08/06/2017

Pause fraîcheur estivale, le temps de vivre loin des conflits politiques

Un parcours culturel à la découverte de l'Andalousie

L’Andalousie est une région située au sud de l’Espagne. Ce lieu est imprégné d’une culture occidentale mais aussi arabe. Elle regorge de charme et n’attend plus qu’à être découverte.

Afin de visiter cette région un petit guide est ici proposé pour en faire le tour et passer un merveilleux séjour au sein de l’ancienne péninsule ibérique.

On y retrouve 3 endroits majeurs : la ville de Grenade en passant par l’Alhambra, la cité de Séville, et Cordoue.

1. La ville de Grenade

Située au pied de la Sierra Nevada, la ville regorge de différentes activités et d’un patrimoine enrichi au fil des siècles. Vous pourrez vous y arrêter à l’heure du déjeuner afin de déguster des « Huevos moles » ou des « pionono » qui sont les mets phares de la région.

 

2. L’Alhambra


Ce monument de la culture islamique est situé à Grenade. Vous pourrez donc continuer votre visite vers

« l’Alhambra » qui est l’élément incontournable de cette ville. Afin de s’y rendre 3 choix s'offrent à vous : à pied, en bus (ligne C3) ou bien en voiture (Ronda Sur A-395). Pour profiter pleinement de ce voyage, il est recommandé de bien s’informer à l'avance pour trouver le billet pour la visite de l’Alhambra qui vous offrira le plus de prestations, comme par exemple sur le site suivant : https://www.musement.com/fr/granada/alhambra-v/. Vous pourrez y trouver des billets coupe-file ou les services d'un guide local. La visite dure 3 heures et vous aurez aussi accès au musée.

 

3. La ville de Séville

 

Séville est la capitale de l’Andalousie, elle est le centre politique et culturel de cette région. La ville est traversée par le Guadalquivir qui est un fleuve espagnol. Vous pourrez opter pour une visite du musée des Beaux-Arts(situé dans l’ancien couvent de la Merced) ou bien pour la prestigieuse cathédrale Giralda. Cette ville regorgeant de diversité vous pourrez effectuer une visite dans le palais mudéjar de l’Alcázar et ses jardins. Faire un tour à l’hôpital de la Charité et enfin vous adonner à

une fin de journée tranquille dans les ruelles du quartier fleuri de Santa Cruz où vous pourrez y faire vos achats de produits locaux.

 

4. Cordoue


Ce lieu constitue une grande partie du patrimoine historique de l’Espagne. Il se situe sur la rive droite du Guadalquivir et vous voyagerez à travers la campagne espagnole en passant par la région montagneuse de la Sierra Morena. Vous pourrez y trouver la Mosquée-Cathédrale qui est un élément incontournable, le palais et les jardins de l'Alcázar (mais il faut faire attention aux jours d'ouverture), ainsi qu'une ballade sur le pont romain. Pour plus d’informations vous pouvez consulter cette page : 

http://www.marecreation.com/kids/sorties/article/jardins-....

Susanna Giordani

760_____alhambra-grenada_3010.jpg

 

760_____mosque-de-cordoue_3011.jpg

 

sacromonte-grenade-andalousie1.jpg

19/12/2015

Vivre sainement...dans le corps et l'esprit

Voici une nouvelle parenthèse ouverte sur ce blog à Suzanna Giordani, journaliste free lance, qui offre quelques billets intéressants à ce blog. La ligne éditoriale de ce blog ne fait par principe aucune publicité directe à des sites vendeurs de produits. Cependant, Suzanna s'intéresse d'abord au bien-être culturel et corporel des personnes. Et je trouve que, dans ce monde parfois trop déprimant, il faut juste pouvoir s'aérer l'esprit, s'occuper de soi, s'accorder un petit voyage détente et plaisir, et manger aussi sainement. Cela change des hamburgers pris sur le pouce à toute vitesse...

Merci Suzanna de votre intérêt pour mon blog. Bonne lecture à vous tous.

 

Quelques conseils pour vivre sainement au quotidien



Petite parenthèse santé dans ce monde de brutes. L’hiver nous met à rude épreuve : froid, fatigue, kilos en trop, manque de soleil et virus en tout genre, nous avons tendance à faire grise mine. Pour renforcer notre organisme et l’aider à combattre la fatigue et les virus en tout genre il faut avant tout suivre une alimentation saine car comme disait Hippocrate, père de la médecine« Que l’aliment soit ton premier médicament ».

