02/03/2012

L'origami de la liberté (Free Syrie)

 

 

 

Vol de la grue

se fracassant dans le mur.

 

Elle meurt en silence, et demeure en paix.

Elle est liberté qui donne vie à jamais.

 

Elle revient chaque jour, chaque heure,

chaque minute, chaque seconde,

frapper au coeur des consciences humaines.

 

Vole jolie grue, vole.

Sur le trottoir ils abusent de ta vie,

de ta liberté, de ta conscience, de ton corps.

 

Mais un jour, la grue prendra son envol

loin des maisons détruites par les dictatures.

 

Et elle chante toujours plus vite,

toujours plus fort,

toujours plus éternel,


Liberté chérie

 

Ce billet est en lien avec celui de Djemâa sur son blog "Regard Croisés"

 

 

24/01/2012

Au résistant libre et universel Malek Jandani

 

Si tu oses toucher aux cheveux d'ange

d'un seul de nos enfants

tu seras accueilli comme l'hôte de Satan

 

Si tu oses toucher aux visages de nos parents

il y aura sur Terre d'Allah un ange

qui viendra rompre ton pouvoir reçu de Satan

 

Et pour l'éternité des Anges

Allah ne te pardonnera jamais d'être tyran

concluant ton alliance souterraine avec Satan

 

Touche ton coeur

il est devenu plus corrompu

qu'une eau stagnante qui pue

la charogne la mort et l'horreur

 

Observe ton âme diabolique

elle est plus nocive

qu'Iblis et ses avilissantes reliques

répandant leurs salives

leurs mensonges et leurs serpents

sur l'onde perturbée des mécréants

 

Les enfers guettent celui

qui par la violence agit

Les enfers le retiendront

quand ses entrailles n'éprouveront

aucune crainte de tuer un enfant

de violer l'antre féminine sacrée de l'enfantement

de torturer un résistant libre

que tu assassineras à l'aube d'une heure horrible

 

Satan te prendra par le feu de la roublardise

et d'Allah tu n'atteindras jamais

le rivage de Ses terres promises

ni l'aurore fraîche des filles de Mai

où le Jasmin offrit ses purs pétales

aux martyrs tombés ce Printemps sous les balles

 

Ô Beauté imprescriptible

devient mon désir irrésistible

irréversible sera mon amour pour Toi

irrépressible sera mon combat pour Toi

 

à Malek Jandani, ses parents, et au chant des Gazaouïs

 

Ali pacha

 

Nouvelle Star de Gaza: C'est parti!

 

Dès aujourd'hui, Gaza trouve un portail ouvert en Suisse qui s'émancipera, nous l'espérons Djemäa et moi-même, sur des jardins extraordinaires. Voici déjà les premiers signes d'un nouveau printemps arabe qui pointe le bout de son nez. Toute la jeunesse de Gaza (les moins jeunes aussi) est conviée à nous envoyer vidéos et textes pour les télécharger sur nos blogs respectifs.

Il y a dans le monde plus de bonheur et de partage quand chacune et chacun peut s'exprimer librement. Il y a sur la Terre plus d'amour et de ciel lumineux quand chacune et chacun n'est pas imposé à rester reclus dans l'obscurité de comportements qui ne lui correspond pas et ne lui convient pas. Laisser Gazouiller les oiseaux, ô gens de bonne foi qui croyez en Dieu. Car quand les oiseaux auront quitté toutes les branches de l'Arbre de Dieu, devant vos fenêtres il n'y aura que la peste du silence éternel et la faute tragique d'avoir éteint vos coeurs et vos esprits pour un projet divin dont vous pensiez détenir la Vérité mais dont vous ne connaîtrez qu'une fois mort tous les mystères. Dieu a voulu l'Evolution. Il y avait des dieux avant l'islam et maintenant que l'islam vit un temps de jasmin, laissez-le respirer l'air et le parfum de la liberté que Dieu a voulu pour toutes les femmes et tous les hommes de cette Terre.

 

Un élève palestinien du collège de Ramla à Gaza dans poèmes et récits d'élèves

 

L'olivier

Je t'admire tous les jours
Tu es là, au milieu de la cour
Patient, fort, gigantesque
Tu éparpilles tes branches
Sans crainte, ni peur
Tu supportes fièrement les oiseaux
Les pigeons, les chats et même les hommes
Tu es mon ami, mon courage
Et ma force dépend de toi
Tu es l'olivier de mon pays

Wafah Hmid
15 ans


"Le Gazouillis des Gazaouïs"

Laissez moi chanter » - " Laissez-moi danser, laissez-moi  chanter en liberté tout l'été
. Laissez-moi danser, laissez-moi
aller jusqu'au bout du rêve."


Laissez - moi comme l’oiseau sur ma branche gazouiller

Je ne veux plus être le corbeau qui zigouille

Dans ma mémoire,  en citrouille

En quête de rêves,  je farfouille

Au souvenir de ces fripouilles

Qui sur mes espoirs s’agenouillent

Mais je ne reviendrai plus bredouille

Même si ces mots fous,  je cafouille

Laissez-moi sans trouille

Sur ma branche encore je gazouille

Heureux de cette grande vadrouille

Ohé ! Je gaz - "ouille!!! " Ohé ! Je gaz - "ouille!!!

Signé la Gazaouïe

Et de surcroît dorénavant on  l'empêche de chanter !

