30/09/2019

De la difficulté de dater un objet culturel

Bon. J'ai un vrai problème avec la société.

Où sont les archéologues? Nulle part. Où sont les journalistes? Nulle part. Où est le directeur de musée? Aux abonnés absents. Où est l'heureux élu qui a reçu mon merveilleux cadeau? Aux abonnés absents.

J'ai des emmerds au travail comme j'ai jamais eu. Question de personnel. Le patron s'en fout. C'est pas lui qui trinque dans la cuisine. J'ai ma copine qui m'aime vraiment mais qui n'a pas vraiment envie de faire la route avec moi. C'est pas elle qui est vieille et sans argent. C'est moi. J'ai la société qui veut bien que je blogue sur un journal tout ce qu'il y a de plus officiel mais je prêche dans un désert comme si j'étais une entité purement spirituelle qui écrit depuis le Ciel ou le Sahara.

Et puis toujours mes emmerds de pognon. Evidemment. Mais j'ai pas la pression. Non. Non. Aucune pression sur mes épaules.

Zen, reston zen. 

Je ne vous ai pas encore présenté Eros, mon bougeoir en bronze argenté ou en argent. Mon Eros d'amour dit aussi Cupidon. Si je ne l'ai pas encore fait c'est que je n'arrive pas savoir s'il date de l'époque romaine ou de la Belle Epoque...voir Made in China comme l'a dit avec humour un de mes frangins. On oublie le Made in China. C'est pas Alibaba qui l'a fait dans sa caverne capitaliste.

J'ai cherché partout sur le Net. Je n'ai pas trouvé un Eros comparable. Position couchée sur le dos, la bouche ouverte, le bougeoir reproduisant une colonne romaine. C'est le moment précis ou Psyché fait couler de la cire sur l'épaule de son grand amoureux et qu'elle perd instantanément l'espoir de garder son Eros qui s'envole aussitôt.

Quand on ne sait pas le lieu de trouvaille, si la zone avait d'autres objets gallo-romains, que la science ne vient pas à votre secours pour donner la composition du métal et avouer l'âge de l'objet, on en reste aux spéculations. Mais l'objet est sans doute soit romain soit de la Belle Epoque.

A vous de regarder ce bel objet en espérant qu'Eros / Cupidon ne vous quitte pas comme il l'a fait pour Psyché qui a du se battre comme une belle diablesse pour retrouver son prince élu après bien des dangers.

Bonne visite, chères lectrices et lecteurs. En fait, je vous fais voir un petit musée à domicile depuis quelques temps. C'est sympa aussi.

P.S. Le fait que Cupidon porte un cache-sexe ferait plutôt penser à un objet Belle-Epoque car nos amis Romains aimaient plutôt exposer la virilité masculine au grand jour. Question de goût et de pudeur... Mais on ne sait pas si notre artiste voulait éviter à Psyché la vision du sexe qu'elle n'avait encore jamais pu voir auparavant tout en faisant l'amour à son chéri...

 

 

20190930_144525.jpg

 

20190930_145607.jpg

 

20190930_144607.jpg

 

20190930_144731.jpg

Des restes de cire existent au fond du bougeoir... Ah Psyché, Malheureuse, qu'as-tu donc fait de vouloir connaître le corps d'Eros

par la vue.

 

20190930_144802.jpg

 

20190930_144959.jpg

La tresse de Cupidon retombant sur le front du dieu. Coiffure qui caractérise Eros. Mais ici, point d'ailes dans le dos... Plutôt un bougeoir qui semble faire office de bouclier vu de dos...

 

20190930_145241.jpg

 

20190930_145405.jpg

A gauche ou à droite, le bougeoir? C'est bien du côté de l'épaule gauche de Cupidon que le bougeoir a été créé.

 

20190930_145144.jpg

 

Un vrai chevalier de la démocratie, Mauro Poggia

Il est un des derniers politiciens qui me donnent l'envie de croire encore au pouvoir de la démocratie telle que l'on devrait la pratiquer mais que l'on ne pratique plus.