Tout d’abord, il faut centrer son alimentation sur les fruits et légumes frais, de saison et de préférence bio. Rappelons en passant que le taux de pesticides de l'agriculture biologique est dix fois inférieur à celui de l'agriculture classique et que l'utilisation des pesticides (insecticides, fongicides et herbicides) serait responsable directement ou non de l'augmentation des cancers.

Il faut aussi admettre que si les produits bio sont toujours plus présents sur les étals des supermarchés, ils n’en sont pas moins coûteux. Voici une sélection des aliments qu’il vaut mieux acheter bio comme : le poivron qui est un des aliments les plus touchés par les pesticides en tout genres, les salades qui d'après un rapport de l'ONG contiennent la trace de cinq produits chimiques interdits en France, le poulet qu’il est préférable de choisir élevé en plein air et sans hormones, les pommes de terre soumises 5 fois aux pesticides, le raisin dont il est difficile d'enlever la peau et la pomme dont la peau très fine subit régulièrement les attaques des insectes et en conséquence se trouve souvent bombardée de pesticides.

Parce qu’il est souvent difficile d’avoir un apport en vitamine complet au quotidien, la supplémentation peut s’avérer être très utile. Les compléments alimentaires naturels à base de vitamine C et D sont de précieux alliés pour garantir un meilleur état général et pallier au manque de lumière naturelle propre à la saison hivernale. Des sites tels que www.glucosamine.com vous proposent un large choix de suppléments nutritionnels que vous pouvez consulter en ligne.

Enfin pour combattre et prévenir les rhumes, grippes et encombrements ORL, n’hésitez pas à privilégier les traitements homéopatiques comme les granulés de parathyphoïdinum 9CH en cas de gastro ou encore les huiles essentielles Ravinstara et Eucalyptus dont les propriétés antivirales et expectorantes font des miracles.

Et pour compléter le tableau, renforcer votre flore intestinale et vos défenses immunitaires avec une cure de probiotiques pour un hiver sans souffrance ou presque…

P.S. de ce blog: pour accompagner ce billet, je joins une vidéo tournée à Paris ce 12 décembre. Parmi les soins nécessaires apportés à notre santé, il y a la nécessité de révolte fasse aux oppressions en tous genres. Vivre libre, vivre sans haine et sans violence, est aussi important pour lutter contre les maladies mentales et physiques que manger le plus sainement possible. Merci à Suzanna d'accepter le lien.

 

21/06/2015

L'Expo Universelle 2015 à Milan

Située dans le nord de l’Italie, Milan est une excellente destination pour ceux qui veulent allier culture et esthétisme.

Outre sa réputation de capitale de la mode, Milan est aussi une ville qui a sû valoriser son patrimoine comme la cathédrale du Duomo située sur la place du même nom et considérée comme une merveille architecturale, mais aussila gare de Milan-Centrale, la piazxza Mercanti, la Galleria Vittorio Emmanuelle II.

Et surtout à ne pas manquer le célèbre opéra de la Scala de Milan qui se prépare à une saison 2015 grand format en vue le l’exposition universelle de Milan ; au programme «Fidélio », « Aïda », « la Bohème » et tant d’autres.

A ce propos, l’Exposition Universelle de Milan, c’est aussi le plus grand évènement organisé sur le thème de l’alimentation et de la nutrition. Durant 6 mois, la capitale lombarde deviendra une vitrine mondiale pour tous les pays qui voudront exposer le meilleur de leur savoir-faire dans le domaine.

L’Expo Universelle c’est plus d’1,1 million de m² de surface d’exposition, plus de 140 pays et organisations internationales concernés et plus de 20 millions de visiteurs. Le pavillon français (3600 mètres carrés) est consacré à la sécurité alimentaire et est considéré l’un des 10 pavillons les plus beaux de l’Expo.

L’objectif de cette manifestation est de réussir à garantir une alimentation plus saine, plus contrôlée et suffisante pour tous les peuples et ce dans le respect de l’équilibre de notre planète.

