant jouant

dans le sable,

à notre vie heureuse

et notre retour à la maison

des amoureux pour la vie.

 

Je suis Black,

l'homme de toutes les migrations

et toi tu es White,

la femme de toutes les tentations.

 

Laissons nos corps se soumettre

à nos tentations

et nos coeurs s'aimer

malgré la séparation

et la douleur de nos âmes.

 

 

28/03/2018

Terres agricoles au mois de mars

Je cherchais

quelque hypothétique

monnaie romaine

ou gauloise

abandonnée

sur la terre

du guerrier romain

des Jonchères

dont la tombe

se situe par ici

tout près de chez moi.

 

Je cherchais mais en vain

pour cette fois

comme on cherche l'amour

en des terrains boueux

avec si peu de chance

d'aboutir à un amour fabuleux.

 

Et je suis tombé alors sur 

cette image

que j'ai retravaillée

dans mon petit atelier.

 

C'est alors que la nature

me montra encore une fois

son visage surnaturel.

 

2018-03-28 15.38.13.png

Terres agricoles prises dans la glace de mars