C'est le seul qui combat vraiment, à droite, les dérives scandaleuses de l'assurance-maladie et le pouvoir tout-puissant des caisses privées qui nous imposent leurs primes sans jamais rien nous demander et qui, surtout, magouillent de plus en plus pour que les pauvres (qui ne peuvent plus aller chez le médecin pour cause de franchises très élevées afin de réduire leurs primes mensuelles) paient pour les plus riches qui eux prennent la franchise la plus basse mais vont se faire ausculter et soigner sous toutes les coutures pour se maintenir en bonne santé.

Et, cerise sur le gâteau, je soupçonnais depuis un certain temps déjà, que l'assurance de base finançait les assurances complémentaires des citoyens et citoyennes les plus aisé-e-s qui peuvent se permettre de payer des primes pour cela. Et bingo! Mauro Poggia nous confirme cela et le dénonce avec véhémence.

L'assurance-maladie telle que conçue par Ruth Dreifuss est un fiasco totale et une trahison du peuple. Avec son nom qu'elle portait si bien, la LAMAL, elle est la malédiction qui démontre combien l'Etat social a été bafoué au profit de l'ultra-libéralisme.

Les politiciens et politiciennes que le peuple envoie à Berne ne sont plus les personnes qui défendent la démocratie. Ce sont, pour la plupart d'entre eux et elles, des personnes qui nous trahissent au bénéfice des lobbys et de leurs intérêts personnels, gauche et droite  confondues.

La Confédération tient debout parce que les cantons ont connu jadis une grande souveraineté cantonale et que la politique fédérale se faisait par des représentants et représentantes du peuple qui se souciaient de l'intérêt général avant l'intérêt de castes particulières ultra-libérales.

Si rien ne change alors la Confédération pourrait fort bien explosée et les cantons romands faire une sorte de sécession (avec le Tessin) en commençant par la révolte populaire contre les caisses-maladies privées qui nous imposent à nous, citoyennes et citoyens de ces cantons, des primes mensuelles sans cesse plus lourdes alors que la plupart des cantons alémaniques sont bien en-dessous des primes pratiquées chez nous en Suisse romande.

A lire absolument pour s'informer vraiment auprès d'un politicien intègre et défenseur du peuple.

http://poggia.blog.tdg.ch/archive/2019/09/27/hold-up-demo...

http://poggia.blog.tdg.ch/archive/2019/09/29/notre-federa... 

29/09/2019

De l'importance archéologique d'un guerrier et de son cheval

Je dois vous conter ici l'histoire d'une cheval et de son guerrier helvète.

C'est avec beaucoup de tristesse que je n'obtiens pas, pour le moment, de réponse de la part de la personne à qui j'ai confié mon beau guerrier et dont je viens de dévoiler mon identité réelle il y a quelques jours de ça seulement.

La Suisse est vraiment un drôle de pays rempli de bonnes et de mauvaises surprises. Les gens peuvent y être attachants mais aussi très distants et même quand un cadeau leur tombe du ciel à travers la beauté du geste d'une personne on ne reçoit finalement en retour qu'un silence de plomb.

Hors donc, mon guerrier sur son cheval m'a été vendu très vulgairement dans un sac plastifié style grande surface avec pleins d'autres objets hétéroclites dont certains étaient d'origine romaine ou gauloise.

Mon vendeur m'a juste dit qu'il y avait là un Indien sur sa monture genre soldat de plomb sur son cheval en pensant que c'était un objet relativement récent et ne concernant en rien le monde gaulois.

Maltraité, au milieu d'objets divers, et non protégé, mal nettoyé, il faisait peine à voir et au départ j'ai effectivement cru que cela pouvait être un Indien et son cheval fait avec du plomb. Mais très vite en le brossant avec soin et le débarrassant de sa poussière, j'ai vu que c'était une sorte de miracle. Un bronze d'époque sans doute, guerrier helvète sur sa monture avec tous les détails. Fabuleux! C'était pourtant au moment de la découverte de la fameuse main d'or de Prêle par des amateurs non-autorisés à la détection.