Cet évènement unique au monde sera le réceptacle de nombreuses réflexions, confrontations d’idée, découvertes, nouveautés qui contribueront à stimuler la créativité des différents pays et à promouvoir des innovations pour un meilleur futur.

Et parce que réfléchir ça donne faim, sera offerte la possibilité, à tous les visiteurs, de connaître et déguster les meilleurs plats du monde et par la même occasion de découvrir les traditions agro-alimentaires et gastronomiques de chaque pays.

Le tout animé par des évènements artistiques et musicaux, spectacles et laboratoires créatifs.

 

Les pavillons qui valent un coup d'oeil particulier sont celui de l'Azerbaijan avec son architecture à la fois moderne et simple construite à partir de matériaux traditionnels comme le bois ou la pierre.

Celui de la Thailande vaut aussi le détour avec son pavillon qui reprend la forme du chapeau traditionnel des cultivateurs de riz thailandais.

 

Infos pratiques :

Dates : Du 1er mai au 31 octobre 2015.

Lieu :

L’Expo se situe au nord-ouest de Milan et s’étendra pour 90% sur la commune de la ville et 10% sur celle de Rho.

Tarifs :

Possibilité de réserver les billets sur le site officiel de l'Exposition Universelle et de profiter ainsi d'une réduction de 20%. Offre valide jusqu’au premier mai.

- Visiteur âgé de 14 à 64 ans : 32 euros

- Visiteur de plus de 65 ans : 25 euros par personne

- Forfait famille (adulte(s) + enfant(s)) : 41 à 82 euros

Hébergement :

Il est préférable de réserver votre logement à l’avance et à proximité de l’Expo. Sur des sites comme http://fr.venere.com/de712492/italie/hotel-milan/ vous trouverez des chambres adaptées à vos exigences géographiques et économiques.

Accès :

Accès Nord-Ouest : Trains via une gare TGV spécialement construite pour l'occasion.

Accès Sud-Ouest : Ligne 1 du métro milanais

Accès Sud : Taxis, Cars, voiture

Accès Est : Taxis, Cars

 

 

Susanna Giordani

 

 

logo expo milan
Affichage de logo expo milan en cours...

 

20/02/2015

Au rythme traditionnel du Maroc avec la musique gnaoua et son festival

Le billet ci-dessous est écrit par Susanne, journaliste indépendante, qui collabore avec différents blogueurs et blogueuses sur différents sujets culturels. Je la remercie de participer à ce blog qui est non seulement ouvert aux commentaires mais aussi aux contributions extérieures.

Pays du soleil couchant, le Maroc bénéficie d’un climat exceptionnel, de deux façades maritimes, de villes impériales au charme fou, de paysages de montagne et d’un désert dans le Grand Sud. De la verdoyance de ses palmeraies à l’aridité du Sahara en passant par les somptueuses montagnes de l’Atlas, le Maroc offre une variété de paysage à vous couper le souffle.

D’Agadir : la station balnéaire la plus populaire, à Essaouira dont la médina et les souks colorés vous enchanteront, les possibilités de se détendre sont infinies.

C’est d’ailleurs à Essaouira qu’aura lieue la 18ème édition du célèbre festival Gnaoua. Cet événement est aussi appelé localement le Woodstock marocain et fait partie du top 5 international des meilleurs festivals du monde.

Cette manifestation met à l’honneur la musique Gnaoua qui trouve ses origines en Afrique Noire (Sénégal, Soudan, Ghana, Guinée...) où des descendants d'anciens esclaves noirs furent déportés au Maghreb par les Arabes.

Ce genre musical est considéré comme mystique et religieux, il mêle dirk (invocation d'Allah) et madh (chants panégyriques).

Pendant longtemps la musique Gnaoua conserva une part de mystère et on lui confèra même des vertus thérapeutiques. Le premier enregistrement sur cassette audio remonte à 1975.

Le festival d'Essaouira a grandement contribué à faire sortir de l’ombre cette musique, autrefois reservée à des rituels très confidentiels. Désormais elle est associée à d’autres genres musicaux (fusion Jazz- gnaoua, blues-gnaoua, reggae- gnaoua, etc). Comme ce fût le cas lors de la dernière édition (voir vidéo) , nous pourrons compter cette année sur la présence du virtuose de la trompette à quart de tonsIbrahim Maalouf, Mahmoud Guinea l’un des grands maalems Gnaoui et la chanteuse soul Ayo.