 

La Gazaouïe


 

La Gazaouïs s'était d'abord fanée, puis évanouie,

pareille à la nature morte d'un artiste mal aimé

frappée du sceau infâme de l'interdit.


La Gazaouïs, avant de mourir, s'était pourtant envolée

car sa nature phénoménale devait bousculer l'ordre établi

et semer l'amour aux alentours de son chant de blé.


La Gazaouïs ira encore longtemps au chant des moissons

car si la loi des hommes le lui a souvent trop interdit,

la nature de Dieu l'a libérée de toute crainte de l'oubli.

 

Film d'animation sur le blocus de Gaza  réalisé par le réalisateur israélien Yoni Goodman, directeur de l'animation de "Valse avec Bachir" et produit par l'ONG israélienne Gisha

 

 

23/01/2012

Nouvelle Star de Gaza: La Gazouillis des Gazaouïs

 

 

Sur la belle, lumineuse, et généreuse initiative de Djemäa Chraiti ("Regards Croisés" Blog Tribune de Genève), j'ouvre sur mon blog une fenêtre ouverte sur le monde pour tous les artistes en herbe, ou déjà confirmés, qui auront envie de poser un vidéo-clip, un texte, des photos artistiques, voir des tableaux picturaux provenant de la scène artistique Gazaouïe.

Ouïe sur le monde entier, bouches ouvertes pour une terre qui cherche sa liberté, lutte artistique déclarée pour empêcher le baillon de tous les intégrismes religieux ou idéologiques, qu'ils soient de terre d'islam, juive, ou chrétienne.

Fenêtre de liberté, d'honneur, d'échanges intercommunautaires, de progrès intellectuel et spirituel comme artistique, cette fenêtre sera un "Work in progress" à la fois individuel et collectif.

Djemäa sera la marraine de cette nouvelle star pas comme les autres. Je serai le parrain, si Djemäa veut bien m'accorder ce rôle honorifique.

 

Ci-dessous, deux textes magnifiques, le premier de Djemäa CHRAITI, et le 2ème d'un poète sublime, Mahmoud DARWICH suivi d'un petit poème écrit à l'aube par votre serviteur et deux photos inédites. Enfin une vidéo hors du commun créé sur un autre poème de Mahmoud DARWICH , si belle que j'en reste bouche bée. En conclusion, un extrait du documentaire « GAZA-STROPHE » de Samir ABDALLAH Khéridine MABROUK.

Bonne chance à tous les candidats qui viendront offrir leurs oeuvres et permettront ainsi à d'autres dans le monde de découvrir leur talent naissant ou confirmé. Merci à toutes celles et tous ceux qui feront confiance à nos deux blogs respectifs pour propager leur bonheur de créer et de chanter à la liberté et à l'amour d'une terre trop longtemps baignée dans la violence et le sang de victimes innocentes..

 

La Gazouillis des Gazaouïs

 

Mon chant s’élève

Par-delà la grève

Par-delà la montagne

Par-delà la campagne

Par-delà les barbelés

Par-delà les terres morcelées

Laisse-le atteindre les firmaments

Couleurs d’espoir

 

Dans ce rythme nostalgique

Je berce mes rêves magiques

Fragiles roseaux

Que la haine achève

 

Dans les nuages

Jai écrit ces paroles

Mes chansons s’envolent

Sens ce goût de miel

Qui traverse ton fiel

Donne des ailes à mes mots

Ils sont libres par-delà les

Frontières.

Embrasse mon chant divin

Enivre-toi de ma musique

Bois dans le calice séraphique

De mon chant sacré

 

Djemäa Chraiti

 

 

A ma mère

J’ai la nostalgie du pain de ma mère,
Du café de ma mère,
Des caresses de ma mère...
Et l'’enfance grandit en moi,
Jour après jour,
Et je chéris ma vie, car
Si je mourais,
J’'aurais honte des larmes de ma mère !

Fais de moi, si je rentre un jour,
Une ombrelle pour tes paupières.
Recouvre mes os de cette herbe
Baptisée sous tes talons innocents.
Attache-moi
Avec une mèche de tes cheveux,
Un fil qui pend à l’'ourlet de ta robe...
Et je serai, peut-être, un dieu,

Peut-être un dieu,
Si j’'effleurais ton coeur !
Si je rentre, enfouis-moi,
Bûche, dans ton âtre.
Et suspends-moi,
Corde à linge, sur le toit de ta maison.
Je ne tiens pas debout
Sans ta prière du jour.
J’'ai vieilli. Ramène les étoiles de l'’enfance
Et je partagerai avec les petits des oiseaux,
Le chemin du retour...
Au nid de ton attente !

Mahmoud DARWICH

 

Photos-0350.jpg

 

Le Résistant


Si tu prends la défense des Sans-Terres

Ton sang prendra la couleur Amour

Si tu prends la défense du plus faible

Ton sang s'élèvera vers la cime Liberté

Si tu rêves de beauté absolue

Ton sang représentera la quintessence Art

Si tu meurs sous les balles de l'oppression

Ton sang se répandra en parterre Fleurs


Ali pacha

 

 

 

Photos-0354.jpg

 

Like almond Flowers or Further

Comme des Fleurs d'amandier ou plus loin

GAZA-STROPHE, Palestine - Teaser FR from GAZA-STROPHE on Vimeo.