D'abord, je ne voulais pas vraiment y croire. C'était sans doute une copie plus ou moins fidèle d'un Gaulois sur son cheval fabriquée au XVIIIème ou XIXème siècle mais très vite j'ai été persuadé qu'il était vraiment d'époque. Car oui, un guerrier gaulois avec un tel luxe de détails n'aurait pu être créé qu'à peine il y a 50 ans en arrière et encore. L'archéologie a réussi à découvrir que très récemment comment un guerrier gaulois montait son cheval pour le combat.

Hors on voit bien que cet objet n'a pas été fait dans les 50 dernières années et qu'il est vieux.

Je vous donne les détails de ce merveilleux objet antique totalement unique et très précieux en attendant que ces Messieurs de l'archéologie ou des Musées antiques décident de prendre contact avec ma personne. 

20181109_120147.jpg

Guerrier helvète au galop. Il porte des braies (pantalon typiquement gaulois). Il a les cheveux long, porte un casque qui se termine par un serpent à trois têtes. Sur son flanc droit, une hache de guerre. Sa main droite est protégée par un gant de métal avec une lame qui repose sur un élément métallique placée au sommet de la tête du cheval ( cet élément a été découvert en archéologie dans les 50 dernières années. C'est donc totalement déterminant pour donner de l'authenticité à cet objet sans analyse des scientifiques).

Sur son flanc gauche, un poignard. Il porte également une cuirasse.

Les pattes avant du cheval semblent stylisées se terminant par un serpent pour la droite, et une tête d'aigle pour la gauche.

20181109_120453.jpg

 

20181109_120824.jpg

Ici, on aperçoit bien la courte épée ou poignard ainsi que les braies (pantalon). L'autre main est aussi protégée dans une sorte de gant métallique.

 

20181109_121518.jpg

IIci le guerrier est posé sur fond d'une tasse de café standard.

Vous pouvez vous rendre compte de sa grandeur réelle.

 

20181109_121157 (2).jpg

Détail du casque à la triple tête de serpent

 

20181109_1211577.jpg

Détail de la main gantée à la lame de poignard reposant sur l'objet placé au sommet de la tête du cheval. C'est ce genre de détail qui a fini par me convaincre que cet objet datait d'environ 2'000 ans ou plus.

 

20181109_121950 (1).jpg

Détail des deux pattes avant du cheval

 

Voilà. Vous savez maintenant pas mal de choses sur cet objet fantastique. Essayez donc de trouver un objet similaire aussi bien conservé dans toutes les trouvailles archéologiques qui concernent le monde celtique. Je n'ai rien vu de pareil sur Internet. C'est sans doute un objet très précieux. Seulement voilà, j'ai pensé bien faire après l'émoi qu'il m'a procuré. Je ne pouvais pas garder un tel trésor pour moi même si j'aurais bien voulu. Il fallait que je le restitue d'une façon ou d'une autre au patrimoine de l'Helvétie. C'était au temps de la main de Prêles. Je me devais de rester totalement anonyme pour éviter les emmerdements de la loi et pour éviter de gros problèmes au vieux chasseur de trésor gravement malade aujourd'hui que je ne connais pas mais dont je sais qu'il est encore en vie...

A noter que cet objet historique aurait pu finir dans une brocante en France, acheté par une mère dont son enfant aurait voulu l'avoir pour jouer à la guerre des cow-boys et des indiens, et finir sa triste carrière dans une poubelle le jour où, peut-être abîmé par l'enfant grandissant et se désintéressant de celui-ci, la maman aurait voulu faire de l'ordre dans une chambre encombrée d'une multitude de jouets devenus inutiles...

Alors franchement, Messieurs les archéologues, aurais-je du m'éviter les ennuis en ne rachetant pas des antiquités et ne pas sauver cet objet de la perdition, ainsi que tous les autres, et d'une triste fin dont notre patrimoine aurait été privé?