Dédié exclusivement à la musique Ganoua, le festival s’est ouvert progressivement à l’ensemble des musiques traditionnelles marocaines puis plus récemment à la World Music en accueillant des artistes internationaux venant d’univers différents.

Si l’envie vous prend de vous mêler aux festivaliers vous pouvez trouver sur des sites d'annonces locales comme Avito de nombreuses solutions d'hébergement comme des villas ou appartements en vente ou en location à des prix intéressants .

Pour ceux pour qui ; voyage rime avec fête, rendez-vous à Essaouira du 14 au 17 mai 2015 pour danser sur les rythmes de cette musique d’origine africaine, aux sonorités très différentes de la musique Marocaine traditionnelle.

 

21/01/2013

Le tourisme écologique en Tunisie

 

Avec pas moins de 15 parcs nationaux sur son territoire, la Tunisie offre de magnifiques sites pour les adeptes du tourisme vert. En effet, malgré une petite superficie par rapport à celle de ses voisins, le pays dispose d’une diversité considérable de paysages et de milieux naturels. En optant pour le tourisme écologique en Tunisie vous aurez la possibilité de découvrir de véritables merveilles naturelles comme les grottes de Matmata, le lac Ichkeul, le mont Chaâmbi, l’Ile de la Galite ou la forêt de Nefza. De plus, les activités liées à l’écotourisme proposées sur les sites naturels et dans les parcs nationaux de Tunisie, parmi lesquels le célèbre parc national de l’Ichkeul classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1980, sont de plus en plus nombreuses. En voici quelques exemples :

 

Randonnées pédestres et circuits équestres

 

Au cours de leur séjour en Tunisie, les visiteurs intéressés au tourisme de randonnée ont le choix entre divers circuits équestres et pédestres, dont certains d’entre eux sont proposés par l’ATR (Association Tunisienne des Randonneurs) qui organise de nombreuses sorties dans les parcs nationaux et dans les zones rurales du pays. Les passionnés d’équitation peuvent également prendre part à des randonnées à cheval à travers les pistes et sentiers de la Kroumirie, ou, pour les plus aventureux, dans le désert du Sahara.

 

Safaris photographiques

 

Les amoureux de la nature et de la photographie peuvent conjuguer leurs deux passions et participer à d’enthousiasmants safaris photo dans le magnifique parc naturel de Bouhedma. Dans cet étonnant plateau sauvage situé entre Sidi Bouzid et Gafsa, vous pourrez photographier de splendides espèces d’animaux comme la gazelle de Mhorr, l’autruche à cou bleu, l’oryx ou le mouflon à manchette.

 

Birdwatching

 

Entre fin août et mi-novembre, dans le nord de la Tunisie, les passionnées d’ornithologie peuvent assister aux fabuleux spectacles de la migration d’oiseaux au Cap Bon. Dans le parc d’Ichkeul, ils seront également enchantés d’observer des milliers d’oies cendrées, des canards siffleurs et autres espèces d’oiseaux migrateurs à partir de lucarnes spécialement aménagées pour pratiquer le birdwatching.

 

Ecomusées

 

Enfin, plusieurs parcs nationaux de Tunisie possèdent un écomusée. Ainsi, après une ballade en montagne dans le parc naturel de Jebel Zaghouan, on peut visiter un écomusée mettant en valeur la faune et la flore de la zone (chêne vert, pin d’alep, hyène rayée, chacal, renard roux,…), participer à des activités ludo-éducatives et découvrir le site archéologique du Temple des Eaux. Autre exemple : l’écomusée d’ Ichkeul qui, perché sur une colline, offre une superbe vue sur la nature environnante et explique aux visiteurs le fonctionnement de l’écosystème du parc.

 

Plusieurs guides touristiques et agences de voyages spécialisés dans le tourisme vert en Tunisie proposent de magnifiques séjours et randonnées à la découverte du patrimoine naturel du pays. N’hésitez donc pas à consulter une revue ou un site d’annonces (http://www.tayara.tn/ ) pour trouver et vous inscrire à une de ces nombreuses excursions.

 

Crédit photo: tourmag.com