Maintenant reste la question. Monsieur le président de l'APYM a-t-il pris bien soin de mon guerrier et de sa monture comme je m'y attendais au départ quand j'ai pris la décision de le lui envoyer par paquet postal? A ma question, une réponse semble absolument nécessaire. Car je sais que le colis a bien été réceptionné par la personne en question...

Merci Monsieur de me répondre et de répondre ainsi à mes lectrices et lecteurs qui doivent se poser maintenant des tas de questions...

Et puis, un musée romand attend forcément le bel objet pour le présenter au public et en faire profiter toute la population.

C'est bien cela que veulent en général les archéologues. Non?

 

 

28/09/2019

Ouroboros, le cri d'un fâché avec tout le monde

Pourquoi maintenir une telle distance avec un être humain? Est-ce le diable? A-t-il commis un tel crime qu'on doit l'ignorer et lui signifier son insignifiance comme être humain?

Pour les archéologues qui font la morale aux chercheurs de trésor; pour la Justice qui a condamné de jeunes explorateurs des mondes souterrains à la recherche de nos Anciens; pour tous les gens qui respectent la loi mais rejettent un être humain n'ayant ni droit à une réponse ni droit de rien si ce n'est celui de se taire à jamais, je vous donne les images de mes trois serpents de l'Areuse dont un se mord la queue.

Ouroboros, le serpent qui se mange la queue remonte à la haute Antiquité égyptienne au moins. La page Wikipédia vous renseignera sur ce serpent. https://fr.wikipedia.org/wiki/Ouroboros

Si les archéologues décident de venir visiter ma grotte, je pourrai leur indiquer l'endroit exact de mes trouvailles. Comme cela ils pourront peut-être imaginer un jour une vraie fouille archéologique. Mais il faut venir jusqu'à cet homme d'une façon ou d'une autre. J'ai une bonne cinquantaine de petits objets insolites qui valent ce qu'ils valent. Des anneaux, beaucoup d'animaux, et deux ou trois autres objets intéressants. Cela fait déjà pas mal pour envisager une fouille archéo. Et en tout cas c'est déjà mieux que leur chasseur de trésor officiel qui a omis de déclarer tant de trésors archéologiques durant ces trente dernières années et le lieu de leur découverte avant de les céder n'importe comment à des gens qui n'y connaissent rien du tout et ont failli perdre le trésor pour toujours.

 

 

20190928_154812.jpg

Deux serpents en plomb et un serpent en fer qui se mange la queue

 

20190928_155005.jpg

 

20190928_155025.jpg

 

20190928_155306.jpg

 

20190928_155236.jpg

 

20190928_160814 (1).jpg

Probable pointe de flèche antique trouvée au même endroit.

Probablement pas un objet du XIXème ou XXème siècle...

L'Areuse détient des secrets. Qui a envie de les découvrir?

 

 

Dieu a mis 15 milliards d'années lumière pour créer l'Homme...

Compliqué pour Dieu de fabriquer sa plus haute merveille technologique.

On a beau dire, on a beau faire, l'Homme est plus malin pour s'inventer des dieux, et finalement un Dieu unique et un Malin très pervers...

Un jour, il y a eu Moïse, le bébé adoptif de Pharaon. C'était dans les derniers 5'000 ans terrestre de l'Humanité. Il a fait créer aux humains le dieu des juifs. Yahvé s'est alors dit qu'il fallait le mettre en concurrence avec un certain Jésus pour voir comment les nationalistes religieux juifs allait réagir face à l'intrus new age. Et puis, Dieu s'est dit que les Grecs et les Romains, avec leurs foutus dieux à multiples usages, faisaient trop d'ombre à sa grande Majesté des Cieux. Il fallait foutre le bordel et dire aux Hommes:

"Eh les mecs, je suis l'Unique, le Seigneur, votre Roi divin. Et comme j'aime créer la division parmi vous pour mieux régner sur vous et surtout garder mon pouvoir sur les femmes, je vous ai inventé désormais deux religions au sein de mon Livre."

Et puis, soudain, il a trouvé que Jésus prenait trop d'importance grâce à ces idiots de Romains qui abandonnaient soudainement leurs dieux pour le Christianisme après avoir torturé et tué les premiers Chrétiens. Mais les empereurs n'étaient pas fous. Ils ont vu combien le Christianisme pouvaient leur donner des avantages certains pour rendre les foules aveugles et sous tutelle divine. Mais Dieu eut alors envie d'une petite guerre sous forme de conflit d'intérêt qui entraînerait les Humains à s'entre-dévorer pour posséder le copyright sur l'Être Parfait, l'Original pas une vulgaire copie de son Être Suprême. Il inventa donc Muhammad le Prophète et attendit patiemment de voir comment ses idiotes créatures de chair et de sang qu'Il avait doté désormais d'un esprit et d'une âme  allaient se battre pour parler en son nom et détenir la Vérité et ainsi tout le Pouvoir sur Terre.

Et depuis ce temps-là, en même pas 5'000 ans, les Hommes ont progressé sur les chemins de la Science mais n'ont toujours pas résolu le mystère de l'existence de l'Univers ni celle de Dieu ou du Néant.

Dieu a mis 15 milliards pour inventer l'Homme. et l'Humain, en à peine 200 ans de progrès effréné grâce à Satan (mange de la Pomme, Adam, mange de la Pomme, Eve), risque bien de niquer sa race pour avoir osé toucher à l'Arbre maudit de la Connaissance.

Dieu a commis une grosse boulette dès le départ. Il aura peut-être envie d'envoyer une bonne grosse météorite sur la planète pour redistribuer les cartes qu'Il a mal redonné. Après les dinosaures et les Hommes, espérons que le Grand Suprême trouvera mieux comme espèce dominante en la remplaçant par des créatures plus dignes de respect et d'amour. Un Big Bang de l'Amour dans le Ciel et sur la Terre, ce serait tellement plus merveilleux que cette Haine éternelle entre les Hommes pour s'attribuer le dieu ultime et détenir ainsi tous les droits et le pouvoir suprême sur les femmes. 

Satan sort de ce corps. Tu me fais écrire des choses pour lesquelles les bigots avides de pouvoir et les sectaires fanatiques me condamneront à mort. Déjà que je suis banni des milieux médiatiques helvétiques qui n'ont point envie qu'un zouave sème la zizanie sur un plateau télé ou dans un de leur journal, ne manque qu'un fou d'Allah pour venir me trouer la peau et me faire disparaître à jamais.

J'oubliais le plus important. L'univers à 15 milliards d'années et je n'ai eu que 60 ans pour apprendre à lire dans les livres et à compter mon pognon sur mon compte en banque qui n'existe pas. C'est trop injuste.

Monsieur le Président de l'APYM, si mon petit trésor et don du Ciel ne vous intéresse pas, si mon magnifique guerrier gaulois sur sa monture, mon petit dauphin en bronze d'époque romaine, mes pièces de monnaie helvètes et tout le reste ne sont pas assez bien pour figurer au patrimoine de l'Helvétie et de la Connaissance, vous pouvez m'écrire un petit mot gentil. Je viendrai les rechercher à votre domicile en m'excusant de vous avoir dérangé pour si peu de chose. 

https://www.lematin.ch/sante/galaxies-vieilles-13-milliar...

20181101_173149.jpg

Petit dauphin en bronze remis à l' APYM en novembre 2018, découvert à Domdidier près d'Avenche,

un des seuls objets du trésor dont j'ai pu savoir le lieu d'origine de la découverte et de l'année (1992).

Qui êtes-vous Monsieur le Chasseur de Trésor qui aviez semble-t-il obtenu l'autorisation de fouiller la terre des milieux archéologiques?